La thermite chauffe très fort

Proposé par
le
dans

La thermite est une poudre composée d'aluminium métallique et d'oxyde de fer découverte par Hans Goldschmidt en 1893. Ce mélange produit une réaction chimique dite aluminothermique qui génère une très forte chaleur pouvant atteindre 2204,4°C. Cela permet de l'utiliser en extérieur pour souder par exemple des rails de chemin de fer.


Commentaires préférés (3)

Il existe également une utilisation militaire, dans un but de sabotage : il fut utilisé entre autre lors de la seconde guerre mondiale, pour détruire le viseur Norden (un viseur de bombardement de haute précision) quand un B17 tombait en territoire ennemi.
Son dérivé, la nanothermite, est beaucoup plus puissante car plus "fine" (de la taille d'une nanoparticule, d'ou le nom) intéresse également l'US Army

a écrit : Il n'y a plus de joints de dilatation sur les rails depuis l'utilisation des longs rails soudés (souvent abrégé LRS) aux environs des années 1930. Il existe des appareils de dilatation pour permettre aux rails de se déformer, pour compenser la suppression de ces joints de dilatation. Il y a tjrs des joints de dilatation à certains points d’une ligne tels les ponts. Ils sont différents de ceux qui font « tac-tac » car ce sont les 2 coupons de rails affinés qui sont joints sur leurs longueurs.

La peinture métallique sur l'enveloppe du fameux zeppelin Hindenburg contenait d'ailleurs les mêmes composés que la thermite, ce qui pourrait aider à expliquer pourquoi il aurait brûlé si vite. L'hydrogène contenu dans le ballon a besoin d'oxygène pour brûler et le fait que l'enveloppe elle même soit hautement inflammable et disparaisse plus vite a pu faciliter les échanges entre l'intérieur de l'enveloppe et l'atmosphère, et aurait accéléré l'incendie par synergie en chauffant extrêmement fort.


Tous les commentaires (16)

JLSD, merci breacking bad !

Je connaissais comme moyen d'ouvrir les coffres-forts: on peut se procurer les ingrédients sans attirer l'attention, et c'est presque silencieux, juste un sifflement.
Mais souder des rails, je ne comprends pas: je croyais qu'il fallait laisser un interstice pour la dilatation (d'où le tac-tac d'un train), comme entre les poutrelles d'un pont métallique?

Il existe également une utilisation militaire, dans un but de sabotage : il fut utilisé entre autre lors de la seconde guerre mondiale, pour détruire le viseur Norden (un viseur de bombardement de haute précision) quand un B17 tombait en territoire ennemi.
Son dérivé, la nanothermite, est beaucoup plus puissante car plus "fine" (de la taille d'une nanoparticule, d'ou le nom) intéresse également l'US Army

a écrit : Je connaissais comme moyen d'ouvrir les coffres-forts: on peut se procurer les ingrédients sans attirer l'attention, et c'est presque silencieux, juste un sifflement.
Mais souder des rails, je ne comprends pas: je croyais qu'il fallait laisser un interstice pour la dilatation (d'où le tac
-tac d'un train), comme entre les poutrelles d'un pont métallique? Afficher tout
Il n'y a plus de joints de dilatation sur les rails depuis l'utilisation des longs rails soudés (souvent abrégé LRS) aux environs des années 1930. Il existe des appareils de dilatation pour permettre aux rails de se déformer, pour compenser la suppression de ces joints de dilatation.

a écrit : Il n'y a plus de joints de dilatation sur les rails depuis l'utilisation des longs rails soudés (souvent abrégé LRS) aux environs des années 1930. Il existe des appareils de dilatation pour permettre aux rails de se déformer, pour compenser la suppression de ces joints de dilatation. Il y a tjrs des joints de dilatation à certains points d’une ligne tels les ponts. Ils sont différents de ceux qui font « tac-tac » car ce sont les 2 coupons de rails affinés qui sont joints sur leurs longueurs.

Jmcmb doublement car je croyais que les rails étaient en quelque sorte vissé les uns aux autre...

La peinture métallique sur l'enveloppe du fameux zeppelin Hindenburg contenait d'ailleurs les mêmes composés que la thermite, ce qui pourrait aider à expliquer pourquoi il aurait brûlé si vite. L'hydrogène contenu dans le ballon a besoin d'oxygène pour brûler et le fait que l'enveloppe elle même soit hautement inflammable et disparaisse plus vite a pu faciliter les échanges entre l'intérieur de l'enveloppe et l'atmosphère, et aurait accéléré l'incendie par synergie en chauffant extrêmement fort.

Dans le bâtiment en utilise ce procéder pour souder les prises de terre entre elle ou directement sur une structure métallique pour la mise a la terre du bâtiment. Je confirme pour mettre brûlé plusieurs foix, ça chauffe très fort ^^ (même avec des gants en cuire, après avoir fait 3 ou 4 soudure les gants étaient cramés)

youtu.be/u3p9Py0QO8Y

a écrit : Je connaissais comme moyen d'ouvrir les coffres-forts: on peut se procurer les ingrédients sans attirer l'attention, et c'est presque silencieux, juste un sifflement.
Mais souder des rails, je ne comprends pas: je croyais qu'il fallait laisser un interstice pour la dilatation (d'où le tac
-tac d'un train), comme entre les poutrelles d'un pont métallique? Afficher tout
Le tac-tac, c'est fini depuis assez longtemps, on continue de poser des rails de la même longueur standard, mais en les soudant (et en contraignant les dilatations par glissement sur le ballast), on améliore la sécurité.
Il faudrait imaginer un tgv roulant à 320 km/h (près de 90m/s) sur des rails de 36m, le tac tac serait insupportable, pour le confort des passagers, et surtout pour la sécurité du matériel, bogie et rails, le martellement fragiliserait le tout en quelques kilomètres

a écrit : Dans le bâtiment en utilise ce procéder pour souder les prises de terre entre elle ou directement sur une structure métallique pour la mise a la terre du bâtiment. Je confirme pour mettre brûlé plusieurs foix, ça chauffe très fort ^^ (même avec des gants en cuire, après avoir fait 3 ou 4 soudure les gants étaient cramés)

youtu.be/u3p9Py0QO8Y
Afficher tout
D’ailleurs les pots de soudure sont à usage unique

a écrit : Le tac-tac, c'est fini depuis assez longtemps, on continue de poser des rails de la même longueur standard, mais en les soudant (et en contraignant les dilatations par glissement sur le ballast), on améliore la sécurité.
Il faudrait imaginer un tgv roulant à 320 km/h (près de 90m/s) sur des rails de 36m, le
tac tac serait insupportable, pour le confort des passagers, et surtout pour la sécurité du matériel, bogie et rails, le martellement fragiliserait le tout en quelques kilomètres Afficher tout
Sur les petites lignes malheureusement pour les voyageurs c’est encore assez courant, mais plus pratique d’entretien

Je suis chimiste et curieusement je l'ai appris dans une série (Breaking Bad) avant de le voir en cours.
Pour les trains ils utilisent la thermite mais également du magnésium natif il me semble

Ce qui explique le nom du personnage dans rainbow six ^^

a écrit : JLSD, merci breacking bad ! Ou encore utilisée lors de la descente des 2 World Trade Centers ;)

Vue sur mythbuster, en faire brûlé sur la neige fait une explosion