Magret et filet sont les mêmes morceaux du canard

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (35)

a écrit : Pour compléter le commentaire de shortbread qui a assez bien résumé, ces deux morceaux sont situés dans deux alcôves, dans le bas du dos du volatile. Ce sont réputés être les meilleurs morceaux, bien que petits. Quand tu découpes une volaille, tu prends les filets, les 2 cuisses et puis c'est tout, alors que cette petite délicatesse vaut le coup de retourner la carcasse pour les extraites. D'où le nom, seul les sots le laisse. Afficher tout Idée d'anecdote ? ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Quand je travaillais en boucherie, une cliente était venue avec son mari qui était chasseur , nous dire que le magret était l'équivalent, en plus gros, du sot-l'y-laisse du poulet. J'en ri encore..! De grands intellectuels ces chasseurs...

Posté le

android

(0)

Répondre

Je trouve ça normal de payer plus cher un magret plutôt qu'un filet, bien qu'il s'agisse du même morceau. C'est comme pour le boeuf "classique" et le boeuf de Kobé, ça reste le même animal, mais ils sont loin d'être traité avec les mêmes conditions avant abattage! (Je précise que je suis contre le gavage, je ne mange pas de foie gras et de magret)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pire encore, savais-tu que les poissons panés ne naissent pas carrés ?! Bah oui ils naissent rectangles !

a écrit : Ce n'est pas tant la graisse qui donne à la viande son goût, mais surtout le fait que les animaux ne bougent presque pas de toute leur vie, ce qui donne un muscle très tendre car peu utilisé.
Et par pitié, "tendresse" et pas "tendretée" ça pique les yeux ;)
La tendreté c'est pour la viande, et la tendresse c'est pour ta moitié ;-)

a écrit : Le sot l'y laisse : sur une carcasse de volaille, c'est un petit médaillon de viande attaché aux os des "hanches" de chaque côté de la colonne vertébrale. Il y en a donc deux sur toutes les volailles. C'est aussi ce que je croyais.
Jette un oeil à l'article ci-dessous.
Ce terme désigne traditionnellement l'ensemble du croupion dans les volailles rôties, et il semble que les dictionnaires, par exemple le Robert, commencent à mettre a jour leur definition.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Ah ouais, t'as appris ça ou ? Ou sont tes sources ? Ne sors pas quelque d'aussi inimaginable sans source fiable ! On les tue de leur vivant de surcroît

a écrit : La différence entre le magret et le filet, et c'est valable pour toutes les viandes d'ailleurs, c'est que la graisse apportée par le gavage donnera à la viande plus de tendretée. La viande sera plus fine et savoureuse. Donc un magret est meilleur gustativement parlant ?

Normalement oui. Pour être précis, un filet de canard "artisanal" sera meilleur qu'un magret "industriel ". Le problème de nos jours, c'est qu'on est tellement habitué à manger des produits de mauvaise qualité, et nos chers médias ont trouvé le bon moyen de nous culpabiliser en nous balançant des reportages sur la barbarie de l'élevage des volailles, que dés qu'on parle de gavage, c'est aussi tôt assimilé à de la torture. Je m'explique : au risque de me faire taper dessus, le gavage est naturel chez certaines oies et canards. Avant la migration, ils se gavent eux même pour préparer leurs voyage. Les méthodes employés pour les engraisser est juste plus rapide. Un canard gavé de façon artisanale viendra de lui même réclamer à manger. Quand je parle de façon " artisanale " , il faut comprendre comme c'était fait du temps de nos arrières grand-mères. Petites productions, à la bonne période ( le foie gras était en général produit aux abords de l'hiver car il faut du gras pour tenir chaud l'hiver. Alors que maintenant les industriels produisent leurs marchandises toute l'année en gavant les animaux dans des salles climatisées à température basse)et un espace décent pour l'animal .

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Et en plus, Le plus choquant, c'est que j'ai appris qu'on tuait les animaux pour en faire de la nourriture o_o Je préfère néanmoins bouffer des animaux qui n'ont pas été maltraités avant d'être tués que de bouffer des bêtes qui ont passé leur vies enfermés à souffrir depuis leur naissance.
Apres si cette différence tu ne la saisie pas je peux comprendre mais c'est très triste

a écrit : On parle pourtant bien de tendreté pour la viande. La tendresse est pour le coeur mais bien vivant, lui ! Au temps pour moi, toutes mes excuses :) le mot m'a sauté aux yeux comme un pavé à la tête d'un flic je ne pensait pas que ça se disait.

Posté le

android

(0)

Répondre

Un pavé à la tête d'un flic?? Je ne pensais pas que ça se disait....

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Un pavé à la tête d'un flic?? Je ne pensais pas que ça se disait.... Expression qui me fait toujours rire et qui date de 68 ;)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Bah oui ils naissent rectangles ! On dit "rectangulaires"

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Quand je travaillais en boucherie, une cliente était venue avec son mari qui était chasseur , nous dire que le magret était l'équivalent, en plus gros, du sot-l'y-laisse du poulet. J'en ri encore..! un sot-l'y laisse de dinosaure vue la taille du morceau de viande!

Posté le

android

(0)

Répondre