Les bougres viennent de Bulgarie

Proposé par
le

Un bougre à l'époque médiévale était une personne hérétique ou sodomite. Le mot vient de "bulgare", en référence aux peuples nomades de Bulgarie, mot qui donnera "bougrerie" ou en anglais "buggery", faisant référence aux débauches contre-nature. Le Buggery act en 1533 sera d'ailleurs la première législation applicable contre l'homosexualité, sous le règne d'Henry VIII.


Commentaires préférés (3)

quand on connait la vie privée de ce roi, çà donne tout son sens à l'expression "bouc émissaire" : en criminalisant l'homosexualité, il détournait l'attention de son peuple de ses propres frasques (hétérosexuelles) et donnait des gages de "vertu" au Clergé, avec lequel il commençait à avoir de plus en plus de problèmes, du fait de ses nombreux divorces (plus quelques épouses qu'il fit tuer). De plus, en faisant référence à des peuples lointains pour stigmatiser l'homosexualité, il détournait l'attention le plus loin possible de sa propre personne.

a écrit : Heu... Des guillemets à "contre nature" seraient peut-être bienvenus avant le déferlement de commentaires Je ne vois pas le problème , c'est toi lance le sujet la.

a écrit : Heu... Des guillemets à "contre nature" seraient peut-être bienvenus avant le déferlement de commentaires Non les guillemets ne sont pas nécessaires. On parle de pratiques contre nature, à l'époque c'était l'homosexualité maintenant ça serait (par exemple) la necrophilie. Et tu demanderai pas de guillemets là je pense :)
Il faut comprendre que la phrase se met à la place des personnes du moyen âge :)


Tous les commentaires (46)

Heu... Des guillemets à "contre nature" seraient peut-être bienvenus avant le déferlement de commentaires

Posté le

android

(0)

Répondre

quand on connait la vie privée de ce roi, çà donne tout son sens à l'expression "bouc émissaire" : en criminalisant l'homosexualité, il détournait l'attention de son peuple de ses propres frasques (hétérosexuelles) et donnait des gages de "vertu" au Clergé, avec lequel il commençait à avoir de plus en plus de problèmes, du fait de ses nombreux divorces (plus quelques épouses qu'il fit tuer). De plus, en faisant référence à des peuples lointains pour stigmatiser l'homosexualité, il détournait l'attention le plus loin possible de sa propre personne.

Je me demande si d'ailleurs le mot anglais "burglary" (cambriolage) et "burglar" (cambrioleur) aurait pas pour même étymologie Bulgarie.

a écrit : Heu... Des guillemets à "contre nature" seraient peut-être bienvenus avant le déferlement de commentaires Je ne vois pas le problème , c'est toi lance le sujet la.

a écrit : Heu... Des guillemets à "contre nature" seraient peut-être bienvenus avant le déferlement de commentaires Non les guillemets ne sont pas nécessaires. On parle de pratiques contre nature, à l'époque c'était l'homosexualité maintenant ça serait (par exemple) la necrophilie. Et tu demanderai pas de guillemets là je pense :)
Il faut comprendre que la phrase se met à la place des personnes du moyen âge :)

a écrit : Non les guillemets ne sont pas nécessaires. On parle de pratiques contre nature, à l'époque c'était l'homosexualité maintenant ça serait (par exemple) la necrophilie. Et tu demanderai pas de guillemets là je pense :)
Il faut comprendre que la phrase se met à la place des personnes du moyen âge :)
si les humains devenait tous à 100% homosexuels, ne pouvant se reproduire, l'espèce humaine disparaitrait en quelques dizaines d'années. le terme "contre nature" paraît donc totalement justifié.

a écrit : si les humains devenait tous à 100% homosexuels, ne pouvant se reproduire, l'espèce humaine disparaitrait en quelques dizaines d'années. le terme "contre nature" paraît donc totalement justifié. et si tous les humains devenaient hétérosexuels, l'humanité disparaîtrait tout aussi sûrement, par surpopulation, ce qui commence à être un peu le cas (surpopulation = surconsommation = surproduction = surpollution). Donc il est bien possible que ce soit la répression de l'homosexualité, qui soit "contre-nature".

a écrit : et si tous les humains devenaient hétérosexuels, l'humanité disparaîtrait tout aussi sûrement, par surpopulation, ce qui commence à être un peu le cas (surpopulation = surconsommation = surproduction = surpollution). Donc il est bien possible que ce soit la répression de l'homosexualité, qui soit "contre-nature". Le sophisme pour les nuls
L'homosexuel est evidemment non naturel mais culturel
Suffit d'un cours de philo pour le comprendre

Si vous connaissez pas la chaîne Max Bird je vous la conseille y'a une vidéo qui explique bien pourquoi y'a des hommos et des hétéros

a écrit : si les humains devenait tous à 100% homosexuels, ne pouvant se reproduire, l'espèce humaine disparaitrait en quelques dizaines d'années. le terme "contre nature" paraît donc totalement justifié. Et si 100% de l'humanité avait, tout d'un coup, une maladie incurable et mortelle (mucoviscidose, ou un cancer, ou autre...), qui sont malheureusement naturelles, l'humanité ne survivrait pas fort longtemps non plus... Et pourtant, c'est naturel, c'est-à-dire que ce n'est pas contre-nature... Ce qui veut bien dire que quelque chose de naturel peut tuer une espèce, et que donc votre commentaire utilise un argument qui ne va pas...

Par ailleurs, l'homosexualité est naturelle, on en retrouve trace parmi d'autres espèces animales (pingouin [ou manchot, je ne sais plus...], des singes...). C'est donc faux de dire que l'homosexualité est contre-nature...


Bien amicalement, bonne journée :)

a écrit : Et si 100% de l'humanité avait, tout d'un coup, une maladie incurable et mortelle (mucoviscidose, ou un cancer, ou autre...), qui sont malheureusement naturelles, l'humanité ne survivrait pas fort longtemps non plus... Et pourtant, c'est naturel, c'est-à-dire que ce n'est pas contre-nature... Ce qui veut bien dire que quelque chose de naturel peut tuer une espèce, et que donc votre commentaire utilise un argument qui ne va pas...

Par ailleurs, l'homosexualité est naturelle, on en retrouve trace parmi d'autres espèces animales (pingouin [ou manchot, je ne sais plus...], des singes...). C'est donc faux de dire que l'homosexualité est contre-nature...


Bien amicalement, bonne journée :)
Afficher tout
Merci beaucoup pour ton commentaire néanmoins je crains qu'il ne disparaisse avec la modération de l'autre.. Je trouve ça fou de voir à quel point certains opposent systèmatiquement l'humain et la nature comme si nous n'en faisions pas parti. Par définition tout est nature et il serait un peu arrogant de penser le contraire

a écrit : Merci beaucoup pour ton commentaire néanmoins je crains qu'il ne disparaisse avec la modération de l'autre.. Je trouve ça fou de voir à quel point certains opposent systèmatiquement l'humain et la nature comme si nous n'en faisions pas parti. Par définition tout est nature et il serait un peu arrogant de penser le contraire Afficher tout Cette opposition fait partie de l'ingénierie sociale, culturelle, le but étant de limiter l'humain, en lui faisant refouler son véritable potentiel

Les humains font partit de la nature donc tout ce qu’ils font est naturel. Même les bombes nucléaires ou les pesticides.

Cette idée qu’il y aurait des « lois naturelles » d’un côté et des « loi humaines » de l’autre est totalement ridicule.

Les seules lois naturelles qui existent sont les lois de la physique.
Le reste sont des jugements de valeurs moraux ou religieux, ça n’a rien à voir avec la « nature », même pour les croyants d’ailleurs : il s’agit des lois « divines »
Donc pour ceux qui y croient employez au moins le bon terme : c’est « contre ma religion », et laissez la nature où elle est, merci. >_<

Pour ce qui est de la science : l’homosexualité est pratiquée par l’ensemble des espèces sociales. C’est un fait.

Elle est le fruit d’un avantage évolutif : générer du plaisir et des sentiments par les relations sociales, et effacer toute forme de perception de la fécondation elle même ont permis de tisser des communautés soudées, solidaire, donc d’augmenter les chances de survie de l’espèce dans son ensemble. (Au détriment de la perpétuation des gènes de l’individu)

C’est un fait : ce qui provoque le plaisir c’est l’interaction sociale, la fécondation en elle même n’est perceptible par personne.

Cas concret pour être clair :
Un homosexuel dans une tribu primitive s’occupant de l’éducation et de la survie des enfants des autres contribue à la survie et à la perpétuation de l’espèce autant (plus même) que le type qui s’est envoyé en l’air 5 minutes pour féconder la femelle et qui s’est barré ou qui est mort ensuite.
C’est par l’interaction sociale (travail, éducation, soins affectifs des uns et des autres) qu’on apporte des avantages en terme de survie à notre espèce, pas en terme de mélange de gamètes.

Favoriser exclusivement les liens sociaux et rendre totalement insensible la fécondations elle même permet, en outre, de renforcer la communauté en évitant autant que faire ce peux une sur-population, qui sont des risques très important de disparition des espèces.

Car pour les mêmes raisons, préserver la survie des individus stériles : vieux, malades, apportent des avantages en terme de survie à l’espèce toute entière.

Les gens qui veulent faire régresser l’évolution de l’humanité à un stade qu’ils jugent « naturel », s’imaginant une époque où chaque individu ne se consacrait qu’à la reproduction, oublient que c’est la société qui fait la survie de notre espèce. Et dénient sans même s’en rendre compte le principe même de civilisation.

a écrit : Non les guillemets ne sont pas nécessaires. On parle de pratiques contre nature, à l'époque c'était l'homosexualité maintenant ça serait (par exemple) la necrophilie. Et tu demanderai pas de guillemets là je pense :)
Il faut comprendre que la phrase se met à la place des personnes du moyen âge :)
Être contre nature ça dépend pas de l'époque. Ce qui est considéré contre nature par la population peut changer, certes, mais pas ce qui l'est. Il faudrait donc bien soit mettre des guillemets, soit ajouter "considéré" contre nature.

a écrit : Le sophisme pour les nuls
L'homosexuel est evidemment non naturel mais culturel
Suffit d'un cours de philo pour le comprendre
Voir le commentaire de Fail. L'homosexualité n'est pas une construction sociale: la proportion de personnes homosexuelles reste proche de 4% chez l'humain, et ce quelque soit l'environnement culturel (fortes répressions, acceptation...).

L'explication actuelle viendrait d'un pic de testostérone ayant lieu (ou non) à un moment précis dans le développement du fœtus. Pas de pic = attirance pour les femmes. Présence du pic = attirance pour l'homme. (ou l'inverse, je ne suis pas sûr). Bref. On ne peut plus naturel.

a écrit : si les humains devenait tous à 100% homosexuels, ne pouvant se reproduire, l'espèce humaine disparaitrait en quelques dizaines d'années. le terme "contre nature" paraît donc totalement justifié. Il y a longtemps que je n’avais pas lu une telle ineptie pour rester poli. Les homosexuels ne sont pas stériles, ni inaptes à concevoir et élever des enfants. Ils n’ont pas zappé les cours de biologie et donc savent qu’il faut un gamète mâle et un gamète femelle pour concevoir un être humain. On estime qu’il y a en France plusieurs dizaines de milliers d’enfants vivant dans des familles homoparentales. Donc non l’humanité ne serait pas en danger !

a écrit : si les humains devenait tous à 100% homosexuels, ne pouvant se reproduire, l'espèce humaine disparaitrait en quelques dizaines d'années. le terme "contre nature" paraît donc totalement justifié. je n'ai jamais entendu dire qu'être homosexuel empéchait d'avoir des enfants

de plus, de nombreuses autres espèces animals ont montré des comportements homosexuels, permettant ainsi au comples de même sexe de s'occuper des petits abandonnés ou orphelins

a écrit : Je me demande si d'ailleurs le mot anglais "burglary" (cambriolage) et "burglar" (cambrioleur) aurait pas pour même étymologie Bulgarie. Superbe, on peut maintenant theoriser sur le fait que les bulgares sont des voleurs. Et sur les roumains tu as quelque chose ?

a écrit : Le sophisme pour les nuls
L'homosexuel est evidemment non naturel mais culturel
Suffit d'un cours de philo pour le comprendre
FAUX. J’ai fait quelques années de philo, du moins assez pour en avoir un master, et je ne vois pas ce qui vous permet d’affirmer ça.

L’homosexualité a été observée sur plus de 200 espèces animales dont beaucoup de mammifères. La philosophie naturelle se base justement sur les faits. Donc oui l’homosexualite est une chose naturelle, tout comme l’hétérosexualité évidemment.

Et à l’inverse c’est la condamnation de l’homosexualité qui est culturelle

a écrit : Superbe, on peut maintenant theoriser sur le fait que les bulgares sont des voleurs. Et sur les roumains tu as quelque chose ? Quel est le but de vouloir creer une polémique alors qu'Aldark s'interroge uniquement sur l'etymologie du mot ?