Qu'est-ce qu'une disposition en quinconce ?

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Je ne sais pas si je me coucherai moins bête pour avoir appris la définition de l'expression ou pour avoir appris l'expression tout simplement :D

Très peu de gens devaient connaître cette info.
Pour s'en convaincre, tapez "en quinconce" dans Google images et vous verrez que, hormis la première, toutes les représentations sont fausses.

a écrit : Très peu de gens devaient connaître cette info.
Pour s'en convaincre, tapez "en quinconce" dans Google images et vous verrez que, hormis la première, toutes les représentations sont fausses.
Si je m'en réfère à la source Wikipédia, les exemples me semblent corrects:

》Par reproduction du motif [décrit dans l'anecdote], une disposition en quinconce est une disposition répétitive d'éléments, ligne à ligne, où une ligne sur deux est en décalage de la moitié d'un élément par rapport à la ligne qui la précède ou qui la suit.《


Tous les commentaires (28)

Je ne sais pas si je me coucherai moins bête pour avoir appris la définition de l'expression ou pour avoir appris l'expression tout simplement :D

Très peu de gens devaient connaître cette info.
Pour s'en convaincre, tapez "en quinconce" dans Google images et vous verrez que, hormis la première, toutes les représentations sont fausses.

Je suis assez vieux pour connaître cette expression, et tous les exemples et definitions trouvés sur le net sont correctes.

a écrit : Très peu de gens devaient connaître cette info.
Pour s'en convaincre, tapez "en quinconce" dans Google images et vous verrez que, hormis la première, toutes les représentations sont fausses.
Si je m'en réfère à la source Wikipédia, les exemples me semblent corrects:

》Par reproduction du motif [décrit dans l'anecdote], une disposition en quinconce est une disposition répétitive d'éléments, ligne à ligne, où une ligne sur deux est en décalage de la moitié d'un élément par rapport à la ligne qui la précède ou qui la suit.《

a écrit : Si je m'en réfère à la source Wikipédia, les exemples me semblent corrects:

》Par reproduction du motif [décrit dans l'anecdote], une disposition en quinconce est une disposition répétitive d'éléments, ligne à ligne, où une ligne sur deux est en décalage de la moitié d'un élément par rap
port à la ligne qui la précède ou qui la suit.《 Afficher tout
Il y a 2 cas possibles:
- Soit l'anecdote est vraie et la disposition en quinconce implique strictement 5 éléments (comme sa racine étymologique le suggère)
- Soit elle ne l'est pas et on accepte dans la définition tous les motifs constitués de cette disposition répétée. Dans ce cas tout le monde sait ce que c'est.

a écrit : Il y a 2 cas possibles:
- Soit l'anecdote est vraie et la disposition en quinconce implique strictement 5 éléments (comme sa racine étymologique le suggère)
- Soit elle ne l'est pas et on accepte dans la définition tous les motifs constitués de cette disposition répétée. Dans ce cas tout le monde sait ce que c'est.
L'information donnée par l'anecdote c'est que le mot quinconce vient de cinq en latin car le motif de base comprend cinq éléments. Les illustrations montrent bien des motifs répétitifs basés sur 5 éléments dont un au milieu de 4 autres qui forment un carré ou un rectangle. La seule exception dans les définitions, qui vient aussi de cinq mais pas avec ce motif, c'est un serrage en quinconce pour une roue qui est serrée au moyen de cinq boulons (qui sont logiquement disposés en cercle dans ce cas).

Qui a dit que c'était un enchevêtrement ou une superposition???

a écrit : Qui a dit que c'était un enchevêtrement ou une superposition??? C'est comme les anecdotes qui commencent par "Contrairement à ce qu'on pourrait croire..." suivi d'une idée complètement farfelue... Et je me dit : "il y a vraiment des gens qui croient ça !?"

a écrit : Il y a 2 cas possibles:
- Soit l'anecdote est vraie et la disposition en quinconce implique strictement 5 éléments (comme sa racine étymologique le suggère)
- Soit elle ne l'est pas et on accepte dans la définition tous les motifs constitués de cette disposition répétée. Dans ce cas tout le monde sait ce que c'est.
3) Soit on essaie de comprendre autrement encore. Les pages quadrillées d'un cahier de notes sont constituées de plusieurs lignes verticales et horizontales formant le quadrillage, cependant on peut également dire qu'il s'agit de milliers de petits carrés placés côte à côte.

Maintenant, si on remplace chaque carré par un motif en quinconce, avec les coins (les quatre points exterieurs) se superposant avec ceux des motifs voisins, on va bien obtenir une page constituée de rangées de points "en quinconce" selon la définition populaire. Bien sûr, pour parler strictement, ce ne sont pas les rangées qui sont en quinconce mais les motifs, c'est néanmoins un raccourci acceptable pour décrire une disposition géométrique faisant bel et bien appel au terme "quinconce".

En revanche, si nous avons seulement deux rangées de points, elle ne peuvent être "en quinconce", le motif en question comportant trois rangées de 2, 1 et 2 points.

J'ai édité mon commentaire pour ajouter un paragraphe, on est bien d'accord ;-)

C'est probablement le terme "disposition en quinconce" qui fâchait, hors ce terme n'implique aucunement que ladite disposition doit être constituée d'un seul motif de cinq points en quinconce, tout comme une route pavée ne sera pas constituée d'un seul et énorme pavé.

EDIT: commentaire posté en réponse à celui de NOmatters (16:35)

a écrit : 3) Soit on essaie de comprendre autrement encore. Les pages quadrillées d'un cahier de notes sont constituées de plusieurs lignes verticales et horizontales formant le quadrillage, cependant on peut également dire qu'il s'agit de milliers de petits carrés placés côte à côte.

Maintenant, si
on remplace chaque carré par un motif en quinconce, avec les coins (les quatre points exterieurs) se superposant avec ceux des motifs voisins, on va bien obtenir une page constituée de rangées de points "en quinconce" selon la définition populaire. Bien sûr, pour parler strictement, ce ne sont pas les rangées qui sont en quinconce mais les motifs, c'est néanmoins un raccourci acceptable pour décrire une disposition géométrique faisant bel et bien appel au terme "quinconce".

En revanche, si nous avons seulement deux rangées de points, elle ne peuvent être "en quinconce", le motif en question comportant trois rangées de 2, 1 et 2 points.
Afficher tout
Je suis bel et bien d'accord, ton 3) est inclus dans mon 2)

Mais on accepte cependant aussi de parler de plantations en "quinconce", par exemple pour 2 rangées de laitues. Et là, à aucun moment on ne retrouve la disposition originale en quinconce, il faudrait au moins 3 rangées pour cela.

Donc on est parfois dans une déformation du sens originel, un abus de langage.

Parfois les mots s'éloignent de leur étymologie. Dans le même genre que quinconce, il y a le mot esquinter qui veut dire à l'origine "couper, déchirer en cinq parties", mais qui avec le temps est utilisé pour dire abîmer, pas forcément en 5...

a écrit : Parfois les mots s'éloignent de leur étymologie. Dans le même genre que quinconce, il y a le mot esquinter qui veut dire à l'origine "couper, déchirer en cinq parties", mais qui avec le temps est utilisé pour dire abîmer, pas forcément en 5... Merci, j'aurais appris 2 trucs aujourd'hui.

a écrit : Merci, j'aurais appris 2 trucs aujourd'hui. En soi quinconce est peut-être juste un mot polysémique...
Nothing fancy here.

Tout lecteur d'Astérix connaît ça !
Comme quoi, la vraie culture se trouve dans les livres.

a écrit : Parfois les mots s'éloignent de leur étymologie. Dans le même genre que quinconce, il y a le mot esquinter qui veut dire à l'origine "couper, déchirer en cinq parties", mais qui avec le temps est utilisé pour dire abîmer, pas forcément en 5... Oui, en remontant au latin originel :
Diviser = partager en 2
Trancher = partager en 3 (trinicare)
Ecarteler = partager en 4 (d'où les joyeusetés du supplice de l'écartèlement)
Esquinter =partager en 5 (d'où l'idée de détérioration, voire de souffrance).

D'ailleurs l'armée romaine avant son passage a la légion telle qu'on la connait avec la réforme de Marius fonctionnait en quinconce, les premiers rangs les hastati pouvaient ainsi se replier par les trous laissés par la deuxième ligne les principes et même chose ensuite avec la troisieme ligne les triarii

Posté le

windowsphone

(7)

Répondre

a écrit : Oui, en remontant au latin originel :
Diviser = partager en 2
Trancher = partager en 3 (trinicare)
Ecarteler = partager en 4 (d'où les joyeusetés du supplice de l'écartèlement)
Esquinter =partager en 5 (d'où l'idée de détérioration, voire de souffrance).
Euh tu as des sources pour le terme « diviser», car en regardant l’étymologie, ça vient de « dividere » qui signifie « partager », utilisant le préfixe « di- » mais je ne trouve pas de précision sur le fait que dans notre cas « di- » signifie deux.