Un compositeur de musique populaire mais inconnu

Proposé par
le
dans

Vous ne connaissez probablement pas Kevin MacLeod mais avez pourtant probablement déjà entendu sa musique. Il est en effet un compositeur qui autorise à utiliser ses morceaux gratuitement moyennant le fait d'être crédité. Des milliers de films, des millions de vidéos Youtube et quelques jeux vidéo utilisent ainsi ses compositions.


Commentaires préférés (3)

Il ne doit en rester qu'un

Posté le

android

(115)

Répondre

Né il y a 400 ans sur les hautes terres d écosse?

Posté le

android

(99)

Répondre

a écrit : Pardon, je vais râler pour pas grand chose, mais je n'aime pas cette introduction racoleuse : "vous avez probablement déjà entendu sa musique". En allant dans les sources, je m'attendais à trouver des exemples de musiques connues. À part deux ou trois grosses productions (Hugo Cabret, Dans le noir) dont les bandes originales ne me semblent pas particulièrement connues, le reste de ses musiques a été utilisé pour des webseries (américaines) ou des jeux vidéos, donc un public de niche.

Je n'ai probablement jamais entendu ses musiques tout comme une grande partie des lecteurs de SCMB.
Afficher tout
Désolé mais un grand nombre de vidéos YouTube utilise ses musiques. Donc en théorie, les chances de l'avoir écouté sont plutôt élevées.

Posté le

android

(125)

Répondre


Tous les commentaires (51)

Il ne doit en rester qu'un

Posté le

android

(115)

Répondre

C'est le principe de NCS (No copyright sounds) mais sous licence CC-BY (Copie et modification autorisée avec créditation de l'auteur).

Posté le

android

(35)

Répondre

Pardon, je vais râler pour pas grand chose, mais je n'aime pas cette introduction racoleuse : "vous avez probablement déjà entendu sa musique". En allant dans les sources, je m'attendais à trouver des exemples de musiques connues. À part deux ou trois grosses productions (Hugo Cabret, Dans le noir) dont les bandes originales ne me semblent pas particulièrement connues, le reste de ses musiques a été utilisé pour des webseries (américaines) ou des jeux vidéos, donc un public de niche.

Je n'ai probablement jamais entendu ses musiques tout comme une grande partie des lecteurs de SCMB.

J'avais souvent vu son nom, mais j'ignorais les détails.

Né il y a 400 ans sur les hautes terres d écosse?

Posté le

android

(99)

Répondre

a écrit : Pardon, je vais râler pour pas grand chose, mais je n'aime pas cette introduction racoleuse : "vous avez probablement déjà entendu sa musique". En allant dans les sources, je m'attendais à trouver des exemples de musiques connues. À part deux ou trois grosses productions (Hugo Cabret, Dans le noir) dont les bandes originales ne me semblent pas particulièrement connues, le reste de ses musiques a été utilisé pour des webseries (américaines) ou des jeux vidéos, donc un public de niche.

Je n'ai probablement jamais entendu ses musiques tout comme une grande partie des lecteurs de SCMB.
Afficher tout
Désolé mais un grand nombre de vidéos YouTube utilise ses musiques. Donc en théorie, les chances de l'avoir écouté sont plutôt élevées.

Posté le

android

(125)

Répondre

a écrit : Pardon, je vais râler pour pas grand chose, mais je n'aime pas cette introduction racoleuse : "vous avez probablement déjà entendu sa musique". En allant dans les sources, je m'attendais à trouver des exemples de musiques connues. À part deux ou trois grosses productions (Hugo Cabret, Dans le noir) dont les bandes originales ne me semblent pas particulièrement connues, le reste de ses musiques a été utilisé pour des webseries (américaines) ou des jeux vidéos, donc un public de niche.

Je n'ai probablement jamais entendu ses musiques tout comme une grande partie des lecteurs de SCMB.
Afficher tout
Écoute scheming weasel, tu seras surpris :)

Posté le

android

(3)

Répondre

Ses musiques se trouvent presque partout sur YouTube (et ça en devient limite lassant) mais c'est en tout cas un très bon artiste

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Pardon, je vais râler pour pas grand chose, mais je n'aime pas cette introduction racoleuse : "vous avez probablement déjà entendu sa musique". En allant dans les sources, je m'attendais à trouver des exemples de musiques connues. À part deux ou trois grosses productions (Hugo Cabret, Dans le noir) dont les bandes originales ne me semblent pas particulièrement connues, le reste de ses musiques a été utilisé pour des webseries (américaines) ou des jeux vidéos, donc un public de niche.

Je n'ai probablement jamais entendu ses musiques tout comme une grande partie des lecteurs de SCMB.
Afficher tout
En 2017 les joueurs de jeux vidéos ne sont plus un public de niche. ;)

Posté le

android

(32)

Répondre

a écrit : Pardon, je vais râler pour pas grand chose, mais je n'aime pas cette introduction racoleuse : "vous avez probablement déjà entendu sa musique". En allant dans les sources, je m'attendais à trouver des exemples de musiques connues. À part deux ou trois grosses productions (Hugo Cabret, Dans le noir) dont les bandes originales ne me semblent pas particulièrement connues, le reste de ses musiques a été utilisé pour des webseries (américaines) ou des jeux vidéos, donc un public de niche.

Je n'ai probablement jamais entendu ses musiques tout comme une grande partie des lecteurs de SCMB.
Afficher tout
Attention, vous êtes à la limite du mépris

Posté le

android

(16)

Répondre

Kerbal space program !

Kevin MacLeod permet à des compagnies qui n'ont pas les moyens de payer une bande originale de sortir néanmoins leur produit. Je trouve surprenante la variété des styles qu'il arrive à reproduire

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Attention, vous êtes à la limite du mépris Mépris envers qui ?

Le compositeur ? Non, je salue son travail, mais pour moi il n'est connu (ou du moins, ses musiques, puisque c'est l'objet de l'anecdote) que par une certaine population - en grande partie les générations Y et Z.

L'auteur de l'anecdote ? Aucun mépris, je donne juste mon impression sur une phrase que j'estime maladroite, comme on relèverait une faute d'orthographe.

Ce que j'appelle le "public de niche", càd les joueurs de jeux vidéo et les amateurs de webséries ? Pour moi c'est une réalité, on est sur une partie de la population faible voire moyenne, bien qu'en constante croissance. Mais c'est sûr qu'elle est davantage représentée sur SCMB que dans la rue.

Bref, rien de méprisant selon moi dans mon message.

a écrit : Mépris envers qui ?

Le compositeur ? Non, je salue son travail, mais pour moi il n'est connu (ou du moins, ses musiques, puisque c'est l'objet de l'anecdote) que par une certaine population - en grande partie les générations Y et Z.

L'auteur de l'anecdote ? Aucun
mépris, je donne juste mon impression sur une phrase que j'estime maladroite, comme on relèverait une faute d'orthographe.

Ce que j'appelle le "public de niche", càd les joueurs de jeux vidéo et les amateurs de webséries ? Pour moi c'est une réalité, on est sur une partie de la population faible voire moyenne, bien qu'en constante croissance. Mais c'est sûr qu'elle est davantage représentée sur SCMB que dans la rue.

Bref, rien de méprisant selon moi dans mon message.
Afficher tout
Une petite partie de la population ? En 2011, 153 millions de personnes jouaient aux jeux vidéos en Europe.
Au états unis aussi plus de 150 millions de personnes sont des joueurs. Et le chiffre de plus d'un milliard de joueurs dans le monde ressort fréquemment sur le net. Donc non, les joueurs ne représentent pas une petite partie du public mondial.
Et tu en croise dans la rue bien plus que tu ne le crois. ;) Tout les joueurs ne sont pas des ados acnéique à lunettes en surpoids.... N'en déplaise aux médias qui stéréotype la population des joueurs, il faut les comprendre, ceux qui sont sur leurs PC, console, Smartphone ne s'abrutissent pas devant la télé.

Posté le

android

(31)

Répondre

a écrit : Mépris envers qui ?

Le compositeur ? Non, je salue son travail, mais pour moi il n'est connu (ou du moins, ses musiques, puisque c'est l'objet de l'anecdote) que par une certaine population - en grande partie les générations Y et Z.

L'auteur de l'anecdote ? Aucun
mépris, je donne juste mon impression sur une phrase que j'estime maladroite, comme on relèverait une faute d'orthographe.

Ce que j'appelle le "public de niche", càd les joueurs de jeux vidéo et les amateurs de webséries ? Pour moi c'est une réalité, on est sur une partie de la population faible voire moyenne, bien qu'en constante croissance. Mais c'est sûr qu'elle est davantage représentée sur SCMB que dans la rue.

Bref, rien de méprisant selon moi dans mon message.
Afficher tout
Nombre de vues de bandes-annonces de jeux sur Youtube :
Call of Duty - Infinite warfare : 34 millions
Battlefield 1 : 48 millions

mobile.lemonde.fr/pixels/article/2016/11/04/le-phenomene-call-of-duty-montre-des-signes-d-essoufflement_5025354_4408996.html

Nombre d'exemplaires vendus :
Minecraft : 122 millions
GTA V : 80 millions
fr.m.wikipedia.org/wiki/Liste_des_jeux_vidéo_les_plus_vendus

Les jeux vidéos, une niche ? Vous ne devez pas travailler dans le commerce vu votre vision de ce qu'est une niche...

Idem pour les webséries :
The Guild : 200 millions de vues
www.google.fr/amp/m.20minutes.fr/amp/a/1432083

La websérie " Noob " a réussi à lever 700 000 euros de fonds via Ulule en 2013.
m.nouvelobs.com/teleobs/actualites/20160412.OBS8372/webseries-la-nouvelle-v-gue.html


Bref, ce n'est pas parce que ça ne vous intéresse pas ou que vous ne connaissez pas que ce sont des niches.

J'entends par "une petite voire moyenne partie" des joueurs réguliers, francophones, et, qui plus est, qui pourraient avec entendu une musique de Kevin MacLeod. Si l'on creuse un peu les stats, le nombre de joueurs qui nous intéressent dans cette anecdote est à relativiser.

Je reste persuadé que cette phrase est maladroite. Elle laisse entendre que la majorité des lecteurs de SCMB regardent des webséries américaines, regardent des chaînes YouTube étrangères (puisque c'est principalement de ça dont il s'agit), jouent régulièrement à des jeux vidéos "poussés" (parce que j'imagine qu'on ne retrouve pas ses musiques sur Candy Crush et le Démineur - et ce n'est pas méprisant, c'est un fait que sont comptabilisés dans les joueurs de jeux vidéos ceux qui jouent à des "petits" jeux).

Quant à l'expression "de niche", certes il y a beaucoup de consommateurs, certes ça brasse de l'argent, mais j'entends par là que ça ne touche pas toute la population comme un vêtement ou une voiture.

Bref, vous avez mon avis, j'ai le vôtre, je pense avoir exprimé mes idées assez clairement pour ne pas avoir à m'expliquer davantage. Bonne journée !

a écrit : J'entends par "une petite voire moyenne partie" des joueurs réguliers, francophones, et, qui plus est, qui pourraient avec entendu une musique de Kevin MacLeod. Si l'on creuse un peu les stats, le nombre de joueurs qui nous intéressent dans cette anecdote est à relativiser.

Je reste pe
rsuadé que cette phrase est maladroite. Elle laisse entendre que la majorité des lecteurs de SCMB regardent des webséries américaines, regardent des chaînes YouTube étrangères (puisque c'est principalement de ça dont il s'agit), jouent régulièrement à des jeux vidéos "poussés" (parce que j'imagine qu'on ne retrouve pas ses musiques sur Candy Crush et le Démineur - et ce n'est pas méprisant, c'est un fait que sont comptabilisés dans les joueurs de jeux vidéos ceux qui jouent à des "petits" jeux).

Quant à l'expression "de niche", certes il y a beaucoup de consommateurs, certes ça brasse de l'argent, mais j'entends par là que ça ne touche pas toute la population comme un vêtement ou une voiture.

Bref, vous avez mon avis, j'ai le vôtre, je pense avoir exprimé mes idées assez clairement pour ne pas avoir à m'expliquer davantage. Bonne journée !
Afficher tout
"je reste persuadé que cette phrase est maladroite" comprenez: vous m'avez tous prouvé par a+b que j'ai tort mais comme je n'aime pas avoir tort, j'ai raison. ^^

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : J'entends par "une petite voire moyenne partie" des joueurs réguliers, francophones, et, qui plus est, qui pourraient avec entendu une musique de Kevin MacLeod. Si l'on creuse un peu les stats, le nombre de joueurs qui nous intéressent dans cette anecdote est à relativiser.

Je reste pe
rsuadé que cette phrase est maladroite. Elle laisse entendre que la majorité des lecteurs de SCMB regardent des webséries américaines, regardent des chaînes YouTube étrangères (puisque c'est principalement de ça dont il s'agit), jouent régulièrement à des jeux vidéos "poussés" (parce que j'imagine qu'on ne retrouve pas ses musiques sur Candy Crush et le Démineur - et ce n'est pas méprisant, c'est un fait que sont comptabilisés dans les joueurs de jeux vidéos ceux qui jouent à des "petits" jeux).

Quant à l'expression "de niche", certes il y a beaucoup de consommateurs, certes ça brasse de l'argent, mais j'entends par là que ça ne touche pas toute la population comme un vêtement ou une voiture.

Bref, vous avez mon avis, j'ai le vôtre, je pense avoir exprimé mes idées assez clairement pour ne pas avoir à m'expliquer davantage. Bonne journée !
Afficher tout
Vous, vous avez l'air d'être totalement le genre de gars qui a beau avoir tort, pense toujours qu'il a raison. On vous prouve par a+b que sa musique est écoutée par des millions de personnes, vous maintenez vos dires, c'est dingue quand même !

a écrit : Vous, vous avez l'air d'être totalement le genre de gars qui a beau avoir tort, pense toujours qu'il a raison. On vous prouve par a+b que sa musique est écoutée par des millions de personnes, vous maintenez vos dires, c'est dingue quand même ! Justement, sa musique n'est pas "écoutée", mais "entendue", comme écrit dans l'anecdote. C'est très différent.
Donc le contre-argument est aussi peu crédible que l'argument.

Un argument de Panengo que j'appuie : un jeu vidéo donné accompagné d'une musique donnée est une niche en soi, surtout si l'on considère que la première destination d'une musique de jeu vidéo est d'être désactivée le plus souvent par le joueur.

a écrit : Justement, sa musique n'est pas "écoutée", mais "entendue", comme écrit dans l'anecdote. C'est très différent.
Donc le contre-argument est aussi peu crédible que l'argument.

Un argument de Panengo que j'appuie : un jeu vidéo donné accompagné d'une
musique donnée est une niche en soi, surtout si l'on considère que la première destination d'une musique de jeu vidéo est d'être désactivée le plus souvent par le joueur. Afficher tout
Je ne comprend pas d'où la première destination d'une musique de jeu vidéo est d'être désactivé, au début des jeux vidéo, j'aurai dit oui, mais les dernières générations, je ne connais, où n'ai jamais vue de joueur couper la musique

Posté le

android

(5)

Répondre