L'anti-kidnappeur kidnappé

Proposé par
Invité
le

Au Mexique, les kidnappings sont parfois utilisés par les gangs pour gagner de l'argent, et on y enlève même les spécialistes... en kidnapping ! Felix Batista était un de ces spécialistes, qui avait l'habitude de mener des négociations de libération de haut niveau. Alors qu'il était sur place pour négocier une libération, il se fit lui-même enlever à la sortie d'un restaurant sans que l'on ait de nouvelles de lui depuis.


Commentaires préférés (3)

Pas étonnant il n'y avait plus personne pour négocier

Posté le

android

(130)

Répondre

Les sources sont vraiment très intéressantes. Elles expliquent le déroulement probable de ce kidnapping:

Quelques jours avant la disparition de Félix, celui-ci apprend que Batista, l'un de ses amis, s'est fait kidnapper.
Il tente de négocier comme le veut son travail et reçoit, un soir, un coup de téléphone de son ami qui lui dit qu'il a été libéré et qu'il envoie à Félix une voiture pour venir le chercher.

Il a quand même bien gardé son sang froid puisqu'avant de quitter le restaurant, dans lequel il était, il laisse tous ses papiers, téléphones, documents,... au restaurant en disant que s'il ne revient pas, ils n'auront qu'à appelé le numéro inscrit sur ses papiers.

Depuis, plus de nouvelles. Il a sûrement été exécuté selon les sources...

Bien qu'il ait réussi à résoudre une centaine de kidnapping, c'est étonnant qu'il n'ait pas bénéficier d'une protection, aussi petite soit-elle, pour certaines de ses affaires...

Posté le

android

(218)

Répondre

a écrit : Comme quoi il n'a pas bien fait son boulot Ca n'a rien à voir. Selon le FBI, le kidnapping sur lequel Félix était en train de travailler (et mentionné dans mon précédent commentaire) était une ruse, un prétexte, pour pouvoir kidnapper Félix lui-même.

Au vue de ses dernières actions, il savait sûrement qu'il serait kidnappé. Et peut être en connaissait-il l'issue finale. Pourtant il s'est jeté dans ce piège uniquement pour sauver son ami.

Alors non, il n'a pas pas bien fait son boulot. C'était au contraire un grand homme qui a fait preuve d'un courage et d'un sang froid exemplaire.

Posté le

android

(207)

Répondre


Tous les commentaires (18)

Pas étonnant il n'y avait plus personne pour négocier

Posté le

android

(130)

Répondre

Triste. J'espère pour lui qu'il s'en sortira...
S'il est encore vivant...
En tout cas, JMCMB, et je remercie aussi Phillipe pour son travail

Comme quoi il n'a pas bien fait son boulot

Posté le

android

(0)

Répondre

Les sources sont vraiment très intéressantes. Elles expliquent le déroulement probable de ce kidnapping:

Quelques jours avant la disparition de Félix, celui-ci apprend que Batista, l'un de ses amis, s'est fait kidnapper.
Il tente de négocier comme le veut son travail et reçoit, un soir, un coup de téléphone de son ami qui lui dit qu'il a été libéré et qu'il envoie à Félix une voiture pour venir le chercher.

Il a quand même bien gardé son sang froid puisqu'avant de quitter le restaurant, dans lequel il était, il laisse tous ses papiers, téléphones, documents,... au restaurant en disant que s'il ne revient pas, ils n'auront qu'à appelé le numéro inscrit sur ses papiers.

Depuis, plus de nouvelles. Il a sûrement été exécuté selon les sources...

Bien qu'il ait réussi à résoudre une centaine de kidnapping, c'est étonnant qu'il n'ait pas bénéficier d'une protection, aussi petite soit-elle, pour certaines de ses affaires...

Posté le

android

(218)

Répondre

a écrit : Comme quoi il n'a pas bien fait son boulot Ca n'a rien à voir. Selon le FBI, le kidnapping sur lequel Félix était en train de travailler (et mentionné dans mon précédent commentaire) était une ruse, un prétexte, pour pouvoir kidnapper Félix lui-même.

Au vue de ses dernières actions, il savait sûrement qu'il serait kidnappé. Et peut être en connaissait-il l'issue finale. Pourtant il s'est jeté dans ce piège uniquement pour sauver son ami.

Alors non, il n'a pas pas bien fait son boulot. C'était au contraire un grand homme qui a fait preuve d'un courage et d'un sang froid exemplaire.

Posté le

android

(207)

Répondre

Ils voulaient sans doute négocier avec le spécialiste.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pas étonnant il n'y avait plus personne pour négocier *pas étonnant qu'il n'y eût

a écrit : *pas étonnant qu'il n'y eût il était mieux, en effet, que nous le sussions

Le Mexique est un beau pays, gangrené par les mafias et cartels, qui sur fond de trafics, notamment armes et drogues en font un des pays développés les plus "dangereux" et corrompus, à l'instar du Brésil. Il ne faut toutefois pas croire que c'est Beyrout, mais l'insécurité y est présente. Les personnes ayant de l'argent, sans être forcement très fortunées sont souvent sous protection privée.
D'ailleurs l'anecdote fait étrangement raccord avec l'actualité.
mobile.lemonde.fr/international/article/2017/09/17/un-assistant-de-narcos-en-reperage-au-mexique-tue-par-balles_5186792_3210.html?xtref=

a écrit : Comme quoi il n'a pas bien fait son boulot Ça c'est du résumé ! Tu bosserais pas chez bfm ?

Posté le

android

(35)

Répondre

Comme le dit Théo, c'était tout simplement pour l'éliminer à son tour. Vivant au Mexique, voici les deux dernier "drame publique" de la semaine. Un employé de la série Narcos c'est fait tuer alors qu'il cherchait un lieu pour un tournage. Une jeune fille de 19 ans c'est fait enlever par son chauffeur de Uber, elle a été retrouvée morte. Viva Mexico cabrones !!!!!

a écrit : Le Mexique est un beau pays, gangrené par les mafias et cartels, qui sur fond de trafics, notamment armes et drogues en font un des pays développés les plus "dangereux" et corrompus, à l'instar du Brésil. Il ne faut toutefois pas croire que c'est Beyrout, mais l'insécurité y est présente. Les personnes ayant de l'argent, sans être forcement très fortunées sont souvent sous protection privée.
D'ailleurs l'anecdote fait étrangement raccord avec l'actualité.
mobile.lemonde.fr/international/article/2017/09/17/un-assistant-de-narcos-en-reperage-au-mexique-tue-par-balles_5186792_3210.html?xtref=
Afficher tout
C'est obligatoire d'avoir une sécurité rapprochée dès que tu a de l'argent. Chaque jour je croise des "Chevrolet suburban" blindés, peinture noir et vitre teintée. Remplis de gardes du corps, parfois s'en suit deux à trois voitures. Toujours impressionnant au début.

Cela me rappelle un très bon film de Denzel Washington : Man on Fire

a écrit : C'est obligatoire d'avoir une sécurité rapprochée dès que tu a de l'argent. Chaque jour je croise des "Chevrolet suburban" blindés, peinture noir et vitre teintée. Remplis de gardes du corps, parfois s'en suit deux à trois voitures. Toujours impressionnant au début. Il me semble que le Brésil et l'Argentine sont dans le même cas, niveau cortège blindé ?. Merci d'avance pour vos réponses

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Les sources sont vraiment très intéressantes. Elles expliquent le déroulement probable de ce kidnapping:

Quelques jours avant la disparition de Félix, celui-ci apprend que Batista, l'un de ses amis, s'est fait kidnapper.
Il tente de négocier comme le veut son travail et reçoit, un soir, un
coup de téléphone de son ami qui lui dit qu'il a été libéré et qu'il envoie à Félix une voiture pour venir le chercher.

Il a quand même bien gardé son sang froid puisqu'avant de quitter le restaurant, dans lequel il était, il laisse tous ses papiers, téléphones, documents,... au restaurant en disant que s'il ne revient pas, ils n'auront qu'à appelé le numéro inscrit sur ses papiers.

Depuis, plus de nouvelles. Il a sûrement été exécuté selon les sources...

Bien qu'il ait réussi à résoudre une centaine de kidnapping, c'est étonnant qu'il n'ait pas bénéficier d'une protection, aussi petite soit-elle, pour certaines de ses affaires...
Afficher tout
Oui, à part que Batista, c'est son nom.
Pas celui de son ami.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Il me semble que le Brésil et l'Argentine sont dans le même cas, niveau cortège blindé ?. Merci d'avance pour vos réponses Pour l'Argentine je ne sais pas mais pour le Brésil c'est une certitude. D'ailleurs mon collègue qui est marié à une brésilienne me disait que les soirs, même pour faire 500 mètres, il fallait appeler un taxi pour limiter le risque d'agression. Alors certes tous les quartiers de toutes les villes ne sont pas concernés, mais comme quoi pour le coup il y a un sentiment d'insécurité qui regne

a écrit : Cela me rappelle un très bon film de Denzel Washington : Man on Fire La série Ransom avait de chouette idées en voulant traiter la "vie" d'un négociateur... une petite saison et puis s'en va...