Après 30 ans sans publier, il obtient le prix Nobel

Proposé par
le

John Nash Jr. fut un brillant mathématicien, qui travailla sur la théorie des jeux qui remit en cause les fondements économiques dictés par Adam Smith. Interné car atteint de schizophrénie, il reçut toutefois le Prix Nobel en sciences économiques en 1994, après 30 années passés sans rien publier, pour des travaux réalisés alors qu'il était encore étudiant.

Le film Un homme d'exception retrace sa vie.


Commentaires préférés (3)

John Nash a aussi reçu le prix Abel pour d'autres travaux en 2015. il est mort seulement 4 jours apres avoir reçu ce prix.

Posté le

windowsphone

(94)

Répondre

Ce film, avec Russell Crowe est juste énorme, une pépite. Il est bluffant, et vous met dans la tête d'un vrai skyzophrène. A voir absolument :)

a écrit : John Nash Jr. n'est pas l'inventeur de la théorie des jeux... Il l'a généralisée mais elle était en développement depuis les années 20 d'après ce que j'ai pu voir sur Wikipedia

Posté le

android

(29)

Répondre


Tous les commentaires (30)

John Nash a aussi reçu le prix Abel pour d'autres travaux en 2015. il est mort seulement 4 jours apres avoir reçu ce prix.

Posté le

windowsphone

(94)

Répondre

Ce film, avec Russell Crowe est juste énorme, une pépite. Il est bluffant, et vous met dans la tête d'un vrai skyzophrène. A voir absolument :)

John Nash Jr. n'est pas l'inventeur de la théorie des jeux...

a écrit : John Nash Jr. n'est pas l'inventeur de la théorie des jeux... Il l'a généralisée mais elle était en développement depuis les années 20 d'après ce que j'ai pu voir sur Wikipedia

Posté le

android

(29)

Répondre

a écrit : Il l'a généralisée mais elle était en développement depuis les années 20 d'après ce que j'ai pu voir sur Wikipedia Effectivement j'ai mal formulée mon anecdote, John Forbes Nash Jr. a travaillé sur la théorie des jeux qui existait depuis le début du XXe siècle, il a en revanche défini la notion d'équilibre de Nash, qui est une généralisation des travaux de Cournot.

Posté le

android

(11)

Répondre

Ça n'est pas un prix Nobel.
Pour beaucoup de gens (dont je fait partit), l'économie est plus une (des) religions qu'une science.

Elle repose intégralement sur des croyances (postulats) non vérifiée et non vérifiables, et les économistes construisent de "belles théories" ne cherchent jamais à les valider par l'observations, mais plus à "expliquer" pourquoi l'observation contredit systématiquement leur théorie.

Ça restes de belles théories, comme peuvent l'être de très belles théories religieuses et/ou cosmogonite. (= théories sur l'origine du monde)
Les religions ont aussi leurs savants et leur chercheurs. Ça n'en fait pas une science pour autant.

Autre trait significatif des religions :
Une science, on se sert de ses règles pour changer le monde et faire ce qu'on rêverais de faire mais qui semble impossible.
L'économie, il faudrait changer le monde et abandonner ce qu'on rêverais de faire pour que ses règles s'appliquent... -> Religion.

Quand les gens arrêterons de considérer qu'il "faut" obéir à ses règles, je réviserai mon jugement.
Pour l'instant on en est loin.

( Et pourtant, j'aime l'économie )
;)

a écrit : Ça n'est pas un prix Nobel.
Pour beaucoup de gens (dont je fait partit), l'économie est plus une (des) religions qu'une science.

Elle repose intégralement sur des croyances (postulats) non vérifiée et non vérifiables, et les économistes construisent de "belles théories" ne ch
erchent jamais à les valider par l'observations, mais plus à "expliquer" pourquoi l'observation contredit systématiquement leur théorie.

Ça restes de belles théories, comme peuvent l'être de très belles théories religieuses et/ou cosmogonite. (= théories sur l'origine du monde)
Les religions ont aussi leurs savants et leur chercheurs. Ça n'en fait pas une science pour autant.

Autre trait significatif des religions :
Une science, on se sert de ses règles pour changer le monde et faire ce qu'on rêverais de faire mais qui semble impossible.
L'économie, il faudrait changer le monde et abandonner ce qu'on rêverais de faire pour que ses règles s'appliquent... -> Religion.

Quand les gens arrêterons de considérer qu'il "faut" obéir à ses règles, je réviserai mon jugement.
Pour l'instant on en est loin.

( Et pourtant, j'aime l'économie )
;)
Afficher tout
Ma sœur aussi à redoubler sa 1ère ES ؟

a écrit : Ça n'est pas un prix Nobel.
Pour beaucoup de gens (dont je fait partit), l'économie est plus une (des) religions qu'une science.

Elle repose intégralement sur des croyances (postulats) non vérifiée et non vérifiables, et les économistes construisent de "belles théories" ne ch
erchent jamais à les valider par l'observations, mais plus à "expliquer" pourquoi l'observation contredit systématiquement leur théorie.

Ça restes de belles théories, comme peuvent l'être de très belles théories religieuses et/ou cosmogonite. (= théories sur l'origine du monde)
Les religions ont aussi leurs savants et leur chercheurs. Ça n'en fait pas une science pour autant.

Autre trait significatif des religions :
Une science, on se sert de ses règles pour changer le monde et faire ce qu'on rêverais de faire mais qui semble impossible.
L'économie, il faudrait changer le monde et abandonner ce qu'on rêverais de faire pour que ses règles s'appliquent... -> Religion.

Quand les gens arrêterons de considérer qu'il "faut" obéir à ses règles, je réviserai mon jugement.
Pour l'instant on en est loin.

( Et pourtant, j'aime l'économie )
;)
Afficher tout
L'économie est bien une Science actuellement. Et toutes les sciences reposes sur des postulats. D'ailleurs, contrairement à une religion, la science économique n'est pas figé. Il ne faut pas confondre l'économie avec les idéologies qui essaye de l'utiliser (à bon ou mauvaise escient), tel que le Communisme, le Libéralisme.
La plus part des théories économiques sont vérifiés grâce à des tests où l'on utilise des données empiriques donc réel. Et si la théorie s'avère fausse alors on l'a remplace comme dans chaque Science.

Inventeur d'une version hexagonale du jeu de go aussi !

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Ce film, avec Russell Crowe est juste énorme, une pépite. Il est bluffant, et vous met dans la tête d'un vrai skyzophrène. A voir absolument :) A beautiful mind. Ce film retrace justement une partie de la vie de ce mathématicien hors norme.

a écrit : L'économie est bien une Science actuellement. Et toutes les sciences reposes sur des postulats. D'ailleurs, contrairement à une religion, la science économique n'est pas figé. Il ne faut pas confondre l'économie avec les idéologies qui essaye de l'utiliser (à bon ou mauvaise escient), tel que le Communisme, le Libéralisme.
La plus part des théories économiques sont vérifiés grâce à des tests où l'on utilise des données empiriques donc réel. Et si la théorie s'avère fausse alors on l'a remplace comme dans chaque Science.
Afficher tout
Les économistes essaient de nous faire croire que l'économie est une science, mais c'est une bouffonnerie. Les économes sont des tordeurs de bras, idéologues, qui passent leur temps à nous expliquer pourquoi ils ont raison d'avoir eu tort dans le passé en prévoyant le présent. Comme les voyants, ils sont très nombreux, et de temps en temps l'un d’entre eux se rapproche d'une réalité qu'il peut comparer à l'une de ses anciennes prévisions.
Keynes a des concepts opposés à ceux d’Adams, mais les financiers les considèrent tous les deux comme des économistes "avertis"

L'économie n'est pas un domaine aussi rigoureux que les domaines scientifiques parce que l'économise repose en grande partie sur le contexte, qui lui n'est pas forcément économique. Le contexte est bien souvent historique, géographique, culturel, etc...

Bref, bien souvent dans le domaine de l'économie, les spécialistes s'échinent à échafauder des théories ou même des lois, qui permettent de développer l'économie au mieux en limitant les dégâts. Si l'économie était basée sur des faits immuables, il n'y aurait pas de catastrophe économique majeure de l'ampleur de la crise de 1929.

Il faut savoir que la plupart des mathématiciens font la plupart de leurs recherches ... avant 20 ans! Après ils ont moins les capacités pour réaliser dans grandes choses .

Posté le

android

(6)

Répondre

La science économique... s'te blague!

Ptain, ouvrez les yeux, la finance (les jeux de hasard) est une gigantesque arnaque planétaire! On en est à un stade où tout le fric qu'on a accumulé dans sa vie n'est qu'une ligne de code informatique, merde quoi! Et ce type (paix à son âme) aurait prétendu avoir compris comment ca marche? Ben alors, ils sont où ses milliers de milliards de milliards?

A voir : le film : Un Homme d'Exception (qui est mon film préféré derrière la trilogie du Seigneur des Anneaux)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ça n'est pas un prix Nobel.
Pour beaucoup de gens (dont je fait partit), l'économie est plus une (des) religions qu'une science.

Elle repose intégralement sur des croyances (postulats) non vérifiée et non vérifiables, et les économistes construisent de "belles théories" ne ch
erchent jamais à les valider par l'observations, mais plus à "expliquer" pourquoi l'observation contredit systématiquement leur théorie.

Ça restes de belles théories, comme peuvent l'être de très belles théories religieuses et/ou cosmogonite. (= théories sur l'origine du monde)
Les religions ont aussi leurs savants et leur chercheurs. Ça n'en fait pas une science pour autant.

Autre trait significatif des religions :
Une science, on se sert de ses règles pour changer le monde et faire ce qu'on rêverais de faire mais qui semble impossible.
L'économie, il faudrait changer le monde et abandonner ce qu'on rêverais de faire pour que ses règles s'appliquent... -> Religion.

Quand les gens arrêterons de considérer qu'il "faut" obéir à ses règles, je réviserai mon jugement.
Pour l'instant on en est loin.

( Et pourtant, j'aime l'économie )
;)
Afficher tout
Depuis quand les religions sont séduisantes ? C'est un ramassis de phallocratie, de superstitions naïves et de mensonges. Il n'y en aucune qui soit séduisante.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ça n'est pas un prix Nobel.
Pour beaucoup de gens (dont je fait partit), l'économie est plus une (des) religions qu'une science.

Elle repose intégralement sur des croyances (postulats) non vérifiée et non vérifiables, et les économistes construisent de "belles théories" ne ch
erchent jamais à les valider par l'observations, mais plus à "expliquer" pourquoi l'observation contredit systématiquement leur théorie.

Ça restes de belles théories, comme peuvent l'être de très belles théories religieuses et/ou cosmogonite. (= théories sur l'origine du monde)
Les religions ont aussi leurs savants et leur chercheurs. Ça n'en fait pas une science pour autant.

Autre trait significatif des religions :
Une science, on se sert de ses règles pour changer le monde et faire ce qu'on rêverais de faire mais qui semble impossible.
L'économie, il faudrait changer le monde et abandonner ce qu'on rêverais de faire pour que ses règles s'appliquent... -> Religion.

Quand les gens arrêterons de considérer qu'il "faut" obéir à ses règles, je réviserai mon jugement.
Pour l'instant on en est loin.

( Et pourtant, j'aime l'économie )
;)
Afficher tout
Les axiomes, ces postulats incontournables de l'économie, c'est bien connu...

a écrit : L'économie n'est pas un domaine aussi rigoureux que les domaines scientifiques parce que l'économise repose en grande partie sur le contexte, qui lui n'est pas forcément économique. Le contexte est bien souvent historique, géographique, culturel, etc...

Bref, bien souvent dans le domain
e de l'économie, les spécialistes s'échinent à échafauder des théories ou même des lois, qui permettent de développer l'économie au mieux en limitant les dégâts. Si l'économie était basée sur des faits immuables, il n'y aurait pas de catastrophe économique majeure de l'ampleur de la crise de 1929. Afficher tout
Il faut aussi comprendre que l'économie n'est pas qu'une science de calcul, c'est aussi une science sociale. La crise de 29 est une réaction humaine, quand tout le monde décidé de revendre ses actions en même temps par panique et bien ça fait ce résultat. (pour vraiment simplifier), c'est la base des sciences économiques que de comprendre que c'est une science qui en regroupe beaucoup et que les liens sont très complexes.
Donc dire que les économistes sont des illuminés à moitié dans une secte c'est abusif, chacun défend son école et son concept qui a différend domaine d'application et de performance.

a écrit : Ça n'est pas un prix Nobel.
Pour beaucoup de gens (dont je fait partit), l'économie est plus une (des) religions qu'une science.

Elle repose intégralement sur des croyances (postulats) non vérifiée et non vérifiables, et les économistes construisent de "belles théories" ne ch
erchent jamais à les valider par l'observations, mais plus à "expliquer" pourquoi l'observation contredit systématiquement leur théorie.

Ça restes de belles théories, comme peuvent l'être de très belles théories religieuses et/ou cosmogonite. (= théories sur l'origine du monde)
Les religions ont aussi leurs savants et leur chercheurs. Ça n'en fait pas une science pour autant.

Autre trait significatif des religions :
Une science, on se sert de ses règles pour changer le monde et faire ce qu'on rêverais de faire mais qui semble impossible.
L'économie, il faudrait changer le monde et abandonner ce qu'on rêverais de faire pour que ses règles s'appliquent... -> Religion.

Quand les gens arrêterons de considérer qu'il "faut" obéir à ses règles, je réviserai mon jugement.
Pour l'instant on en est loin.

( Et pourtant, j'aime l'économie )
;)
Afficher tout
Ça n'enlève en aucun la légitimité économique...
En effet certaines théories économique ne sont pas recevable si on prends la posture des sciences modernes,la rigueur n'est pas la même.
Cependant dans votre tom on perçois une certaine condescendance vis à vis du domaine économique,ce qui n'est pas la plus sincère des démarches pour établire une critique.
Certaines théories économique sont dans les faits des théories mathématique et scientifiquement admissible (l'offre et la demande) comment expliquer vous que l'économie qui est pour vous seul objet de religions et de dogmes puisse construire sa logique sur des fondements "scientifique"(car l'économie est une science)?

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Ça n'est pas un prix Nobel.
Pour beaucoup de gens (dont je fait partit), l'économie est plus une (des) religions qu'une science.

Elle repose intégralement sur des croyances (postulats) non vérifiée et non vérifiables, et les économistes construisent de "belles théories" ne ch
erchent jamais à les valider par l'observations, mais plus à "expliquer" pourquoi l'observation contredit systématiquement leur théorie.

Ça restes de belles théories, comme peuvent l'être de très belles théories religieuses et/ou cosmogonite. (= théories sur l'origine du monde)
Les religions ont aussi leurs savants et leur chercheurs. Ça n'en fait pas une science pour autant.

Autre trait significatif des religions :
Une science, on se sert de ses règles pour changer le monde et faire ce qu'on rêverais de faire mais qui semble impossible.
L'économie, il faudrait changer le monde et abandonner ce qu'on rêverais de faire pour que ses règles s'appliquent... -> Religion.

Quand les gens arrêterons de considérer qu'il "faut" obéir à ses règles, je réviserai mon jugement.
Pour l'instant on en est loin.

( Et pourtant, j'aime l'économie )
;)
Afficher tout
L'économie est bel et bien une science puisque toutes les sciences (de l'histoire à la physique) comportent une part d'interprétation non-négligeable. Or tu dis que l'économie ne se base que sur des interprétations et que rien n'est vérifié (ce qui est par ailleurs totalement faux), mais toutes les sciences se basent sur des interprétations (et oui même les maths ou la chimie qui semblent si précises et exactes) ce qui fait bien de l'économie une science. Bien évidemment si je prends l'exemple des Maths de nombreuses théories sont vérifiées, mais c'est aussi le cas en économie.

Par contre je ne parlerais pas de ton idée économie=religion puisque je ne m'y connais pas assez en religion pour aborder ce sujet. Mais je suis sûr d'une chose, qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, l'économie est une science.

Posté le

android

(5)

Répondre