Typhoid Mary est devenue célèbre malgré elle

Proposé par
le

Mary Mallon, aussi connue sous son surnom "Typhoid Marry", vécut à New-York à la fin du XIXe siècle. Elle est la première personne identifiée comme porteur sain de la fièvre typhoïde. Son histoire a été popularisée car elle infecta de nombreuses personnes, tout en niant farouchement être à l'origine des contaminations qui lui étaient imputées.

Elle refusa de prendre des précautions particulières ou de changer de travail. Elle fut mise en quarantaine 2 fois dont la dernière définitivement.


Commentaires préférés (3)

son histoire parait surrealiste... entre le fait qu elle contamine tout le monde autour d elle mais qu elle nie toute responsabilite et ses 28 ans de vie en quarantaine il y aurait de quoi en faire un film^^

Posté le

windowsphone

(97)

Répondre

Pour ceux qui aiment les séries, elle apparaît dans la très bonne série médicale The Knick, qui relate les progrès de la médecine au début du XXeme siècle à NY.


Tous les commentaires (11)

son histoire parait surrealiste... entre le fait qu elle contamine tout le monde autour d elle mais qu elle nie toute responsabilite et ses 28 ans de vie en quarantaine il y aurait de quoi en faire un film^^

Posté le

windowsphone

(97)

Répondre

De fait , ce n'est pas elle , mais bien la fièvre typhoïde qui contamine les autres ;).....Bon ok c'est elle.

je me suis lavé les mains après avoir lu cette anecdote (on sait jamais) ;)

Pour ceux qui aiment les séries, elle apparaît dans la très bonne série médicale The Knick, qui relate les progrès de la médecine au début du XXeme siècle à NY.

a écrit : son histoire parait surrealiste... entre le fait qu elle contamine tout le monde autour d elle mais qu elle nie toute responsabilite et ses 28 ans de vie en quarantaine il y aurait de quoi en faire un film^^ Elle fait une apparition dans la série " The Knick " aussi et le personnage est bien décrit je trouve

Posté le

android

(2)

Répondre

Le livre La Cuisinière est à propos de son histoire et je le recommande il est vraiment bien !

Posté le

android

(7)

Répondre

Elle a peut-être contaminé beaucoup de gens, mais la condamner à près de 30 ans de quarantaine c'est dur, non ? Surtout pour l'époque, c'est compréhensible qu'elle ait fait du "déni", même aujourd'hui c'est dur de comprendre que l'on peut être porteur de l'infection sans en souffrir, alors au début du 20eme siècle... Je me fais peut-être des idées sur les conditions de la quarantaine en question mais, comme ça, je trouve la réponse choquante.

Posté le

android

(0)

Répondre