Le Titanic a peut-être eu un incendie à terre qui endommagea sa coque

Proposé par
le
dans

Des photographies du Titanic découvertes récemment par le journaliste Senan Moloney mettent en évidence de larges marques vers la zone d'impact de l'iceberg. Des experts pensent que celles-ci sont la preuve d'un incendie survenu dans l'une des cuves à charbon lorsque le navire était encore sur le chantier maritime de Belfast, fragilisant une partie de sa coque.

L'incendie aurait duré plus d'une dizaine de jours avant d'être détecté et éteint.


Commentaires préférés (3)

En effet cet incendie avait été repéré quelques jours avant le départ mais du fait des difficultés financières que rencontraient la compagnie ils n'ont pas voulu retarder le départ et ils ont quitté l'Angleterre alors que l'incendie faisait toujours rage. Il ne fut maîtrisé qu'au milieu de l'océan et eut le temps d'endommager la coque ce qui contribua à la catastrophe que tout le monde connaît.

a écrit : Le Titanic aurait quand même coulé en heurtant l'iceberg, mais l'incendie ayant fortement endommagé l'acier de la coque (Il aurait perdu 70-75% de sa résistance), le naufrage s'est déroulé beaucoup plus rapidement. Donc sans l'incendie, de nombreuses vies auraient pu être sauvées puisque les secours auraient certainement eu le temps d'arriver avant que le navire ait entièrement coulé. Afficher tout Beaucoup de vies auraient pu être sauvées s'il y avait eu plus de canots de sauvetage. Avec des "si" nous faisons de la musique ou nous coupons du bois je crois.

Posté le

android

(77)

Répondre

Il y a quelques temps, j'ai lu que la cause principale du naufrage du Titanic était due au fait que pendant la construction du paquebot, les rivets (qui unissent la taule du paquebot) n'étaient pas tous de la même matière : certains étaient donc plus solides que d'autres, et les moins résistants étaient apparemment à l'avant du bateau. Cela a favorisé la "déchirure" dans la taule (mais en fait, les plaques de taules se sont juste désolidarisées, créant des trous).

J'ai également lu que si le capitaine avait décidé de maintenir le cap et de prendre l'iceberg de front, le bateau n'aurait pas coulé, car un seul compartiment aurait été inondé (et il en fallait 5 inondés pour que le bateau coule). Il y aurait peut-être eu quelques morts du fait du choc, mais ça n'aurait pas été la catastrophe que l'on connait...

Enfin bref, il y a d'autres causes évoquées pour le naufrage : le PDG de la White Star aurait demandé au capitaine d'aller le plus vite possible pour faire les gros titres des journaux, le bateau aurait été maudit du fait que des enfants seraient morts et emmurés dans la taule... tout cela n'est que légende bien sûr.

Une dernière chose, lors du procès contre la White Star, seuls les passagers de première classe ont été auditionnés, tous ceux étant restés sur le bateau et ayant survécu ont été ignorés, alors que c'est eux qui ont vécu la catastrophe au final. Cela a donc été du pain béni pour la compagnie, qui aurait du payer des sommes pharaoniques puisqu'ils ont condamnés des centaines de personnes à la mort en fermant les grilles d'accès des classes inférieures, les empêchant de sortir.

Désolé pour le pavé, je suis un passionné du Titanic depuis tout petit (merci monsieur Cameron) !

Posté le

android

(188)

Répondre


Tous les commentaires (41)

Quand bien même, quand on voit les dégâts qu'un iceberg peut faire sur les fonds marins, je pense que la coque aurait manger pareil !^^

Posté le

android

(0)

Répondre

Et personne ne s'est dit "tiens ça a flambé pendant plusieurs jours, on va changer une ou deux pièces quand même. " ? Et puis bon, pas se rendre compte d'un incendie avant 10 jours c'est pas malin (le Titanic, Olympic et autres sont grand mais quand même...) le charbon ça chauffe beaucoup, le métal comme le bois, réagit à la chaleur et au froid ( la tour Eiffel peut gagner jusqu'à 3cm en fonction de la température) imaginez un feu de plusieurs centaines de degrés sur une coque. BANDE DE MOULES !

Moui... un incendie ou une explosion ? C'est évident qu'un iceberg ne brûle pas à une température suffisement élevée pour faire fondre la coque...
Il ne fait aucun doute que cet "accident" a servi de prétexte pour favoriser le réchauffement de la planète et éradiquer les icebergs ! A qui profite le crime ?

En effet cet incendie avait été repéré quelques jours avant le départ mais du fait des difficultés financières que rencontraient la compagnie ils n'ont pas voulu retarder le départ et ils ont quitté l'Angleterre alors que l'incendie faisait toujours rage. Il ne fut maîtrisé qu'au milieu de l'océan et eut le temps d'endommager la coque ce qui contribua à la catastrophe que tout le monde connaît.

Le Titanic aurait quand même coulé en heurtant l'iceberg, mais l'incendie ayant fortement endommagé l'acier de la coque (Il aurait perdu 70-75% de sa résistance), le naufrage s'est déroulé beaucoup plus rapidement. Donc sans l'incendie, de nombreuses vies auraient pu être sauvées puisque les secours auraient certainement eu le temps d'arriver avant que le navire ait entièrement coulé.

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Le Titanic aurait quand même coulé en heurtant l'iceberg, mais l'incendie ayant fortement endommagé l'acier de la coque (Il aurait perdu 70-75% de sa résistance), le naufrage s'est déroulé beaucoup plus rapidement. Donc sans l'incendie, de nombreuses vies auraient pu être sauvées puisque les secours auraient certainement eu le temps d'arriver avant que le navire ait entièrement coulé. Afficher tout Beaucoup de vies auraient pu être sauvées s'il y avait eu plus de canots de sauvetage. Avec des "si" nous faisons de la musique ou nous coupons du bois je crois.

Posté le

android

(77)

Répondre

C'est la multiplication d'erreurs humaines qui ont menés à cette catastrophe. Toujours plus gros, toujours plus vite, toujours moins chère.

Posté le

android

(4)

Répondre

Il y a quelques temps, j'ai lu que la cause principale du naufrage du Titanic était due au fait que pendant la construction du paquebot, les rivets (qui unissent la taule du paquebot) n'étaient pas tous de la même matière : certains étaient donc plus solides que d'autres, et les moins résistants étaient apparemment à l'avant du bateau. Cela a favorisé la "déchirure" dans la taule (mais en fait, les plaques de taules se sont juste désolidarisées, créant des trous).

J'ai également lu que si le capitaine avait décidé de maintenir le cap et de prendre l'iceberg de front, le bateau n'aurait pas coulé, car un seul compartiment aurait été inondé (et il en fallait 5 inondés pour que le bateau coule). Il y aurait peut-être eu quelques morts du fait du choc, mais ça n'aurait pas été la catastrophe que l'on connait...

Enfin bref, il y a d'autres causes évoquées pour le naufrage : le PDG de la White Star aurait demandé au capitaine d'aller le plus vite possible pour faire les gros titres des journaux, le bateau aurait été maudit du fait que des enfants seraient morts et emmurés dans la taule... tout cela n'est que légende bien sûr.

Une dernière chose, lors du procès contre la White Star, seuls les passagers de première classe ont été auditionnés, tous ceux étant restés sur le bateau et ayant survécu ont été ignorés, alors que c'est eux qui ont vécu la catastrophe au final. Cela a donc été du pain béni pour la compagnie, qui aurait du payer des sommes pharaoniques puisqu'ils ont condamnés des centaines de personnes à la mort en fermant les grilles d'accès des classes inférieures, les empêchant de sortir.

Désolé pour le pavé, je suis un passionné du Titanic depuis tout petit (merci monsieur Cameron) !

Posté le

android

(188)

Répondre

a écrit : Quand bien même, quand on voit les dégâts qu'un iceberg peut faire sur les fonds marins, je pense que la coque aurait manger pareil !^^ Comment ça ?

a écrit : Et personne ne s'est dit "tiens ça a flambé pendant plusieurs jours, on va changer une ou deux pièces quand même. " ? Et puis bon, pas se rendre compte d'un incendie avant 10 jours c'est pas malin (le Titanic, Olympic et autres sont grand mais quand même...) le charbon ça chauffe beaucoup, le métal comme le bois, réagit à la chaleur et au froid ( la tour Eiffel peut gagner jusqu'à 3cm en fonction de la température) imaginez un feu de plusieurs centaines de degrés sur une coque. BANDE DE MOULES ! Afficher tout Oui, mais des moules à la plancha du coup ;)

Posté le

windowsphone

(2)

Répondre

Y'a un documentaire qui est passer sur France 5, y'a pas longtemps sur cette théorie !

Vraiment sympathique

Posté le

android

(3)

Répondre

Pourquoi on fait une aussi grosse fixette sur ce navire ? Des tas ont coulé mais on n'en parle jamais.C'est fou comme Hollywood donne plus d'importance à certaines tragédies.A moins que ce bateau ait été coulé volontairement ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pourquoi on fait une aussi grosse fixette sur ce navire ? Des tas ont coulé mais on n'en parle jamais.C'est fou comme Hollywood donne plus d'importance à certaines tragédies.A moins que ce bateau ait été coulé volontairement ? Le nombre de morts, le fait qu'à l'époque c'etait le plus grand bateau du monde (enfin j'ai tjs entendu ça), la publicité qu'il y a eu avant son départ, le fait que c'était ds une periode de très forte concurrence sur les lignes maritimes, les conditions ds lesquelles le naufrage s'est déroulé, le fait que l'epave soit resté à un emplacement inconnu pendant très longtemps etc, etc... ce n'est pas hollywood qui en a fait une légende...mais la légende qui donné ce film (et bien d'autres avant)

Posté le

android

(19)

Répondre

Si on devait résumer la cause de la tragédie : manque d'argent :
- matériaux moins cher
- allègement de la structure
- départ du bateau même avec un feu dans le réservoir à charbon
- concurrence avec d'autres compagnies
- vitesse de croisière du bateau plus élevé que prévu à cause du manque de charbon du à une grève , et à l'incendie .
- à cause du charbon il ne pouvais pas contourner la zone d'icebergs bien qu'il connaissait les risques , il préférait courir le risque de se taper l'iceberg que de tomber en panne
- nombre de canots de sauvetages réduits pour cause financière


Et j'en passe bref ... la cause économique est finalement indirectement le responsable du terrible naufrage et du nombre de victimes .
-

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Il y a quelques temps, j'ai lu que la cause principale du naufrage du Titanic était due au fait que pendant la construction du paquebot, les rivets (qui unissent la taule du paquebot) n'étaient pas tous de la même matière : certains étaient donc plus solides que d'autres, et les moins résistants étaient apparemment à l'avant du bateau. Cela a favorisé la "déchirure" dans la taule (mais en fait, les plaques de taules se sont juste désolidarisées, créant des trous).

J'ai également lu que si le capitaine avait décidé de maintenir le cap et de prendre l'iceberg de front, le bateau n'aurait pas coulé, car un seul compartiment aurait été inondé (et il en fallait 5 inondés pour que le bateau coule). Il y aurait peut-être eu quelques morts du fait du choc, mais ça n'aurait pas été la catastrophe que l'on connait...

Enfin bref, il y a d'autres causes évoquées pour le naufrage : le PDG de la White Star aurait demandé au capitaine d'aller le plus vite possible pour faire les gros titres des journaux, le bateau aurait été maudit du fait que des enfants seraient morts et emmurés dans la taule... tout cela n'est que légende bien sûr.

Une dernière chose, lors du procès contre la White Star, seuls les passagers de première classe ont été auditionnés, tous ceux étant restés sur le bateau et ayant survécu ont été ignorés, alors que c'est eux qui ont vécu la catastrophe au final. Cela a donc été du pain béni pour la compagnie, qui aurait du payer des sommes pharaoniques puisqu'ils ont condamnés des centaines de personnes à la mort en fermant les grilles d'accès des classes inférieures, les empêchant de sortir.

Désolé pour le pavé, je suis un passionné du Titanic depuis tout petit (merci monsieur Cameron) !
Afficher tout
Dans la tôle, plutôt, parce que je ne crois pas que la taule, ça déchire, que ce soit sa race ou Fleury-Mérogis. . .

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : Dans la tôle, plutôt, parce que je ne crois pas que la taule, ça déchire, que ce soit sa race ou Fleury-Mérogis. . . Je pensais que ça s'écrivait ainsi, pardon, merci de m'avoir corrigé :)

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Si on devait résumer la cause de la tragédie : manque d'argent :
- matériaux moins cher
- allègement de la structure
- départ du bateau même avec un feu dans le réservoir à charbon
- concurrence avec d'autres compagnies
- vitesse de croisière du bateau plus élevé que prévu à c
ause du manque de charbon du à une grève , et à l'incendie .
- à cause du charbon il ne pouvais pas contourner la zone d'icebergs bien qu'il connaissait les risques , il préférait courir le risque de se taper l'iceberg que de tomber en panne
- nombre de canots de sauvetages réduits pour cause financière


Et j'en passe bref ... la cause économique est finalement indirectement le responsable du terrible naufrage et du nombre de victimes .
-
Afficher tout
Le plus gros responsable reste le capitaine qui a voulu changer de cap alors que c'était trop tard. En prenant l'iceberg de face, le Titanic n'aurai pas coulé. C'est d'avoir présenté le flanc du bateau qui a permis a la glace de l'eventrer.
Bon après j'avoue, tout le reste n'a absolument pas aidé non plus.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Moui... un incendie ou une explosion ? C'est évident qu'un iceberg ne brûle pas à une température suffisement élevée pour faire fondre la coque...
Il ne fait aucun doute que cet "accident" a servi de prétexte pour favoriser le réchauffement de la planète et éradiquer les icebergs ! A qui profite le crime ?
Ça pourrait être drôle si...mais non

Posté le

android

(6)

Répondre