Il y a eu des explosions nucléaires pacifiques

Proposé par
le
dans

Dans les années 60, Américains et Soviétiques lancèrent des programmes d'explosions nucléaires pacifiques dont le but était d'utiliser la puissance de l'explosion pour effectuer des travaux importants de génie civil (construction de canaux etc.), comme ce qui peut être fait aujourd'hui encore avec des explosifs classiques. En 1996, un traité mit un terme définitif à tout type d'explosion nucléaire.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Ça serait intéressant qu'on explique le pourquoi de l'arrêt de tests nucléaires, à part le fait que c'eût été la guerre froide que tout le monde avait peur de tout le monde blablabla...
Et à part les déchets envoyés dans l'atmosphère aussi... enfin ça paraît léger comme raison d'un tel traité
Pourquoi :
- Eau pollué au plutonium
- gaz radioactif
- Diverse pollution nucléaire
- Peu de rendement
- Risque sismique important
C'est dans les sources.

a écrit : Ça serait intéressant qu'on explique le pourquoi de l'arrêt de tests nucléaires, à part le fait que c'eût été la guerre froide que tout le monde avait peur de tout le monde blablabla...
Et à part les déchets envoyés dans l'atmosphère aussi... enfin ça paraît léger comme raison d'un tel traité
Une explosion nucléaire n'est pas qu'une simple explosion de bombe qui détruit tout et s'arrête là, elle a des effets bien plus destructifs que l'explosion elle même, elle contamine tout ce qui l'entoure à des km avec des radiations nucléaire, tout devient radioactifs, la terre, les roches, l'aire, l'eau..., et il devient impossible d'y vivre, car ces radiations provoque des mutations génétiques modifiant totalement les êtres vivants, et ces radiations restent là pendant des décennies.

J'ai vu une vidéo surréaliste, en noir et blanc (1940's, 1950's ?), où des soldats américains assistent à un essai nucléaire en mer. Eux sont sur un navire de guerre, ils sont tout de même assez proches de l'explosion. Et ils applaudissent comme s'ils avaient assisté à un feu d'artifice, très beau champignon il faut l'avouer.

Et là, y'a un gars qui sort une balayette, une sorte de brosse et il se brosse et puis il brosse ses collègues !! Genre, c'est bon on est dépollué !

Pas sûr que tous les risques sanitaires étaient bien connus aux débuts de l'arme nucléaire.


Tous les commentaires (30)

Ça serait intéressant qu'on explique le pourquoi de l'arrêt de tests nucléaires, à part le fait que c'eût été la guerre froide que tout le monde avait peur de tout le monde blablabla...
Et à part les déchets envoyés dans l'atmosphère aussi... enfin ça paraît léger comme raison d'un tel traité

a écrit : Ça serait intéressant qu'on explique le pourquoi de l'arrêt de tests nucléaires, à part le fait que c'eût été la guerre froide que tout le monde avait peur de tout le monde blablabla...
Et à part les déchets envoyés dans l'atmosphère aussi... enfin ça paraît léger comme raison d'un tel traité
Pourquoi :
- Eau pollué au plutonium
- gaz radioactif
- Diverse pollution nucléaire
- Peu de rendement
- Risque sismique important
C'est dans les sources.

a écrit : Ça serait intéressant qu'on explique le pourquoi de l'arrêt de tests nucléaires, à part le fait que c'eût été la guerre froide que tout le monde avait peur de tout le monde blablabla...
Et à part les déchets envoyés dans l'atmosphère aussi... enfin ça paraît léger comme raison d'un tel traité
Une explosion nucléaire n'est pas qu'une simple explosion de bombe qui détruit tout et s'arrête là, elle a des effets bien plus destructifs que l'explosion elle même, elle contamine tout ce qui l'entoure à des km avec des radiations nucléaire, tout devient radioactifs, la terre, les roches, l'aire, l'eau..., et il devient impossible d'y vivre, car ces radiations provoque des mutations génétiques modifiant totalement les êtres vivants, et ces radiations restent là pendant des décennies.

J'ai vu une vidéo surréaliste, en noir et blanc (1940's, 1950's ?), où des soldats américains assistent à un essai nucléaire en mer. Eux sont sur un navire de guerre, ils sont tout de même assez proches de l'explosion. Et ils applaudissent comme s'ils avaient assisté à un feu d'artifice, très beau champignon il faut l'avouer.

Et là, y'a un gars qui sort une balayette, une sorte de brosse et il se brosse et puis il brosse ses collègues !! Genre, c'est bon on est dépollué !

Pas sûr que tous les risques sanitaires étaient bien connus aux débuts de l'arme nucléaire.

a écrit : J'ai vu une vidéo surréaliste, en noir et blanc (1940's, 1950's ?), où des soldats américains assistent à un essai nucléaire en mer. Eux sont sur un navire de guerre, ils sont tout de même assez proches de l'explosion. Et ils applaudissent comme s'ils avaient assisté à un feu d'artifice, très beau champignon il faut l'avouer.

Et là, y'a un gars qui sort une balayette, une sorte de brosse et il se brosse et puis il brosse ses collègues !! Genre, c'est bon on est dépollué !

Pas sûr que tous les risques sanitaires étaient bien connus aux débuts de l'arme nucléaire.
Afficher tout
Les effets de la radioactivité étaient si peu connus que lors de certains essais, les soldats se tenaient à 3 kilomètres de la bombe pour prouver que l'on pouvait intervenir rapidement après une explosion nucléaire.

Faut savoir aussi que jusque dans les années 60 les différentes armées considèrent l'arme nucléaire comme une bombe tactique, au même titre que n'importe quel bombardement. D'où la demande de MC Arthur d'en lance sur la Corée durant la guerre.
Heureusement les gouvernements de l'époque ont refusé par peur de la mauvaise publicité, ils avaient compris les conséquences particulières sur l'opinion publique des explosions nucléaires.

a écrit : Les effets de la radioactivité étaient si peu connus que lors de certains essais, les soldats se tenaient à 3 kilomètres de la bombe pour prouver que l'on pouvait intervenir rapidement après une explosion nucléaire. Le général Marshall pensait que si les Japonais ne se rendaient pas, il suffirait de détruire la ligne de défense de l'ile de Kuyshu avec 8 bombes atomiques, puis attendre que "ça" refroidisse avant de faire débarquer les troupes américaines (+ de 700 000 hommes) qui n'auraient eu qu'à traverser les décombres...
Bon, les Japonais se sont rendus

a écrit : Les effets de la radioactivité étaient si peu connus que lors de certains essais, les soldats se tenaient à 3 kilomètres de la bombe pour prouver que l'on pouvait intervenir rapidement après une explosion nucléaire. En effet ça existe, ou ca a été théorisé du moins. La bombe N pour neutronique.
Il s'agit d'une arme nucléaire tactique qui va générer des flux de neutrons énormes et va permettre d'intervenir dans l'heure qui suit. Il faut savoir que le neutron est la particule (au même titre que les bêtas ou les alphas) la plus nocive pour le vivant et pour la matière, elle emporte une très grande quantité d'énergie et traverse la matière très facilement vu qu'elle n'est pas stoppée par les champs électriques des cortèges électroniques des atomes. Ainsi pas de retombées radioactives car la bombe n'explose pas à proprement parler, il n'y a donc pas de dissémination de contamination.

Le seul hic pour cette belle idée, c'est que tuer avec le nucléaire n'est instantané qu'à partir de 90-100 Gy en dose flash (ce qui est absolument énorme en dehors de la cuve d'un réacteur). Les soldats proches de "l'épicentre" aurait été tué sur le coup, les autres auraient seulement été irradié gravement et seraient mort dans la semaine. C'est ce qui posait de gros problèmes, les soldats ennemis se sachant condamnés auraient été drogués, morphine, cocaïne, etc pour ne plus sentir la douleur et ne plus dormir, de vraies armes de guerre en soit. On appelle ça la walking ghost phase : fr.m.wikipedia.org/wiki/Walking_Ghost_Phase (ils parlent de Sv, c'est à peu de chose près la même chose que les Gy)

a écrit : J'ai vu une vidéo surréaliste, en noir et blanc (1940's, 1950's ?), où des soldats américains assistent à un essai nucléaire en mer. Eux sont sur un navire de guerre, ils sont tout de même assez proches de l'explosion. Et ils applaudissent comme s'ils avaient assisté à un feu d'artifice, très beau champignon il faut l'avouer.

Et là, y'a un gars qui sort une balayette, une sorte de brosse et il se brosse et puis il brosse ses collègues !! Genre, c'est bon on est dépollué !

Pas sûr que tous les risques sanitaires étaient bien connus aux débuts de l'arme nucléaire.
Afficher tout
Dans les années 50, des milliers de touristes allaient également à las vegas (qui était surnommée "atomic city") pour admirer des explosions atomiques dans le désert du Nevada.

www.lepoint.fr/monde/las-vegas-atomic-city-28-12-2012-1606551_24.php

a écrit : J'ai vu une vidéo surréaliste, en noir et blanc (1940's, 1950's ?), où des soldats américains assistent à un essai nucléaire en mer. Eux sont sur un navire de guerre, ils sont tout de même assez proches de l'explosion. Et ils applaudissent comme s'ils avaient assisté à un feu d'artifice, très beau champignon il faut l'avouer.

Et là, y'a un gars qui sort une balayette, une sorte de brosse et il se brosse et puis il brosse ses collègues !! Genre, c'est bon on est dépollué !

Pas sûr que tous les risques sanitaires étaient bien connus aux débuts de l'arme nucléaire.
Afficher tout
Inutile de se foutre des USA dans ce domaine alors qu'on a fait exactement la même chose en France, d'abord dans le désert algérien, puis en Polynésie. Encore maintenant, le gouvernement doit indemniser les victimes des dégâts causés à l'époque par ces essais...

J’aimerais quand même dire que 10 ans après la bombe lancée sur Hiroshima, la population japonaise était aussi nombreuse qu’avant la guerre. Alors oui, ça a été une catastrophe avec une bonne centaine de millier de morts mais (oui, je place mais après ça...) ça n’est pas irréparable ou éternel, loin de là (sauf pour les personnes les plus exposées, ça va de soit).
J’invite aussi les gens à consulter le rapport de l’UNSCEAR sur Fukushima (version abrégée disponible ici www.unscear.org/docs/revV1407898_Factsheet_F_ENG.pdf). Vous verrez que l’incident nucléaire a eu des conséquences tout à fait mineures. C’est le tsunami/séisme qui a été meurtrier.

a écrit : Une explosion nucléaire n'est pas qu'une simple explosion de bombe qui détruit tout et s'arrête là, elle a des effets bien plus destructifs que l'explosion elle même, elle contamine tout ce qui l'entoure à des km avec des radiations nucléaire, tout devient radioactifs, la terre, les roches, l'aire, l'eau..., et il devient impossible d'y vivre, car ces radiations provoque des mutations génétiques modifiant totalement les êtres vivants, et ces radiations restent là pendant des décennies. Afficher tout Ouais enfin ça c'est la version pour geek fan de post-apocalyptique qui s'imagine que les radiations engendrent en 2min un troisième bras et transforment les animaux en mutants. Dans les faits oui les radiations représentent une perturbation des écosystèmes dans lesquels elles sont introduites, mais le plus souvent il n'y a rien d'atroce (encore moins sur le LT). "Ces radiations provoque des mutations génétiques modifiant totalement les êtres vivants" c'est bien souvent faux. En fait les êtres humains sont même capables de vivre dans des zones irradiées pendant des années avec pour seule conséquence chiante une augmentation du risque de certaines maladies genre cancers. Par exemple : les gens vivant en Ukraine ou au Japon (càd les deux plus gros accidents nucléaires de l'histoire) sur des terres irradiées ne se sont pas transformés en zombie. Il n'est pas "impossible d'y vivre". On est pas dans un jeu-vidéo là.

a écrit : Inutile de se foutre des USA dans ce domaine alors qu'on a fait exactement la même chose en France, d'abord dans le désert algérien, puis en Polynésie. Encore maintenant, le gouvernement doit indemniser les victimes des dégâts causés à l'époque par ces essais... Je ne moque de personne, à aucun moment. Je suis simplement estomaqué par le fait que les autorités militaires qui utilisaient cette arme (peu importe leur nationalité) ont mis la vie de leurs soldats en grand danger par méconnaissance de leurs effets collatéraux.
Effets que malheureusement personne ne semblait connaître à l'époque.

a écrit : Ouais enfin ça c'est la version pour geek fan de post-apocalyptique qui s'imagine que les radiations engendrent en 2min un troisième bras et transforment les animaux en mutants. Dans les faits oui les radiations représentent une perturbation des écosystèmes dans lesquels elles sont introduites, mais le plus souvent il n'y a rien d'atroce (encore moins sur le LT). "Ces radiations provoque des mutations génétiques modifiant totalement les êtres vivants" c'est bien souvent faux. En fait les êtres humains sont même capables de vivre dans des zones irradiées pendant des années avec pour seule conséquence chiante une augmentation du risque de certaines maladies genre cancers. Par exemple : les gens vivant en Ukraine ou au Japon (càd les deux plus gros accidents nucléaires de l'histoire) sur des terres irradiées ne se sont pas transformés en zombie. Il n'est pas "impossible d'y vivre". On est pas dans un jeu-vidéo là. Afficher tout Exactement, d'ailleurs plusieurs personnes vivent illégalement dans la zone de quarantaine de Tchernobyl sans en souffrir sur le court terme. C'est aussi aujourd'hui un écosystème naturel les mieux préservé d'Europe.

a écrit : Ouais enfin ça c'est la version pour geek fan de post-apocalyptique qui s'imagine que les radiations engendrent en 2min un troisième bras et transforment les animaux en mutants. Dans les faits oui les radiations représentent une perturbation des écosystèmes dans lesquels elles sont introduites, mais le plus souvent il n'y a rien d'atroce (encore moins sur le LT). "Ces radiations provoque des mutations génétiques modifiant totalement les êtres vivants" c'est bien souvent faux. En fait les êtres humains sont même capables de vivre dans des zones irradiées pendant des années avec pour seule conséquence chiante une augmentation du risque de certaines maladies genre cancers. Par exemple : les gens vivant en Ukraine ou au Japon (càd les deux plus gros accidents nucléaires de l'histoire) sur des terres irradiées ne se sont pas transformés en zombie. Il n'est pas "impossible d'y vivre". On est pas dans un jeu-vidéo là. Afficher tout Ce qu'il ne faut pas lire des fois....

...Je t'invite à discuter avec des gens atteint de plusieurs cancers pour voir si c'est juste chiant comme tu semble le dire.

De plus les effets délétère et mutationnels se retrouvent souvent dans le fait que ces gens là ont souvent des enfants avec des maladies congénitales voire pas d'enfants du tout (fausses couches....) dans des proportions beaucoup plus importantes que la population de référence.

Sans parler des animaux, de l'eau...

Mais oui effectivement c est juste chiant....

Tu ne travaillerais pas pour edf par hasard ? LOL

a écrit : Ce qu'il ne faut pas lire des fois....

...Je t'invite à discuter avec des gens atteint de plusieurs cancers pour voir si c'est juste chiant comme tu semble le dire.

De plus les effets délétère et mutationnels se retrouvent souvent dans le fait que ces gens là ont souvent des enf
ants avec des maladies congénitales voire pas d'enfants du tout (fausses couches....) dans des proportions beaucoup plus importantes que la population de référence.

Sans parler des animaux, de l'eau...

Mais oui effectivement c est juste chiant....

Tu ne travaillerais pas pour edf par hasard ? LOL
Afficher tout
Le nucléaire comporte des risques que l’on gère au mieux.
La question serait de savoir si, en l’absence d’Hiroshima et Nagasaki, plus de personnes auraient souffert de la guerre. Ou si, à la place du nucléaire, l’extraction des métaux, charbon, pétrole et autres nécessaires à la construction d’une autre source d’énergie (qui ne produirait pas de CO2 et pourrait être stockée si c’est une source fatale) n’aurait pas des conséquences plus graves. Ça ne sert à rien de dire qu’une chose est mauvaise si son alternative est pire.
Dans les 2 cas énoncés, la réponse n’est pas évidente.
On peut aussi se débarrasser du problème et accepter de ne pas déclencher de guerre, ou de n’y pas participer, et de réduire la quantité d’énergie par tête de pipe. Mais là encore, ça pose des problèmes. Quid si nous manquons d’une ressource importante ? Quid de l’appauvrissement de la population (construire un immeuble, c’est moins facile sans pétrole et électricité, et ça vaut pour tout)? Quid de notre crédibilité et de notre poids internationaux (depuis que nos amis les coréens du nord ont la bombe, leur situation a quelque peu changé) ?
C’est pas si simple.

a écrit : Ce qu'il ne faut pas lire des fois....

...Je t'invite à discuter avec des gens atteint de plusieurs cancers pour voir si c'est juste chiant comme tu semble le dire.

De plus les effets délétère et mutationnels se retrouvent souvent dans le fait que ces gens là ont souvent des enf
ants avec des maladies congénitales voire pas d'enfants du tout (fausses couches....) dans des proportions beaucoup plus importantes que la population de référence.

Sans parler des animaux, de l'eau...

Mais oui effectivement c est juste chiant....

Tu ne travaillerais pas pour edf par hasard ? LOL
Afficher tout
Mais c'est clair que tu as mille fois raison Speedrod. Comment on peut dire qu'un cancer une "juste une conséquence chiante" ??
On ne mesure pas un danger à l’immédiateté de ces méfaits. Ce serait comme dire que à 30 ans, tu fumes 40 clopes par jour, que ça te détend, que tu adores ça et que tu ne ressens aucun effet indésirable.

Voici ce qu'on peut lire dans la presse, 30 ans après, 30 ans après l'explosion !!

"Ils n'ont pas été les victimes immédiates du pire accident nucléaire de l'histoire, ne sont comptabilisés ni parmi les morts dans l'explosion du réacteur numéro 4, ni parmi les personnes directement tuées ou contaminées par les radiations. Pourtant, ils sont nés de parents eux-même exposés et souffrent de malformations, spina bifida, hydro et microcéphalies, de handicaps moteurs ou mentaux, et surtout de cancers, leucémies et de problèmes de thyroïde"

www.linternaute.com/actualite/monde/1299218-les-enfants-de-tchernobyl/

a écrit : J’aimerais quand même dire que 10 ans après la bombe lancée sur Hiroshima, la population japonaise était aussi nombreuse qu’avant la guerre. Alors oui, ça a été une catastrophe avec une bonne centaine de millier de morts mais (oui, je place mais après ça...) ça n’est pas irréparable ou éternel, loin de là (sauf pour les personnes les plus exposées, ça va de soit).
J’invite aussi les gens à consulter le rapport de l’UNSCEAR sur Fukushima (version abrégée disponible ici www.unscear.org/docs/revV1407898_Factsheet_F_ENG.pdf). Vous verrez que l’incident nucléaire a eu des conséquences tout à fait mineures. C’est le tsunami/séisme qui a été meurtrier.
Afficher tout
N'oublies pas que les bombes sur Hiroshima et Nagasaki étaient des pétards comparés à la puissance grandissante des bombes nucléaires modernes.

a écrit : J'ai vu une vidéo surréaliste, en noir et blanc (1940's, 1950's ?), où des soldats américains assistent à un essai nucléaire en mer. Eux sont sur un navire de guerre, ils sont tout de même assez proches de l'explosion. Et ils applaudissent comme s'ils avaient assisté à un feu d'artifice, très beau champignon il faut l'avouer.

Et là, y'a un gars qui sort une balayette, une sorte de brosse et il se brosse et puis il brosse ses collègues !! Genre, c'est bon on est dépollué !

Pas sûr que tous les risques sanitaires étaient bien connus aux débuts de l'arme nucléaire.
Afficher tout
Si vous voulez halluciner, je vous conseille ces vieilles pubs de produits radioactifs www.google.com/amp/www.topito.com/top-pubs-vantent-bienfaits-produits-radioactifs/amp

a écrit : Une explosion nucléaire n'est pas qu'une simple explosion de bombe qui détruit tout et s'arrête là, elle a des effets bien plus destructifs que l'explosion elle même, elle contamine tout ce qui l'entoure à des km avec des radiations nucléaire, tout devient radioactifs, la terre, les roches, l'aire, l'eau..., et il devient impossible d'y vivre, car ces radiations provoque des mutations génétiques modifiant totalement les êtres vivants, et ces radiations restent là pendant des décennies. Afficher tout Il n'y a qu'à voir l'état de notre pauvre planète bleu !