De Gaulle n'utilisa pas une voiture conçue pour lui car il ne pouvait pas discuter avec le chauffeur

Proposé par
le

La Citroën DS21 IE livrée à l'Élysée en 1968 était destinée au transport du général de Gaulle. Elle possédait les innovations les plus pointues de l'époque, mais fut peu utilisée par ce dernier en raison d'un détail pratique : une vitre fixe le séparait de son chauffeur, empêchant leurs discussions.


Tous les commentaires (27)

a écrit : Bien en décalage avec celui proposé sur la Rambler (voir plus haut). Le même système de refroidissement avait été modifié sur les deux SM en effet.

Merci pour toutes ces informations en tous cas.
Au plaisir ! C'est vrai que conserver le moteur dans sa puissance d'origine à de quoi surprendre.
Ayant vendu des véhicules au groupe St Gobain, j'ai eu l'occasion de visiter sur l'un de leurs sites la partie "blindage" automobile où se trouvaient une C6, mais impossible de connaître les caractéristiques moteur, je n'ai que pu savoir que le V6 était bien modifié, ainsi qu'une Audi A8 dont le V8 développait la bagatelle de 600cv afin de survivre aux 1600kg de renforcements installés...

a écrit : Au plaisir ! C'est vrai que conserver le moteur dans sa puissance d'origine à de quoi surprendre.
Ayant vendu des véhicules au groupe St Gobain, j'ai eu l'occasion de visiter sur l'un de leurs sites la partie "blindage" automobile où se trouvaient une C6, mais impossible de con
naître les caractéristiques moteur, je n'ai que pu savoir que le V6 était bien modifié, ainsi qu'une Audi A8 dont le V8 développait la bagatelle de 600cv afin de survivre aux 1600kg de renforcements installés... Afficher tout
Il est probable que de créer un autre moteur était trop couteux, et à l'époque c'était sûrement le plus puissant de la marque, en mettre un d'une autre aurait cassé tout le prestige apporté par l'opération, les moteurs V6 Maserati tombaient à point puisqu'ils étaient issus du rachat de la marque par Citroën et étaient produits en série, donc pas de modification non plus pour les landaulets de Pompidou. Mais il est vrai que c'est une problématique du blindage puisque les performances de la voiture sont gravement atteintes. Pour ce qui est de l'A8, il est étonnant que ça ne fusse pas le W12 monté sur la version longue surement plus réceptive au blindage.

Citroën est à l'initiative de beaucoup d'options aujourd'hui courantes sur les véhicules haut de gamme. Comme les feux directionnels...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Citroën est à l'initiative de beaucoup d'options aujourd'hui courantes sur les véhicules haut de gamme. Comme les feux directionnels... Ou la direction asservie à la vitesse...

La petite histoire dit que De Gaule n'était pas fou de cette voiture mais il fut convaincu quand les commerciaux de Citroën lui ont parlés des dimensions. elle faisait quelques centimètres de plus que la Cadillac de LB Johnson ! !!!PAF sur le bec des américains peu goûtés du général
Quant a la vitre non ouvrante elle deplu au général le jour ou il vit sur le bord de la route une petite fille qui lui tendait un bouquet mais il ne put demander a son chauffeur de s'arrêter

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Elle était concave et faisait partie intégrante d'une "bulle" de protection blindée : lautomobileancienne.com/citroen-ds-presidentielle-chapron-1968/ ; cela aurait pu être fastidieux. Et d'ailleurs elle n'a pu être au service de De Gaulle que quelques mois, puisqu'il a quitté le pouvoir en avril 69, ce qui fait que selon la source précédente il n'y serait pas monté dedans plus de trois fois. Son successeur en fera tout de même usage mais la remplace très vite par les deux SM Maserati carrossées par Chapron aussi. Afficher tout Lien très intéressant merci beaucoup!

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Y avait pas que des bonnes idées sur les DS. Comme les BX ensuite et les XM ils me semble, elles disposaient de suspensions hydropneumatiques qui permettait de régler la hauteur de la voiture. Cela permettait de rouler sur des routes chaotiques ou de franchir de petits obstacles... mais il y avait un gros défaut. A l'arrêt, la voiture passait automatiquement en position basse. Et elle ne pouvait pas rouler ainsi. Donc en cas de panne, pas moyen de pousser la voiture ni de la tracter. Afficher tout Je devais avoir 5 ans quand je suis montée pour la première fois dans une DS et j'avais été enchantée de la voir monter et descendre comme un p'tit vaisseau spatial...ah l'innocence des enfants

Posté le

android

(1)

Répondre