On doit la chasse d'eau à Elisabeth Ier

Proposé par
Invité
le
dans

Tous les commentaires (64)

Mais il n'a rien inventé. La chasse d'eau existe depuis bien plus longtemps que çà, du temps des égyptiens, il y a 3000 ans. Il l'a juste améliorée.

Posté le

android

(1)

Répondre

A une époque pas si lointaine dans le temps mais à des années lumières de notre technologie, on jetait le contenu des pots de chambre par la fenêtre...je vais essayer pour voir si le bar sous ma fenêtre est réceptif à mes efforts d'économiser l'eau :p

Posté le

android

(2)

Répondre

Faut pas oublier que la lutte contre le péril fécal est un des facteurs de notre bonne santé et de notre développement...ca pause beaucoup de problèmes sur le contrôle des parasitoses en Afrique...alors aller ré-épendre nos déjections je suis pas convaincu de la bonne idée.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Une chasse d'eau représente 9L d'eau potable pour 300g de déjection en moyenne, ce qui constitue 30% des eaux usées (12 000L d'eau par an par personne en France), qui sont ensuite traitées en cinq étapes coûteuses économiquement et pour la planète.
Au delà de cette méthode coûteuse, nous brisons u
n cycle naturel en nous privant du meilleur engrais qui existe. L'humain a inventé le concept du déchet car dans la nature tout est utilisé, et nous avons également réussi à faire de nos déjections un déchet alors que ces dernières pourraient/devraient constituer un compost excellent qui nous éviterait un engrais chimique malsain pour nous comme pour les sols.
Donc cela n'a rien à voir avec l'Afrique, les changements sont également à faire chez nous et ce n'est pas ma conscience qui pose problème mais bien le manque de prise de conscience de notre société de soi-disant confort occidental
Afficher tout
Si tu préfères, tu peux utiliser tes chiottes comme placard et aller caguer dehors, dans la nature...

Posté le

android

(2)

Répondre

C'est ma soirée ! Je viens de voir une émission sur Parkinson. Une femme se faisait injecter par le nez des matières fécales...

a écrit : Effectivement moi aussi ça me choque, mais comment faire.. c est là un grand defi. Je me demande si c est l eau la solution. Usee ou pas, les animaux terrestres ne chient jamais dans la flotte.

Pour la fertilisation les eaux usees sont souvent utilisees en agriculture, apres filtration sommaire. Cela et
ant, le compost si j ai bien compris ce que disent le couple Bourguignon, agronomes alternatifs, nest pas forcemment bon pour l humain à base de son propre caca, plutot d autres animaux, mais honnetement je ne suis pas sur d avoir bien compris.

Je me demande aussi si y a pas un probleme en terme d alimentation de l humain, trop de cereales grains et farines blanchies, trop de viande, augmentent la taille et la pourriture des crottes, dont j ai peur qu elles soient trop nombreuses dans l avenir pour ne pas etre nefastes (comme ce qui s est passe en bretagne avec le cochon).

Si y a des gens qu ont des idees la dessus SANS S ENERVER, ON DISCUTE, ça m interresse.
Afficher tout
Pour des alternatives à notre système gaspillant de l'eau potable, il y a la ville de Honk Kong qui utilise de l'eau de mer pour ses toilettes.
Système plutôt ingénieux mais nécessite de vivre pas trop loin de la mer.

C'était une anecdote posté par phillipe, faut juste taper toilette sur la barre de recherche.

Posté le

android

(5)

Répondre

Mais pourquoi on n'utilise pas d'eau salée à la place de l'eau potable?

Posté le

android

(0)

Répondre

Quand quelqu'un dit que c'est con de chier dans de l'eau potable, il a raison. C'est tout. C'est très con.

Pour qu'une simple phrase de ce genre rende agressif à ce point, faut quand même être un peu étrange ( ou un troll ?)
Oo

( Être contre, je peux comprendre, être agressif... ?? )

Pour le reste.
Il ne s'agit pas que des stations d'épurations, (qui ne traitent que les déchets avant de les rejeter, et qui sont déjà très coûteuses), mais aussi et surtout de l'alimentation en eau. Donc des stations en amont, pour -rendre- l'eau potable.
Qui sont, elles, infiniment plus couteuse.

Les naïfs qui pensent que l'eau n'est pas cher ne savent simplement pas qu'elle coûte vachement plus cher que ce qu'ils payent. Ces services amonts comme avals étant trèèès largement financés par les organismes publics. Donc nos taxes et impots.

Et ceux qui aimeraient qu'ils y ai moins d'impôts gagneraient à se préoccuper de ce genre de dépenses à la con, de rendre de l'eau potable pour pouvoir chier dedans. Plutôt que de s'évertuer à réduire les services public, qui rapportent énormément à l'économie ( en étant sous-facturée. )
( Oui, parce que payer moins cher quelque chose, c'est rentable. J'ai toujours pensé sacrément atteins les gens qui veulent rendre l'état "plus efficace" en s'évertuant à réduire ce qu'il rapporte, sans toucher à ce qu'il coûte... >_<
Il n'y a peut être que les soviets à avoir atteins ce level dans l'endoctrinement, sans se rendre compte de la bêtise de leur position, ni l'évident intérêt des politiques à promouvoir ce genre de conneries. )


Nous ne manquons pas d'eau en France, mais rendre l'eau --potable-- est entrain de devenir un problème économique majeure, et d'un coût exorbitant pour notre société. Au point que c'est un problème économique et politique d'importance comparable à celui de la disparition du pétrole dans les années qui viennent.
Les gens qui en doutent ou l'ignorent feraient bien de se renseigner sur le sujet, avant de tomber dans l'invective.

Oui, pour l'instant le dédoublement du circuit de l'eau n'est pas "rentable". Oui,
ça va coûter bien plus que ça ne rapportera, mais on devra quand même finir par le faire. Et, oui, ça va coûter super cher et pas rapporter un centime.
C'est balo.

Parce qu'après tout, vous maintenir en bonne santé non plus n'est pas rentable.

(
Et ceux qui ne jurent que par la rentabilité devraient se rappeler un peu plus souvent que l'économie, même ultra-libérale, se borne aux activités commerciales. Pas aux activités de survies de la population, donc sanitaires ou militaires...
Ce qui concerne la survie des populations, donc des marchés, comme les grands désastres naturels, -ou écologiques-, ou militaires, sont laissé à l'état --- même dans les modèles les plus ultra-libéraux--- )

On survie d'abords, c'est après qu'on peut faire du commerce et de la rentabilité. À défaut de bon sens, reprenez vos cours d'économie, c'est autant la base du système classique que du système néo-libéral.

( Mare de croiser des endoctrinés de droite, persuadés qu'être de droite suffit à camoufler une absence totale de compétences économique. >_< )

a écrit : Et nous l'en remercions encore! Pourquoi pas !
Je trouve la question intelligente.
A Melbourne il y a, dans plein de bar, le lavabo au dessus de la réserve d'eau des toilettes. Donc toilette à eaux usagé.

Pour ce qui est des africains, ns pouvons tous aider sans aller sur place. Douche plus court; bonne technique pour faire la vaisselle; lavage de main et autre.
La rareté de l'eau ce faisant de plus en plus grande. Il ce peut que les choses changent.
A bientôt

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Y a-t-il un avenir pour une société qui s’obstine à chier dans l’eau potable ? Y'a moyen de chier dans l'eau minérale, si tu préfères, c'est plus long, faut vider les bouteilles dans le chiotte avant, mais ça se fait.

a écrit : L eau dans laquelle tu te chies est traitée dans un endroit appelé station d épuration puis réinjecté dans le réseau donc si t as un problème avec ta conscience va donc faire un tour en Afrique aider ceux qui en ont besoin au lieu de poster ce genre de commentaire de bien pensant qui ne sert à rien. Bonjour, l'eau traitée par une station d'épuration n'est pas réinjecté dans le réseau mais dans le cours d'eau ou la rivière la plus proche. Elle est très loin d'être potable à sa sortie. Les particules les plus fines ne sont pas arrêtées par les traitements de la station : notamment les particules chimiques.
Il existe des endroits où cette eau est rendus potable. Par exemple en Californie. Mais le système de traitement est beaucoup plus poussé.

Et bin dès qu'il s'agit de crottes, ça réfléchit pas bien loin, on dirait... Les perspectives de dédoublement des circuits sont ruineuses et peu convaincantes, puisqu'il faudra nettoyer ces eaux souillées, quelque soit la manière dont elles ont été souillées...
Par contre, à l'intérieur d'une même habitation, ne peut-on pas imaginer que les eaux des lavabos, des douches, et des éviers, transitent vers une réserve temporaire qui serve à alimenter les WC, avant d'évacuer le tout vers le circuit de retraitement...? Ainsi, on garde l'idée du 2ème circuit d'eaux usées, à usage WC, sur une boucle locale.

a écrit : L eau dans laquelle tu te chies est traitée dans un endroit appelé station d épuration puis réinjecté dans le réseau donc si t as un problème avec ta conscience va donc faire un tour en Afrique aider ceux qui en ont besoin au lieu de poster ce genre de commentaire de bien pensant qui ne sert à rien. La bien pensance c'est plutôt celle qui émane de ton post.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Poète, ingénieur, plombier... Y'a des mecs multicasquette! Les génies des siècles passés devaient être archi-polyvalents : des mecs comme Da Vinci, Descartes, Pascal, Newton, Rousseau et j'en passe, étaient trop forts en un peut tout. En tout cas ils ont chacun fini par inventer ou decouvrir des trucs sans rapport apparent.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : A une époque pas si lointaine dans le temps mais à des années lumières de notre technologie, on jetait le contenu des pots de chambre par la fenêtre...je vais essayer pour voir si le bar sous ma fenêtre est réceptif à mes efforts d'économiser l'eau :p Un peuple blasphème par où il a été opprimé. Ce qui fait que les Français disent "merde". Les Anglais qui ont souffert du puritanisme disent "fuck" et ici au Québec, on utilisent les mots d'église, "ostie, christ"

Il est tard, veuillez donc excuser la piètre formulation mais je fait confiance à votre intelligence pour comprendre l'idée.

La chasse d'eau inventé grâce à un trône... Rien que ça, ça m'fait rire !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Une chasse d'eau représente 9L d'eau potable pour 300g de déjection en moyenne, ce qui constitue 30% des eaux usées (12 000L d'eau par an par personne en France), qui sont ensuite traitées en cinq étapes coûteuses économiquement et pour la planète.
Au delà de cette méthode coûteuse, nous brisons u
n cycle naturel en nous privant du meilleur engrais qui existe. L'humain a inventé le concept du déchet car dans la nature tout est utilisé, et nous avons également réussi à faire de nos déjections un déchet alors que ces dernières pourraient/devraient constituer un compost excellent qui nous éviterait un engrais chimique malsain pour nous comme pour les sols.
Donc cela n'a rien à voir avec l'Afrique, les changements sont également à faire chez nous et ce n'est pas ma conscience qui pose problème mais bien le manque de prise de conscience de notre société de soi-disant confort occidental
Afficher tout
Et toi tu dois chier dans ton jardin je suppose ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : L eau dans laquelle tu te chies est traitée dans un endroit appelé station d épuration puis réinjecté dans le réseau donc si t as un problème avec ta conscience va donc faire un tour en Afrique aider ceux qui en ont besoin au lieu de poster ce genre de commentaire de bien pensant qui ne sert à rien. à part basher gratuitement, ton commentaire sert pas à grand chose non plus.
Faut vraiment prendre conscience du fait que la chasse d'eau est vraiment une des pires inventions de l'humanité. À l'exception des centres très densemment peuplés, les toilettes à eau sont une abberation. Y'a pas mal de gens qui militent pour faire changer le regard sur les toilettes sèches (écologiquement beaucoup plus pertinentes) et essayer de les démocratiser mais les blocages psychologiques sont malheureusement très lourds.
(Je publie ce message depuis les toilettes, voilà fallait que vous le sachiez...)

a écrit : Quand quelqu'un dit que c'est con de chier dans de l'eau potable, il a raison. C'est tout. C'est très con.

Pour qu'une simple phrase de ce genre rende agressif à ce point, faut quand même être un peu étrange ( ou un troll ?)
Oo

( Être contre, je peux compre
ndre, être agressif... ?? )

Pour le reste.
Il ne s'agit pas que des stations d'épurations, (qui ne traitent que les déchets avant de les rejeter, et qui sont déjà très coûteuses), mais aussi et surtout de l'alimentation en eau. Donc des stations en amont, pour -rendre- l'eau potable.
Qui sont, elles, infiniment plus couteuse.

Les naïfs qui pensent que l'eau n'est pas cher ne savent simplement pas qu'elle coûte vachement plus cher que ce qu'ils payent. Ces services amonts comme avals étant trèèès largement financés par les organismes publics. Donc nos taxes et impots.

Et ceux qui aimeraient qu'ils y ai moins d'impôts gagneraient à se préoccuper de ce genre de dépenses à la con, de rendre de l'eau potable pour pouvoir chier dedans. Plutôt que de s'évertuer à réduire les services public, qui rapportent énormément à l'économie ( en étant sous-facturée. )
( Oui, parce que payer moins cher quelque chose, c'est rentable. J'ai toujours pensé sacrément atteins les gens qui veulent rendre l'état "plus efficace" en s'évertuant à réduire ce qu'il rapporte, sans toucher à ce qu'il coûte... >_<
Il n'y a peut être que les soviets à avoir atteins ce level dans l'endoctrinement, sans se rendre compte de la bêtise de leur position, ni l'évident intérêt des politiques à promouvoir ce genre de conneries. )


Nous ne manquons pas d'eau en France, mais rendre l'eau --potable-- est entrain de devenir un problème économique majeure, et d'un coût exorbitant pour notre société. Au point que c'est un problème économique et politique d'importance comparable à celui de la disparition du pétrole dans les années qui viennent.
Les gens qui en doutent ou l'ignorent feraient bien de se renseigner sur le sujet, avant de tomber dans l'invective.

Oui, pour l'instant le dédoublement du circuit de l'eau n'est pas "rentable". Oui,
ça va coûter bien plus que ça ne rapportera, mais on devra quand même finir par le faire. Et, oui, ça va coûter super cher et pas rapporter un centime.
C'est balo.

Parce qu'après tout, vous maintenir en bonne santé non plus n'est pas rentable.

(
Et ceux qui ne jurent que par la rentabilité devraient se rappeler un peu plus souvent que l'économie, même ultra-libérale, se borne aux activités commerciales. Pas aux activités de survies de la population, donc sanitaires ou militaires...
Ce qui concerne la survie des populations, donc des marchés, comme les grands désastres naturels, -ou écologiques-, ou militaires, sont laissé à l'état --- même dans les modèles les plus ultra-libéraux--- )

On survie d'abords, c'est après qu'on peut faire du commerce et de la rentabilité. À défaut de bon sens, reprenez vos cours d'économie, c'est autant la base du système classique que du système néo-libéral.

( Mare de croiser des endoctrinés de droite, persuadés qu'être de droite suffit à camoufler une absence totale de compétences économique. >_< )
Afficher tout
Il y a pourtant des solutions en interne possible sans avoir à dédoubler le réseau à l'arrivée. Récupérer l'eau utilisée dans la sdb (douche+lavabo) pour la recycler dans les wc, lave-linge/vaisselle, etc. Installation pas si contraignante, cela permettrait d'économiser plusieurs litres par jour et répondrait à ce problème de conscience qui reste légitime.