Wonder Woman a été inventée par un homme qui vivait avec 2 femmes

Proposé par
le

En 1941, le psychologue américain Charles Moulton Marston s’inspira de son épouse Elizabeth Holloway et de la femme avec laquelle ils vivaient, Olive Byrne, pour créer Wonder Woman. Ses deux compagnes et lui-même étaient des féministes revendiqués, et il eut des enfants avec les 2 femmes, qui s'appréciaient mutuellement.


Tous les commentaires (67)

a écrit : Pour info:
Un homme avec plusieurs femmes= polygamie
Une femme avec plusieurs hommes= polyandrie. Très pratiqué au Tibet par exemple où plusieurs hommes bergers qui sont parfois frères épousent la même femme afin de subvenir à ses besoins et à ceux des enfants. L'activité de bergers demandant parfois
de longues absences, la femme et les enfants ne se retrouvent pas seuls. Afficher tout
Non. Le terme polygamie est général. Pour un homme avec plusieurs femmes on parle de polyginie.

a écrit : Non. Le terme polygamie est général. Pour un homme avec plusieurs femmes on parle de polyginie. C'est juste, au temps pour moi.

a écrit : Tout à fait, et ça n'a rien d'illogique.
Le féminisme c'est revendiquer l'accès aux femmes aux mêmes droits que les hommes et l'égalité.
Si les femmes étaient consentantes de la situation, il n'y a donc aucun mépris envers elles et ce n'est absolument pas incompatible avec
des revendications féministes.
Ce qui le serait, ce serait que cette polygamie soit imposée ou bien que les femmes souhaiteraient elles aussi avoir un deuxième compagnon et qu'il le leur interdise, mais ça on ne le sait pas, fonc aucune surprise avec les informations présentes.
Afficher tout
Ce sont deux lesbiennes qui se sont tapés le même mec. Rien d'autre.....

J'ai rien trouvé de mieux que de me dire un truc du genre "cool, la chance ! "
A aucun momemt j'ai ensé a wonder woman ni aux comics.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Le gars est un psy il a dû les baratiner (conscient, inconscient, subconscient, désirs etc). Bref vous avez compris. Les psys ne sont as des magiciens ou des maniulateurs, a part leurs pouvoirs télépathiques ce sont des humains comme les autres.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Ce sont deux lesbiennes qui se sont tapés le même mec. Rien d'autre..... Le mec qu'a tout compris. Merci pour ton avis éclairé, et donc indispensable...

a écrit : Je vois plus le féminisme comme une supériorité de la femme par rapport à l'homme et non l'égalité...
Sinon le racisme ça serait beau (égalité des races).
Ça c'est tout sauf du féminisme!

C'était pas William plutôt que Charles ?

a écrit : Non c'est pas une blague : beaucoup de têtes pensantes du monde de la science étaient chrétiens, tu sais. Exemples? Lemaire et le Big Bang, rien que ça! Mendeleev, moine à l'origine du tableau éponyme. James Isaac Newton, c'est pas rien. (Tesla était hésitant par contre) Les musulmans ont aussi beaucoup contribué aux mathématiques ( Al Khuwarizmi, Al Kashi) et la médecine ( Al Zahrawi).
Bien sûr, on connaît tous l'obscurantisme religieux qui a longtemps sévi, mais ça n'annule En Rien les decouvertes/inventions de tous ces croyants...

Stop toujours mettre la religion comme rempart à la science, leurs chemins se sont maintes fois croisés de par le passé!
Afficher tout
Va falloir revoir ton histoire très clairement. La religion est un rempart à la science et même si des exceptions existent je te conseille l'excellente série "cosmos" qui raconte à travers Carl Sagan entre autres (mais aussi la version récente o combien la religion a ralenti notre progrès en science

L'opposition science/religion ne tient que pour le catholicisme.
Comme l'explique très bien la série cosmos, pendant ce temps les scientifiques musulmans étaient au charbon.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Le gars est un psy il a dû les baratiner (conscient, inconscient, subconscient, désirs etc). Bref vous avez compris. Le ça le ma le ta ...résultat le zbou !

a écrit : Contrairement à ce que certains croient, une féministe n'est pas une sorte d'amazone en furie qui part à la chasse à l'homme dès qu'elle en a l'occasion ;) Le féminisme n'est pas un combat pour l'égalité mais pour une revalorisation de la place de la femme dans la société.

La femme ayant une place inférieur actuellement, ça tend naturellement vers l'égalité.
Mais combattre pour l'égalité ça ne peut pas être un mot centré sur l'un des sexe c'est absurde...

Il suffit de voir certaines féministes, leur frustration concernant la place de la femme actuellement les poussent à une agressivité vis à vis des hommes, elles veulent les bouffer et renverser la balance.
Certaines féministes veulent une égalité
D'autre veulent une suprématie.
Comme dans tout combat il y a différentes visions des choses!

L'étymologie ne permet pas à elle seul de conclure qu'il s'agit d'un combat pour l'égalité. (Définition Larousse)

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Non c'est pas une blague : beaucoup de têtes pensantes du monde de la science étaient chrétiens, tu sais. Exemples? Lemaire et le Big Bang, rien que ça! Mendeleev, moine à l'origine du tableau éponyme. James Isaac Newton, c'est pas rien. (Tesla était hésitant par contre) Les musulmans ont aussi beaucoup contribué aux mathématiques ( Al Khuwarizmi, Al Kashi) et la médecine ( Al Zahrawi).
Bien sûr, on connaît tous l'obscurantisme religieux qui a longtemps sévi, mais ça n'annule En Rien les decouvertes/inventions de tous ces croyants...

Stop toujours mettre la religion comme rempart à la science, leurs chemins se sont maintes fois croisés de par le passé!
Afficher tout
Ce n'est pas parce que les scientifiques sont croyants que la religions fait avancer la science. Ou, formulé autrement, le fait que les scientifiques soient croyants ne permet pas de conclure que la religion fait avancer la science. Ces deux éléments sont bien distincts.

a écrit : Contrairement à ce que certains croient, une féministe n'est pas une sorte d'amazone en furie qui part à la chasse à l'homme dès qu'elle en a l'occasion ;) Dans ce cas c'est que tu ne suis pas totalement l'actualité féministe (je ne te reproche rien hein, des bises)

Ok parfois aujourd'hui les féministes défendent des causes justes, je ne le nie pas mais elles visent quand même
souvent l'émasculation des hommes. Et j'ai l'impression que le problème est aussi qu'elles ne font pas la différence entre équité et égalité ( pas toutes évidemment ne généralisons pas)

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : Dans ce cas c'est que tu ne suis pas totalement l'actualité féministe (je ne te reproche rien hein, des bises)

Ok parfois aujourd'hui les féministes défendent des causes justes, je ne le nie pas mais elles visent quand même
souvent l'émasculation des hommes. Et j'ai l
9;impression que le problème est aussi qu'elles ne font pas la différence entre équité et égalité ( pas toutes évidemment ne généralisons pas) Afficher tout
C'est le problèmes des "istes", vous savez, tout ces mots en "istes" ou "isme", dont chacun connait le sens mais dont personne n'est d'accord sur la définition. Les "istes" sont généralement à bannir des discussions, à moins d'avoir prit tout le temps nécessaire pour se mettre d'accord sur une définition, au moins temporaire, pour le temps de la conversation.

De plus, les "istes" se réfèrent aux doctrines, ensembles d'idées, bref ce genre de chose qui attirent à eux les gens les plus vindicatifs, les plus bruyants, éclipsant au passage tout les autres, plus modérés.

a écrit : Non c'est pas une blague : beaucoup de têtes pensantes du monde de la science étaient chrétiens, tu sais. Exemples? Lemaire et le Big Bang, rien que ça! Mendeleev, moine à l'origine du tableau éponyme. James Isaac Newton, c'est pas rien. (Tesla était hésitant par contre) Les musulmans ont aussi beaucoup contribué aux mathématiques ( Al Khuwarizmi, Al Kashi) et la médecine ( Al Zahrawi).
Bien sûr, on connaît tous l'obscurantisme religieux qui a longtemps sévi, mais ça n'annule En Rien les decouvertes/inventions de tous ces croyants...

Stop toujours mettre la religion comme rempart à la science, leurs chemins se sont maintes fois croisés de par le passé!
Afficher tout
Mouais ... ce raisonnement est biaisé, tout le monde était croyant à l'époque (ne pas l'être était plutôt dangereux). De plus les scientifiques étaient (très souvent) des personnes n'ayant pas besoin de travailler pour vivre donc soit des nobles soit des membres du clergé (ces derniers provenant souvent des premiers). En fait la religion catholique empêchait les découvertes gênantes pour elle comme l'héliocentrisme ou la médecine.

a écrit : Le gars est un psy il a dû les baratiner (conscient, inconscient, subconscient, désirs etc). Bref vous avez compris. Ahah, j'adore ton point de vue.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est quoi le problème de la polygamie ? C'est simplement interdit dans les pays où la religion est passé par là. On peut aussi le voir dans l'autre sens...
c'est juste autorisé dans les pays où la religion est maître...

a écrit : On peut aussi le voir dans l'autre sens...
c'est juste autorisé dans les pays où la religion est maître...
Je vois une autorisation comme une absence d'interdiction, donc je dirais plutôt: "Certaine religion n'interdise pas la polygamie".

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Le gars est un psy il a dû les baratiner (conscient, inconscient, subconscient, désirs etc). Bref vous avez compris. Dommage qu'il n'ait pas raconté sa méthode...

Posté le

android

(0)

Répondre