Les villes russes qui n'existent pas sur les cartes

Proposé par
Invité
le

La Russie a des villes dites fermées. Ce sont des villes non recensées sur les cartes officielles et dont l'accès est restreint à leur population, en raison de leur caractère stratégique (frontière) ou militaro-industriel. Elles sont apparues avec le début de la Guerre froide, et il en existe encore officiellement 42 en Russie.


Commentaires préférés (3)

Ah la Russie ! Quel pays fascinant à tous les extrêmes !

Il y a eu un reportage sur la ville fermée de Norilsk pour ce qui veulent se documenter. L'une des plus grande usine siderurgique du monde : "Chaque année, l’usine rejète 2 millions de tonnes de gaz toxiques dans l’air (dioxyde de soufre, oxyde d’azote, carbone et phénols) soit autant que la France entière." Et après on viendra nous surtaxer à outrances pauvres petites merdes que nous sommes à rouler avec notre clio diesel...

Posté le

android

(150)

Répondre

a écrit : Pour vous, osez songer à critiquer la restriction arbitraire des libertés d'habitants de plusieurs dizaines de villes Russes, c'est être un "bien pensant partisan"? Cela n'empêche pourtant en rien de connaître, aussi, le contexte géopolitique ayant abouti à cette situation.
Ce terme de &q
uot;bien pensant" est le signe d'une telle pauvreté... il fait vraiment honte à celui qui l'emploi. Afficher tout
Ces villes sont généralement habitées par des ingénieurs, militaires et autres qui bossent dans les industries, avec leur famille. Ils ont bien entendu le droit d'en sortir et surtout c'est eux qui ont fait le choix d'y habiter, les émoluments sont généralement plutôt bons. C'est juste que pour y rentrer il faut passer par une procédure spéciale, autorisation de la police etc. Enfin, vous du coup vous êtes un cliché de bien-pensant. Vous justifiez l'usage de ce terme. Typique du bobo qui n'y connait rien mais juge suivant son point de vue depuis Neuilly. Renseignez vous un peu avant de dire n'importe quoi et surtout dites vous que... bah il existe 7 milliards de gens différents de vous !

Posté le

android

(103)

Répondre


Tous les commentaires (28)

Ah la Russie ! Quel pays fascinant à tous les extrêmes !

Tant qu’ils n’empêchent pas les gens de sortir, c’est un moindre mal.

Le tout, comme toujours, c’est de savoir le contexte exacte de ces villes, et pourquoi ce compromis avec la liberté des gens extérieurs est nécessaire.

J’espère que je ne vais pas croiser trop de messages de bien pensant partisans qui attaquerons par principe sans chercher à comprendre la réalité de la situation.

"officiellement"...

Posté le

android

(6)

Répondre

Je le savais déjà grâce à Heart of Iron 4

Posté le

android

(0)

Répondre

Il y a eu un reportage sur la ville fermée de Norilsk pour ce qui veulent se documenter. L'une des plus grande usine siderurgique du monde : "Chaque année, l’usine rejète 2 millions de tonnes de gaz toxiques dans l’air (dioxyde de soufre, oxyde d’azote, carbone et phénols) soit autant que la France entière." Et après on viendra nous surtaxer à outrances pauvres petites merdes que nous sommes à rouler avec notre clio diesel...

Posté le

android

(150)

Répondre

a écrit : Tant qu’ils n’empêchent pas les gens de sortir, c’est un moindre mal.

Le tout, comme toujours, c’est de savoir le contexte exacte de ces villes, et pourquoi ce compromis avec la liberté des gens extérieurs est nécessaire.

J’espère que je ne vais pas croiser trop de messages de bien pensant par
tisans qui attaquerons par principe sans chercher à comprendre la réalité de la situation. Afficher tout
Pour vous, osez songer à critiquer la restriction arbitraire des libertés d'habitants de plusieurs dizaines de villes Russes, c'est être un "bien pensant partisan"? Cela n'empêche pourtant en rien de connaître, aussi, le contexte géopolitique ayant abouti à cette situation.
Ce terme de "bien pensant" est le signe d'une telle pauvreté... il fait vraiment honte à celui qui l'emploi.

Posté le

android

(0)

Répondre

Pourquoi la Russie adopte t-elle toujours à l'heure actuelle des mesures de temps de guerre ?

a écrit : Pourquoi la Russie adopte t-elle toujours à l'heure actuelle des mesures de temps de guerre ? quand je vois le monde d'aujourd'hui, ça me semble parfaitement cohérent. même à l'heure actuelle, la guerre de partout.

Posté le

android

(13)

Répondre

"Il en existe 42 officiellement".

Mais le principe c'est pas que tout se fait en sous-marin ? Donc le côté officiel, m'ouais...

a écrit : Pour vous, osez songer à critiquer la restriction arbitraire des libertés d'habitants de plusieurs dizaines de villes Russes, c'est être un "bien pensant partisan"? Cela n'empêche pourtant en rien de connaître, aussi, le contexte géopolitique ayant abouti à cette situation.
Ce terme de &q
uot;bien pensant" est le signe d'une telle pauvreté... il fait vraiment honte à celui qui l'emploi. Afficher tout
Ces villes sont généralement habitées par des ingénieurs, militaires et autres qui bossent dans les industries, avec leur famille. Ils ont bien entendu le droit d'en sortir et surtout c'est eux qui ont fait le choix d'y habiter, les émoluments sont généralement plutôt bons. C'est juste que pour y rentrer il faut passer par une procédure spéciale, autorisation de la police etc. Enfin, vous du coup vous êtes un cliché de bien-pensant. Vous justifiez l'usage de ce terme. Typique du bobo qui n'y connait rien mais juge suivant son point de vue depuis Neuilly. Renseignez vous un peu avant de dire n'importe quoi et surtout dites vous que... bah il existe 7 milliards de gens différents de vous !

Posté le

android

(103)

Répondre

a écrit : Pour vous, osez songer à critiquer la restriction arbitraire des libertés d'habitants de plusieurs dizaines de villes Russes, c'est être un "bien pensant partisan"? Cela n'empêche pourtant en rien de connaître, aussi, le contexte géopolitique ayant abouti à cette situation.
Ce terme de &q
uot;bien pensant" est le signe d'une telle pauvreté... il fait vraiment honte à celui qui l'emploi. Afficher tout
«restriction des libertés» ?
Tu peux en sortir comme tu veux. Mais pas y rentré sans bonne raison ,et y etre invité...
Prenons l exemple de ton habitat:
Tu peux rentré sortir comme bon te semble dans ta maison ?
Mais si moi je veux y rentré sans raison et sans y être invité est ce que la tu trouves que c est une restriction de mes libertés ???
(Penser plus loin que le bout de son nez... )

Il existe officiellement 42 villes non-officielles ?!? Ils sont forts ces russes... Parce que ça semble paradoxal à première vue... :)

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Il y a eu un reportage sur la ville fermée de Norilsk pour ce qui veulent se documenter. L'une des plus grande usine siderurgique du monde : "Chaque année, l’usine rejète 2 millions de tonnes de gaz toxiques dans l’air (dioxyde de soufre, oxyde d’azote, carbone et phénols) soit autant que la France entière." Et après on viendra nous surtaxer à outrances pauvres petites merdes que nous sommes à rouler avec notre clio diesel... Afficher tout Je reviens sur SCMB, après peut être deux ans d'interruption, et je suis triste de m'apercevoir que la bêtise et la colère ont réussi à s'implanter ici.
La vulgarité est néfaste publiquement.

J'ai eu la chance de faire un semestre d'échange à Tomsk (Sibérie) l'an dernier et il y avait une petite ville à coté qui justement été interdite aux étrangers. une de mes amies ainsi que sa famille y vivaient. De ce que j'ai pu comprendre, même les russes devaient avoir une autorisation spécifique pour pouvoir y aller. Cet endroit était à proximité d'un centre nucléaire. Vivre là-bas permettait à l'ensemble de sa famille d'avoir du travail mais aussi d'être très bien rémunéré. Ça fonctionne un peu de la même manière qu'une base militaire finalement. Le village et l'activité qui doit être protéger se trouvent entouré d'un périmètre de sécurité gardé. Il y a quelques points d'entrée et il faut présenter l'autorisation necessaire/passeport pour pouvoir y accéder. Exactement comme une base militaire !

C'est vrai que c'est une ville secrète
Le Street View de Google Earth ne marche pas

Et si la Google car n'y est pas allée c'est que c'est vraiment secret

Mike Horn dans son livre "conquering the impossible" en parle puisqu'il y passe et décrit toutes les étapes administratives necessaires. Ce livre relate son periple autour du cercle polaire arctique dont forcément une grande partie en russie passionnante! On connait finalement tres mal ce qui se passe la bas, pour ceux que ca interesse...

a écrit : Ces villes sont généralement habitées par des ingénieurs, militaires et autres qui bossent dans les industries, avec leur famille. Ils ont bien entendu le droit d'en sortir et surtout c'est eux qui ont fait le choix d'y habiter, les émoluments sont généralement plutôt bons. C'est juste que pour y rentrer il faut passer par une procédure spéciale, autorisation de la police etc. Enfin, vous du coup vous êtes un cliché de bien-pensant. Vous justifiez l'usage de ce terme. Typique du bobo qui n'y connait rien mais juge suivant son point de vue depuis Neuilly. Renseignez vous un peu avant de dire n'importe quoi et surtout dites vous que... bah il existe 7 milliards de gens différents de vous ! Afficher tout C'est rigolo parce que la catégorisation de son interlocuteur est sûrement un des vices argumentaires les plus paresseux et vides à employer.

En catégorisant les Bobos et Bien-pensants, vous ignorez totalement leur réel point de vue, en assumant le connaître déjà. Vous leur faites dire des choses, souvent absurdes, qu'ils ne diraient en aucun cas. Or, il est facile de contredire et ridiculiser quelque chose que l'on a créé de toute part. Le debat n'existe pas lorsqu'une seule prononce tout les arguments, et pourtant, vous faites comme si vous étiez ouvert à la discussion. Comme si vous étiez en supériorité numérique.

C'est exactement le même principe que pour toutes les communautés: Les feminazies sont les boucs émissaires des feministes, Trump bouc emissaire des USA, et j'en passe des meilleures. Ridiculiser la majorité cachée sur la base d'une minorité visible.

Vieux comme le monde, ce tour.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Tant qu’ils n’empêchent pas les gens de sortir, c’est un moindre mal.

Le tout, comme toujours, c’est de savoir le contexte exacte de ces villes, et pourquoi ce compromis avec la liberté des gens extérieurs est nécessaire.

J’espère que je ne vais pas croiser trop de messages de bien pensant par
tisans qui attaquerons par principe sans chercher à comprendre la réalité de la situation. Afficher tout
Oh! Regardez les enfants! Un reac!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est rigolo parce que la catégorisation de son interlocuteur est sûrement un des vices argumentaires les plus paresseux et vides à employer.

En catégorisant les Bobos et Bien-pensants, vous ignorez totalement leur réel point de vue, en assumant le connaître déjà. Vous leur faites dire des choses, so
uvent absurdes, qu'ils ne diraient en aucun cas. Or, il est facile de contredire et ridiculiser quelque chose que l'on a créé de toute part. Le debat n'existe pas lorsqu'une seule prononce tout les arguments, et pourtant, vous faites comme si vous étiez ouvert à la discussion. Comme si vous étiez en supériorité numérique.

C'est exactement le même principe que pour toutes les communautés: Les feminazies sont les boucs émissaires des feministes, Trump bouc emissaire des USA, et j'en passe des meilleures. Ridiculiser la majorité cachée sur la base d'une minorité visible.

Vieux comme le monde, ce tour.
Afficher tout
Je comprends rien à vos débats :/, j’ai l’impression d’être c** quand je lis et relis toutes ces phrases pour trouver un sens à un enchaînement de mots paraboliques, rouges, jaunes, vert, même à condition d’analyser que l’absolu ne dois pas être annihilé par l’illusoire précarité de nos amours destitués... et vice et versa... amicalement bien sûr...

a écrit : Pourquoi la Russie adopte t-elle toujours à l'heure actuelle des mesures de temps de guerre ? Parce que c'est un pays dont la construction est basée sur la guerre. L'expansion de ce pays également. La fédération de Russie n'est qu'une région (la moscovie) ayant envahi ses voisins (et c'est toujours le cas avec la Tchétchénie dans les années 90, Géorgie en 2008 et Ukraine en 2014). Région elle même issue du "berceau" de la civilisation slave. On connaît le far West américain, mais l'histoire russe est identique mais avec un effet miroir : l'histoire russe est le far east.