Les terribles vols de la mort argentins

Proposé par
le
dans

Entre 1976 et 1983, en Argentine, sous l'emprise d'une dictature militaire, les forces en place faisaient disparaître des opposants en utilisant des "vols de la mort". Lors de prétendus transferts aéroportés, les détenus étaient drogués puis jetés vivant en plein vol dans l’océan Atlantique. L'Uruguay et le Chili en auraient également réalisé.


Tous les commentaires (25)

la seule chose qui peut nous protéger contre ce genre d'ignominie...
C'est internet... à condition qu'internet reste libre.

C'est peut être bancal, mais on a pas mieux :)

a écrit : En fait chaque pays avait des processus différents. En gros, les argentins sous la dictature de Videla embarquait des prisonnier pour les "transférer dans une autre prison", et pour éviter les maladies, il fallait les "vacciner". Comme tu le dis, le Chili sous Pinochet en balançait parfois dans les Andes. Cependant, ce n’était pas toujours pour les buter mais parfois juste pour ce débarrasser d'un corps, donc a ce niveau la, plus trop besoin de drogue...
Dans le style dégueulasse, il y a aussi le vols des bébés d'opposants politique, qui étaient ensuite adoptés dans des bonnes familles militaires fidèles au régime.
Afficher tout
Choqué par le vol de bébés ?? Tape "bébé volé angleterre" sur Google. La pratique existe encore trés prés de chez nous, et c'est terrifiant.

a écrit : Il est bon de savoir que l'Argentine a été un élève de la France en terme d'enlèvements d'opposants (en général des cocos), de techniques d'interrogatoire (torture), et de dissimulation des corps. En effet, les Argentins étant traditionnellement anti-yankis, ils ont préféré apprendre de professeurs français, qui avaient développés leurs techniques "contre-insurectionnelles" (de fait fort efficaces) pendant la guerre d'Indochine mais surtout pendant la Bataille d'Alger. Ces mêmes techniques ont été d'ailleurs partiellement reprises par les US en Irak. Les autres pays sudaméricains collaboraient plutôt avec les Yanquis, cela étant les Français ont eu une influence réelle au Chili et au Brésil. Même si on peut dire que la tactique chilienne est assez différente de l'argentine.

Pour le pouvoir français de l'époque, on fait d'une pierre deux ou trois coups. D'abord, on lutte contre le communisme international, ensuite on se débarrasse d'une certaine élite militaire, souvent anciens d'Algérie et d'Indochine, anti-gaullistes, et dont on se méfie (tendance au coup d'état), ainsi l'Amérique est pour eux un beau terrain de jeu. Puis, la France assoie une certaine influence en relations internationales, et sans pouvoir faire de l'ombre aux US, elle n'en reste pas moins influente. Il faut savoir aussi qu'en Argentine et au Chili certains collaborationnistes de la 2GM avaient trouvé refuge et avaient une certaine influence idéologique en termes d'anticommunisme et de catholicisme hardcore.

Il y a un très bon documentaire sur le sujet de Marie-Monique Robin.

ps. Les militaires argentins et parfois chiliens volaient les bébés des opposantes (qui souvent avaient été violées) et les donnaient en adoption à des familles de fachos.

ps2 sans les dictatures latinos, nos pays riches n'auraient sûrement pas pu devenir ce qu'ils sont. Dans ces années-là Brésil, Chili, et Argentine étaient sur le chemin du développement économique et une politique protectionniste aurait entravé l'explosion des 30 glorieuses. Les militaires au pouvoir permirent d'exploiter sans vergogne les matières premières pour l'exportation. Le pire c'est qu'au retour à la démocracie on a continué sur le même modèle (d'oú l'utilité d'avoir tué les gauchos, mais je ne peux non plus écrire un roman!).
Afficher tout
Gauchos, fachos....Ça ne veut rien dire, y'avait que des gauchos au Cambodge, ils s'en sont donné à coeur joie. C'est juste des types prêts à tout pour conserver le pouvoir, aprés peu importe l'étiquette politique, seul le résultat compte : des morts.

Annectode déjà publié le 20 mars 2013 par cochondingue.

a écrit : Annectode déjà publié le 20 mars 2013 par cochondingue. Ouais mais vu qu'on s'emm..., de temps en temps, une rediffusion... ^^