Saint-Pierre et Miquelon n'est pas un archipel paradisiaque

Proposé par
le

Lorsque l'on pense aux territoires d'outre-mer français, on y associe généralement les plages de sable blanc et les cocotiers. Mais ce n'est pas le cas pour tous : l'archipel de Saint-Pierre et Miquelon se situe à une vingtaine de kilomètres du Canada et connaît des hivers longs et froids, et la température moyenne l'été est de 16°.

Aujourd'hui peuplé par environ 6000 habitants, l'archipel a connu son heure de gloire durant la période de la Grande Pêche sur les côtes de Terre-Neuve.


Commentaires préférés (3)

D'ailleurs c'est la première année où est mis en place un vol direct de Paris à St-Pierre et Miquelon en environ 5h30. Et la ministre des Outre-mers actuellement était conseillère territoriale de St-Pierre et Miquelon.

Mais cette île est effectivement la seule qui n'est pas tropicale, exemptée les terres australes Françaises et la seule en Amérique du Nord, très proche du Canada (Terre-Neuve à 1h en bateau).

Elle est à côté de l'Ile aux marins, connus en hiver pour n'abriter personne et donc d'être un territoire quasiment fantôme et est à côté de l'Ile verte, revendiqué par le Canada et la France, colonisé depuis par de nombreuses espèces rares d'oiseaux y trouvent terre d'accueil.

Le drapeau et le blason de Saint-Pierre et Miquelon représente bien cette époque :
On y voit la Grande Hermine, le navire sur lequel Jacques Cartier débarqua à Saint-Pierre le 15 juin 1536, ainsi que l'ikurriña (drapeau basque), la bannière d'hermine ( armoiries de la Bretagne), ainsi que les deux léopards normands.
En effet, les basques (notamment avec la chasse a la baleine), bretons et normands se sont servis de cette île pour pécher, et constituent donc la majorité de la population.

a écrit : Regardez les Îles Kerguelen, vous allez voir, ça manque de cocotier aussi. Les îles Kerguelen ne sont pas une Collectivité Outre Mer (COM, remplace les TOM, ce qu'a voulu dire l'auteur je pense) comme St-Pierre et Miquelon, mais un Territoire Australe et Antarctique Français (TAAF). Ce terme désigne un ensemble d'îles inhabitées restées françaises lors de la décolonisation s'étendant de Madagascar jusqu'à l'Antarctique. La France y assure sa présence en y envoyant régulièrement des expéditions militaires et scientifiques, mais il n'y a pas d'habitants permanents.


Tous les commentaires (27)

D'ailleurs c'est la première année où est mis en place un vol direct de Paris à St-Pierre et Miquelon en environ 5h30. Et la ministre des Outre-mers actuellement était conseillère territoriale de St-Pierre et Miquelon.

Mais cette île est effectivement la seule qui n'est pas tropicale, exemptée les terres australes Françaises et la seule en Amérique du Nord, très proche du Canada (Terre-Neuve à 1h en bateau).

Elle est à côté de l'Ile aux marins, connus en hiver pour n'abriter personne et donc d'être un territoire quasiment fantôme et est à côté de l'Ile verte, revendiqué par le Canada et la France, colonisé depuis par de nombreuses espèces rares d'oiseaux y trouvent terre d'accueil.

Le drapeau et le blason de Saint-Pierre et Miquelon représente bien cette époque :
On y voit la Grande Hermine, le navire sur lequel Jacques Cartier débarqua à Saint-Pierre le 15 juin 1536, ainsi que l'ikurriña (drapeau basque), la bannière d'hermine ( armoiries de la Bretagne), ainsi que les deux léopards normands.
En effet, les basques (notamment avec la chasse a la baleine), bretons et normands se sont servis de cette île pour pécher, et constituent donc la majorité de la population.

Regardez les Îles Kerguelen, vous allez voir, ça manque de cocotier aussi.

a écrit : Regardez les Îles Kerguelen, vous allez voir, ça manque de cocotier aussi. Il y a aussi Terre Adelie, encore plus au sud puisque c'est carrément un bout d'antarctique.

a écrit : Regardez les Îles Kerguelen, vous allez voir, ça manque de cocotier aussi. Les îles Kerguelen ne sont pas une Collectivité Outre Mer (COM, remplace les TOM, ce qu'a voulu dire l'auteur je pense) comme St-Pierre et Miquelon, mais un Territoire Australe et Antarctique Français (TAAF). Ce terme désigne un ensemble d'îles inhabitées restées françaises lors de la décolonisation s'étendant de Madagascar jusqu'à l'Antarctique. La France y assure sa présence en y envoyant régulièrement des expéditions militaires et scientifiques, mais il n'y a pas d'habitants permanents.

Je ne suis pas moqueur mais tout de même, 56% des lecteurs de scmb ne savaient pas que "Saint-Pierre et Miquelon n'est pas un archipel paradisiaque" !

On peut être très doué en Histoire et moins bon en Géographie ;)

En réponse à "verite"

a écrit : Je ne suis pas moqueur mais tout de même, 56% des lecteurs de scmb ne savaient pas que "Saint-Pierre et Miquelon n'est pas un archipel paradisiaque" ! C'est énorme d'avoir autant de JLSD, on se demande ce qu'on fait les gens qui ont modéré...

a écrit : D'ailleurs c'est la première année où est mis en place un vol direct de Paris à St-Pierre et Miquelon en environ 5h30. Et la ministre des Outre-mers actuellement était conseillère territoriale de St-Pierre et Miquelon.

Mais cette île est effectivement la seule qui n'est pas tropicale, exempt
ée les terres australes Françaises et la seule en Amérique du Nord, très proche du Canada (Terre-Neuve à 1h en bateau).

Elle est à côté de l'Ile aux marins, connus en hiver pour n'abriter personne et donc d'être un territoire quasiment fantôme et est à côté de l'Ile verte, revendiqué par le Canada et la France, colonisé depuis par de nombreuses espèces rares d'oiseaux y trouvent terre d'accueil.
Afficher tout
Clipperton n'est pas paradisiaque non plus il me semble.

a écrit : D'ailleurs c'est la première année où est mis en place un vol direct de Paris à St-Pierre et Miquelon en environ 5h30. Et la ministre des Outre-mers actuellement était conseillère territoriale de St-Pierre et Miquelon.

Mais cette île est effectivement la seule qui n'est pas tropicale, exempt
ée les terres australes Françaises et la seule en Amérique du Nord, très proche du Canada (Terre-Neuve à 1h en bateau).

Elle est à côté de l'Ile aux marins, connus en hiver pour n'abriter personne et donc d'être un territoire quasiment fantôme et est à côté de l'Ile verte, revendiqué par le Canada et la France, colonisé depuis par de nombreuses espèces rares d'oiseaux y trouvent terre d'accueil.
Afficher tout
St Pierre est vraiment une petite île. Il y a quelques années lors d'un passage là bas, un habitant m'avait dit qu'il n'avait jamais passé la 4e avec sa voiture !

On remarquera dans la section "tourisme" de Wikipédia qu'un certain Bertrand heberge les gens pour 15€ par jour. Sacré coup de pub !

a écrit : On remarquera dans la section "tourisme" de Wikipédia qu'un certain Bertrand heberge les gens pour 15€ par jour. Sacré coup de pub ! Il faut bien être motivé par quelque chose pour aller passer ses vacances à St Pierre et Miquelon.... ça en est déjà une !

a écrit : Je ne suis pas moqueur mais tout de même, 56% des lecteurs de scmb ne savaient pas que "Saint-Pierre et Miquelon n'est pas un archipel paradisiaque" ! Tout dépend de ce qu’on appelle « paradisiaque »...

a écrit : St Pierre est vraiment une petite île. Il y a quelques années lors d'un passage là bas, un habitant m'avait dit qu'il n'avait jamais passé la 4e avec sa voiture ! Ni probablement utilisé la clim, alors qu'aux Antilles ce sont les clignotants et le chauffage que les gens n'utilisent pas : les voitures sont livrées avec des équipements inutiles...

Ce n'est peut être pas une île paradisiaque, mais niveaux delinquences s'est plus sûr... (avec Wallis et Futuna)

a écrit : Clipperton n'est pas paradisiaque non plus il me semble. Le temps à Clipperton est relativement doux, certes très humide mais doux puisque tu es à la même latitude que le Nicaragua et le Costa Rica, après si tu cherches des palmiers, c'est sûr que c'est pas la joie puisque c'est un lagon d'eau douce...

JLSD... Car j'y suis née ! :D Ya pas de cocotiers et de sable blanc mais c'est clairement un petit paradis sur terre, un écrin de nature et où la chaleur des coeur est légendaire

Jy suis allé 10 jours (pour mon job). Cet endroit m'a marqué. D'une part par la beauté des lieux (seule forêt boréale de france), et surtout par la chaleur des gens. Tout le monde est souriant et gentil, vous avez l'impression d'être un Dieu, alors que non, c'est juste que l'on a oublié comment vivre.
Je suis allé aussi aux Maldives, pour le coup très "paradisiaque" : et bien j'en ai beaucoup moins de bons souvenirs.

Il est terrible le titre de cette anecdote !

Je ne sais ce qu'est un paradis mais il est probablement plus simple d'élever ses enfants à Saint Pierre et Miquelon que dans bien d'autres départements français.