Un détenu italien condamné à perpétuité a pu jouer le rôle principal d'un film

Proposé par
le
dans

Aniello Arena est un détenu italien condamné à la réclusion à perpétuité en 1991 pour un triple meurtre. Il a cependant pu jouer le premier rôle dans le film "Reality" sorti en 2012. En effet, en Italie, il est possible de disposer d'un certain nombre de jours de liberté surveillée sous conditions.


Tous les commentaires (60)

En France on a des criminels vedettes des réseaux sociaux; ça change !

a écrit : Vous savez, le but de la prison c'est quand même la réinsertion. On n'enferme pas les gens pour les enfermer. S'il n'y a pas de but ou d'échappatoire en prison, les détenus deviendraient fou. Certain diront que vu les crimes commis ce n'est pas plus mal. Mais non, il ne faut pas penser comme cela, de mon avis. Chacun peut encore apporter quelques choses à la société, chacun peut se rendre compte de ses erreurs aussi horrible soit elle. Même si cela implique de la perpétuité, il est bon pour des prisonniers de pouvoirs diversifier leur activité. Afficher tout C'est faux. Les buts de la prison sont dans cet ordre : protéger la société, donner un sentiment de justice aux victimes pour éviter le cercle de la vengeance, et enfin punir le coupable.
La réinsertion est une idée récente et qui selon moi ne devrait être que très secondaire.

a écrit : C'est faux. Les buts de la prison sont dans cet ordre : protéger la société, donner un sentiment de justice aux victimes pour éviter le cercle de la vengeance, et enfin punir le coupable.
La réinsertion est une idée récente et qui selon moi ne devrait être que très secondaire.
Sauf si tu cherches à éviter la récidive. Je ne trouve pas normal non plus que ce criminel puisse jouer dans un film. La plus part des prisonniers vont sortir.

a écrit : Dans ton cas (celui où tu te mets à la place de la famille), il s’agit de vengeance et non pas de justice. La justice n’a pas à se mettre à la place de la famille, ni de qui que ce soit, elle doit être impartiale et la même pour tous, après c’est juste un point de vue... C'est plus qu'un "point de vue" à mon sens ; je pense que tu as tout à fait raison : Justice et vengeance sont deux choses différentes... La justice doit être calme et sereine, la vengeance ne peut pas l'être. Dans le cas dont je parlais, je disais un "sentiment", un "ressenti", que j'aurais alors ; qui ne serait effectivement aucunement de la justice.

a écrit : Ben moi je suis pas vraiment d'accord. J'aurai plus tendance à être tolérant niveau sortie justement envers l'ancien gangster ou mafieux qui a tué dans le cadre de son "metier", ou encore envers quelqu'un qui a commis un crime passionnel, qu'envers un mec qui a tué par pulsion, sans mobile et qui est donc bien plus dangereux Afficher tout Alors on aurait une "application des peines" tolérante pour les mafieux assassins, et sévère pour les autres ?.. Les premiers auraient le droit à des permissions de sorties et pas les autres ?.. Mais au nom de quoi ?
Tu as le droit de penser ça... ce n'est pas ma vision de la justice.

a écrit : Va débiter tes idioties devant les familles des victimes et on en reparle... Avec des discours comme ça, on va dans le bon sens, je n'en doute pas... Tu ne peux pas penser à la place des familles des victimes. Tu ne connais pas leurs point de vue. Certaines personnes, certaines religions croient à la rédemption.

a écrit : "triple meurtre" ... "Les détenus deviendraient fou".

C'est moi ou bien ? Parce qur je crois que les gars sont déjà barges avant de rentrer en taule en fait ...

Et qu'on ne me dise pas que les prisons sont pleines de gens qui tuent/volent/agressent (rayer la ou le
s mentions inutiles) parce que clest une question de survie.

Personnellement je trouve ça inadmissible qu'on ait le droit de sortir de prison pour aller faire ce qu'on désire alors que l'on est condamné à perpétuité.

La peine risquée est sensé dissuader, sauf que si derrière ils savent qu'ils ne la risquent pas vraiement bah ca ne produit pas l'effet escompté.
Afficher tout
Désoler pralouze on es d'accord que ce n'es pas a toi que je répondais mais a ce rigolo de Hellmatz

a écrit : "triple meurtre" ... "Les détenus deviendraient fou".

C'est moi ou bien ? Parce qur je crois que les gars sont déjà barges avant de rentrer en taule en fait ...

Et qu'on ne me dise pas que les prisons sont pleines de gens qui tuent/volent/agressent (rayer la ou le
s mentions inutiles) parce que clest une question de survie.

Personnellement je trouve ça inadmissible qu'on ait le droit de sortir de prison pour aller faire ce qu'on désire alors que l'on est condamné à perpétuité.

La peine risquée est sensé dissuader, sauf que si derrière ils savent qu'ils ne la risquent pas vraiement bah ca ne produit pas l'effet escompté.
Afficher tout
T un gros rigolo toi... Tu parle de réinsertion pour des mecs qui ôtent la vie a des personnes?? Qui rendent orphelins, veufs, veuves des familles?? Je veux bien entendre ces discours du pardon patati-patata mais des assassins n'ont aucune place dans la société, a un certain moment faut arrêter de vouloir se la jouée trop pacifiste!!! Pour revenir a l'anecdote venant des italiens cela ne m'étonne guère, Berlusconi se fais emprisonner chaque année puis ressors de prison pour revenir a la tête de l'État... Un citoyen italien s'est vu libérer par la police alors qu'il détenais du cannabis, son argument, il est rasta qui est une religion qui donne le droit de posséder du cannabis!!! La corruption qui ronge ce pays est a un point ou on se croirais dans un pays africain sans manquer de respect aux personnes originaires d'Afrique bien sur... Sur ce bonne journée à tous!

a écrit : Le but de la prison est AVANT TOUT de protéger la société en mettant des individus dangereux à l'écart.
Le but premier n'est pas de punir les coupables mais de protéger les innocents.
Dans ce cas précis les innocents n'ont plus rien à craindre de ce condamné acteur.

a écrit : Ahhh mais attention ;) Nuance... Tu parles de la peine encourue lors d'un jugement... et tu as parfaitement raison, elle doit être différente selon les cas, les évènements, les conditions, etc... Moi je parlais d'après le jugement rendu, après avoir pris perpète ; et je disais à un intervenant qu'il n�39;y avait pas de raison d'être plus tolérant en matière de sorties provisoires pour ces gars là (pour faire du cinéma par exemple ;) envers un mafieux qui tue d'autres mafieux, qu'envers un assassin "lambda"... Afficher tout Alors il faut savoir de quoi on parle avant de crier à l'injustice.

Anielo Arena n'a eu aucun traitement de faveur s'agissant de ses conditions de détention. On peut même dire que les conditions qu'il a connues ont été plus rudes que celle que connait un prisonnier ordinaire. En effet, l'administration n'a eu cesse de le transférer pendant 9 ans. Le but étant certainement qu'il évite de nouer tout lien social en prison.
Finalement, au bout de 9 ans, il atterrit à Volterra, à 500 km de chez lui. Autant dire que, sa famille ne venait pas souvent aux parloirs. Sa femme finit d'ailleurs par le quitter.
Au bout de 14 ans de détention, il a sa première permission qui est prévu par les art. 48 et suivants de "l'ordinamento penitenziero" qui définissent le régime de semi-liberté, ce n'est pas un passe-droit. C'est un droit légitime qui est lié à l'exercice d'un travail à l'extérieur de la prison, en l’occurrence il s'agissait de représentations théâtrales mais cela aurait pu être une pizzeria ou un garage.

Les familles des personnes tuées doivent être bien dégoûtées!!

quand c'est des petits délit passe encore mais voir sur les écrans un criminel un type qui a tué 3 personnes volontairement, ça donne un certain malaise quand on regarde ses films. et le realisateur doit être vraiment un sans gene à l'accepter et donner des roles pas les plus petit non plus en plus, dans ses films.
mais pire encore c'est ceux qui ont la possiblité de afire des études en prison et de sortir avec un diplome, (tout frais payé alors que les jeunes etudiants doivent travailler pour certain pendant leurs vacances pour payer leurs etudes).

pf toute façon l'Italie c la mafia qui commande tout. le type qui ose ouvrir un commerce, 2 jours apres il a une mauvaise surprise, soit il paye bien cher soit on lui casse tout et sa gueule avec ainsi que sa famille.

Il n'a pas de chance d'être en Italie, en France la perpétuité devient synonyme de 22 ans.
Avec la surpopulation carcérale tu as ta peine réduite de moitié dès que tu rentres en prison.

a écrit : Certain on pas compris le principe de la.prison je crois.

Vous pensez honnêtement que c'est fait pour se réinserer dans la vie active tout ça tout ça, avec formation et petit dej compris, le genre de droit que n'a même pas un ouvrier.

Le but de la prison, c'est de protéger la po
pulation en empêchant ces individus de nuire plus que ce qu Ils ont déjà fait.

A mon sens, on devrait acheter une grande île, faire en sorte de la rendre autosuffisante (aménagement, jardins), et d'y envoyer (libre) tous les mecs qui n'ont rien à faire dans notre système ( des criminels hein.)

Et tu les laisse se demmerder.
Afficher tout
www.francetvinfo.fr/sciences/des-jihadistes-au-pays-des-manchots-construire-un-bagne-dans-les-iles-kerguelen-est-ce-bien-raisonnable_1361851.html

a écrit : Alors on aurait une "application des peines" tolérante pour les mafieux assassins, et sévère pour les autres ?.. Les premiers auraient le droit à des permissions de sorties et pas les autres ?.. Mais au nom de quoi ?
Tu as le droit de penser ça... ce n'est pas ma vision de la justice.
Pour moi le mobile d'un crime est important pour savoir si l'individu qui l'a commi risque de récidiver ou non, et donc s'il est dangereux pour les autres. Donc oui je ne laisserai pas sortir un gars qui tué ou violé par pulsion car dans ce cas le risque est grand et la victime peut être n'importe qui. Je ne minimise pas la gravité de certains crimes, mais je pense qu'il faut vraiment faire du cas par cas pour savoir comment appliquer la peine d'un détenu.
Je suis sur que tu penses pareil, tu ne condamnerait pas de la même façon un mafieux qui as tué un autre mafieux pour une histoire de fric que le mec qui attrape une joggeuse au hasard et qui la zigouille.

a écrit : Vous savez, le but de la prison c'est quand même la réinsertion. On n'enferme pas les gens pour les enfermer. S'il n'y a pas de but ou d'échappatoire en prison, les détenus deviendraient fou. Certain diront que vu les crimes commis ce n'est pas plus mal. Mais non, il ne faut pas penser comme cela, de mon avis. Chacun peut encore apporter quelques choses à la société, chacun peut se rendre compte de ses erreurs aussi horrible soit elle. Même si cela implique de la perpétuité, il est bon pour des prisonniers de pouvoirs diversifier leur activité. Afficher tout Le but de la prison ce n’est pas forcément la réinsertion. Parfois c’est purement punitif et dans certains cas c’est même pour « protéger » la société que l’on enferme les individus les plus dangereux.

a écrit : Les peines ne sont pas fait dissuader. Avant que l’acte de délinquance soit commis.. ça me parait être le premier objectif de la peine.
Puis vient la punition, la protection de la société et la réinsertion mais seulement une fois la condamnation prononcée.

a écrit : On peut entendre ce discours de la réinsertion pour des peines légères, des erreurs de jeunesse, des cas particuliers... Et il y a beaucoup à faire en France et ailleurs sur ce sujet.
Mais quand il s'agit de peines très lourdes qui justifient la perpétuité, je ne vois pas en quoi la "réinsertion" p
eut faire partie du débat. Dans ce cas là, je pense aux familles des trois assassinés qui voient le meutrier de leurs proches devenir une vedette de cinéma... et je me mets à leur place ; c'est moi alors qui aurait des envies de meurtre... Afficher tout
Bien d'accord.

"C'est pour n'être pas la victime d'un assassin que l'on consent à mourir si on le devient" (J.-J. ROUSSEAU)

Le concept de prison est difficile à appréhender pour le commun des mortels quand même.