Les objets spatiaux ont leur cimetière

Proposé par
le

Il existe un cimetière pour les objets spatiaux : les différentes agences spatiales font s'écraser les satellites, stations spatiales et autres objets hors d'usage dans une zone de l'océan Pacifique éloignée de tout. Plus de 290 objets stellaires dont la station spatiale russe MIR y sont immergés par 4000 mètres de fond.


Commentaires préférés (3)

Anicet M'Bida dans sa chronique "Innovation" sur Europe 1 l'a expliqué hier ou avant-hier. Il ajoutait qu'on ne réussissait pas toujours à faire s'échouer en mer les objets spatiaux et qu'une femme a déjà été blessée à l'épaule (sans gravité) par des débris.

Ce cimetière se situe au point nemo, qui est le point le plus éloigné de toute terre.

Petit complément de l'anecdote pour ceux n'ayant pas le temps de lire la source :) : Ce cimetière est une vaste zone entre la Nouvelle-Zélande et l'Antarctique, sous la responsabilité commune des autorités chiliennes et nouvelle-zélandaises. Elles sont prévenues quelques jours avant qu'un objet soit désorbité, afin de prévenir les pilotes et les marins, pour éviter des accidents (improbables, mais sait-on jamais !).

Posté le

android

(135)

Répondre


Tous les commentaires (61)

Wow, ça fait un bon gros tas de déchets...
Mais il formeront de nouveaux récifs...
A voir...

Posté le

android

(9)

Répondre

JLSD, ils en ont parlé avec la station chinoise qui ne va pas s'y écraser justement

Posté le

android

(9)

Répondre

Anicet M'Bida dans sa chronique "Innovation" sur Europe 1 l'a expliqué hier ou avant-hier. Il ajoutait qu'on ne réussissait pas toujours à faire s'échouer en mer les objets spatiaux et qu'une femme a déjà été blessée à l'épaule (sans gravité) par des débris.

Ce cimetière se situe au point nemo, qui est le point le plus éloigné de toute terre.

Petit complément de l'anecdote pour ceux n'ayant pas le temps de lire la source :) : Ce cimetière est une vaste zone entre la Nouvelle-Zélande et l'Antarctique, sous la responsabilité commune des autorités chiliennes et nouvelle-zélandaises. Elles sont prévenues quelques jours avant qu'un objet soit désorbité, afin de prévenir les pilotes et les marins, pour éviter des accidents (improbables, mais sait-on jamais !).

Posté le

android

(135)

Répondre

Tout à fait et avant d envoyer ces objets en mer, ils sont placés dans une zone morte en attendant de recevoir leur dernier ordre et emettre leur derniere impulsion pour quitter cette orbite poubelle.
Les plus petits debris tomberont d eux meme et se detruiront lors de leur entrée dans l atmosphere grâce aux frottements.

Posté le

android

(17)

Répondre

Car même si ces objets sont hors d'usage ils ont toujours de quoi s'orienter et se diriger vers cette zone morte, sauf quand il y a panne sur panne comme avec la station chinoise qui fait qu'on a plus le contrôle.
Surtout que pour cette dernière on peut suivre sa trajectoire sur un site internet sur lequel on se rend compte qu'elle passe au dessus de la France pendant ces révolutions pour le moment, s'impatique !

Posté le

android

(14)

Répondre

Vous imaginez le poisson qui se planque à 4000 mètres de profondeur pour être peinard et qui se prend un satellite sur le coin de la gueule.
Il doit se dire :
"P**ain ! Mais faut aller où pour être tranquille ?"

Posté le

android

(57)

Répondre

La Terre, la mer, l'espace... grandes poubelles de l'Humain.

Il existe aussi des orbites cimetières : pour les objets qui ne sont pas en orbite basse, on préfère les envoyer sur des orbites plus lointaines et "inutiles" plutôt que les faire rentrer dans l'atmosphère

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : La Terre, la mer, l'espace... grandes poubelles de l'Humain. Ouais ! C'est pas que j'approuve, mais d'un autre côté si tu enleves la terre, la mer et l'espace, que reste-il ?

Posté le

android

(15)

Répondre

Ce sont majoritairement des pièces en alliage de Titane ou en céramiques; les plastiques et alliages légers se consument dans l'atmosphère. Donc niveau impact écologique c'est relativement léger, comparé à certains qui balancent leurs poubelles dans la foret ou qui désherbent au Roundup ^^

a écrit : Il existe aussi des orbites cimetières : pour les objets qui ne sont pas en orbite basse, on préfère les envoyer sur des orbites plus lointaines et "inutiles" plutôt que les faire rentrer dans l'atmosphère Ces orbites cimetieres ne sont que temporaire. La gravité terrestre les fera redescendre quoi qu il se passe. C est une zone tampon où les objets patiente tranquillement avant de se desintegrer lors de leur entré dans l atmosphere.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Petit complément de l'anecdote pour ceux n'ayant pas le temps de lire la source :) : Ce cimetière est une vaste zone entre la Nouvelle-Zélande et l'Antarctique, sous la responsabilité commune des autorités chiliennes et nouvelle-zélandaises. Elles sont prévenues quelques jours avant qu'un objet soit désorbité, afin de prévenir les pilotes et les marins, pour éviter des accidents (improbables, mais sait-on jamais !). Afficher tout Merci pour le complément intéressant.
J'apporte un complément au tien, on dit néo-zélandaises.

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Ce cimetière se situe au point nemo, qui est le point le plus éloigné de toute terre. Tu es en train de me dire qu'on balance toutes nos ordures spatiales sur le lieu présumé où Cthulhu sommeille ? Je sens qu'on va bien dormir cette nuit !

Je vous conseille de regarder une vidéo de la station mir qui entre dans l'atmosphère, jusque incroyable. Il me semble que c'est la plus grosse construction humaine ayant été détruite ainsi. Iss is the next one?

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Ce cimetière se situe au point nemo, qui est le point le plus éloigné de toute terre. Ça veut dire que la cité de R’lyeh se ramasse des satellites à longueur d’années ? Ben il va être content, Cthulhu, quand il va se réveiller et qu’il va voir qu’on a pris son fief pour une poubelle à engins spatiaux géante...

a écrit : Ouais ! C'est pas que j'approuve, mais d'un autre côté si tu enleves la terre, la mer et l'espace, que reste-il ? Ce n'est pas la terre la mer ou l'espace qu'il faut enlever mais éviter les déchets je pense que son comm' était dans ce sens...