Une préfecture qui n'est pas dans son département

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Bonjour,
Pourquoi la préfecture a été détachée ? Où est elle située ? De quel département voisin parle t'on ?
Merci

a écrit : Bonjour,
Pourquoi la préfecture a été détachée ? Où est elle située ? De quel département voisin parle t'on ?
Merci
L'anecdote est extrêmement mal formulée en effet, je m'y suis pris à plusieurs fois pour comprendre...
Etant moi même Lyonnais, je n'étais meme pas au courant que, lors de la création de la métropole de Lyon, celle-ci avait été retirée du département du Rhône !
Le conseil départemental siège encore à Lyon par soucie économique bien que le chef-lieu soit devenue Villefranche-sur-Soane (plus au nord).

Jusqu'à preuve du contraire quand on me pose la question de mon département je suis toujours dans le 69 - Rhône, beaucoup d'écrit pour pas grand chose...

À la lecture des sources et des commentaires précédents, la situation n'est pas si difficile à comprendre.
Anciennement le département du Rhône (69) incluait la ville de Lyon, qui en était aussi la ville préfecture.
Le 1er janvier 2015 pour des raisons administratives, le département du Rhône a été séparé en deux : le département «Nouveau-Rhône», ville préfecture à Villefranche-sur-Saône (69D) toujours appelé Rhône et le département «Métropole de Lyon», ville préfecture à Lyon (69M).
Ainsi au lieu de décaler tous les numéros de départements français, l'administration à decider de numéroter les deux nouveaux département 69D et 69M (cas similaire avec la Corse 2A et 2B).
Maintenant pour le cas des préfectures, il en faut donc aussi deux. Le département «Métropole de Lyon» (69M) conserve la préfecture historique au sein de son département (à Lyon). Pour le cas du département «Nouveau-Rhône» (69D) la ville préfecture devient Villefranche-sur-Saône, hors pour des raisons budgétaires la prefecture n'a pas encore été créée. C'est donc la préfecture du département «Métropole de Lyon» qui «héberge» provisoirement la préfecture du département «Nouveau-Rhône».
Ce qui fait que le département «Nouveau-Rhône» n'a pas encore sa préfecture au sein de son département.

Posté le

windowsphone

(133)

Répondre


Tous les commentaires (22)

Bonjour,
Pourquoi la préfecture a été détachée ? Où est elle située ? De quel département voisin parle t'on ?
Merci

a écrit : Bonjour,
Pourquoi la préfecture a été détachée ? Où est elle située ? De quel département voisin parle t'on ?
Merci
L'anecdote est extrêmement mal formulée en effet, je m'y suis pris à plusieurs fois pour comprendre...
Etant moi même Lyonnais, je n'étais meme pas au courant que, lors de la création de la métropole de Lyon, celle-ci avait été retirée du département du Rhône !
Le conseil départemental siège encore à Lyon par soucie économique bien que le chef-lieu soit devenue Villefranche-sur-Soane (plus au nord).

Jusqu'à preuve du contraire quand on me pose la question de mon département je suis toujours dans le 69 - Rhône, beaucoup d'écrit pour pas grand chose...

Par ailleurs les numéros des deux entités géographiques (code Insee) auparavant codes départementaux (différents des codes postaux, ils apparaissent sur les plaques d’immatriculation notamment) sont maintenant 69M pour la métropole et 69D pour le département

a écrit : L'anecdote est extrêmement mal formulée en effet, je m'y suis pris à plusieurs fois pour comprendre...
Etant moi même Lyonnais, je n'étais meme pas au courant que, lors de la création de la métropole de Lyon, celle-ci avait été retirée du département du Rhône !
Le conseil départemental siège
encore à Lyon par soucie économique bien que le chef-lieu soit devenue Villefranche-sur-Soane (plus au nord).

Jusqu'à preuve du contraire quand on me pose la question de mon département je suis toujours dans le 69 - Rhône, beaucoup d'écrit pour pas grand chose...
Afficher tout
Je trouve qu'elle est pas mal formulée mais c'est pas facile de décrire une telle complexité administrative ! C'est difficile à comprendre parce qu'on a du mal à imaginer que des technocrates puissent inventer des choses aussi tordues. C'est l'objet des anecdotes de donner des informations étonnantes et donc difficiles à croire, parfois même pour les personnes concernées.

D'ailleurs suite à la création de la Métropole de Lyon, le département du Rhône a perdu 70 % de sa population, n'atteignant aujourd'hui qu'environ 450 000 habitants. En 2012, avant cette modification de circonscription administrative, le département comptait 1 762 866 habitants, se situant en 4e position sur le plan national (contre 55e aujourd'hui).

Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? La préfecture du département du Rhone est bien à Lyon (3ème arrondissement) ; Ville de Lyon qui est bien dans le département du Rhone !
Cette anecdote mélange tout : le département, les intercos, les métroples, les communautés urbaines, etc... A mon sens on est dans le grand n'importe quoi ;)
Les Préfectures sont "départementales".

a écrit : Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? La préfecture du département du Rhone est bien à Lyon (3ème arrondissement) ; Ville de Lyon qui est bien dans le département du Rhone !
Cette anecdote mélange tout : le département, les intercos, les métroples, les communautés urbaines, etc... A mon sens on est d
ans le grand n'importe quoi ;)
Les Préfectures sont "départementales".
Afficher tout
C'est à ça qu'on reconnaît une bonne anecdote bien incroyable : ceux qui croient tout savoir n'y croient pas et préfèrent garder leurs préjugés. Il faut un peu d'ouverture d'esprit pour accepter ce qu'on a du mal à croire. La lecture des sources peut aider les plus récalcitrants...

a écrit : L'anecdote est extrêmement mal formulée en effet, je m'y suis pris à plusieurs fois pour comprendre...
Etant moi même Lyonnais, je n'étais meme pas au courant que, lors de la création de la métropole de Lyon, celle-ci avait été retirée du département du Rhône !
Le conseil départemental siège
encore à Lyon par soucie économique bien que le chef-lieu soit devenue Villefranche-sur-Soane (plus au nord).

Jusqu'à preuve du contraire quand on me pose la question de mon département je suis toujours dans le 69 - Rhône, beaucoup d'écrit pour pas grand chose...
Afficher tout
Yep Yomie, merci pour ces précisions,

Il est bien difficile de résumer une situation aussi compliquée en moins de 10 lignes ! Les anecdotes ont pour vocation de piquer la curiosité là où est l'insolite, après elles trouvent tout leur intérêt dans les sources (rem170:)

Pour info, le sort de Villefranche en tant que chef-lieu se décidera aux prochaines élections municipales. Et je n'ai pas abordé celui des 25 communes de la circonscription électorale métropolitaine du Val de Saône qui devraient se partager 1 conseiller métropolitain pour 2 communes !

Tu sauras par exemple que les compétences des Maisons du Département et autres CCAS ont fusionné en des Maisons de la Métropole pour les Solidarités. La "circonscription départementale du Rhone" garde les mêmes organisations de sécurité civile et militaire, le même code postal et le 69 sur les plaques d'immatriculation, par contre pour l'INSEE on est en 69M et 69D. Le "Nouveau Rhône" compte maintenant un peu plus d'habitants que l'Eure-et-Loir : www.wikiwand.com/fr/Liste_des_d%C3%A9partements_fran%C3%A7ais_class%C3%A9s_par_population_et_superficie

Si c'est pas évident pour les Lyonnais, au moins ça te permettra de briller en soirée ;)

En fait Lyon ne fait plus partie d'un département mais fait partie de la métropole de Lyon, qui a plus de compétences qu'un département je crois. Mais comme c'était le chef-lieu du Rhône, la préfecture n'a pas encore déplacé.

a écrit : C'est à ça qu'on reconnaît une bonne anecdote bien incroyable : ceux qui croient tout savoir n'y croient pas et préfèrent garder leurs préjugés. Il faut un peu d'ouverture d'esprit pour accepter ce qu'on a du mal à croire. La lecture des sources peut aider les plus récalcitrants... Désolé mais tu peux lire 20 fois les sources ou aller en chercher ailleurs, l'anecdote est très mal rédigée et mélange tout...
La Métropole de Lyon (ou "Grand Lyon"), qui englobe la ville de Lyon, prend effectivement des compétences au Département du Rhone, mais ce dernier existe toujours, le "Grand Lyon" est dans son périmètre (avec la ville de Lyon qui en est toujours le chef lieu), et la Préfecture est toujours à Lyon. Le problème de la gestion administrative et des compétences se posera sûrement plus tard, mais pour le moment c'est comme ça.
C'est donc ça qu'il fallait dire : "le Grand Lyon", inclus dans le Département du Rhone, lui prend des compétences, y compris préfectorales".
Mais il en est de même pour la région parisienne : le "Grand Paris" englobe plusieurs "tout ou parties" de Départements alentours, et pourtant les Préfectures de ces Départements existent toujours ; et le découpage de ces départements existe toujours.
Il y a un gros amalgame dans tous ces nouveaux découpages administratifs (pas simple, c'est vrai).

À la lecture des sources et des commentaires précédents, la situation n'est pas si difficile à comprendre.
Anciennement le département du Rhône (69) incluait la ville de Lyon, qui en était aussi la ville préfecture.
Le 1er janvier 2015 pour des raisons administratives, le département du Rhône a été séparé en deux : le département «Nouveau-Rhône», ville préfecture à Villefranche-sur-Saône (69D) toujours appelé Rhône et le département «Métropole de Lyon», ville préfecture à Lyon (69M).
Ainsi au lieu de décaler tous les numéros de départements français, l'administration à decider de numéroter les deux nouveaux département 69D et 69M (cas similaire avec la Corse 2A et 2B).
Maintenant pour le cas des préfectures, il en faut donc aussi deux. Le département «Métropole de Lyon» (69M) conserve la préfecture historique au sein de son département (à Lyon). Pour le cas du département «Nouveau-Rhône» (69D) la ville préfecture devient Villefranche-sur-Saône, hors pour des raisons budgétaires la prefecture n'a pas encore été créée. C'est donc la préfecture du département «Métropole de Lyon» qui «héberge» provisoirement la préfecture du département «Nouveau-Rhône».
Ce qui fait que le département «Nouveau-Rhône» n'a pas encore sa préfecture au sein de son département.

Posté le

windowsphone

(133)

Répondre

Honnêtement j’ai lu tout vos commentaires, je suis lyonnais et je ne suis pas sûr d’avoir tout compris. Pour résumé dans le 69 il y aura 2 préfectures comme pour la Corse? En lieu et place de la Préfecture du Rhône à Lyon et de la sous préfecture à Villefranche sur Saône?

a écrit : À la lecture des sources et des commentaires précédents, la situation n'est pas si difficile à comprendre.
Anciennement le département du Rhône (69) incluait la ville de Lyon, qui en était aussi la ville préfecture.
Le 1er janvier 2015 pour des raisons administratives, le département du Rhône a été s
éparé en deux : le département «Nouveau-Rhône», ville préfecture à Villefranche-sur-Saône (69D) toujours appelé Rhône et le département «Métropole de Lyon», ville préfecture à Lyon (69M).
Ainsi au lieu de décaler tous les numéros de départements français, l'administration à decider de numéroter les deux nouveaux département 69D et 69M (cas similaire avec la Corse 2A et 2B).
Maintenant pour le cas des préfectures, il en faut donc aussi deux. Le département «Métropole de Lyon» (69M) conserve la préfecture historique au sein de son département (à Lyon). Pour le cas du département «Nouveau-Rhône» (69D) la ville préfecture devient Villefranche-sur-Saône, hors pour des raisons budgétaires la prefecture n'a pas encore été créée. C'est donc la préfecture du département «Métropole de Lyon» qui «héberge» provisoirement la préfecture du département «Nouveau-Rhône».
Ce qui fait que le département «Nouveau-Rhône» n'a pas encore sa préfecture au sein de son département.
Afficher tout
Tout est facile à comprendre sauf les "raisons administratives" dont tu parles et que tu n'expliques pas d'ailleurs... Une séparation en plusieurs départements avait été faite pour la Seine et la Corse avec une certaine logique. Mais dans la cas du Rhône, la séparation laisse un "Nouveau Rhône" tout petit aussi bien en surface qu'en population, et surtout tout morcelé avec des petites enclaves un peu partout ! Il suffit de regarder la carte pour voir qu'il ne ressemble à rien. Un découpage logique (ou un rattachement à la Loire du reste de l'ancien Rhône hors Métropole de Lyon), en revoyant les limites de Lyon Métropole pour ne pas créer des confettis, aurait été compréhensible. Là on se dit juste que les prétendues "raisons administratives" sont en fait des intérêts politiciens qui défient toute logique.

Whaouuuuu
La phrase est totalement indigeste !

Désolée mais je rejoins les commentaires. La phrase de l’anecdote ne veut rien dire. Alors certes il est difficile de résumer cette situation farfelue en quelques lignes mais là, en ayant lu les sources et tous les commentaires, je relis l’anecdote et j’ai l’impression que ça contredit ce qu’est la situation réelle.
Bref une anecdote qui pose plus de 5-6 questions au lecteur ne donne pas envie de lire les sources mais juste envie de passer son chemin sans se coucher moins bête

@AAPLR

Pour les raisons administratives tu as bien raison je n'en sais rien...
Je vais tout de même t'exposer ma théorie : L'administration française a pris cette initiative afin de répartir la charge de travail des préfectures.
On a vu des sous préfectures disparaître par manque de monde pour les rentabiliser, et au contraire des préfectures saturées sous le nombre de citoyens (sûrement le cas pour la prefecture historique du Rhône).
C'est la raison la plus logique que j'ai trouvée... Après rien n'empêche de penser que c'est un obscur coup monté par les politiciens (théorie du complot bonjour).
En revanche je ne comprend pas pourquoi tu dis que le «Nouveau Rhône» est tout petit ? Il garde sa superficie historique à laquelle on a «retiré» la métropole Lyonnaise.
Si tu veux rattacher ce «Nouveau Rhône» à un département limitrophe, cela impliquerais de redéfinir une nouvelle ville prefecture pour les deux département fusionnés sans engorger la nouvelle préfecture issue de cette fusion...
Honnêtement c'est déjà assez le bord** bazar sur nos carte de France comme ça, alors autant ne pas en rajouter.

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

Wow j'ai flippé lisant l'anecdote, j'ai eut peur d'être affilié au département 42, je voulais pas qu'on me traîte de Stéphanois :-)

Humour !

a écrit : @AAPLR

Pour les raisons administratives tu as bien raison je n'en sais rien...
Je vais tout de même t'exposer ma théorie : L'administration française a pris cette initiative afin de répartir la charge de travail des préfectures.
On a vu des sous préfectures disparaître par ma
nque de monde pour les rentabiliser, et au contraire des préfectures saturées sous le nombre de citoyens (sûrement le cas pour la prefecture historique du Rhône).
C'est la raison la plus logique que j'ai trouvée... Après rien n'empêche de penser que c'est un obscur coup monté par les politiciens (théorie du complot bonjour).
En revanche je ne comprend pas pourquoi tu dis que le «Nouveau Rhône» est tout petit ? Il garde sa superficie historique à laquelle on a «retiré» la métropole Lyonnaise.
Si tu veux rattacher ce «Nouveau Rhône» à un département limitrophe, cela impliquerais de redéfinir une nouvelle ville prefecture pour les deux département fusionnés sans engorger la nouvelle préfecture issue de cette fusion...
Honnêtement c'est déjà assez le bord** bazar sur nos carte de France comme ça, alors autant ne pas en rajouter.
Afficher tout
Tu as regardé la carte avant de répondre n'importe quoi ? Je te conseille de le faire. Tu peux aussi relire mon commentaire : apparemment tu as raté les phrases sur les enclaves et les confettis. Je ne suis pas un adepte des theories du complot, mais quand on voit ce découpage on est forcé de se dire qu'il y a des gens qui ont fait passer leurs intérêts avant la logique et l'intérêt des administrés sinon il n'y aurait pas tous ces confettis : si des villages éparpillés ont voulu ou on au contraire refusé de faire partie de la métropole de Lyon à une certaine époque pour d'obscures raisons, ça devrait quand même être revu pour donner des limites logiques quand il s'agit de créer un département. Le Rhône était déjà un petit département en surface alors si on enlève la métropole de Lyon, il ne reste presque plus rien donc en répartissant le reste entre les départements voisins ça ferait des départements équilibrés et ça aurait une forme logique mais le gros inconvénient c'est que les fonctionnaires n'aiment pas le changement et les élus visent le court terme alors on crée un découpage bâclé et tout le monde est content... sauf les administrés enclavés et ceux qui vont devoir payer une nouvelle préfecture avec encore plus de fonctionnaires redondants.

a écrit : À la lecture des sources et des commentaires précédents, la situation n'est pas si difficile à comprendre.
Anciennement le département du Rhône (69) incluait la ville de Lyon, qui en était aussi la ville préfecture.
Le 1er janvier 2015 pour des raisons administratives, le département du Rhône a été s
éparé en deux : le département «Nouveau-Rhône», ville préfecture à Villefranche-sur-Saône (69D) toujours appelé Rhône et le département «Métropole de Lyon», ville préfecture à Lyon (69M).
Ainsi au lieu de décaler tous les numéros de départements français, l'administration à decider de numéroter les deux nouveaux département 69D et 69M (cas similaire avec la Corse 2A et 2B).
Maintenant pour le cas des préfectures, il en faut donc aussi deux. Le département «Métropole de Lyon» (69M) conserve la préfecture historique au sein de son département (à Lyon). Pour le cas du département «Nouveau-Rhône» (69D) la ville préfecture devient Villefranche-sur-Saône, hors pour des raisons budgétaires la prefecture n'a pas encore été créée. C'est donc la préfecture du département «Métropole de Lyon» qui «héberge» provisoirement la préfecture du département «Nouveau-Rhône».
Ce qui fait que le département «Nouveau-Rhône» n'a pas encore sa préfecture au sein de son département.
Afficher tout
Ben voilà c'est déjà beaucoup plus clair !!
Il suffisait juste de résumer l'anecdote en 20 lignes ^^

A ceci près que la Métropole de Lyon n'est pas un département mais une "collectivité territoriale à statut particulier"

J'adore...
La préfecture du département, ne fait pas partie dudit département....
Y'a qu'en France que ça existe, non ?!
...j'adore...