Les Etats-Unis ont eu un clown tueur en série

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Maintenant je comprend mieux ceux qui ont peur des clowns :D

Posté le

android

(86)

Répondre

a écrit : Maintenant je comprend mieux ceux qui ont peur des clowns :D Ça, il ne reviendra pas ;)

Posté le

android

(100)

Répondre

a écrit : Ahhhhh l'Amérique, ses grands espaces, ses parcs nationaux, ses casinos, ses plages, ses buildings, sa modernité..... Et puis ses tueurs en série, Gracy, Dammer, Bundy, les hamburgers, les sodas, les gangs, les ouragans....
Ben malgré tous nos problèmes, je préfère quand même vivre en France.
C est vrai qu'avec nos Guy Georges, Emile Louis et Michel Fourniret on est mieux lotis. ;-)

Posté le

android

(199)

Répondre


Tous les commentaires (42)

Maintenant je comprend mieux ceux qui ont peur des clowns :D

Posté le

android

(86)

Répondre

a écrit : Maintenant je comprend mieux ceux qui ont peur des clowns :D Ça, il ne reviendra pas ;)

Posté le

android

(100)

Répondre

Son déguisement en Clown, c'etait surtout un passe-temps, il se déguisait pour les enfants hospitalisés.

Posté le

android

(17)

Répondre

D apres wikipedia.John Wayne Gacy a reçu la plus lourde sentence pour un tueur en série, soit 21 condamnations à perpétuité et 12 condamnations à mort (Guinness Book. Les tueurs en série sont passionnant et éveillent ma curiosité. Par quel processus sont ils devenus comme ça. Plusieurs ouvrages de Stephane Bourgoin (spécialiste français ) brossent un portrait de ces personnages.

Posté le

android

(54)

Répondre

Tu veux un ballon Georgie ?
Est-ce qu'il flotte ?
Oui ils flottent tous en bas...
JE HAIS LES CLOWNS.... !!!!

Posté le

android

(41)

Répondre

Quand j'ai lu le titre, j'ai cru que j'allais me marrer et puis...

Posté le

android

(14)

Répondre

C'est quand même le comble, s'appeler Wayne et se déguiser en clown

Posté le

android

(30)

Répondre

Il y a une chanson de Sufjan Stevens qui porte son nom et raconte son histoire.. l'homme a caché les corps dans les fondations de sa maison. La chanson est opposition à l'histoire : très douce et agréable. On dirait une balade ou une berceuse. Mais quand on en lit les paroles....

Posté le

android

(25)

Répondre

Ahhhhh l'Amérique, ses grands espaces, ses parcs nationaux, ses casinos, ses plages, ses buildings, sa modernité..... Et puis ses tueurs en série, Gracy, Dammer, Bundy, les hamburgers, les sodas, les gangs, les ouragans....
Ben malgré tous nos problèmes, je préfère quand même vivre en France.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ahhhhh l'Amérique, ses grands espaces, ses parcs nationaux, ses casinos, ses plages, ses buildings, sa modernité..... Et puis ses tueurs en série, Gracy, Dammer, Bundy, les hamburgers, les sodas, les gangs, les ouragans....
Ben malgré tous nos problèmes, je préfère quand même vivre en France.
C est vrai qu'avec nos Guy Georges, Emile Louis et Michel Fourniret on est mieux lotis. ;-)

Posté le

android

(199)

Répondre

a écrit : Tu veux un ballon Georgie ?
Est-ce qu'il flotte ?
Oui ils flottent tous en bas...
JE HAIS LES CLOWNS.... !!!!
Je me méfie même des ballons à cause de cette scène !!!!

Posté le

android

(6)

Répondre

Attention à la formulation de l'anecdote qui suggère un clown qui tue des enfants.
Les sources indiquent des meurtres d'adolescents après des relations homosexuelles, sans lien avec un déguisement.

Se déguiser en clown pour attirer des enfants, le vice de certains, n'a vraiment pas de limite...

Est ce que Stephen King s'est il inspiré de ce sérail killer pour son roman "ça"?

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Maintenant je comprend mieux ceux qui ont peur des clowns :D La peur du clown est plus rationnelle qu'on ne le pense ! Psychologiquement, le fait de voir une personne masquée est très fort. Beaucoup de personnes sont d'ailleurs mal à l'aise devant un masque, (ou un maquillage pourquoi pas) et surtout lorsqu'il n'a pas expression. Après tout, on ne distingue pas les traits nets du visage, les réelles intentions de la personne, et inconsciemment, notre cerveau un peu paniqué va se demander : "mais que se cache-t-il derrière le masque ??!" Les enfants sont souvent plus touchés car ils se servent énormément du visage (doux, agressif...) pour adopter un comportement vis-à-vis de la personne en face d'eux (nous aussi bien sûr, mais à moindre mesure). Ces peurs peuvent évidemment s'encrer dans l'âge adulte. On appelle cette phobie coulrophobie.

On peut aussi remonter jusqu'à des peurs plus anciennes, le masque a toujours permis aux hommes de pratiquer des actes souvent négatifs à l'abri des regards, de se comporter violemment en restant caché, etc.
Qui, sans parler de peur, n'est pas mal à l'aise devant les cagoules du KKK, ou devant le célèbre Ça de King par exemple ? (Film que je conseille par ailleurs, et surtout les trois bouquins !)

Posté le

android

(56)

Répondre

Ce qui est fascinant chez ce personnage, c’est qu’au même titre de Ted Bundy, il ressemble à n'importe quelle personne!

John était un homme qui paraissait extrêmement normal à première vue!

Le jour c’était un marie qui s’occupait de ses enfants et avait une bonne place dans une entreprise

Tandis que le soir il devenait ce tueur froids, cruel et sans pitié

Bref, la psychologie des tueurs en série est quelque chose qui me fascinera toujours

Ce commentaire ne veut rien dire... il s'habillait en clown mais ce n'est pas grâce à ça qu'il attirait ses victimes... il tuait des ados qui pour la plupart travaillaient pour lui... bref cette anecdote est mal écrite.

Posté le

android

(25)

Répondre

a écrit : Il y a une chanson de Sufjan Stevens qui porte son nom et raconte son histoire.. l'homme a caché les corps dans les fondations de sa maison. La chanson est opposition à l'histoire : très douce et agréable. On dirait une balade ou une berceuse. Mais quand on en lit les paroles.... Il cachait ses victimes dans son vide sanitaire... il a jeté ses dernieres victimes dans des cours d'eaux

Posté le

android

(6)

Répondre

Commentaire supprimé Dont toi

Posté le

android

(19)

Répondre