Le Canada a dû accueillir les avions lors du 11 septembre 2001

Proposé par
le
dans

Suite aux attentats du 11 septembre 2001, les Etats-Unis fermèrent temporairement leur espace aérien. Le Canada dut déclencher en urgence une opération baptisée Ruban Jaune afin d’accueillir l'ensemble des vols en provenance d'Europe et d'Asie. Ainsi, certains petits aéroports ont eu une activité conséquente, comme le petit aéroport de Gander qui reçut 39 vols.

Au total ce sont près de 230 vols et 33 000 passagers qui furent accueillis sur le sol canadien en attendant la réouverture de l’espace aérien américain.


Commentaires préférés (3)

Suite à l'élection de Trump, le Canada a pour la seconde fois déclenché son opération pour tous les mécontents :D

Posté le

android

(148)

Répondre

l’aéroport de Gander située sur l’île de Terre neuve était idéalement situé pour "recuperer" les vols Europe => USA.
D'ailleurs il fut utilisé pendant de nombreuses années comme escale technique pour ravitailler en carburant lorsque les appareils ne permettaient pas encore de faire la traversé avec un plein.

a écrit : Dans l urgence , ils ont le temps de baptiser l opération "Ruban jaune " . Y a des gars qui sont payés pour trouver des noms a coucher dehors aux opérations ? Et Ruban jaune , pourquoi , quelqu un sait ? En culture américaine, "Yellow Ribbon" est un symbole d'attente du retour d'un proche, par exemple un soldat envoyé combattre au loin.
En inculture française, "conséquent", ce qui découle logiquement, semble avoir pris le sens de "important"; à mon tour de demander aux esprits cartésiens de m'expliquer.


Tous les commentaires (44)

Suite à l'élection de Trump, le Canada a pour la seconde fois déclenché son opération pour tous les mécontents :D

Posté le

android

(148)

Répondre

Vacances forcées au Canada... Je valide!

Posté le

android

(25)

Répondre

Dans l urgence , ils ont le temps de baptiser l opération "Ruban jaune " . Y a des gars qui sont payés pour trouver des noms a coucher dehors aux opérations ? Et Ruban jaune , pourquoi , quelqu un sait ?

a écrit : Dans l urgence , ils ont le temps de baptiser l opération "Ruban jaune " . Y a des gars qui sont payés pour trouver des noms a coucher dehors aux opérations ? Et Ruban jaune , pourquoi , quelqu un sait ? J'aurai dit en référence au ruban jaune et noir qu'ils mettent autour des scènes de crimes mais jsui pas sur

Posté le

android

(0)

Répondre

Peut-être un parallèle avec le ruban jaune de la police pour boucler une scène de crime / bouclage de l'espace aérien à la suite des attentats ? À noter que pendant l'opération, le Canada avait aussi fermé son espace aérien pour les départs.

Posté le

android

(4)

Répondre

Cette organisation impeccable pour un petit aéroport, chapeau !

l’aéroport de Gander située sur l’île de Terre neuve était idéalement situé pour "recuperer" les vols Europe => USA.
D'ailleurs il fut utilisé pendant de nombreuses années comme escale technique pour ravitailler en carburant lorsque les appareils ne permettaient pas encore de faire la traversé avec un plein.

a écrit : Dans l urgence , ils ont le temps de baptiser l opération "Ruban jaune " . Y a des gars qui sont payés pour trouver des noms a coucher dehors aux opérations ? Et Ruban jaune , pourquoi , quelqu un sait ? Des noms à coucher dehors ?

Bah alors, faut se renseigner avant de sortir des âneries pareilles :)
Le ruban jaune symbolise le soutient, personnellement je trouve ça plutôt pertinent par rapport à la situation.
En plus, même si le ruban jaune n'était pas symbole de soutient, le nom n'aurait pas été "à coucher dehors pour autant". Enfin, je veux dire, tu as une meilleure idée pour nommer une telle opération ?

Posté le

android

(38)

Répondre

a écrit : Des noms à coucher dehors ?

Bah alors, faut se renseigner avant de sortir des âneries pareilles :)
Le ruban jaune symbolise le soutient, personnellement je trouve ça plutôt pertinent par rapport à la situation.
En plus, même si le ruban jaune n'était pas symbole de soutient, le nom n�
39;aurait pas été "à coucher dehors pour autant". Enfin, je veux dire, tu as une meilleure idée pour nommer une telle opération ? Afficher tout
"Opération ninja!"

Désolé j'ai pas pu m'en empêcher ^^
OK ça date un peu ;-)

Je suis parfaitement d'accord, outre la dimension symbolique ça évite d'appeler l'opération : "opération d'accueil d'urgence des vols en provenance d'Asie et d'Europe à destination des États-Unis suite à la fermeture de leur espace aérien". Faut réfléchir un peu..

Posté le

android

(26)

Répondre

a écrit : Dans l urgence , ils ont le temps de baptiser l opération "Ruban jaune " . Y a des gars qui sont payés pour trouver des noms a coucher dehors aux opérations ? Et Ruban jaune , pourquoi , quelqu un sait ? En culture américaine, "Yellow Ribbon" est un symbole d'attente du retour d'un proche, par exemple un soldat envoyé combattre au loin.
En inculture française, "conséquent", ce qui découle logiquement, semble avoir pris le sens de "important"; à mon tour de demander aux esprits cartésiens de m'expliquer.

a écrit : J'aurai dit en référence au ruban jaune et noir qu'ils mettent autour des scènes de crimes mais jsui pas sur Ingénieux mais erroné. Ce ruban, d'origine britannique, signale une interdiction de passer outre et est réservé à la police: parce que l'on court un danger, ou risque de détruire des indices d'un crime ou délit ("a crime" en anglais a un sens large, peut être relativement mineur - comme de jeter un papier dans la rue -, contrairement à "un crime" en français qui dénote une infraction très grave - comme le vol à main armée, l'assassinat ou le viol -).
"Blue ribbon" était attribué aux transatlantiques les plus rapides. "Ruban bleu", tel quel en anglais, désigne un(e) cuisinier/ère excellent(e).

Dans un autre contexte le ruban jaune est le symbole de la lutte contre l'endometriose qui est encore mal connue

Posté le

android

(19)

Répondre

a écrit : En culture américaine, "Yellow Ribbon" est un symbole d'attente du retour d'un proche, par exemple un soldat envoyé combattre au loin.
En inculture française, "conséquent", ce qui découle logiquement, semble avoir pris le sens de "important"; à mon tour de demander aux esprits cartésiens de m'expliquer.
C'est un simple glissement de sens, ça arrive tout les jours. Je trouve bien sentie la réponse à un commentaire un poil grossier et ignorant, mais bien moins le fait de parler d'inculture française. Ce n'est vraiment pas très sympa.

a écrit : C'est un simple glissement de sens, ça arrive tout les jours. Je trouve bien sentie la réponse à un commentaire un poil grossier et ignorant, mais bien moins le fait de parler d'inculture française. Ce n'est vraiment pas très sympa. C'était évidemment une provocation.
Ce qu'au fond je voulais dire est que si, certes, la culture française est admirable et appréciée dans tout le monde (autrement, à quoi servirait d'apprendre le français?), c'est que certains Français ignorent trop de leur propre langue et des cultures GB et US, en particulier sur ce site. Je me suis abstenu de réagir à certains commentaires récents, d'auteurs donneurs de leçons et prétendant parler anglais, mais qui en fait prouvent qu'ils n'y connaissent pas grand-chose.
La culture américaine, ce n'est pas seulement les MacDos, les costumes criards de touristes toninutruants, l'actuel President, mais aussi Internet, Wikipedia, GPS, etc. dont vous profitez, et des cerveaux de tous les pays attirés par d'immenses possibilités de s'épanouir.

a écrit : En culture américaine, "Yellow Ribbon" est un symbole d'attente du retour d'un proche, par exemple un soldat envoyé combattre au loin.
En inculture française, "conséquent", ce qui découle logiquement, semble avoir pris le sens de "important"; à mon tour de demander aux esprits cartésiens de m'expliquer.
Merci pour l'info, mais effectivement la question posée de la génèse du nom de code des opérations est intéressante, le genre de détail qu'on aimerait voir en film ou reportage.

Je ne saurais pas répondre directement à ta question, mais j'y relierai une mienne assez proche : pourquoi le terme "décimer" qui désigne à la base une pratique martiale punitive qui consiste à éxecuter UN soldat défaitiste sur DIX) a pris le sens commun de "annihiler" ?

a écrit : En culture américaine, "Yellow Ribbon" est un symbole d'attente du retour d'un proche, par exemple un soldat envoyé combattre au loin.
En inculture française, "conséquent", ce qui découle logiquement, semble avoir pris le sens de "important"; à mon tour de demander aux esprits cartésiens de m'expliquer.
Ici un esprit cartésien, il s'agit d'une assimilation grammaticale dû au mélange entre le français et l'anglais, Cohérent en anglais se dit consistent, le français a donc intégré que "consistant" ( copieux, nourrissant) pouvait se traduire par cohérent au fur et à mesure du brassage linguistique, un des synonymes de consistant est substantiel, qui peut aussi dire copieux mais aussi important. En gros c'est la relation de Chasles mais niveau linguistique

a écrit : Merci pour l'info, mais effectivement la question posée de la génèse du nom de code des opérations est intéressante, le genre de détail qu'on aimerait voir en film ou reportage.

Je ne saurais pas répondre directement à ta question, mais j'y relierai une mienne assez proche : pourquoi le te
rme "décimer" qui désigne à la base une pratique martiale punitive qui consiste à éxecuter UN soldat défaitiste sur DIX) a pris le sens commun de "annihiler" ? Afficher tout
Très juste. Décimer sighifie 'tuer un sur dix", (et non "anéantir"), punition exercée au hasard sur des troupes rebelles par les Romains et semble-t-il par le non encore Maréchal Pétain lors de la WWI.
Un autre terme qui me fait sursauter, parmi bien d'autres, est le mauvais emploi de "holocauste", signifiant "totale combustion d'une victime, censée être agréable aux dieux"; c'est insultant, je n'emploie que "shoah", et j'espère que les Juifs comprendront ce mot hébreu.
Ce qui est désolant est que la superbe langue française, apprise à grand-peine - car elle n'est pas facile - par des étrangers soit négligée par les Français eux-mêmes. Et aussi que parfois ceux-ci s'arrogent le droit de légiférer sur l'anglais - autre langue admirable, ce n'est pas la seule - sans compétence véritable.

a écrit : Très juste. Décimer sighifie 'tuer un sur dix", (et non "anéantir"), punition exercée au hasard sur des troupes rebelles par les Romains et semble-t-il par le non encore Maréchal Pétain lors de la WWI.
Un autre terme qui me fait sursauter, parmi bien d'autres, est le mauvais emploi de &qu
ot;holocauste", signifiant "totale combustion d'une victime, censée être agréable aux dieux"; c'est insultant, je n'emploie que "shoah", et j'espère que les Juifs comprendront ce mot hébreu.
Ce qui est désolant est que la superbe langue française, apprise à grand-peine - car elle n'est pas facile - par des étrangers soit négligée par les Français eux-mêmes. Et aussi que parfois ceux-ci s'arrogent le droit de légiférer sur l'anglais - autre langue admirable, ce n'est pas la seule - sans compétence véritable.
Afficher tout
Si je me souviens bien, la decimation était pratiquée sur les troupes romaines pour les "motiver" quand ils s'étaient mal battus. Chaque unité de dix soldats tirait au sort, et le moins chanceux était exécuté par ses camarades.

On retrouve le même genre de chose chez les Mongols sous Genghis Khan pour éviter la désertion: si un soldat d'une unité de dix fuyait, les 9 restant étaient exécutés. Si l'unité de 10 fuyait, le reste de l'unité de 100 à laquelle elle appartenait était punie. Et évidemment les fuillards, bien souvent rattrapés.

Désolé pour l'utilisation abusive d'"unité", je ne me souviens pas des termes techniques...

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Ici un esprit cartésien, il s'agit d'une assimilation grammaticale dû au mélange entre le français et l'anglais, Cohérent en anglais se dit consistent, le français a donc intégré que "consistant" ( copieux, nourrissant) pouvait se traduire par cohérent au fur et à mesure du brassage linguistique, un des synonymes de consistant est substantiel, qui peut aussi dire copieux mais aussi important. En gros c'est la relation de Chasles mais niveau linguistique Afficher tout Je ne parlerais pas d'assimilation grammaticale mais de confusion linguistique. L'anglais "consistent with" signifie bien cohérent avec, logiquement relié. Il n'a aucun rapport avec le français "un repas consistant".
Merci de m'éclairer sur le rapport avec la relation de Chasles, je n'ai rien compris. Elle se rapporte avec la somme de vecteurs dans un espace affine.
Curieux auteur d'ailleurs, j'ai lu un traité très pertinent de lui sur la géométrie des Anciens, absolument admirable car ils savaient résoudre des questions très complexes sans connaissance de la géométrie analytique; mais il a aussi fait acheter par l'Académie des Sciences des pseudo-manuscrits de Jules César présentés par un escroc, en français moderne! Défaut de cohérence dans la pensée...