La Terre a des millions d'hectares de forêt en plus que ce que l'on pensait

Proposé par
le

Une étude vient de révéler que la Terre dispose de 467 millions d'hectares de forêts (l'équivalent de la surface de l'Amazonie) en plus que ce que l'on pensait. L'erreur, colossale, vient des algorithmes qui peinent à identifier précisément certains arbres lorsque ceux-ci n'ont pas de feuilles, notamment dans les zones arides. Un recensement effectué par des opérateurs humains avec des images satellites haute résolution a permis de corriger les données.


Commentaires préférés (3)

Ces hectares découverts correspondent à 10% de ce que l'on pensait être la superficie totale de forêt sur terre, sacrée augmentation.

Posté le

android

(150)

Répondre

a écrit : Ça remet en cause les prévisions du réchauffement climatique, ne serait-ce qu'un petit peu ? Ce serait une bonne nouvelle non ? Ben non, car même avec ces arbres en plus il y a le réchaufement climatique, ce nest pas parce qu'on ne savait pas qu'ils etaient la avant qu'ils sont apparus d'un coup comme par magie, et jespere justement que personne n'essayera d'augmenter la deforestation en citant ces 10% darbres suplementaite

Posté le

android

(181)

Répondre

a écrit : Ne comprends pas l'anecdote...
Le recensement comprends la forêt amazonienne ou pas? C'est 400 millions d'hectares de plus (sans inclure l'Amazonie?)
La référence à l'Amazonie ne sert qu'à indiquer au lecteur ce que représente une surface de 467 millions d'hectares.

La forêt amazonienne était déjà "recensée" dans l'ancienne estimation, en revanche il manquait de nombreuses régions notamment en Afrique et en Océanie, principalement pour les causes mentionnées dans l'anecdote (aridité, absence de feuillage).
La superficie totale de ces régions "oubliées" se trouve être comparable à celle de l'Amazonie (cette dernière couvre environ 550 millions d'hectares).


Tous les commentaires (44)

Ces hectares découverts correspondent à 10% de ce que l'on pensait être la superficie totale de forêt sur terre, sacrée augmentation.

Posté le

android

(150)

Répondre

Ça remet en cause les prévisions du réchauffement climatique, ne serait-ce qu'un petit peu ? Ce serait une bonne nouvelle non ?

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : Ça remet en cause les prévisions du réchauffement climatique, ne serait-ce qu'un petit peu ? Ce serait une bonne nouvelle non ? Ben non, car même avec ces arbres en plus il y a le réchaufement climatique, ce nest pas parce qu'on ne savait pas qu'ils etaient la avant qu'ils sont apparus d'un coup comme par magie, et jespere justement que personne n'essayera d'augmenter la deforestation en citant ces 10% darbres suplementaite

Posté le

android

(181)

Répondre

Ne comprends pas l'anecdote...
Le recensement comprends la forêt amazonienne ou pas? C'est 400 millions d'hectares de plus (sans inclure l'Amazonie?)

a écrit : Ne comprends pas l'anecdote...
Le recensement comprends la forêt amazonienne ou pas? C'est 400 millions d'hectares de plus (sans inclure l'Amazonie?)
Oui Cecolmena, 400 millions de plus ( soit la taille de l'amazonie) qui ont été découvert.

Posté le

android

(7)

Répondre

Cool on va pouvoir déforester encore plus ! 8)

a écrit : Ne comprends pas l'anecdote...
Le recensement comprends la forêt amazonienne ou pas? C'est 400 millions d'hectares de plus (sans inclure l'Amazonie?)
La référence à l'Amazonie ne sert qu'à indiquer au lecteur ce que représente une surface de 467 millions d'hectares.

La forêt amazonienne était déjà "recensée" dans l'ancienne estimation, en revanche il manquait de nombreuses régions notamment en Afrique et en Océanie, principalement pour les causes mentionnées dans l'anecdote (aridité, absence de feuillage).
La superficie totale de ces régions "oubliées" se trouve être comparable à celle de l'Amazonie (cette dernière couvre environ 550 millions d'hectares).

a écrit : Ça remet en cause les prévisions du réchauffement climatique, ne serait-ce qu'un petit peu ? Ce serait une bonne nouvelle non ? Hé non justement c'est tout l'inverse. Les prévisions ont été faites avec une surface forestière (supposée) beaucoup plus faible. Là, les prévisions sont malheureusement les mêmes, mais avec pourtant une forêt Amazonienne en plus.

Bon ba tout va bien alors, dire qu'on nous saoule avec la déforestation et le réchauffement climatique...

a écrit : Bon ba tout va bien alors, dire qu'on nous saoule avec la déforestation et le réchauffement climatique... Ben non, les mesures restent les mêmes, mais avec plus d'arbres, donc la déforestation est toujours autant un problème, le réchauffement aussi

Commentaire supprimé En fait c'était de l'humour...

a écrit : Ben non, les mesures restent les mêmes, mais avec plus d'arbres, donc la déforestation est toujours autant un problème, le réchauffement aussi Faut pas exagérer la découverte non plus : ce ne sont pas des grands arbres bien verts qui ont été découverts, sinon ils auraient été comptés depuis le début. Ce sont des arbres dépourvus de feuilles, donc bien qu'ils soient vivants, ils ne stockent pas autant de gaz carbonique et ne produisent pas autant d'oxygène que leurs cousins généreusement garnis de feuilles... Il faudrait pondérer cette surface par son effet sur les échanges gazeux et je pense qu'elle représente beaucoup moins que la forêt amazonienne du coup. De mémoire c'est le plancton des océans qui a un rôle prépondérant dans les échanges gazeux sur notre planète, donc si ce n'est pas une raison pour encourager la déforestation, il ne faudrait quand même pas oublier de réduire la pollution des océans et notamment par les microparticules de plastique.

Posté le

android

(20)

Répondre

Je ne sais pas si c'est une bonne nouvelle que cette info soit divulguée.
Car d'ici a ce que certain pensent que du coup on peut déforester un peu plus il n'y a qu'un pas :-S

a écrit : Faut pas exagérer la découverte non plus : ce ne sont pas des grands arbres bien verts qui ont été découverts, sinon ils auraient été comptés depuis le début. Ce sont des arbres dépourvus de feuilles, donc bien qu'ils soient vivants, ils ne stockent pas autant de gaz carbonique et ne produisent pas autant d'oxygène que leurs cousins généreusement garnis de feuilles... Il faudrait pondérer cette surface par son effet sur les échanges gazeux et je pense qu'elle représente beaucoup moins que la forêt amazonienne du coup. De mémoire c'est le plancton des océans qui a un rôle prépondérant dans les échanges gazeux sur notre planète, donc si ce n'est pas une raison pour encourager la déforestation, il ne faudrait quand même pas oublier de réduire la pollution des océans et notamment par les microparticules de plastique. Afficher tout Seulement, à raisonner comme ça, il faudrait prendre en compte les océans qui prennent 30% du CO2 et produisent 50% de l'oxygène. Ce qui n'est pas une goutte d'eau dans la lutte contre le rechauffement.
D'autant plus que déforester un océan c'est compliqué et que le changement climatique actuelle a boosté la conso des océans et a réduit les conséquence des changement climatiques estimé.

a écrit : Seulement, à raisonner comme ça, il faudrait prendre en compte les océans qui prennent 30% du CO2 et produisent 50% de l'oxygène. Ce qui n'est pas une goutte d'eau dans la lutte contre le rechauffement.
D'autant plus que déforester un océan c'est compliqué et que le changement climatique
actuelle a boosté la conso des océans et a réduit les conséquence des changement climatiques estimé. Afficher tout
Tu es sûr d'avoir bien lu mon commentaire pour pouvoir juger la manière dont je raisonne ? Je dis justement que c'est le plancton des océans qui a le plus d'effet sur le CO2 et qu'il risque d'être bloqué par la pollution... Note bien : quand on dit "les océans" ce n'est pas l'eau mais le plancton !

Posté le

android

(3)

Répondre

Si ils prennent en compte tous les buissons morts sur la planète tu m'étonnes que ca augmente la surface de forêts sur la planète.

Posté le

android

(4)

Répondre

Ah l'humain !! Quelle formidable machine !!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Bon ba tout va bien alors, dire qu'on nous saoule avec la déforestation et le réchauffement climatique... J'espère que c'est ironique. Sinon tu gagnes le prix du commentaire le plus con de la journée :)

Posté le

android

(0)

Répondre

Un petit hors-sujet mais les scientifiques découvrent tous les jours de nouvelles choses sur Terre. Mais une bonne partie reste à découvrir, notamment dans les profondeurs des océans, là où le fonctionnement des choses n'est pas le même qu'à la surface.

a écrit : Tu es sûr d'avoir bien lu mon commentaire pour pouvoir juger la manière dont je raisonne ? Je dis justement que c'est le plancton des océans qui a le plus d'effet sur le CO2 et qu'il risque d'être bloqué par la pollution... Note bien : quand on dit "les océans" ce n'est pas l'eau mais le plancton ! J'espère que cette découverte ne justifiera pas une augmentation de la déforestation..