Les spite house sont là pour embêter le monde

Proposé par
le
dans

Les spite house ou "maisons du dépit" sont des constructions ayant pour but de gêner un voisin. Ces maisons sont souvent inhabitables ou inesthétiques, mais remplissent parfaitement leur fonction : obstruction de la voie d'accès à une maison voisine, du passage de la lumière naturelle sur la façade, etc.

Par exemple, la Spite house d'Alexandra, longue de sept mètres et large de deux, fut construite afin de bloquer le chemin adjacent occupé par des mendiants et les calèches. La Spite House d’Alameda fut construite devant la maison voisine afin de bloquer le passage de lumière naturel suite à une querelle de voisinage.


Tous les commentaires (48)

Spite ça veut plutôt dire haineux / revanchard / malicieux que dépit par contre. Et du coup spite house prend tout son sens comme ça je trouve :)

a écrit : Spite ça veut plutôt dire haineux / revanchard / malicieux que dépit par contre. Et du coup spite house prend tout son sens comme ça je trouve :) Il s'agit là de synonymes.
Définition Larousse de "Dépit" : Irritation légère causée par une déception, une blessure d'amour-propre, amertume, rancœur passagère ; désappointement

a écrit : Spite ça veut plutôt dire haineux / revanchard / malicieux que dépit par contre. Et du coup spite house prend tout son sens comme ça je trouve :) Rancune plutôt ;-) j'ai lu un article à ce sujet il y'a quelques jours

Moi j'ai des spite-voisins.

a écrit : Pour se souvenir de ce mot, on pourra remarquer que "in spite of" qu'on traduit habituellement par "malgré" peut se traduire également par "en dépit de" et spite peut être employé en anglais dans les mêmes acceptions que dépit en français (out of spite = par dépit, etc.). En l'occurrence , les spite houses sont appelles de la sorte , car "spite" peut aussi exprimer la rancune , c'est pour cette raison qu'on l'utilise dans ce cas précis , cela vient d'une querelle ingérable devenue une rancune de voisinage

a écrit : Dans le même genre en France il y a eu un cas assez cocasse rapporté dans l'arrêt de la chambre des requêtes de la cour de cassation en date du 3août 1915, l'arrêt Clément Bayard de son petit nom. Dans les faits Clément Bayard et Cocquerel sont voisins. Le premier s’adonne aux joies des promenades en ballon dirigeable, qu’il rentre dans un garage construit sur son terrain. Son voisin lui proposa en vain de racheter celui-ci, les prix du foncier commençant dès cette époque à monter. Cocquerel fit construire sur son propre terrain, à la lisière de celui de Clément Bayard, une série de piquets en bois, espacés tous d’un mètre et surplombés d’un pic de fer dans le but de "crever" les dirigeables de son voisin, ce qui arriva. Je vous passe les détails juridique mais pour simplifier les juges ont caractérisé pour la première fois la notion d'abus de droit et ont de fait condamné Coquerel à verser des dommages et intérêts à son voisin. Afficher tout Oui le fameux arrêt que tout étudiant en droit étudie en droit des biens ! Un autre arrêt était celui dun cas ou un voisin avait fait un recours car mur ( si je.me souviens bien) empiétait sur son terrain. Après expertise, le mur empiétait bien mais.. De 0.5cm ! Mais le voisin constructeur a du détruire son mur pour cela.

a écrit : Notre société est décidément capable de pondre des idées formidables. formidable?

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : formidable? "Fooormidableuh! Tu étais formidable, j'étais fort minable..."

Bref c'était écrit ironiquement, j' imagine.
C'est quand même fou d'en arriver là : si j'ai assez d'argent pour faire construire une maison pour troller mon voisinage, je suis sûr que j'aurais assez d'argent pour faire un choix plus sage : déménager...

Mon voisin a des arbres gigantesque qui refuse de couper. Le problème c'est que nous avons plus de soleil quelque soit l'heure de la journée (à part à 12h). En France t'as rien pour te protéger de ce genre d'abus.

a écrit : Mon voisin a des arbres gigantesque qui refuse de couper. Le problème c'est que nous avons plus de soleil quelque soit l'heure de la journée (à part à 12h). En France t'as rien pour te protéger de ce genre d'abus. C'est bien triste mais si le voisin refuse d'elaguer son arbre et que tu es dans une commune où le risque incendie est présent tu peux t'en servir pour essayer de "forcer" la mairie à faire quelque chose
Sinon deux petits trous et deux capsules de poison ça marche aussi mais c'est moins joli

a écrit : Les milliardaires qui bétonnent le littoral et le privatisent sont également des spite houseur ? Tu m'a tué avec ton neologisme xD

a écrit : Dans le même genre en France il y a eu un cas assez cocasse rapporté dans l'arrêt de la chambre des requêtes de la cour de cassation en date du 3août 1915, l'arrêt Clément Bayard de son petit nom. Dans les faits Clément Bayard et Cocquerel sont voisins. Le premier s’adonne aux joies des promenades en ballon dirigeable, qu’il rentre dans un garage construit sur son terrain. Son voisin lui proposa en vain de racheter celui-ci, les prix du foncier commençant dès cette époque à monter. Cocquerel fit construire sur son propre terrain, à la lisière de celui de Clément Bayard, une série de piquets en bois, espacés tous d’un mètre et surplombés d’un pic de fer dans le but de "crever" les dirigeables de son voisin, ce qui arriva. Je vous passe les détails juridique mais pour simplifier les juges ont caractérisé pour la première fois la notion d'abus de droit et ont de fait condamné Coquerel à verser des dommages et intérêts à son voisin. Afficher tout Cas extrêmement connu de tous les juristes (et apprentis juristes) français.

a écrit : Le paroxysme du conflit de voisinage ! De la débilité surtout !

a écrit : Il n'y a pas un système similaire au PLU français pour encadrer les constructions aux USA? Merci d'avoir indiqué que c'est aux USA parce que c'est écrit nulle part dans l'anecdote...

a écrit : Y’a pas un couac d’un point de vue juridique? Julien Courbet aurait jamais laissé passer ça! Julien Courbet est une référence juridique ?

Ce que je trouve assez marrant sur cette photo, c'est qu'elle est raccordée directement au courant...

a écrit : Et @Jeanlebaptiste... Aux USA je ne sais pas, mais en France aucun PLU ne permettrait la construction d'une maison comme celle de la photo. Pour plusieurs raisons qui sont de grands "standards" ; distance entre les deux maisons, ouvertures donnant sur la propriété voisine, accès à la voie publique, etc...
Et quand bien même la construction serait "légale" par d'incroyables oublis dans un PLU (ce qui me paraît impossible), les recours sur les permis qui ne manqueraient pas de tomber gagneraient à coups sûrs et annuleraient la construction.
Je ne sais pas comment ça se passe aux USA...
Afficher tout
Et surtout, déjà que tu ne peux pas construire n'importe quoi, souvent pour une question de visuel (puisque la France est le pays du tourisme), alors une "maison" comme sur la photo, la DDE nous ferait une syncope :D

a écrit : Dans le même genre en France il y a eu un cas assez cocasse rapporté dans l'arrêt de la chambre des requêtes de la cour de cassation en date du 3août 1915, l'arrêt Clément Bayard de son petit nom. Dans les faits Clément Bayard et Cocquerel sont voisins. Le premier s’adonne aux joies des promenades en ballon dirigeable, qu’il rentre dans un garage construit sur son terrain. Son voisin lui proposa en vain de racheter celui-ci, les prix du foncier commençant dès cette époque à monter. Cocquerel fit construire sur son propre terrain, à la lisière de celui de Clément Bayard, une série de piquets en bois, espacés tous d’un mètre et surplombés d’un pic de fer dans le but de "crever" les dirigeables de son voisin, ce qui arriva. Je vous passe les détails juridique mais pour simplifier les juges ont caractérisé pour la première fois la notion d'abus de droit et ont de fait condamné Coquerel à verser des dommages et intérêts à son voisin. Afficher tout Tu es où tu as fait une fac de droit toi non ? ;)

a écrit : Dans ce cas precis, qu'on le veuille ou non , n'importe quel type de construction aurait été gênante. De la à dire que c'est pour nuire au voison, j ai du mal à comprendre l'intérêt de vivre à moins de 2 mètre d'un voisin qui doit vous maudire à chaque levé de soleil.. Je pense surtout que c’est une technique utilisé pour obliger le voisin à vendre...

a écrit : formidable? Des gens capables de dépenser leur argent et/ou énergie dans l'unique but d'embêter (pour rester vraiment poli) sachant que ça ne leur apporte rien de particulier. Est-ce réellement formidable ?
Non, comme dit Lionight mon commentaire était totalement ironique ;)

ça me rappelle les types qui emménagent dans une maison de campagne en sachant pertinemment qu'il y aura du dérangement sonore (si maintenant les animaux aussi communiquent entre eux, où va le monde ?! => ça, c'était du sarcasme) mais à peine arrivés ils portent déjà plainte contre les propriétaires du terrain d'où viennent les bruits. La paix visiblement, c'est pour les faibles !