Faites l'amour pas la guerre, devient une arme

Proposé par
le

Dans les années 1990, les Etats-Unis ont envisagé la création d'une "bombe gay" dont le principe reposait sur la diffusion massive d'aphrodisiaques sur les ennemis. La bombe était censée susciter un comportement homosexuel entre les combattants ce qui aurait eu pour effet supposé de désorganiser les unités de soldats ennemis.

Le projet n'a finalement pas été financé.


Commentaires préférés (3)

a écrit : C'est bien connu que l'homosexualité peut s'inoculer comme n'importe quelle maladie. Bien entendu. Polémiste à dessein ? Je ne vois pas qu'ils parlent d'inoculer (dans le contexte ça me fait penser à un autre verbe qui finit pareil...) l'homosexualité ni dans les sources ni dans l'anecdote, simplement qu'avec des doses d'aphrodisiaques extrêmes les soldats ne réfléchiraient plus trop au sexe de ce qu'ils pourraient se mettre sous la dent.

"Dans une phrase de ce document, il était suggéré qu'un puissant aphrodisiaque pourrait être répandu sur les troupes adverses, afin de provoquer un « comportement homosexuel ». Cette arme aphrodisiaque était décrite comme « désagréable mais complètement non létale ». Dans la section « nouvelles découvertes nécessaires », le document reconnaît qu'il n'existe actuellement aucune substance chimique qui provoque de tels effets."

Désagréable, ça dépend pour qui ^_^

Posté le

android

(144)

Répondre

Oui, bon, c'est un peu réducteur de dire "les USA ont imaginé une bombe gay"... Plus précisément, c'est un ou deux ingénieurs qui ont eu une des nombreuses idées farfelues qu'on voit à l'armée, qui sont allés vers le général, qui lui les as traité de tous les noms, alors ils sont repartis, et il ont bossé sur autre chose de plus normal.

En résumé, on ne peut pas dire "un pays a voulu construire cette arme", s'il n'y a pas eu de financement, parce que dans ce cas là les décideurs n'ont pas considéré que c'était une idée suffisamment bonne

Posté le

android

(175)

Répondre

a écrit : C'est bien connu que l'homosexualité peut s'inoculer comme n'importe quelle maladie. Bien entendu. Et qu'est-ce que tu en sais ? À mon sens l'homosexualité fait partie intégrante de l'identité d'une personne. Pourquoi ne serait-il pas possible d'altérer l'identité d'une personne via des procédés chimiques ? Ça fonctionne bien avec les drogues.
Après il y a une différence entre penser quelque chose possible et trouver cette chose acceptable.


Tous les commentaires (39)

Typiquement américain d'imaginer un engin pareil... C'est vraiment la société de tous les excès...

Posté le

android

(0)

Répondre

C'est bien connu que l'homosexualité peut s'inoculer comme n'importe quelle maladie. Bien entendu.

Faites l amour pas la guerre!

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : C'est bien connu que l'homosexualité peut s'inoculer comme n'importe quelle maladie. Bien entendu. Polémiste à dessein ? Je ne vois pas qu'ils parlent d'inoculer (dans le contexte ça me fait penser à un autre verbe qui finit pareil...) l'homosexualité ni dans les sources ni dans l'anecdote, simplement qu'avec des doses d'aphrodisiaques extrêmes les soldats ne réfléchiraient plus trop au sexe de ce qu'ils pourraient se mettre sous la dent.

"Dans une phrase de ce document, il était suggéré qu'un puissant aphrodisiaque pourrait être répandu sur les troupes adverses, afin de provoquer un « comportement homosexuel ». Cette arme aphrodisiaque était décrite comme « désagréable mais complètement non létale ». Dans la section « nouvelles découvertes nécessaires », le document reconnaît qu'il n'existe actuellement aucune substance chimique qui provoque de tels effets."

Désagréable, ça dépend pour qui ^_^

Posté le

android

(144)

Répondre

Oui, bon, c'est un peu réducteur de dire "les USA ont imaginé une bombe gay"... Plus précisément, c'est un ou deux ingénieurs qui ont eu une des nombreuses idées farfelues qu'on voit à l'armée, qui sont allés vers le général, qui lui les as traité de tous les noms, alors ils sont repartis, et il ont bossé sur autre chose de plus normal.

En résumé, on ne peut pas dire "un pays a voulu construire cette arme", s'il n'y a pas eu de financement, parce que dans ce cas là les décideurs n'ont pas considéré que c'était une idée suffisamment bonne

Posté le

android

(175)

Répondre

Selon les états majors, les composants de cette "bombe gay" sont un zeste de sueur de boy george, une mèche de cheveux de frzddy mercury, et l'album best off des village people.
En faites l'armée américaine n'a pas de scientifiques mais des marabouts.

Posté le

android

(11)

Répondre

Est ce si débile?
Bombarder d'aphrodisiaques des camps de terroristes afin que les leaders se mettent à coucher entre eux permettrait de défaire leur crédibilité, lorsque l'on sait que leur extrémisme religieux rejette toute forme d'homosexualité

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : C'est bien connu que l'homosexualité peut s'inoculer comme n'importe quelle maladie. Bien entendu. Et qu'est-ce que tu en sais ? À mon sens l'homosexualité fait partie intégrante de l'identité d'une personne. Pourquoi ne serait-il pas possible d'altérer l'identité d'une personne via des procédés chimiques ? Ça fonctionne bien avec les drogues.
Après il y a une différence entre penser quelque chose possible et trouver cette chose acceptable.

a écrit : Typiquement américain d'imaginer un engin pareil... C'est vraiment la société de tous les excès... "Le projet n'a pas été financé", il me semble que c'est la dernière phrase de l'anecdote, pourtant claire je trouve.

Si toi, tu as l'idée d'interdire les voitures pour limiter la pollution et qu'au lieu de ça on devrait utiliser des zèbres, que cette idée était rejetée par tous, je vois pas de quel droit quelqu'un pourrait résumer ça en:
"la France a voulu remplacer les voitures par des zèbres"

Posté le

android

(21)

Répondre

a écrit : Et qu'est-ce que tu en sais ? À mon sens l'homosexualité fait partie intégrante de l'identité d'une personne. Pourquoi ne serait-il pas possible d'altérer l'identité d'une personne via des procédés chimiques ? Ça fonctionne bien avec les drogues.
Après il y a une différence ent
re penser quelque chose possible et trouver cette chose acceptable. Afficher tout
Oui, nous ne sommes qu'un habile concentré de chimie. Mais énormément de "chercheurs" se sont cassé les dents par le passé sur la question. Par exemple, Mengele aussi a essayé, avec toute latitude, de "supprimer" l'homosexualité d'un individu et il a échoué.
Il y a des concepts qui ne sont tout simplement pas contrôlables. L'amour, par exemple. Et la bêtise humaine, aussi.

a écrit : Et qu'est-ce que tu en sais ? À mon sens l'homosexualité fait partie intégrante de l'identité d'une personne. Pourquoi ne serait-il pas possible d'altérer l'identité d'une personne via des procédés chimiques ? Ça fonctionne bien avec les drogues.
Après il y a une différence ent
re penser quelque chose possible et trouver cette chose acceptable. Afficher tout
Je pense que c'etait de l'ironie.

De la part d'un gay ^^

Posté le

android

(5)

Répondre

Par contre il on du lâché la bombe à con qui a bien fonctionné elle

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Oui, nous ne sommes qu'un habile concentré de chimie. Mais énormément de "chercheurs" se sont cassé les dents par le passé sur la question. Par exemple, Mengele aussi a essayé, avec toute latitude, de "supprimer" l'homosexualité d'un individu et il a échoué.
Il y a des concepts
qui ne sont tout simplement pas contrôlables. L'amour, par exemple. Et la bêtise humaine, aussi. Afficher tout
Si on ne sait pas contrôler l'amour, on sait assez bien influencé la libido. Et pour beaucoup de choses en matière de Medecine et surtout de neurobiologie, le problème n'est pas tant d'influer sur la chose que de n'influer que celle que l'on souhaite. Ainsi personne n'a guéri spécifiquement l'homosexualité mais à l'époque ils traitaient ca à la castration chimique. Ne pouvant bloquer le désir du même sexe, ils bloquaient toute forme de désir

a écrit : C'est bien connu que l'homosexualité peut s'inoculer comme n'importe quelle maladie. Bien entendu. Oui mais il y avait les mots "états unis" dans l'anecdote :-)

Le truc qu il faudrait essayé ses de pulvérisé du lsd sur les troupes voir se que sa fait mdr

Posté le

android

(0)

Répondre

Commentaire supprimé Oui parce que c'est tout simplement impossible de savoir des choses en dehors de SCMB --' hé je vais peut-être te choquer, mais perso je connaissais déjà cette histoire avant de la lire ici. Pfff

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Le truc qu il faudrait essayé ses de pulvérisé du lsd sur les troupes voir se que sa fait mdr Il me semble que ça a déjà été fait, que l'armée utilisait ça en furtif pour motiver un peu les troupes.

Si toutes les guerres pouvaient finir comme ca a la limite c est moindre mal...