La Terre a des millions d'hectares de forêt en plus que ce que l'on pensait

Proposé par
le

Une étude vient de révéler que la Terre dispose de 467 millions d'hectares de forêts (l'équivalent de la surface de l'Amazonie) en plus que ce que l'on pensait. L'erreur, colossale, vient des algorithmes qui peinent à identifier précisément certains arbres lorsque ceux-ci n'ont pas de feuilles, notamment dans les zones arides. Un recensement effectué par des opérateurs humains avec des images satellites haute résolution a permis de corriger les données.


Tous les commentaires (44)

Ah ben ça va je peux retourner polluer et couper des arbres !

Posté le

android

(1)

Répondre

Des arbres sans feuilles dans un milieu aride ... Ils sont vivants au moins? Parce que sans feuilles = pas de production d'oxygène ... Je me trompe ?

Posté le

android

(3)

Répondre

J'ai un doute: doit-on dire "en plus que ce que l'on pensait" comme écrit dans l'anecdote, ou bien "en plus de ce que l'on pensait"?

Posté le

android

(4)

Répondre

N'oublions donc pas que ces arbres ne nous aident pas à respirer puisqu'ils n'ont pas de feuilles.........

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : J'ai un doute: doit-on dire "en plus que ce que l'on pensait" comme écrit dans l'anecdote, ou bien "en plus de ce que l'on pensait"? Ta proposition de tournure de phrase me paraît plus "juste" .

a écrit : En fait c'était de l'humour... Alors mets un Smiley la prochaine fois Stp, lorsque le côté blague n'est pas absolument évident.
Il y a pas mal de personnes qui se sont dit qu'en effet, peut être que la changement climatique blablabla.
Inutile d'ajouter a la confusion et de provoquer des réponses.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ces hectares découverts correspondent à 10% de ce que l'on pensait être la superficie totale de forêt sur terre, sacrée augmentation. On savait déjà que la Sibérie et le Canada étaient de très grandes réserves a bois ,il suffit de survoler ces contrées pour s'en apercevoir

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ben non, car même avec ces arbres en plus il y a le réchaufement climatique, ce nest pas parce qu'on ne savait pas qu'ils etaient la avant qu'ils sont apparus d'un coup comme par magie, et jespere justement que personne n'essayera d'augmenter la deforestation en citant ces 10% darbres suplementaite Déjà il n'y a pas de réchauffement climatique. Depuis 20 ans nous avons émis la moitié du CO2 depuis que lhommme existe et pourtant les températures sont stables. Le GIEC est bien embêté et parle de "changement climatique".
Et sinon il n'y a jamais eu autant de forêts. La surface française par exemple a doublée sur les derniers 150 ans, ce qui pose beaucoup de problème car les écolos s'opposent systématiquement a tout aménagement.

a écrit : Déjà il n'y a pas de réchauffement climatique. Depuis 20 ans nous avons émis la moitié du CO2 depuis que lhommme existe et pourtant les températures sont stables. Le GIEC est bien embêté et parle de "changement climatique".
Et sinon il n'y a jamais eu autant de forêts. La surface française pa
r exemple a doublée sur les derniers 150 ans, ce qui pose beaucoup de problème car les écolos s'opposent systématiquement a tout aménagement. Afficher tout
Exactement ! Et l'homme n'a jamais marché sur la Lune aussi. Et Macron est un illuminati reptilien franc-maçon judéo-bolchévique !

Ne pas oublier également que ce sont les jeunes arbres qui produisent le plus d'oxygène, en effet, les arbres plus vieux consomment autant d'oxygène qu'ils en produisent, l'effet est donc quasi nul, d'où l'importance de replanter sans cesse de jeunes arbres, c'est aussi une manière de lutter contre la déforestation.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Si ils prennent en compte tous les buissons morts sur la planète tu m'étonnes que ca augmente la surface de forêts sur la planète. Oui voilà, c'est bien résumer ma pensée !

On a une forêt amazonienne de buissons mort en plus sur la planète, qui n'étaient pas comptabilisé avant...

Ça sent à plein nez l'étude de lobyste. Inattaquable scientifiquement... Mais très hypocrite sur les termes et sur ce qui est mesuré réellement.


Bien que je convienne que l'étude de la désertification de certains territoires arides gagnerait à utiliser ces techniques. Je pense qu'en dehors de ces cas, ces techniques visent surtout à minimiser la déforestation.

(Car une zone forestière dense se transformant en zone aride, avec des arbustes sec épars ne sera plus "visible", s'ils sont comptabilisés comme "forêt" )

Méfiance, ça sens l'attrape couillon.

:-/

Bon bah c'est bon on peut continuer de déforester sans problème !

Posté le

android

(0)

Répondre

Comme quoi nos efforts ont permis d arreter la deforestation

J'ai participé à ce type de dispositif réunissant scientifiques et civils. En fait, sachez que si vous désirez contribuer au progrès scientifique, vous pouvez vous rendre sur www.zooniverse.org et vous aurez accès à plusieurs projets contributifs/participatifs dans différents domaines de la science.

a écrit : J'espère que c'est ironique. Sinon tu gagnes le prix du commentaire le plus con de la journée :) oui oui je te rassure ;) J'ai ajouté un smiley, on m'a dit que ça passait mieux.

a écrit : Déjà il n'y a pas de réchauffement climatique. Depuis 20 ans nous avons émis la moitié du CO2 depuis que lhommme existe et pourtant les températures sont stables. Le GIEC est bien embêté et parle de "changement climatique".
Et sinon il n'y a jamais eu autant de forêts. La surface française pa
r exemple a doublée sur les derniers 150 ans, ce qui pose beaucoup de problème car les écolos s'opposent systématiquement a tout aménagement. Afficher tout
Ouais, ouais... Je pose ça là, en attendant, hein.
www.seeker.com/climate-change-explained-in-one-simple-comic-2004118162.html?sf35829129=1

(Tous les liens cliquables dans le texte de l'article sont pertinents à aller voir)

Ah et ça s'appelle plus réchauffement climatique mais changement climatique peut-être éventuellement parce que finalement y'a pas que la température à surveiller.
Cordialement, un amoureux de la science.

a écrit : Seulement, à raisonner comme ça, il faudrait prendre en compte les océans qui prennent 30% du CO2 et produisent 50% de l'oxygène. Ce qui n'est pas une goutte d'eau dans la lutte contre le rechauffement.
D'autant plus que déforester un océan c'est compliqué et que le changement climatique
actuelle a boosté la conso des océans et a réduit les conséquence des changement climatiques estimé. Afficher tout
Climatosceptique, je présume?

Sans dec, juste pour dire, quand un océan se réchauffe, ca augmente son acidité et ça fait crever les coraux, et les coraux c'est le principal piège à carbone de la planète.
C'était juste pour clarifier les choses hein.

a écrit : Déjà il n'y a pas de réchauffement climatique. Depuis 20 ans nous avons émis la moitié du CO2 depuis que lhommme existe et pourtant les températures sont stables. Le GIEC est bien embêté et parle de "changement climatique".
Et sinon il n'y a jamais eu autant de forêts. La surface française pa
r exemple a doublée sur les derniers 150 ans, ce qui pose beaucoup de problème car les écolos s'opposent systématiquement a tout aménagement. Afficher tout
C'est juste pour te rendre intéressant que tu dit ça où t'as des actions dans l'industrie du charbon et du pétrole? et que t'est trop pauvre pour aller sur Googlehearth voir la destruction des forêts qui sont ailleurs qu'en france (parce qu'il n'y a pas que la France sur terre hein, y'a aussi l'Afrique, l'Amérique du sud, l'Asie, l'Australie, le Canada, la Russie...)
Juste pour info, la surface de forêts augmente dans les pays riches parce qu'on achette notre bouffe ailleurs et que faire pousser du blé c'est plus rentable au Brésil qu'en France parce que la main d'oeuvre vaut 2€ la journée contre 50 chez nous.

Juste une question: les glaciers alpins qui disparaissent, c'est à cause de quoi, des skieurs qui font descendre la glace en faisant des virages?

Sans déconner, en fait t'as raison. Continuons à tout cramer et à tout bétonner et relançons l'exploitation des mines de charbon à ciel ouvert parce que c'est plus joli que les éoliennes qui gâchent le paysage, ca n'a aucun impact sur l'environnement, c'est Donald Trump qui l'a dit, la preuve, il a neigé cet hiver à Aspen... Ca pourrait être pertinent comme discourt, à condition d'oblitérer l'avancée des déserts, la montée du niveau des océans, la fonte de la calotte polaire du pôle sud, l'augmentation du nombre et de la puissance des cyclones, les stations de ski qui n'ont de la neige qu'une fois tous les 10 ans alors qu'elles en avaient tous les hivers y'a 30 ans, et j'en passe.
C'est vraiment triste d'être aveugle à ce point!

Tout ceci est extrêmement intéressant et je félicité tout ceux qui apportent leur contribution grâce à leur connaissances. Mais pour les profanes comme moi tout paraît quand même compliqué car il est difficile d'avoir une opinion tranchée devant ce déluge d'informations antagonistes selon qui les divulgue parce qu'au fond chacun prêche pour sa paroisse. Finalement on comprend mieux St THOMAS. Je crois finalement qu'il ne faut pas être trop intransigeant, la terre est surpeuplée et l'homme a de plus en plus besoin d'espace et de ressources il est évident que nous empietons sur la nature ils est évident que les lobbyistes disent que ça n'a pas d'impact et que les écologistes disent le contraire et résultats des courses on est toujours là comme des idiots parce qu'au fond on y peut rien. C'est bien ça le plus triste et le plus effrayant on est là au milieu d'une guerre en spectateurs impuissants c'est nôtre lot à nous le peuple du milieu.

Posté le

android

(0)

Répondre

S'ils prennent les poteaux électriques pour des arbres on est pas sortis de l'auberge.

Posté le

android

(0)

Répondre