Une grève à 100 millions de dollars par jour

Proposé par
Invité
le
dans

En 2008, les mécaniciens de Boeing se mirent en grève pour protester contre leurs conditions de travail et le recours à des prestataires externes. Cela eut un effet dévastateur pour l'entreprise, qui perdait 100 millions de dollars par jour de grève en raison des commandes en retard et des pénalités qui y sont appliquées.. La grève dura près de 2 mois.


Tous les commentaires (57)

Heureusement qu'une entreprise fait des bénéfices, ils ne vont pas dire oui à chaque demande. Si l'employé est mécontent de son salaire, il peut toujours aller voir ailleurs... s'il est irremplaçable l'entreprise se donnera les moyens de le garder si non... c'est ce qui fait qu'on n'est pas dans des pays communistes et qu'on ne gagne pas tous le même salaire ! Heureusement !

a écrit : Quand une entreprise fait des bénéfices records et que les employés n'en profitent aucunement, c'est du chantage ? Bien joué le raccourci.
Une entreprise, ce n'est pas uniquement sa direction, c'est un tout.
une entreprise ce n'est pas une assistante sociale... il y a des règles du jeu, si les employés ne sont pas contents, ils n'ont qu'à changer de travail voire monter leur propre entreprise mais ça ce n'est pas donné à tout le monde car il faut beaucoup de courage et surtout cela demande plus d'effort que de faire du syndicalisme.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : ou on peut croire comme vous à une idéologie qui a fait ses preuves en créant la misère dans l'Est de l"Europe.

en tout cas on a jamais vu des réfugiés aller vivres dans des pays socialistes/communistes. On a plutot vu des gens fuire le système que vous semblez admirer (alors que vous ne l'a
vez certainement jamais vécu vous même et vivez comme beaucoup dans de grands rêves irréalistes).

Karl Marx lui même avait besoin du Capitalisme pour que ses théories puissent exister: vivre gratuitement et égaux grace aux profits générés par la Capitalisme... une idéologie de fainéants et d'assistés.

Je vis en Pologne et ici la haine du Communisme est grande. Les gens n'avaient rien à manger et étaient rationnés. Cette idéologie est criminelle au goût de ceux qui l'ont vécue.

Aussi c'est grace aux richesses créées par le Capitalisme que la France peut avoir un système social dont vous profitez bien.
Afficher tout
Ou vous pouvez attribuer des idéologies à quelqu'un qui n'en fait aucune mention afin de servir votre propos... (À mince, c'est déjà fait)

Que vous ayez un besoin irrépressible de ''vomir'' votre haine du communisme vous regarde mais, s'il vous plaît, faites le avec un communiste.

Pour ma part, je ne suis pas communiste, il est vrai que je suis encore moins capitaliste. Si je devais définir mon point de vue ''politique'', je dirais Humaniste. Je pense qu'il faut penser en gain/bénéfice pour l'Humanité (les gens) plutôt que de réfléchir en profit financier.
Et, excusez moi bien, mais le système que vous avez l'air de tant chérir n'apporte pas du tout de bénéfice pour l'Humanité, par contre il faut lui reconnaître qu'il génère énormément de profit financier pour certains (à ne plus savoir quoi en faire même)

Le système qui vous plaît tant fait le bien pour quelques nantis, dont il est fortement probable que vous ne fassiez pas partie.
Il laisse une bonne moitié de l'Humanité à ''crever sur le carreau'' sans une miette, il est fort probable que vous ne fassiez pas partie de ceux là non plus.
Et entre les deux, il reste ceux qui se partagent les miettes laissées par les premiers, probablement comme vous (pour moi c'est sur en tout cas).

Pour votre part, ça a l'air de vous convenir et de vous satisfaire.
Pour ma part, ça ne me convient pas. Je considère que les richesses devraient être mieux redistribuées et bénéficier à plus de personnes, plutôt que de profiter à quelques privilégiés pendant que les autres crèvent.

Qu'il y ai des différences, qu'il y est des riches et des moins riches ne me dérange pas et me paraît normal selon la ''réussite'' de chacun.
Par contre, qu'il y ai des milliards de dollars dans les poches de certains (personne physique, entreprise, État) et qu'il n'y ai que des cailloux pour remplir celles des autres me dérange énormément.
Et je suis également très dérangé lorsque des personnes prône ouvertement ce système qu'apparemment elles ne comprennent même pas réellement.

Posté le

android

(20)

Répondre

a écrit : Au final ...dans Le Bras de fer entreprises/salariés...seul Porsche a tout compris .. Une explication ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : L'entreprise aurait surement moins perdu en leurs donnant ce qu'ils demandaient, mais bon le bon sens ne semble pas donné à tout le monde... C'est sûr qu'en France, on a de l'expérience en matière de grève

a écrit : une entreprise ce n'est pas une assistante sociale... il y a des règles du jeu, si les employés ne sont pas contents, ils n'ont qu'à changer de travail voire monter leur propre entreprise mais ça ce n'est pas donné à tout le monde car il faut beaucoup de courage et surtout cela demande plus d'effort que de faire du syndicalisme. Afficher tout Quelle vision froide et déshumanisée...
Il y a beaucoup d'entreprises qui, sans faire de l'assistance sociale, sont bien conscientes que leurs salariés sont des êtres humains et pas uniquement des chiffres dans un tableur. Et bizarrement, très peu de ces salariés veulent en partir. Beaucoup sont des PME, mais il y a aussi des grosses entreprises multinationales type Google, Apple, etc. qui ont compris que l'affectif et la reconnaissance sont des moteurs de performance.
Dans ma boîte, l'humain est très peu pris en compte. Sans être exploité, tout le monde est sous-payé et l'entreprise en demande toujours plus à ses salariés en terme de disponibilité et de travail à fournir. Et tout cela bien entendu sans contrepartie financière. Résultat : il y a un turnover de malade car tout le monde cherche à se barrer, du coup la croissance globale de l'entreprise en prend un coup car il y a une démotivation générale et une mauvaise ambiance.
A vrai dire, les gens comme vous me font bien plus peur que les "communistes" sur lesquels vous semblez vomir. Sur ce sujet je vous recommande de lire Le Meilleur des Mondes de Aldous Huxley, si ce n'est déjà fait.
Sur ce, bonne soirée

Il n y a qu'a payer tous les ravisseurs et terroristes pour qu'ils restituent leur victime, tres bonne technique pour les inciter a ne plus recommencer et donner le bon exemple...
Maintenant faut arreter de dire des betises de syndicaliste irresponsable

a écrit : la grève au sens français : le chantage quitte ruiner l'entreprise (pas grave de faire perdre son emploi du coup il y a les allocs chomage). Pauvre pays. Alors taisons nous et avancons. Estimons nous heureux de ne pas recevoir de coups de fouets?!
Désolée mais c'est cette vision des choses que je trouve triste. Les employés avaient probablement de trés trés bonnes raisons pour faire une greve pendant 2 mois et ainsi renoncer à 2 mois de salaire. Si une greve se déclenche dans une entreprise c'est qu'il y a un reel probleme de fond entre eux et les dirigeants.

a écrit : la grève au sens français : le chantage quitte ruiner l'entreprise (pas grave de faire perdre son emploi du coup il y a les allocs chomage). Pauvre pays. Haaan mais tu es de droite. Quelle horreur !

a écrit : Une explication ? Bonjour polo ..en 2016 Porsche a réalisé 22 milliards d'euros de chiffre d'affaire.. résultat tous les salariés ont reçu une prime de 911 euros cette année ..fort agréable me semble t'il ..de plus en 2015 ces mêmes salariés ont passé les fêtes de fin d'année avec une prime de 8911 euros...donc oui Porsche a tout compris

a écrit : Il n y a qu'a payer tous les ravisseurs et terroristes pour qu'ils restituent leur victime, tres bonne technique pour les inciter a ne plus recommencer et donner le bon exemple...
Maintenant faut arreter de dire des betises de syndicaliste irresponsable
Tu compares des salariés qui luttent pour leur pouvoir d'achat à des terroristes. Les salariés (oui, pas tous) ajoutent de la valeur à une entreprise. Quelle valeur les terroristes ajoutent-ils à la société ?
N'importe quoi, tu aurais mieux fait de t'abstenir d'écrire pour le coup.

a écrit : Il n y a qu'a payer tous les ravisseurs et terroristes pour qu'ils restituent leur victime, tres bonne technique pour les inciter a ne plus recommencer et donner le bon exemple...
Maintenant faut arreter de dire des betises de syndicaliste irresponsable
C'est clair que syndicalistes et terroristes, c'est blanc bonnet et bonnet blanc. Donc si je suis ce raisonnement, un patron à tous les droits et un salarié juste le droit de démissionner. C'est bien ça ? J'ai l'impression que certains oublient qu'une entreprise, c'est un tout : actionnaires, patron et salariés. Pourquoi elle ne devrait fonctionner qu'au profit des deux premiers ? Et pourquoi eux seuls auraient le droit d'influer sur les choix de l'entreprise ?

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Tu as raison. Mais la direction (comme toutes les autres) ne veut aussi pas donner raison aux grévistes. Sinon ça les encourage à recommencer. La définition même du bras de fer. Tout à fait. Je rajouterais aussi que 100millions de perte, cela ne veut pas dire que l'entreprise perdait réellement 100millions, mais quand l'entreprise fonctionne à 100% le rendement d'argent qui sors et d'argent qui rentre est de 100millions. La elle ne payait pas les employés, et pas d'argent rentrais. Elle devais juste payer principalement les infrastructures etc... et les délais de retards. Donc concrètement l'entreprise ne perdais pas réellement 100millions net.

a écrit : Bonjour polo ..en 2016 Porsche a réalisé 22 milliards d'euros de chiffre d'affaire.. résultat tous les salariés ont reçu une prime de 911 euros cette année ..fort agréable me semble t'il ..de plus en 2015 ces mêmes salariés ont passé les fêtes de fin d'année avec une prime de 8911 euros...donc oui Porsche a tout compris Afficher tout Absolument. Ca "fidélise" les salariés qui se disent qu'ils ne trouveront pas mieux ailleurs et ça les rend du coup plus productifs car ils savent que l'entreprise reconnait leur travail.

a écrit : Absolument. Ca "fidélise" les salariés qui se disent qu'ils ne trouveront pas mieux ailleurs et ça les rend du coup plus productifs car ils savent que l'entreprise reconnait leur travail. sauf qu'en France, quelqu'un en CDI qui n'est pas productif c'est quasi impossible de le virer. Après on s'étonne que les entreprises n'embauchent pas ou bien filent des contrats précaires.

Donné une prime pour ceux qui bossent bien je suis tout à fair d'accord, mais la généraliser et la filer à tous même à ceux qui travaillent moins bien, perso ca me choque.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Quelle vision froide et déshumanisée...
Il y a beaucoup d'entreprises qui, sans faire de l'assistance sociale, sont bien conscientes que leurs salariés sont des êtres humains et pas uniquement des chiffres dans un tableur. Et bizarrement, très peu de ces salariés veulent en partir. Beaucoup sont des PM
E, mais il y a aussi des grosses entreprises multinationales type Google, Apple, etc. qui ont compris que l'affectif et la reconnaissance sont des moteurs de performance.
Dans ma boîte, l'humain est très peu pris en compte. Sans être exploité, tout le monde est sous-payé et l'entreprise en demande toujours plus à ses salariés en terme de disponibilité et de travail à fournir. Et tout cela bien entendu sans contrepartie financière. Résultat : il y a un turnover de malade car tout le monde cherche à se barrer, du coup la croissance globale de l'entreprise en prend un coup car il y a une démotivation générale et une mauvaise ambiance.
A vrai dire, les gens comme vous me font bien plus peur que les "communistes" sur lesquels vous semblez vomir. Sur ce sujet je vous recommande de lire Le Meilleur des Mondes de Aldous Huxley, si ce n'est déjà fait.
Sur ce, bonne soirée
Afficher tout
Vous comparez des conditions de travail (Google, etc) à des salaires etc. ce qui n'a rien à voir. Le bien être au boulot, l'ambiance, les à-côté etc. ne sont pas des salaires...
D'ailleurs, les boites qui le proposent sont américaines et franchement libérales et ultra capitalistes dans le façon de générer des revenus et pas toujours prêt à filer des primes.

En Pologne, beaucoup d'entreprises ont des conditions excellentes, toutes des multinationales américaines (Microsoft, AstraZeneca, Moneygram etc.)

Pour ce qui est des grèves, à part des cas particuliers comme celui de l'anécdote, on n'entend pas parler aux US de grèves massives alors qu'ils ont les plus gros syndicats au Monde. En France, les grèves sont régulières et ne se traduisent que pas des conflits au sein des entreprises et des salariés. In fine, rien n'avance.

En Allemagne, en Grande-Bretagne, les rapports sont plus intelligents et plus constructifs entre syndicats et directions... interressant que eux s'en sortent économiquement et pas la France.

Oui je déteste le communisme, comme des millions de gens qui savent ce que c'est par expérience et non par la lecture d'un bouquin. Je vous invite à parler à des gens qui ont le vécu dans le communisme et ils vous diront eux ou leurs parents ont risqué leur peau pour se libérer de ce régime qui pronait cette idéologie.

Ceux qui font peur ce sont les gens qui votent Le Pen ou Mélenchon car ils vivent dans de l'utopie.

A mon avis être Humaniste à part entière ne veut rien dire. On peut aider les autres en étant libéral. Il y a plusieurs façon d'aider les autres, autrement que créer un système d'assistés.

En France, le système déresponsabilise les personnes et tout devient acquis, rien remis en cause.
Et puis ce terme est malheureusement devenu très politisé tout comme l'Ecologie qui devrait aussi être neutre. Hélas, les Verts ont choisi de s'allier avec un parti politique.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : sauf qu'en France, quelqu'un en CDI qui n'est pas productif c'est quasi impossible de le virer. Après on s'étonne que les entreprises n'embauchent pas ou bien filent des contrats précaires.

Donné une prime pour ceux qui bossent bien je suis tout à fair d'accord, mais la g
énéraliser et la filer à tous même à ceux qui travaillent moins bien, perso ca me choque. Afficher tout
Personnellement ce qui me choque c'est plutôt de grosses entreprises française avec des chiffres d'affaires mirobolants qui elles ne se sont jamais posées la question quand à savoir si elles pouvaient reverser une prime...vive la France c'est ce que l'on retiendra ...enfin d'après toi

a écrit : sauf qu'en France, quelqu'un en CDI qui n'est pas productif c'est quasi impossible de le virer. Après on s'étonne que les entreprises n'embauchent pas ou bien filent des contrats précaires.

Donné une prime pour ceux qui bossent bien je suis tout à fair d'accord, mais la g
énéraliser et la filer à tous même à ceux qui travaillent moins bien, perso ca me choque. Afficher tout
Et quelle est votre définition de quelqu'un qui "bosse bien" ? Ca m'intéresse.
Quelqu'un qui fait du présentéisme à outrance pour bien se faire voir de son patron ? Quelqu'un qui continue à bosser de chez lui après ses heures de travail ? Quelqu'un qui répond à son N+1 sur son portable perso alors qu'il est en vacances ?
Si c'est ça, j'arrête immédiatement de discuter avec vous, car votre vision du travail est diamétralement opposée à la mienne et on ne se mettra pas d'accord sur l'espace de commentaires d'un site web.
Un salarié est un salarié. S'il est absolument contre-productif, il existe des moyens bien plus intelligents de le recadrer que de "le virer". Soit son travail est inadapté à ses compétences et il faut le reclasser (par formation interne, par exemple), soit il y a eu une erreur de casting et il faut envisager une rupture à l'amiable ou un licenciement, soit c'est un abruti complet. Dans ce dernier cas, c'est bien sûr le recruteur qui devrait être "viré".

a écrit : Tu as raison. Mais la direction (comme toutes les autres) ne veut aussi pas donner raison aux grévistes. Sinon ça les encourage à recommencer. La définition même du bras de fer. En effet j'aurais dû dire négocier, plutôt que donner, car il est évident que si les entreprise et leurs patron sont cupides, les employés le sont aussi bien souvent, et ce n'est pas non plus la solution de leurs donner tout ce qu'ils réclament sans négociation et discussion :)

Posté le

android

(2)

Répondre