Il y a eu un supercontinent bien avant la Pangée

Proposé par
Invité
le

La Pangée ne fut pas le premier supercontinent sur Terre. Il y a un milliard d'années, la Rodinia fut un supercontinent rassemblant toutes les terres émergées de l'époque, qui se disloqua en 8 continents, qui se réuniront à nouveau, formant la Pangée, il y a environ 300 millions d'années.

La Rodinia ne serait d'ailleurs pas non plus le premier supercontinent.


Tous les commentaires (73)

a écrit : Est ce que quelques personnes peuvent rendre service au site et voter contre ce commentaire où rien n'est correct afin qu'il ne soit plus dans le top 3 ? NB: si on ne sait absolument rien sur le sujet de l'anecdote à ce point-là , on peut cliquer sur les sources qui sont là pour ça... Surtout si on envisage de partager le fruit de ses déductions fantaisistes avec les lecteurs du site ! Afficher tout Rhhhhô ça va! Il a juste fait des suppositions basées sur ce qu’il connaît et a laissé la porte ouverte à qui serait mieux informé... c’est si important le Top 3? N’y ont droit que les spécialistes en la matière?
Faut arrêter d’être relou un peu non?

a écrit : Probablement grâce à l'étude de la composition chimique des sols en profondeur et une datation au carbone 14, ou autre procédé plus précis (si cela existe) ? L'éloignement des continents fait que sur chacun d'entre eux on y trouve des espèces animales et végétales endémiques (= qui ne se trouvent qu';à un endroit), en appliquant la même pensée, l'étude des sols grâce à des forages en profondeur en différents endroit du globe peut certainement permettre de trouver des éléments provenant de végétaux ou animaux fossilisés (comme des feuilles ou des coquillages ?) mais sur différents lieux de la planète, permettant de penser que ces espaces étaient connectés à un moment X. Et la datation au carbone 14 permettrait de savoir de quand date ces éléments.
Enfin c'est comme ça que je m'imagine la chose, avec les connaissances très générales et limitées que je possède sur le sujet. Si quelqu'un est calé sur le sujet n'hésitez pas à me reprendre et à nous expliquer le pourquoi du comment !!
Afficher tout
On peut etudier les similarités des continents comme les fossiles trouvés, les zones de glaciations. Mais cela s'applique plutôt aux reconstitutions «récentes», il est plus dur d'appliquer de principe pour des ages plus ancien comme il y a 4 milliards d'années quand il n'yavait pas de vie sur Terre.
Par contre on ne peut pas utiliser pa datation au Carbone 14 pour ce genre de reconstitutions, celui-ci n'a une durée de vie que de 50 000 ans au maximum et sert donc a dater des restes humains ou des choses recentes. En revanche on peut utiliser la datation au rubidium/strontium ou uranium/plomb pour dater des roches très anciennes (4 milliards d'années), notamment grâce aux zircons qui se trouvent à l'intérieur.

Si continent = eau autour
Donc ça a commencé quand l’eau est apparue (personne ne sait comment)
Il y a 4,4 milliard d’années selon Wikipedia
Je pense que seuls des observateurs extérieurs, qui nous voient dans le passé plus ils sont loin, pourraient nous raconter ça ;)

En tout cas merci à certains d’entre vous pour vos commentaires très enrichissants de savoir

a écrit : Rhhhhô ça va! Il a juste fait des suppositions basées sur ce qu’il connaît et a laissé la porte ouverte à qui serait mieux informé... c’est si important le Top 3? N’y ont droit que les spécialistes en la matière?
Faut arrêter d’être relou un peu non?
Le problème c'est qu'il y a des gens et peut être même la plupart qui ne lisent que le top 3 qui est d'ailleurs fait pour ça (sinon il n'y aurait pas de top 3) alors qu'est ce qu'ils vont retenir de cette anecdote ? Par exemple tous ceux qui ont mis un pouce vert. Ils ont l'impression d'avoir appris quelque chose et c'est faux. Tu peux me dire que c'est pas grave d'avoir une idée fausse sur cette connaissance en particulier mais ce n'est certainement pas pour ça qu'ils sont venus sur ce site et autant aller sur un site de théoriciens du complot si c'est pour raconter n'importe quoi sur n'importe quel sujet.

a écrit : Le problème c'est qu'il y a des gens et peut être même la plupart qui ne lisent que le top 3 qui est d'ailleurs fait pour ça (sinon il n'y aurait pas de top 3) alors qu'est ce qu'ils vont retenir de cette anecdote ? Par exemple tous ceux qui ont mis un pouce vert. Ils ont l'impression d'avoir appris quelque chose et c'est faux. Tu peux me dire que c'est pas grave d'avoir une idée fausse sur cette connaissance en particulier mais ce n'est certainement pas pour ça qu'ils sont venus sur ce site et autant aller sur un site de théoriciens du complot si c'est pour raconter n'importe quoi sur n'importe quel sujet. Afficher tout De toute manière, le top 3 n'apporte bien souvent pas grand chose et rassemble ceux qui se lèvent tard et postent à peine les anecdotes publiées à 10h30...

a écrit : Quand on voit les changements incroyables que notre planète a vécu, les bouleversements, les périodes glaciaires, les réchauffements violents, les explosions volcaniques, etc...etc... on se dit que les "climato-sceptiques" (dont je ne fais pas partie) ont quand même quelques arguments forts à avancer quand on parle de l'action humaine au milieu de ces "tumultes" tellement plus importants et violents que ce que notre humanité peut produire...
Attention, qu'on ne se méprenne pas : je n'aime pas dire ça... mais il y a honnêtement un débat.
Afficher tout
Justement cela montre leur absence d'argument.
Tous les changements climatiques dont tu parles ont prit plusieurs milliers d'année a se former. On est en train de subir un changement climatique en seulement quelque années ! Impossible de nier l'origine humaine.
On est en train de "créer" un de ces bouleversements. La planète survivra et s'adaptera mais peut être pas nous, ou en tout cas pas les plus pauvres d'entre nous.

a écrit : Rhhhhô ça va! Il a juste fait des suppositions basées sur ce qu’il connaît et a laissé la porte ouverte à qui serait mieux informé... c’est si important le Top 3? N’y ont droit que les spécialistes en la matière?
Faut arrêter d’être relou un peu non?
Ben oui c’est chiant. Surtout dans les premiers commentaires. Parce que ceux qui arrivent tôt ont une information erronée et que la véritable info se retrouve noyée dans les commentaires. Si 10 personnes y vont de leur j’imagine que, que 10 personnes répondent à chaque, ça devient quoi SCMB ?

a écrit : Probablement grâce à l'étude de la composition chimique des sols en profondeur et une datation au carbone 14, ou autre procédé plus précis (si cela existe) ? L'éloignement des continents fait que sur chacun d'entre eux on y trouve des espèces animales et végétales endémiques (= qui ne se trouvent qu';à un endroit), en appliquant la même pensée, l'étude des sols grâce à des forages en profondeur en différents endroit du globe peut certainement permettre de trouver des éléments provenant de végétaux ou animaux fossilisés (comme des feuilles ou des coquillages ?) mais sur différents lieux de la planète, permettant de penser que ces espaces étaient connectés à un moment X. Et la datation au carbone 14 permettrait de savoir de quand date ces éléments.
Enfin c'est comme ça que je m'imagine la chose, avec les connaissances très générales et limitées que je possède sur le sujet. Si quelqu'un est calé sur le sujet n'hésitez pas à me reprendre et à nous expliquer le pourquoi du comment !!
Afficher tout
La datation ne se fait pas au carbone 14 pour la géologie car son temps de demi-vie est trop court (quelques milliers d'années), mais au rubidium et au strontium il me semble.

a écrit : Probablement grâce à l'étude de la composition chimique des sols en profondeur et une datation au carbone 14, ou autre procédé plus précis (si cela existe) ? L'éloignement des continents fait que sur chacun d'entre eux on y trouve des espèces animales et végétales endémiques (= qui ne se trouvent qu';à un endroit), en appliquant la même pensée, l'étude des sols grâce à des forages en profondeur en différents endroit du globe peut certainement permettre de trouver des éléments provenant de végétaux ou animaux fossilisés (comme des feuilles ou des coquillages ?) mais sur différents lieux de la planète, permettant de penser que ces espaces étaient connectés à un moment X. Et la datation au carbone 14 permettrait de savoir de quand date ces éléments.
Enfin c'est comme ça que je m'imagine la chose, avec les connaissances très générales et limitées que je possède sur le sujet. Si quelqu'un est calé sur le sujet n'hésitez pas à me reprendre et à nous expliquer le pourquoi du comment !!
Afficher tout
En ce qui concerne le carbone14, la datation n'est plus fiable au delà de 50 000 ans. Du coup les scientifiques ont dû utiliser d'autres procédés.

a écrit : Pour la demi-vie.

Un élément radioactif est un élément qui se désintègre tout seul.
Si tu as un objet dont le matériau aurait une demi-vie de 1 heure, alors dans 1h, la moitié aura disparu.
Encore une heure plus tard, la moitié de ce qui restait aura également disparu (il te reste alors 1/4
du total initial).
Encore une heure plus tard, de nouveau la moitié a disparu (il te reste 1/8e).
Au bout de 10 heures, il reste environ 1/1000e de la masse de départ.

Si tu laisses un objet comme ça, que tu reviens plus tard et que tu vois qu’il reste 1/4 de la masse de matière, ça signifie que deux heures se sont écoulés. Tu viens donc de dater ton objet initial à « 2 heures d’âge ».

Pour la roche et les fossiles, on fait pareil. On utilie du carbone 14 pour les fossiles récents (moins de 50 000 ans) : sa demi-vie est de 5600 ans : la moitié du carbone 14 disparaît tous les 5600 ans.

Pour les roches plus anciennes, on utilise d’autre éléments radioactifs, comme le Strontium mentionné par CollinErwan, ou encore l’uranium. Ce dernier a une demi-vie de 4 milliards d’années. C’est donc parfait pour dater les roches terrestres (qui ont un âge d’environ 4 Md d’années aussi).

Plus d’explications ici : couleur-science.eu/?d=2017/11/10/20/08/17-comment-fonctionne-la-datation-au-carbone-14
Afficher tout
Merci. C’est très clair.

a écrit : Cette période à du être difficile à vivre!
On ne sait plus quoi nous inventer.

La datation au carbone 14 est remise en cause depuis quelques temps. Plus la recherche avance, plus des doutes persistent....
La datation au carbone 14 n’est pas remise en cause. Elle marche très bien pour dater des organismes vivants qui assimilaient le carbone de l’époque, mais ne l’ont plus fait après leur mort.

Ce sont des personnes, comme les créationnistes, qui méconnaissent son utilisation et tentent de décrédibiliser la datation de l’âge de la Terre pour tenter de démontrer que leur livre saint a raison.

a écrit : Quand on voit les changements incroyables que notre planète a vécu, les bouleversements, les périodes glaciaires, les réchauffements violents, les explosions volcaniques, etc...etc... on se dit que les "climato-sceptiques" (dont je ne fais pas partie) ont quand même quelques arguments forts à avancer quand on parle de l'action humaine au milieu de ces "tumultes" tellement plus importants et violents que ce que notre humanité peut produire...
Attention, qu'on ne se méprenne pas : je n'aime pas dire ça... mais il y a honnêtement un débat.
Afficher tout
Les climato-sceptiques pensent qu'il n'y a pas de réchauffement climatique. Pour ce qui est de l'action humaine, elle est belle est bien présente dans le processus, mais ne fait que l'accélérer un peu, les changements de climat sont finalement assez fréquents sur la terre et celui que l'on subit actuellement à commencé il y a longtemps et se serait déroulé même sans nous. L'homme se donne souvent beaucoup d'importance dans des événements qui le dépassent.
Cela ne veut pas dire pour autant qu'il faut continuer sur notre lancée, si l'on veut que l'humanité dépasse le milieu du 22e siècle, mais il ne faut pas non plus croire que l'on peut changer complètement le climat simplement par nos actions.

a écrit : Probablement grâce à l'étude de la composition chimique des sols en profondeur et une datation au carbone 14, ou autre procédé plus précis (si cela existe) ? L'éloignement des continents fait que sur chacun d'entre eux on y trouve des espèces animales et végétales endémiques (= qui ne se trouvent qu';à un endroit), en appliquant la même pensée, l'étude des sols grâce à des forages en profondeur en différents endroit du globe peut certainement permettre de trouver des éléments provenant de végétaux ou animaux fossilisés (comme des feuilles ou des coquillages ?) mais sur différents lieux de la planète, permettant de penser que ces espaces étaient connectés à un moment X. Et la datation au carbone 14 permettrait de savoir de quand date ces éléments.
Enfin c'est comme ça que je m'imagine la chose, avec les connaissances très générales et limitées que je possède sur le sujet. Si quelqu'un est calé sur le sujet n'hésitez pas à me reprendre et à nous expliquer le pourquoi du comment !!
Afficher tout
La datation au carbone 14 n'est sûrement pas utilisé pour étudier l'histoire géologique puisque le domaine d'utilisation du carbone 14 correspond à des âges absolus de quelques centaines d'années et jusqu'à au plus 50 000 ans.

a écrit : Probablement grâce à l'étude de la composition chimique des sols en profondeur et une datation au carbone 14, ou autre procédé plus précis (si cela existe) ? L'éloignement des continents fait que sur chacun d'entre eux on y trouve des espèces animales et végétales endémiques (= qui ne se trouvent qu';à un endroit), en appliquant la même pensée, l'étude des sols grâce à des forages en profondeur en différents endroit du globe peut certainement permettre de trouver des éléments provenant de végétaux ou animaux fossilisés (comme des feuilles ou des coquillages ?) mais sur différents lieux de la planète, permettant de penser que ces espaces étaient connectés à un moment X. Et la datation au carbone 14 permettrait de savoir de quand date ces éléments.
Enfin c'est comme ça que je m'imagine la chose, avec les connaissances très générales et limitées que je possède sur le sujet. Si quelqu'un est calé sur le sujet n'hésitez pas à me reprendre et à nous expliquer le pourquoi du comment !!
Afficher tout
Il y a un milliard d'années il n'y avait que les eucaryotes, vivant encore ni animal ni végétal. Beaucoup des roches et minéraux actuels n'étaient sans doute pas à la surface à cette époque. Mais les forces créant mouvement des plaques étaient déjà là elles, et sachant que la terre est ronde et que les continents vont se rejoindre pour former une masse plus ou moins unique on peut facilement imaginer un cycle.

a écrit : On ne t'a pas demandé de nous décrire comment tu imagines la chose, on demandait des faits a quelqu'un qui les connait. Donc prochaine fois abstient toi s'il.te plait, plutot que d'induire les autres lecteurs en erreur... Eh ben !! C'est est de la acharnement pour ce commentaire ! La personne à dit probablement donc à partir de là on en tire les conclusions qu on veut ! Inutile de être aussi virulent envers elle...

a écrit : Tu oublies un point principal : la notion d'échelle temporelle. Ces phénomènes ne surviennent normalement pas en quelques décénnies, mais en plusieurs siècles/millénaires pour les plus rapides. Là est le danger du réchauffement d'origine anthropique : il semble être très (très) rapide. Ben non! Les changements qui surviennent en quelques décennies permettent à la faune et la flore de s'adapter - il y a des palmiers et des tigres dans l'Himalaya, par -30 sous la neige. Un volcan qui s'énerve, c'est un hiver qui dure entre 3 et 250 ans, avec chaque minute plus de CO2 qu'en libère annuellement les Humains. Ça ne veut pas dire que les Hommes n'y sont pour rien, mais c'est à la marge, HÉLAS!
Car si une attitude "vertueuse" pouvait avoir un gros effet sur les changements climatiques, je serais le premier à y souscrire. Pour avoir une idée de la réalité des "forces de la nature", un petit orage d'une heure en région parisienne, accompagné d'un coup de vent, représente plus d'énergie que la bombe d'Hiroshima. Mais, étalé dans le temps (une heure au lieu de quelques secondes) et en surface...

a écrit : Probablement grâce à l'étude de la composition chimique des sols en profondeur et une datation au carbone 14, ou autre procédé plus précis (si cela existe) ? L'éloignement des continents fait que sur chacun d'entre eux on y trouve des espèces animales et végétales endémiques (= qui ne se trouvent qu';à un endroit), en appliquant la même pensée, l'étude des sols grâce à des forages en profondeur en différents endroit du globe peut certainement permettre de trouver des éléments provenant de végétaux ou animaux fossilisés (comme des feuilles ou des coquillages ?) mais sur différents lieux de la planète, permettant de penser que ces espaces étaient connectés à un moment X. Et la datation au carbone 14 permettrait de savoir de quand date ces éléments.
Enfin c'est comme ça que je m'imagine la chose, avec les connaissances très générales et limitées que je possède sur le sujet. Si quelqu'un est calé sur le sujet n'hésitez pas à me reprendre et à nous expliquer le pourquoi du comment !!
Afficher tout
Pas de carbone 14. La datation au carbone 14 ne concerne que la matière organique et ne permet de dater que jusqu’à -50000 ans grand maximum.
Pour les roches ont utilise les couples Rubidium/Strontium, Uranium/Plomb, et Potassium/Argon.

a écrit : Le problème c'est qu'il y a des gens et peut être même la plupart qui ne lisent que le top 3 qui est d'ailleurs fait pour ça (sinon il n'y aurait pas de top 3) alors qu'est ce qu'ils vont retenir de cette anecdote ? Par exemple tous ceux qui ont mis un pouce vert. Ils ont l'impression d'avoir appris quelque chose et c'est faux. Tu peux me dire que c'est pas grave d'avoir une idée fausse sur cette connaissance en particulier mais ce n'est certainement pas pour ça qu'ils sont venus sur ce site et autant aller sur un site de théoriciens du complot si c'est pour raconter n'importe quoi sur n'importe quel sujet. Afficher tout Écoute, si la plupart comme tu le dis, ne s’intéresse qu’au Top 3, c’est leur façon d’aborder les choses non? Les personnes qui veulent en savoir plus iront voir tout ce qui s’est dit sur le sujet et en tireront leur propre conclusion.
Le Top 3 c’est en général un nid à mauvaise blague ou jeu de mot pourri, suffit juste de déconsidérer.
Et puis au final, la vocation de SCMB n’est pas de former à Polytechnique non plus hein.

a écrit : Pas de carbone 14. La datation au carbone 14 ne concerne que la matière organique et ne permet de dater que jusqu’à -50000 ans grand maximum.
Pour les roches ont utilise les couples Rubidium/Strontium, Uranium/Plomb, et Potassium/Argon.
On a compris merci, tu es au moins le 20e à dire la même chose. Et puis lâchez-le le pauvre Zorander, il a voulu apporter un débat, même si son com est approximatif, et c'est chose réussie puisqu'on en est à 4 pages de commentaires.