La folie de Leonarda Cianciulli

Proposé par
Invité
le

Leonarda Cianciulli fut une diseuse de bonne aventure, tueuse en série et cannibale italienne. Elle pratiqua des sacrifices humains dans l'espoir de protéger son fils incorporé dans l’armée lors de la Seconde Guerre mondiale. Elle transforma ses victimes en savon en mélangeant leur restes avec de la soude et fit également des gâteaux qu'elle servait à ses clientes en mélangeant leur sang à la pâte.


Commentaires préférés (3)

Finalement elle fut arrêté très vite, pendant la guerre. Elle accusa alors son fils, qui passa la fin de la guerre en prison, ce qui lui sauva probablement la vie.
Elle a donc d'une certaine manière réussit à le sauver avec ses sacrifices humains, mais d'une manière plutôt glauque

a écrit : Finalement elle fut arrêté très vite, pendant la guerre. Elle accusa alors son fils, qui passa la fin de la guerre en prison, ce qui lui sauva probablement la vie.
Elle a donc d'une certaine manière réussit à le sauver avec ses sacrifices humains, mais d'une manière plutôt glauque
Ça je crois que c'est dans le Film ! En réalité une belle sœur d'une des victimes la soupçonne et prévient m'a police qui l'arrête, elle est condamné à 30 ans dont 3 ans en hôpital psy. (ça fait pas de mal...) et elle crève en prison..


Tous les commentaires (33)

Petit rajout rigolo, son surnom était la saponificatrice :D

Les gâteaux de Virgina sont les meilleurs ! (beurk)

Finalement elle fut arrêté très vite, pendant la guerre. Elle accusa alors son fils, qui passa la fin de la guerre en prison, ce qui lui sauva probablement la vie.
Elle a donc d'une certaine manière réussit à le sauver avec ses sacrifices humains, mais d'une manière plutôt glauque

Son fils ne s'appelait pas Hannibal et aurait émigré au USA ??

a écrit : Finalement elle fut arrêté très vite, pendant la guerre. Elle accusa alors son fils, qui passa la fin de la guerre en prison, ce qui lui sauva probablement la vie.
Elle a donc d'une certaine manière réussit à le sauver avec ses sacrifices humains, mais d'une manière plutôt glauque
Ça je crois que c'est dans le Film ! En réalité une belle sœur d'une des victimes la soupçonne et prévient m'a police qui l'arrête, elle est condamné à 30 ans dont 3 ans en hôpital psy. (ça fait pas de mal...) et elle crève en prison..

Mmmm... bonne appétit bien sûr !

a écrit : Mmmm... bonne appétit bien sûr ! Vous avez oublié un "e" à appétit

a écrit : Finalement elle fut arrêté très vite, pendant la guerre. Elle accusa alors son fils, qui passa la fin de la guerre en prison, ce qui lui sauva probablement la vie.
Elle a donc d'une certaine manière réussit à le sauver avec ses sacrifices humains, mais d'une manière plutôt glauque
Ah non, attention ! Ça c'est un film de Bolognini qui s'inspire de cette histoire. Dans la réalité elle a avoué ses meurtres et a été condamnée à 30 ans de prison.

Du savon qui ne lavera pas le sang qu' elle a sur les mains...

Posté le

android

(6)

Répondre

En passant, est ce que d'autres ont pensé à l'excellent Fight Club, où l'un des protagoniste ;) utilise la graisse des cliniques faisant des liposuccion pour en faire des savons et les revendre en article de luxe (donc ironiquement aux mêmes clientes que ces cliniques) ?

Ou suis je le seul et alors j'ai un problème ? :o)

Je me disais aussi, la sauce tomate dans un gâteau c'était bizarre

On dirait un mélange de fight club et de Sweeney Todd

Décidément, c'est un prénom qui inspire de grandes choses....

a écrit : Rien ne se perd rien ne se crée tout de transforme Merci Anaxagore de Clazomènes.

a écrit : En passant, est ce que d'autres ont pensé à l'excellent Fight Club, où l'un des protagoniste ;) utilise la graisse des cliniques faisant des liposuccion pour en faire des savons et les revendre en article de luxe (donc ironiquement aux mêmes clientes que ces cliniques) ?

Ou suis je le seul e
t alors j'ai un problème ? :o) Afficher tout
Je n'y avais pas pensé, mais merci de l'avoir noté. Excellent film que je reverrai bien un de ces jours...