Lonsdale est une marque qui se passerait bien de certains clients

Proposé par
le

La marque de vêtements de boxe Lonsdale est prisée par les skinheads mais ce n’est pas pour leur attachement à la boxe. Porté sous leur veste ouverte, le nom Lonsdale ne laisse alors plus apparaître que les quatre lettres du milieu NSDA, le parti nazi.

Le NSDA est le National Sozialistische Deutsche Arbeiter Partei (Parti national-socialiste des travailleurs allemands), le parti d’Adolf Hitler. La marque, équipementier de boxeurs de différentes nationalités cherche à se détacher de cette image politique et xénophobe.


Commentaires préférés (3)

Ayant moi-même des vêtements de cette marque, on m'as souvent demandé si j’étais un skin...

a écrit : Et donc c'est le cas ? Non, car je ne savait pas l'histoire derrière cette marque, pour moi c’était juste une marque de vêtements de boxe comme Everlast ou Venum

a écrit : Le jours où les racailles se baladeront en Lacoste y'aura peut être un problème :=) Je suis effaré que cela ne te parle pas.

Tu es peut-être très jeune mais dans les années 1990, début 2000, se balader avec un survêt' Lacoste c'était la grande mode dans les quartiers. On en voyait partout. De préférence, il fallait que le survêt est une couleur voyante.
Un survêtement Lacoste uni coûtait à l'époque 850 FF. Pouvoir se payer un tel vêtement montrait aux autres qu'on avait les moyens, qu'on leur était supérieur.

PS Il n'y a pas que des racailles dans les cités.


Tous les commentaires (75)

Ayant moi-même des vêtements de cette marque, on m'as souvent demandé si j’étais un skin...

a écrit : Ayant moi-même des vêtements de cette marque, on m'as souvent demandé si j’étais un skin... Et donc c'est le cas ?

a écrit : Ayant moi-même des vêtements de cette marque, on m'as souvent demandé si j’étais un skin... Moi je porte du lahalle je n'ai pas ce problème.

a écrit : Et donc c'est le cas ? Non, car je ne savait pas l'histoire derrière cette marque, pour moi c’était juste une marque de vêtements de boxe comme Everlast ou Venum

Faudra une jour arrêter de confondre skinhead et fachiste.
Les skinheads étaient à l'origine un groupe d'extrême gauche.

Et d'ailleurs, au final, les skinheads, c'est que des chauves :-p

Personnellement j'ai du mal avec l'appellation skinhead. Car c'est un mot valise qui regroupe plus d'une douzaine de genres. Les plus connus étant:
- Les redskins: les communistes
- Les boneheads: les néo-nazis
- Les rude boys: les jamaïcains ( les groupes de ska).

Donc il manque une lettre ? Les initiales étant NSDAP. Je crois que c'est surtout un mythe ou quelque chose qui a été observé après coup. Les personnes d'extrême droite appelées injustement skinheads (Beaucoup de skin sont d'extrême) ont plutôt préféré cette marque pour les vestes type harrington qui correspondaient à leur style, plus le lien avec la boxe que véhiculait Lonsdale.

Lacoste aussi était navré de voir des des jeunes de banlieue se balader, revêtus de leurs fameux survêtements hors de prix, parsemés de trous de boulette.

Et puis c'est passé de mode.

a écrit : Lacoste aussi était navré de voir des des jeunes de banlieue se balader, revêtus de leurs fameux survêtements hors de prix, parsemés de trous de boulette.

Et puis c'est passé de mode.
Le jours où les racailles se baladeront en Lacoste y'aura peut être un problème :=)

Thor steinar c'est la même chose

a écrit : Faudra une jour arrêter de confondre skinhead et fachiste.
Les skinheads étaient à l'origine un groupe d'extrême gauche.

Et d'ailleurs, au final, les skinheads, c'est que des chauves :-p
Ou sinon jetter un coup d'oeil sur la couleur des lacets des rangers
Rouge=redskins
Blanc=bonehead

a écrit : Le jours où les racailles se baladeront en Lacoste y'aura peut être un problème :=) Je suis effaré que cela ne te parle pas.

Tu es peut-être très jeune mais dans les années 1990, début 2000, se balader avec un survêt' Lacoste c'était la grande mode dans les quartiers. On en voyait partout. De préférence, il fallait que le survêt est une couleur voyante.
Un survêtement Lacoste uni coûtait à l'époque 850 FF. Pouvoir se payer un tel vêtement montrait aux autres qu'on avait les moyens, qu'on leur était supérieur.

PS Il n'y a pas que des racailles dans les cités.

a écrit : Et ils ne peuvent pas changer de logo ? Ca leur ferait perdre des clients! ^^

a écrit : Je suis effaré que cela ne te parle pas.

Tu es peut-être très jeune mais dans les années 1990, début 2000, se balader avec un survêt' Lacoste c'était la grande mode dans les quartiers. On en voyait partout. De préférence, il fallait que le survêt est une couleur voyante.
Un survêtement
Lacoste uni coûtait à l'époque 850 FF. Pouvoir se payer un tel vêtement montrait aux autres qu'on avait les moyens, qu'on leur était supérieur.

PS Il n'y a pas que des racailles dans les cités.
Afficher tout
Il est vrai qu'au début des années 2000 je me baladais surtout à quatre pattes :)
En fait, j'ai eu l'occasion de faire un stage dans une société sous-traitante de Lacoste et c'est vraiment cette image de marque de luxe pour une clientèle aisé que j'ai retenu.
La marque a donc réussi à se détacher de sa réputation apparemment.

En tout cas je trouve ça toujours hallucinant de voir que des gens au budget modestes sont capables d'économiser longuement pour s'acheter un marqueur sociale qui ne correspond justement pas à leur classe sociale. Dans le même thème j'avais vu un reportage où des jeunes chinoises pas riches mettaient leurs budgets dans des sacs Louis Vuitton. Et même combat pour l'Iphone X actuellement.

a écrit : Le jours où les racailles se baladeront en Lacoste y'aura peut être un problème :=) Et pourtant, quand j'étais au collège, tous les wesh wesh étaient en survet lacoste...

a écrit : Et pourtant, quand j'étais au collège, tous les wesh wesh étaient en survet lacoste... Et faut pas oublier il y avait aussi la sacoche Lacoste , pas que pour les wesh wesh d'ailleurs mais c'était la mode des années 2000.

a écrit : Il est vrai qu'au début des années 2000 je me baladais surtout à quatre pattes :)
En fait, j'ai eu l'occasion de faire un stage dans une société sous-traitante de Lacoste et c'est vraiment cette image de marque de luxe pour une clientèle aisé que j'ai retenu.
La marque a donc réus
si à se détacher de sa réputation apparemment.

En tout cas je trouve ça toujours hallucinant de voir que des gens au budget modestes sont capables d'économiser longuement pour s'acheter un marqueur sociale qui ne correspond justement pas à leur classe sociale. Dans le même thème j'avais vu un reportage où des jeunes chinoises pas riches mettaient leurs budgets dans des sacs Louis Vuitton. Et même combat pour l'Iphone X actuellement.
Afficher tout
Tiens Lacoste doit peut être commencer à aimer les "racailles" parce qu'ils ont fait un partenariat avec le rappeur Moha la Squale comme quoi ils ne se préoccupent pas que de sa clientèle aisée .

a écrit : Je suis effaré que cela ne te parle pas.

Tu es peut-être très jeune mais dans les années 1990, début 2000, se balader avec un survêt' Lacoste c'était la grande mode dans les quartiers. On en voyait partout. De préférence, il fallait que le survêt est une couleur voyante.
Un survêtement
Lacoste uni coûtait à l'époque 850 FF. Pouvoir se payer un tel vêtement montrait aux autres qu'on avait les moyens, qu'on leur était supérieur.

PS Il n'y a pas que des racailles dans les cités.
Afficher tout
Tout-à-fait, d'ailleurs cela a été accentué grâce au groupe de rap Ärsenik dont les membres ne portait que du Lacoste fin 90's. Sans en être les initiateurs, ce groupe populaire dans les quartiers a été vecteur dans le succès de Lacoste à cette période.