Le wasabi était utilisé à l'origine pour ne pas être malade

Proposé par
Invité
le
dans

Le wasabi est utilisé aujourd'hui comme condiment pour les plats, mais il était à l'origine mis dans les plats non pas pour des raisons gustatives mais plutôt sanitaires : il était censé détruire les bactéries et autres parasites dans le poisson qu'il accompagnait.


Tous les commentaires (22)

Sans être spécialiste, je pense que la plupart des aliments d'une cuisine traditionnelle ont d'abord été utilisés pour des raisons plus rationnelles que simplement gustatives. Par exemple, le fromage pour recycler le lait qui allait se perdre, idem pour la charcuterie, les confitures, les terrines...les piments et les alcools forts pour "nettoyer" la digestion (comme la wasabi donc). Je me suis souvent si ce nettoyage fonctionnait ou s'il s'agissait juste de croyances ?

a écrit : Pour ceux qui auraient eu la curiosité de chercher les "autres orthographes moins frequentes" de gnôle vous auriez pu constater que ça serait apparemment l'un des rares mots qu'on pourrait écrire sans risquer de faire une faute car ces autres orthographes incluent : niaule, niole, gnole, gniole, gnaule, niôle, etc. A condition quand même de ne pas oublier le e à la fin ! Je crois surtout que "moins fréquentes" est un euphémisme pour "très moches". Par exemple : on peut facilement acheter des chemises à carreaux ; les pantalons à carreaux sont moins fréquents... Afficher tout On peut peut-être supposer que s'agissant d'alcool, les dérives orthographiques ont été formulées par des consommateurs ayant peu de modération. Après, portaient-ils des pantalons à carreaux, ça...

À mon grand étonnement, la version qui me semblait la plus esthétique : "gnôle" ; n'est pas la plus exacte étymologiquement. En effet, ce mot est d'origine franco-provencale, et plus exactement savoyarde avec le mot : "nyôla". J'imagine que le plus correct serait donc "niôle".