Lemaître a un physique atypique lui permettant de courir vite

Proposé par
le

Christophe Lemaître est un athlète français spécialiste du 100 mètres. En 2010, il est devenu le premier homme blanc de toute l'Histoire à passer sous la barre les 10 secondes dans cette discipline. Selon les spécialistes, cet exploit serait dû en partie à son physique, peu commun chez les Européens et qui se rapproche sur certains aspects du physique des meilleurs sprinteurs d'origine africaine.

La question de la génétique reste controversée dans l'athlétisme, mais beaucoup de chercheurs estiment que la génétique et le contexte social jouent un rôle.


Tous les commentaires (55)

a écrit : La question génétique a beau être sensible, on sait pourtant depuis longtemps qu'il y a des différences de performances selon nos caractéristiques génétiques : les noirs résistent mieux au soleil, tandis que les blancs tirent plus de vitamines D grâce au soleil. Les populations aborigènes d'Australie, avant le brassage génétique couraient en moyenne dans les 30 km/h. Un peuple Thaïlandais possédait avant brassage génétique la capacité de voir parfaitement sous l'eau. Les roux résistent beaucoup mieux aux sédatifs et antalgiques. Les polynésiens ont tendances à prendre plus de poids pour mieux résister aux périodes de disette.
Il y a encore beaucoup d'exemples et je ne peux pas les citer tous. Il faut juste arrêter avec les tabous autour de ces questions (et éviter les dérives bien sûr).
Afficher tout
le problème de ce genre de remarque est d'en arrivé à la conclusion que sur un plan intellectuelle aussi les gènes ne s'exprime pas de la même manière, en faisant des raccourcis sur la situation social de certaines ethniq. Ou bien cela amène certaine personne à différencier les performance des ethnies et donc de créer des categorie d'humain qu'on qualifiera de "race". Chose que les scientifiques veulent absolument éviter car la communauté scientifique ne considère pas qu'il n'y ai aucune classification d'humain dans des "races" possible.

a écrit : Je me méfie terriblement des dérives possibles de ce type d'anecdote ; et on commence à en lire ici...
Bien sûr que la génétique prédispose à certaines facilités ou pas ; mais je vois plus dans ces résultats sportifs catalogués ici selon la "couleur de peau" ou les ethnies, la géographie, la géopol
itique, et tout simplement parfois l'idée du sport "national" local et la volonté de s'en sortir par le sport...
Dira-t-on qu'un Indou est plus adapté physiquement au cricket qu'un autre peuple ? Non, bien sûr que non. Mais il y a en Inde une masse de jeunes qui adorent ce sport et le pratiquent.
Si les Kényans, les éthiopiens, sont des pointures en courses de fond, c'est que depuis tout petits et souvent sur des hauts plateaux, ils marchent et courent sur des distances incroyables ; pour aller à l'école, puis au boulot... Leurs musculatures sont aguerries à cette pratique et c'est dans cette masse que l'on va trouver les cadors qui raflent tout en fond et demi-fond. Le basket et la boxe aux USA pour les mêmes raisons géopolitiques... Et les exemples se multiplient à l'infini. Il n'y a pas en Afrique de grands nageurs, car il n'y a pas d'infrastructures permettant la pratique de ce sport.
Afficher tout
C est parceque certains sports(ou jeux) necessitent plus d entrainement et de technique que de capacités physiques ou intellectuelles hors du commun
. Par exemple l enfant d un coureur et d une coureuse aura très probablement des predispositions à la courses, alors que le fils dun footballeur et d une footballeuse n en aura pas particulierement.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Heu non! justement, concernant la notion de race, il est très clair: il parle de population. Même pour une vidéo qui est accessible à tous et pour laquelle il n'y a pas d’ambiguïté, on trouve le moyen de la réinterpréter : www.youtube.com/watch?v=7NxgBPoBMT0

Il y a une autre vidéo beaucoup p
lus détaillée d'esprit critique qui explique la notion de race qui ne s'applique pas aux Hommes : www.youtube.com/watch?v=BBTTcu-1PmU Afficher tout
Personnellement cela ne me dérange pas de faire partie d'une race...
On voit très bien que tous les humains ne sont pas disposés de la même manière en fonction de leur provenance sur le globe.
Et c'est ce qui fait la richesse du monde.

a écrit : La question génétique a beau être sensible, on sait pourtant depuis longtemps qu'il y a des différences de performances selon nos caractéristiques génétiques : les noirs résistent mieux au soleil, tandis que les blancs tirent plus de vitamines D grâce au soleil. Les populations aborigènes d'Australie, avant le brassage génétique couraient en moyenne dans les 30 km/h. Un peuple Thaïlandais possédait avant brassage génétique la capacité de voir parfaitement sous l'eau. Les roux résistent beaucoup mieux aux sédatifs et antalgiques. Les polynésiens ont tendances à prendre plus de poids pour mieux résister aux périodes de disette.
Il y a encore beaucoup d'exemples et je ne peux pas les citer tous. Il faut juste arrêter avec les tabous autour de ces questions (et éviter les dérives bien sûr).
Afficher tout
C'est comme les Américains noirs,plus de 200ans d'esclavage ou il sélectionnait que les meilleurs d'entre eux physiquement et ceux qui mourraient pas donc les plus résistant.
Ce qui fait que aujourd'hui bcp d'entre eux ont des physiques hors normes

a écrit : Tu me donnera le nom d'un grand champion de 100/200 mètres de l'est Afrique

Les noirs jamaïcain et américain sont des esclaves souvent originaire de l'ouest Africain.

l'Éthiopie, Kenya etc performe sur les longues distances type 10 000 mètres.
Étaient! Étaient. :p A part ca je suis d'accord : course d'endurance == Afrique de l'Est, Sprint == Afrique de l'Ouest.

Posté le

android

(1)

Répondre

Faut pas toujours voir ces différences comme des séparations négatives : c'est justement le fait que, malgré nos différences, nous pouvons vivre ensemble qui est beau et à souligner... :)

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : C'est comme les Américains noirs,plus de 200ans d'esclavage ou il sélectionnait que les meilleurs d'entre eux physiquement et ceux qui mourraient pas donc les plus résistant.
Ce qui fait que aujourd'hui bcp d'entre eux ont des physiques hors normes
Tu te fondes sur quelles sources ?

Commentaire supprimé Qu'est ce qui te fait dire que les blancs sont plus intelligents ? Quelles sont tes sources ?

a écrit : La question génétique a beau être sensible, on sait pourtant depuis longtemps qu'il y a des différences de performances selon nos caractéristiques génétiques : les noirs résistent mieux au soleil, tandis que les blancs tirent plus de vitamines D grâce au soleil. Les populations aborigènes d'Australie, avant le brassage génétique couraient en moyenne dans les 30 km/h. Un peuple Thaïlandais possédait avant brassage génétique la capacité de voir parfaitement sous l'eau. Les roux résistent beaucoup mieux aux sédatifs et antalgiques. Les polynésiens ont tendances à prendre plus de poids pour mieux résister aux périodes de disette.
Il y a encore beaucoup d'exemples et je ne peux pas les citer tous. Il faut juste arrêter avec les tabous autour de ces questions (et éviter les dérives bien sûr).
Afficher tout
Aurait tu un site qui cite un peu des exemples de ce genre, ça m'intéresse beaucoup!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Exactement, il faut défendre la parole sur la génétique humaine et nos différences.
Comme le montre bien l'anectote, nos différences sont sûr des aspects extrêmement précis et cela ne gêne en rien d'avoir une vie quotidienne normale dans un pays étranger. Il ne faut donc pas tomber dans le "tous ég
aux, tous pareils, tous humains", certes égaux en droits, pareil c'est totalement faux, et humain avec nos différences :) Afficher tout
Evidemment tous les humains sont différents. Mais la différence entre 2 individus au hasard est supérieure à la différence entre 2 individus avec un entrainement similaire et des compétences génétiques différentes.
Si on trace un histogramme des performances selon 2 groupes ethniques ou même en différenciant homme et femmes, il y aura un léger décalage de la moyenne et de l'extremité mais avec beaucoup de superposition. Par ex : les 500 millions de noirs d'afrique de l'est sont en moyenne 5% plus rapide que les 500 millions d'Européens, mais par exemple le meilleur Européen est tout de même meilleur que 99.9% des Africains de l'Est.
De même pour les différences homme femme : il y a une différence physique importante mais la femme la plus rapide / forte / endurante / etc. l'est plus que 99% des autres hommes.

a écrit : Moi je pense que c'est partir dans la génétique et nier la géopolitique qui ne mène à rien...
Prend un gamin de 5 ans, black, blanc, beur, vert ou jaune ; de quelque continent que ce soit ; mets-le à la natation intensive et tu obtiendras à 20 ans un athlète dans cette discipline... Prends-en 10 000 et tu ob
tiendras des records importants... Prends-en 10 millions et tu auras un champion olympique... C'est valable pour tous les sports. Afficher tout
Alors comment explique tu que certains réussissent mieux dans un sport avec moins de formations ?

Non pas que je remette en cause l'importance des infrastructures mais la génétique et la passion joue un rôle supérieur dans le sport

a écrit : Les meilleurs sprinteurs mondiaux sont pourtant pas africains ... Les références du sprint viennent de Jamaïque et des États-Unis, non ? Ils viennent des États-Unis ou de Jamaïque oui mais descend d'ancêtre esclave originaire d'Afrique de l'Ouest

Posté le

android

(0)

Répondre

Il y a 2ans j'avais soumis un truc de se genre qui dit que génétiquement l'homme noir avait une prédisposition en course,étude sérieuse faite...on me la refusé sous entendu raciste etc etc

Posté le

android

(0)

Répondre

je suis professeur dans une zone ou les élèves sont de toutes origines. Je ne retrouve pas ces "classifications" en fonction de leurs performances.
Ce qui est peut-être vrai pour des athlètes de très haut niveau ne me semble verifiable avec des individus "moyens

a écrit : Les meilleurs sprinteurs mondiaux sont pourtant pas africains ... Les références du sprint viennent de Jamaïque et des États-Unis, non ? Le commerce triangulaire a fait que beaucoup d'Africains de l'ouest ont été transportés en Amérique centrale et du nord pour led exploitations de canne à sucre et autres. Donc la pppulation de Jamaïque, par exemple, est génétiquement similaire à celle d'Afrique de l'ouest ( même si les gènes ont été un poil modifiés pendant 3 siècles de séparation)

Posté le

android

(0)

Répondre