Une ville néerlandaise est une zone à risque selon l'OMS

Proposé par
le

Staphorst est une commune néerlandaise située à une centaine de kilomètres d’Amsterdam qui se trouve aujourd'hui sur la liste des zones à risque selon l'Organisation mondiale de la santé. En raison d'une communauté protestante intégriste, plus de 20% de la population n'est pas vaccinée.


Commentaires préférés (3)

Pour rappel, une couverture vaccinale minimale est requise pour éviter une épidémie.
Pour la rougeole, elle est de 94%.
C'est à dire que si seulement 6% d'une population n'est pas vaccinée contre la rougeole, alors cette maladie risque de se propager de manière incontrôlable et d'infecter des personnes non éligibles à la vaccination : personnes âgées, femmes enceintes, allergiques, jeunes enfants, etc... Qui risquent d'en mourir.

La vaccination n'est pas seulement une affaire personnelle, mais toute la population est concernée !
Sauvez vos proches, vaccinez vous !

Sur le lien suivant, page 5, un schéma illustre bien ce phénomène :
santepubliquefrance.fr/Actualites/Vaccination-des-jeunes-enfants-des-donnees-pour-mieux-comprendre-l-action-publique/Dossier-pedagogique-n-2-Vaccination-la-protection-collective

a écrit : Donc lorsque l'on refuse un vaccin, on est intégriste... L'anecdote ne dit pas ça. (ou est-ce peut-être un troll ou de l'humour...)

a écrit : Donc lorsque l'on refuse un vaccin, on est intégriste... C'est toujours étonnant cette propension à faire des raccourci sous couvert de l'ironie pour décrédibiliser un sujet.
Allé, je ne vais pas aller plus loin en supposant que finalement ce n'était qu'un trait d'humour ;-)


Tous les commentaires (96)

Donc lorsque l'on refuse un vaccin, on est intégriste...

Pour rappel, une couverture vaccinale minimale est requise pour éviter une épidémie.
Pour la rougeole, elle est de 94%.
C'est à dire que si seulement 6% d'une population n'est pas vaccinée contre la rougeole, alors cette maladie risque de se propager de manière incontrôlable et d'infecter des personnes non éligibles à la vaccination : personnes âgées, femmes enceintes, allergiques, jeunes enfants, etc... Qui risquent d'en mourir.

La vaccination n'est pas seulement une affaire personnelle, mais toute la population est concernée !
Sauvez vos proches, vaccinez vous !

Sur le lien suivant, page 5, un schéma illustre bien ce phénomène :
santepubliquefrance.fr/Actualites/Vaccination-des-jeunes-enfants-des-donnees-pour-mieux-comprendre-l-action-publique/Dossier-pedagogique-n-2-Vaccination-la-protection-collective

La sélection naturelle va faire son œuvre.

C'est juste triste pour les personnes ne pouvant pas être vaccinés pour diverses raisons.

a écrit : Donc lorsque l'on refuse un vaccin, on est intégriste... L'anecdote ne dit pas ça. (ou est-ce peut-être un troll ou de l'humour...)

a écrit : La sélection naturelle va faire son œuvre.

C'est juste triste pour les personnes ne pouvant pas être vaccinés pour diverses raisons.
A partir du moment ou une faible couverture vaccinale met aussi en danger les personnes vaccinées (enfant n'ayant pas reçu les doses requises, adultes étant en retard dans les rappels, personnes immunodéprimées, personnes ne répondant pas de manière efficace aux vaccins) ainsi que les personnes ne pouvant pas se faire vacciner, la sélection naturelle va plus loin que les "débiles" ne voulant pas se faire vacciner, il s'agit donc d'une responsabilité collective. Seule une importante quantité de population vaccinée permet de freiner voire de stopper les maladies.

a écrit : Donc lorsque l'on refuse un vaccin, on est intégriste... C'est toujours étonnant cette propension à faire des raccourci sous couvert de l'ironie pour décrédibiliser un sujet.
Allé, je ne vais pas aller plus loin en supposant que finalement ce n'était qu'un trait d'humour ;-)

a écrit : C'est toujours étonnant cette propension à faire des raccourci sous couvert de l'ironie pour décrédibiliser un sujet.
Allé, je ne vais pas aller plus loin en supposant que finalement ce n'était qu'un trait d'humour ;-)
That's right! Don't Feed the troll!

Tout les constituants des vaccins ne sont pas bon pour la santé. Notamment les adjuvants comme les sels d'ammunium qui sont potentiellement cancérigènes.
Après, les vaccins reste sans aucun doute l'une des meilleurs innovations de la médecine.

a écrit : Tout les constituants des vaccins ne sont pas bon pour la santé. Notamment les adjuvants comme les sels d'ammunium qui sont potentiellement cancérigènes.
Après, les vaccins reste sans aucun doute l'une des meilleurs innovations de la médecine.
Ce n'est pas encore prouvé scientifiquement même si de nombreuses études sont menées.
Mais dans tous les cas, même si les sels d'aluminium sont dangereux pour la santé, cela ne change rien aux bénéfices de la vaccination. Il s'agit simplement de probabilité. Si on imagine que 5% des gens vaccinés contractent une maladie liée au adjuvants alors qu'ils sont protégés à 96% contre une maladie potentiellement mortelle, on s'y retrouve statistiquement.

a écrit : Tout les constituants des vaccins ne sont pas bon pour la santé. Notamment les adjuvants comme les sels d'ammunium qui sont potentiellement cancérigènes.
Après, les vaccins reste sans aucun doute l'une des meilleurs innovations de la médecine.
Les adjuvants ont une utilité médicale, ils servent à augmenter la réaction du corps au vaccin et donc son efficacité. Donc de pas leur nature même ils sont toxiques mais la quantité est tellement infime que tu risques rien avec les vaccins.

a écrit : Tout les constituants des vaccins ne sont pas bon pour la santé. Notamment les adjuvants comme les sels d'ammunium qui sont potentiellement cancérigènes.
Après, les vaccins reste sans aucun doute l'une des meilleurs innovations de la médecine.
Et certaines personnes te disent, une cigarette à la bouche, qu'ils ne veulent pas se faire vacciner car c'est dangereux...

a écrit : Et certaines personnes te disent, une cigarette à la bouche, qu'ils ne veulent pas se faire vacciner car c'est dangereux... Le rapport ?
Les gens peuvent choisir de s'empoisonner en fumant ou en buvant et de ne pas se faire vacciner pour leurs raisons. Je dis pas qu'ils ont raison ou qu'ils on tors, juste qu'il n'y a aucun rapport.

Si il y a un rapport. On parle de danger pour la santé. Après oui tu peux choisir quel risque...

a écrit : Tout les constituants des vaccins ne sont pas bon pour la santé. Notamment les adjuvants comme les sels d'ammunium qui sont potentiellement cancérigènes.
Après, les vaccins reste sans aucun doute l'une des meilleurs innovations de la médecine.
Sauf que tres peu de vaccin contient du sel d'aluminium, sur les 11 vaccins seul 1 en contient une faible dose...
La quantité presente dans un vaccins n'est pas plus dangereuse pour la santé que le cyanure present dans les amandes...

Si tous les gens se faisaient vacciner... si tous les gens arrêtaient de picoler, on diviserait par deux le nombre de morts sur les routes, et le nombre de cancers, le nombres d'internements diminueraient considérablement. Picoler nuit à la société

a écrit : Et certaines personnes te disent, une cigarette à la bouche, qu'ils ne veulent pas se faire vacciner car c'est dangereux... Et même qui après sortent dans la rue et respirent des gaz d'échappements....

Bah on fout toute la zone en quarantaine et on attend

a écrit : Tout les constituants des vaccins ne sont pas bon pour la santé. Notamment les adjuvants comme les sels d'ammunium qui sont potentiellement cancérigènes.
Après, les vaccins reste sans aucun doute l'une des meilleurs innovations de la médecine.
Alors j'aimerais bien voir des sources sir l'utilisation de seuls d'ammoniac dans les vaccins, des sels d'aluminium oui maisnpas d'ammoniac c'est clair.

Et seuls les vaccins inactives pnt besoin d'adjuvants. Le vaccin de la poliomyélite n'a pas besoin d'adjuvant.

a écrit : Donc lorsque l'on refuse un vaccin, on est intégriste... Non c'est exactement l'inverse, comme indiqué dans l'anecdote : c'est parce qu'on est intégriste qu'on refuse le vaccin

Petit point important sur les adjuvants. L'aluminium est utilisé dans les vaccins car il entraîne une réaction immunitaire, c'est-à-dire que l'organisme lutte naturellement contre l'aluminium qu'il considère comme une menace. On ne va pas se voiler la face davantage, si l'organisme perçoit l'aluminium comme un danger potentiel alors, c'est qu'il est néfaste.

A l'heure actuelle, nous ne connaissons pas les seuils où l'aluminium serait dangereux, nous ne savons pas non plus quelle proportion d'individus est plus sensible à l'aluminium (certains beaucoup plus que d'autres), et comme le dioxyde de titane que l'on retrouve dans l'alimentation, dans les cosmétiques (les fameuses nanoparticules), je demeure persuadé qu'un jour, un travail rigoureux sera effectué et jugera l'aluminium dans les vaccins comme dangereux pour la santé.

En revanche, même si certains vaccins rendent les patients beaucoup plus contagieux (je vous laisse le soin de rechercher sur le net), ils sont réellement utiles. Enfin, il faut savoir qu'avant, lorsque le profit n'était pas la recherche ultime dans la médecine, on utilisait du phosphate de calcium dans les vaccins qui avait les mêmes effets. Est-ce plus ou moins dangereux que l'aluminium ? J'ai envie de penser que la balance penche vers le moins, cependant, le phosphate de calcium est beaucoup plus cher que l'aluminium.