La City de Londres a un statut particulier

Proposé par
le

La City de Londres est la plus grande place financière au monde pour une raison bien spécifique : c'est une ville enclavée dans le Grand Londres, qui dispose d'une autonomie étendue par rapport aux autres quartiers londoniens. Elle a son propre Lord-Maire, sa propre police, et un statut financier unique qui en fait l'un des plus grands paradis fiscaux au monde.


Commentaires préférés (3)

Il parait également que c'est l'une des places financières la plus corrompue au monde.

a écrit : Il parait également que c'est l'une des places financières la plus corrompue au monde. Place financière et corruption, synonyme ou pléonasme?

a écrit : Les sources le disent bien: Londres n'est pas en soi un paradis fiscal, mais au centre d'une toile d'araignée de paradis fiscaux, dont elle organise les flux. En général, ce qui se situe au centre est l'élément le plus important


Tous les commentaires (25)

Pourquoi aller au Panama, quand on a tout ce qu'il faut outre-manche ?

Posté le

android

(17)

Répondre

Il parait également que c'est l'une des places financières la plus corrompue au monde.

a écrit : Pourquoi aller au Panama, quand on a tout ce qu'il faut outre-manche ? Les sources le disent bien: Londres n'est pas en soi un paradis fiscal, mais au centre d'une toile d'araignée de paradis fiscaux, dont elle organise les flux.

J'ai toujours crû que c'était Wall Street! Je me financerai moins bête...

Posté le

android

(22)

Répondre

a écrit : J'ai toujours crû que c'était Wall Street! Je me financerai moins bête... NY n'est que seconde. Mais les USA ont quatre autres places financières avant Paris, qui est 20ème.

Intéressant ; je ne savais pas qu'il y avait un "maire" spécifique au quartier, avec sa propre police... Est-ce l'équivalent de nos maires d'arrondissements à Paris ?
Reste à savoir si tout cela va durer avec le "Brexit" et cette "City" qui n'en voulait pas. Affaire à suivre...

a écrit : Il parait également que c'est l'une des places financières la plus corrompue au monde. Place financière et corruption, synonyme ou pléonasme?

a écrit : Les sources le disent bien: Londres n'est pas en soi un paradis fiscal, mais au centre d'une toile d'araignée de paradis fiscaux, dont elle organise les flux. En général, ce qui se situe au centre est l'élément le plus important

a écrit : En général, ce qui se situe au centre est l'élément le plus important Du moins l'endroit où se prennent les décisions.
Mais si The City est bien le centre historique, il est difficile de dire, comme une source, que c'est LE centre de Londres, cela dépend des critères: politique et administratif? palais de la Reine? centre théâtral? centre des arts? centre de la vie nocturne? etc.. On ne dit jamais "centre-ville" pour Londres.
Londres n'a rien à voir avec Paris, très concentrique, concentré et beaucoup plus petit.

a écrit : Du moins l'endroit où se prennent les décisions.
Mais si The City est bien le centre historique, il est difficile de dire, comme une source, que c'est LE centre de Londres, cela dépend des critères: politique et administratif? palais de la Reine? centre théâtral? centre des arts? centre de la vie noct
urne? etc.. On ne dit jamais "centre-ville" pour Londres.
Londres n'a rien à voir avec Paris, très concentrique, concentré et beaucoup plus petit.
Afficher tout
On ne parle pas du centre de Londres, mais du centre des flux financiers

a écrit : Il parait également que c'est l'une des places financières la plus corrompue au monde. "il parait" que ce vous dites est non fondé

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Intéressant ; je ne savais pas qu'il y avait un "maire" spécifique au quartier, avec sa propre police... Est-ce l'équivalent de nos maires d'arrondissements à Paris ?
Reste à savoir si tout cela va durer avec le "Brexit" et cette "City" qui n'en voulait pas. Affaire à suivre...
au contraire ils vint enfin se libérer de la dictature des bureaucrates de Bruxelles.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Intéressant ; je ne savais pas qu'il y avait un "maire" spécifique au quartier, avec sa propre police... Est-ce l'équivalent de nos maires d'arrondissements à Paris ?
Reste à savoir si tout cela va durer avec le "Brexit" et cette "City" qui n'en voulait pas. Affaire à suivre...
L'organisation territoriale à Londres et à Paris (et plus généralement, en Angleterre et en France) n'ont rien à voir et sont justement difficilement comparables. En revanche, Paris envisage de devenir un "Grand Paris" de la même façon que Londres est devenue le "Grand Londres".

En tout cas, l'anecdote montre une chose : il n'y a pas besoin d'avoir la même administration dans tous les endroits d'Angleterre pour que ces différents endroits soient prolifiques. Le maillage administratif britannique est réputé compliqué, mais si ça permet à un quartier de développer une économie viable, c'est à leur avantage.

Il s'agit d'un débat qui traîne depuis quelques années maintenant en France, mais qui n'avance que quand il est question d'argent public dépensé dans les différentes collectivités, car que ce soit Paris ou le moindre patelin bouseux au fin fond de la France, elles ont le même statut, et donc les mêmes prérogatives, celles d'une commune (bon ok Paris est aussi un département). Et donc la question reste entière de savoir s'il faut diversifier le paysage administratif français au risque de le compliquer, ou au contraire tout chercher à rentrer dans les petites cases. C'est comme ça qu'on se retrouve avec Paris / Lyon / Marseille qui ont des arrondissements internes à chaque commune, ou encore Lyon et son agglo qui forment maintenant une métropole avec des prérogatives de département.

Bref, l'organisation administrative est tout un art :D

a écrit : Intéressant ; je ne savais pas qu'il y avait un "maire" spécifique au quartier, avec sa propre police... Est-ce l'équivalent de nos maires d'arrondissements à Paris ?
Reste à savoir si tout cela va durer avec le "Brexit" et cette "City" qui n'en voulait pas. Affaire à suivre...
Cela est incorrecte car depuis le brexit qui a entraîner une baisse de la livre par rapport au dollars et à l'euro rien même temps un afflux massif d'investissement étranger l'économie anglaise se porte à merveille la bourse de Londres à atteint des records et le chômage est passé de 8% de la population active à 4%(diviser par 2 le chômage alors que depuis plus de 30 ans France nous n'arrivons à l'enrayer). Se qui est énorme en soit et avec sa sortie elle ne sera plus assujettie aux ÉNORMES contraintes fixer par l'ue.

a écrit : NY n'est que seconde. Mais les USA ont quatre autres places financières avant Paris, qui est 20ème. Oui alors attention quand même parceque la bourse de Paris se trouve... (roulements de tambours) ... à Londres.
En fait plein d'autres pays Européens ont leur bourse installée dans les data centers d'Euronext.

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Cela est incorrecte car depuis le brexit qui a entraîner une baisse de la livre par rapport au dollars et à l'euro rien même temps un afflux massif d'investissement étranger l'économie anglaise se porte à merveille la bourse de Londres à atteint des records et le chômage est passé de 8% de la population active à 4%(diviser par 2 le chômage alors que depuis plus de 30 ans France nous n'arrivons à l'enrayer). Se qui est énorme en soit et avec sa sortie elle ne sera plus assujettie aux ÉNORMES contraintes fixer par l'ue. Afficher tout Tout cela est relativement faux. Le chômage a certes baissé, mais bien avant le brexit, il était déjà à 5% en 2015, donc bien avant le vote. Je rappelle également que le Brexit a été voté mais il n'est pas encore effectif. Aucun accord n'a été signé avec l'UE, donc difficile de prévoir l'avenir. Ce qui est avéré en revanche, c'est que la livre sterling a chuté de -15% en un an, ce qui a entraîné une forte hausse de l'inflation et un ralentissement de la consommation. On peut également ajouter le fait que l'économie de l'UK est devenue la plus faible du G7, au niveau de la croissance même la France est devant.
Pour revenir au taux de chômage, il faut aussi voir quels genres d'emplois ont été créés, car si ce sont des emplois précaires comme en Allemagne, effectivement le plein emploi est relativement facile à atteindre, mais je ne suis pas certaine que cela soit une solution idéale. Donc avant de crier avec joie que sortir de l'Europe est la solution à tous nos problèmes, merci de vérifier les faits et de ne pas tomber dans la facilité.

a écrit : Tout cela est relativement faux. Le chômage a certes baissé, mais bien avant le brexit, il était déjà à 5% en 2015, donc bien avant le vote. Je rappelle également que le Brexit a été voté mais il n'est pas encore effectif. Aucun accord n'a été signé avec l'UE, donc difficile de prévoir l'avenir. Ce qui est avéré en revanche, c'est que la livre sterling a chuté de -15% en un an, ce qui a entraîné une forte hausse de l'inflation et un ralentissement de la consommation. On peut également ajouter le fait que l'économie de l'UK est devenue la plus faible du G7, au niveau de la croissance même la France est devant.
Pour revenir au taux de chômage, il faut aussi voir quels genres d'emplois ont été créés, car si ce sont des emplois précaires comme en Allemagne, effectivement le plein emploi est relativement facile à atteindre, mais je ne suis pas certaine que cela soit une solution idéale. Donc avant de crier avec joie que sortir de l'Europe est la solution à tous nos problèmes, merci de vérifier les faits et de ne pas tomber dans la facilité.
Afficher tout
Vous faites erreur zryip. Si l'économie GB a baissé au premier trimestre 2017, elle était déjà la plus forte du G7 pendant toute l'année 2016, même après le vote du Brexit. Et pour 2017, le FMI vient de publier une prévision très positive pour la GB avec un taux de croissance de 2% sur l'année. De plus, le secteur des services et de la finance GB ont sur-performés depuis le début de l'année sans incidence du Brexit. Sur les autres aspects positifs, le tourisme se développe toujours fortement au UK, et la baisse de la livre est une aubaine pour beaucoup d'investisseurs et les exportations de GB.
Quant à votre argument sur le fait que les gens ont des jobs précaires au UK, c'est toujours mieux que de vivre aux dépens de l'Etat et des subventions publiques qui grèvent le budget de la France depuis 43 ans. Rappel que le taux de chomage GB : 4,5% contre 9,6% en France grâce aux formations et radiations massives de Pole Emploi.
Enfin, le Brexit ne va pas entrainer la fin des relations commerciales UE avec le UK. Il y a trop d'intérêts avec l'Allemagne, pour qui le UK représente 7,5% de son commerce extérieur (son 3e client). Voici des faits vérifiés, qui ne tombent pas dans l'idéologie de Bruxelles que vous soutenez aveuglément, zryip.

a écrit : Tout cela est relativement faux. Le chômage a certes baissé, mais bien avant le brexit, il était déjà à 5% en 2015, donc bien avant le vote. Je rappelle également que le Brexit a été voté mais il n'est pas encore effectif. Aucun accord n'a été signé avec l'UE, donc difficile de prévoir l'avenir. Ce qui est avéré en revanche, c'est que la livre sterling a chuté de -15% en un an, ce qui a entraîné une forte hausse de l'inflation et un ralentissement de la consommation. On peut également ajouter le fait que l'économie de l'UK est devenue la plus faible du G7, au niveau de la croissance même la France est devant.
Pour revenir au taux de chômage, il faut aussi voir quels genres d'emplois ont été créés, car si ce sont des emplois précaires comme en Allemagne, effectivement le plein emploi est relativement facile à atteindre, mais je ne suis pas certaine que cela soit une solution idéale. Donc avant de crier avec joie que sortir de l'Europe est la solution à tous nos problèmes, merci de vérifier les faits et de ne pas tomber dans la facilité.
Afficher tout
Heu désolé, mais perso j'ai lu ça, et tu es en contradiction avec :
www.lemonde.fr/economie/article/2017/01/26/malgre-le-brexit-le-royaume-uni-affiche-la-plus-forte-croissance-du-g7_5069680_3234.html

a écrit : En général, ce qui se situe au centre est l'élément le plus important A Paris nous avons châtelet les halles...

Posté le

android

(0)

Répondre