Bientôt des gratte-ciel en bois ?

Proposé par
le

Construire très haut ne signifie pas forcément utiliser de l'acier et du béton comme matériaux principaux. Dessiné par l'entreprise japonaise Suritomo Forestry, le bâtiment W350 est un projet de gratte-ciel de 350 mètres de haut dont la structure sera principalement en bois, renforcée par un peu d'acier, et qui devrait voir le jour à Tokyo d'ici 2040.


Commentaires préférés (3)

Il me semble en plus que le bois à une meilleure résistance au feu que l'acier ou le béton, et en plus ça sent bon :D

Posté le

android

(95)

Répondre

Les photos des projets font toujours rêver, verdure luxuriante, grand ciel bleu, très peu de gens (sveltes, souriant, ne fumant pas, ne crachant pas, heureux de traverser cet endroit magique) voir personne, peu ou pas de circulation. Ici il y a même un écureuil pour montrer un peu de nature "sauvage".
Une fois le projet fini ben, c'est autre chose hein. Souvent décevant.
Après je pense que les Japonnais arriveront à se rapprocher au mieux du projet initial.

a écrit : Il me semble en plus que le bois à une meilleure résistance au feu que l'acier ou le béton, et en plus ça sent bon :D Effectivement, sous la chaleur l'acier se dilate et perd de sa résistance, alors que le bois se consume mais reste résistant jusqu'à ce qu'il cède. L'acier mettra plus de temps à céder mais se tordra, provoquant plus de dégât dès le début de l'incendie. (Source: une anecdote sur SCMB)


Tous les commentaires (26)

Il me semble en plus que le bois à une meilleure résistance au feu que l'acier ou le béton, et en plus ça sent bon :D

Posté le

android

(95)

Répondre

Les photos des projets font toujours rêver, verdure luxuriante, grand ciel bleu, très peu de gens (sveltes, souriant, ne fumant pas, ne crachant pas, heureux de traverser cet endroit magique) voir personne, peu ou pas de circulation. Ici il y a même un écureuil pour montrer un peu de nature "sauvage".
Une fois le projet fini ben, c'est autre chose hein. Souvent décevant.
Après je pense que les Japonnais arriveront à se rapprocher au mieux du projet initial.

a écrit : Il me semble en plus que le bois à une meilleure résistance au feu que l'acier ou le béton, et en plus ça sent bon :D Effectivement, sous la chaleur l'acier se dilate et perd de sa résistance, alors que le bois se consume mais reste résistant jusqu'à ce qu'il cède. L'acier mettra plus de temps à céder mais se tordra, provoquant plus de dégât dès le début de l'incendie. (Source: une anecdote sur SCMB)

a écrit : Il me semble en plus que le bois à une meilleure résistance au feu que l'acier ou le béton, et en plus ça sent bon :D L'avantage du bois c'est qu'il se consume régulièrement contrairement à l'acier qui fond ou au béton qui explose sous l'effet de la chaleur.
Il est donc possible de calculer une durée de sécurité avec le bois ce qui est plus difficile avec l'acier et le béton.

a écrit : Il me semble en plus que le bois à une meilleure résistance au feu que l'acier ou le béton, et en plus ça sent bon :D La température d'inflammation du bois est située dans les 250°-300°C contrairement au béton et à l'acier qui fusionnent au delà de 1000° et 2000°C respectivement (chiffres exacts à vérifier). C'est d'ailleurs la principale raison pour laquelle les bâtiments ne sont majoritairement plus construits en bois depuis le XXème siècle.

Grâce à la découverte des bois composites, plus résistants à la chaleur, on va enfin pouvoir espérer voir des nouvelles constructions en bois (et ça sentira bon je te l'accorde).

Il faut prendre en compte un début de pénurie mondiale concernant le sable de construction, plusieurs millions de mètre cube sont nécessaires juste pour un building.

a écrit : Il me semble en plus que le bois à une meilleure résistance au feu que l'acier ou le béton, et en plus ça sent bon :D Pourquoi on ne fait pas des allumettes en acier alors ? C'est plus une histoire de conductivité thermique qui vendrait le bois comme résistant au feu. Je vois mal une structure béton acier s'effondrer du au feu, en excluant le cas magique de 2001. Cependant pour les structures bois, il me semble qu'on trouve facilement des cas de graves incendies avec la total destruction des bâtiments.

a écrit : Pourquoi on ne fait pas des allumettes en acier alors ? C'est plus une histoire de conductivité thermique qui vendrait le bois comme résistant au feu. Je vois mal une structure béton acier s'effondrer du au feu, en excluant le cas magique de 2001. Cependant pour les structures bois, il me semble qu'on trouve facilement des cas de graves incendies avec la total destruction des bâtiments. Afficher tout En fait, le bois mets plus longtemps pour être affecté par la chaleur. Une grosse poutre en chêne pourra prendre feu plus vite que de l'acier, mais le temps qu'elle brûle au point de perdre sa stabilité, il s'écoulera facilement plusieurs dizaines de minutes. Au contraire, l'acier mettra plus longtemps pour fondre, certes, mais il se ramollira en quelques minutes en atteignant une température bien plus basse que son point de fusion, entrainant un effondrement du batiment bien plus rapide que s'il était construit en bois

On en reparlera quand les termites et les caprocornes seront de la partie .. ^_^

Autre matériau, autres challenges : l'humidité, l'inertie thermique, le comportement du bois en haute altitude, les p'tites bêtes,... J'espère que leur plan d'entretien est en béton!

a écrit : Autre matériau, autres challenges : l'humidité, l'inertie thermique, le comportement du bois en haute altitude, les p'tites bêtes,... J'espère que leur plan d'entretien est en béton! Ou en bois...

a écrit : Pourquoi on ne fait pas des allumettes en acier alors ? C'est plus une histoire de conductivité thermique qui vendrait le bois comme résistant au feu. Je vois mal une structure béton acier s'effondrer du au feu, en excluant le cas magique de 2001. Cependant pour les structures bois, il me semble qu'on trouve facilement des cas de graves incendies avec la total destruction des bâtiments. Afficher tout Effectivement soit le WTC était en bois soit il s'est fait bombarder par des chats aliens sur ordre des reptiliens illuminatis :D

Il se trouve que le bois est en effet résistant au feu, d'abord une grosse poutre ne prend pas aussi facilement feu qu'une alumette de la même manière qu'une poutre en acier ne crame pas comme de la paille de fer. Ensuite le principal intérêt du bois c'est qu'il va se consumer d'une manière calculable et qu'il va tenir jusqu'à dépasser une épaisseur critique. L'acier, ça dépend juste de la température. À un moment, soudainement, ça casse. Comme ça, snap.

Alors pour les complotistes du 11 septembre qui disent que l'acier ça fond à 1200° et le fioul ça brûle à tant de degrés, c'est juste nul comme argument. Déjà, pas besoin de fondre, il va devenir suffisamment mou pour céder sous la contrainte bien avant. Ensuite, le kérosène ça brûle à x degrés c'est bidon. Tout dépend des quantités, de comment le feu est approvisionné en oxygène, et comment les lieux sont configurés. On arrive à faire des fourneaux pour fondre l'acier avec à peu près n'importe quel carburant. Vous pouvez en construire un petit dans votre jardin en trouvant les instructions sur Google. Au charbon de bois, au propane, ou n'importe quoi, ce qui compte c'est qu'il soit bien isolé et ventilé au bon endroit.

2040 ? à quoi ça sert de faire si long ?

Vive le bois ! (Je n'en rajoute pas plus sur sa résistance je confirme que bois est mieux que de l'acier non protégé au feu).
Mais pour le projet dans sa globalité c'est joli mais je n'y crois pas trop...L'échéance est trop lointaine pour faire croire qu'il y a des investisseurs.
Mécaniquement, il sera très difficile de gèrer les déformations à long termes de la structure... surtout pour un truc aussi grand.
La structure tiendra toujours peut être mais les portes seront peut être bloquées l'ascenseur se coincera au milieu du parcours. : )

a écrit : Ou en bois... ...Oui. C'était pour finir sur une expression quoi.

a écrit : Effectivement, sous la chaleur l'acier se dilate et perd de sa résistance, alors que le bois se consume mais reste résistant jusqu'à ce qu'il cède. L'acier mettra plus de temps à céder mais se tordra, provoquant plus de dégât dès le début de l'incendie. (Source: une anecdote sur SCMB) C'est surtout moins dangereux pour les pompiers qui peuvent évaluer a vu l'état de consumation du bois et donc en déduire facilement si la charpente va céder et du coup si ils peuvent rentrer, alors que l'acier perd sa rigidité à une certaine température et que c'est donc beaucoup difficile à évaluer

Sumitomo pas Suritomo, c'est un grand conglomérat Japonnais comme Mitsubishi

a écrit : Effectivement, sous la chaleur l'acier se dilate et perd de sa résistance, alors que le bois se consume mais reste résistant jusqu'à ce qu'il cède. L'acier mettra plus de temps à céder mais se tordra, provoquant plus de dégât dès le début de l'incendie. (Source: une anecdote sur SCMB) Et puis surtout le bois se consume de façon predictible. Tandis que l’acier se dilate, perd ses caracteristiques structurelles puis on se prend une poutre acier sur la gueule.
Je suis pas sur mais il me semble logique que le batiment bois ait une meilleur resistance sismique egalement, due a sa souplesse... a verifier

a écrit : Et puis surtout le bois se consume de façon predictible. Tandis que l’acier se dilate, perd ses caracteristiques structurelles puis on se prend une poutre acier sur la gueule.
Je suis pas sur mais il me semble logique que le batiment bois ait une meilleur resistance sismique egalement, due a sa souplesse... a verifier
Pour la souplesse je vais faire une réponse de Normand ... ça dépendra de ton essence ... mais globalement le bois "ductile" que l'acier. En gros, un acier courant cassera quand son allongement arrive au-delà de 20 à 30 % ...et pour le bois même le babou je pense qu'on arrive max quelques %

a écrit : Il me semble en plus que le bois à une meilleure résistance au feu que l'acier ou le béton, et en plus ça sent bon :D Non, c'est une légende urbaine entretenue par l'excellente, et malgré tout trompeuse, communication des professionnels du bois. Le bois reste un combustible qui alimente le feu.

Quand on compare les résistances, on le fait à température égale, ce qui ne veut rien dire puisque le bois par sa présence entretient et augmente la combustion.

Quand à l'éclatement des bétons au feu ce n'est pas tous les bétons et rarement ceux de structure.