Certaines tours sont construites en commençant par les étages supérieurs

Proposé par
le

Si l'on imagine la construction de gratte-ciels débutant par les étages inférieurs, certaines tours, comme les tours Colón à Madrid, ont été construites à l'envers, en partant des étages supérieurs. Cette technique permettait aux étages d'être construits au sol, et ensuite hissés au sommet.


Commentaires préférés (3)

C'est le même principe que pour les constructions en sable : une échafaudage est construit de la hauteur de la future sculpture et celle ci est montée de haut en bas

La lecture m'étonnait. Tel que décrit, on imagine la tour en lévitation.
Évidemment, pas bien possible. :-)
En fait, le coeur est construit "normalement" et sert finalement de grue pour soulever les étages.
L'idée est intéressante, et la façon de rédiger aussi : elle oblige à aller lire la référence pour comprendre ;-)

- Malococsis : Et c’est quoi cette porte au plafond ?
- Le carreleur : Ça je sais pas, faut voir avec Numérobis, l’architecte.
- Numérobis : Malococxis !
- Malococsis : Numérobis...
- Numérobis : Comment ça me fait plaisir de vous voir. Comment ça va ?!
- Malococsis : Mal.
- Numérobis : Quel est le problème ?
- Malococsis : La porte au plafond là.
- Numérobis : Ça ?! Non, mais j’anticipe : si vous voulez faire un deuxième étage, PAF, vous pouvez parce qu’il y a déjà une porte pour y accéder.


Tous les commentaires (23)

C'est le même principe que pour les constructions en sable : une échafaudage est construit de la hauteur de la future sculpture et celle ci est montée de haut en bas

La lecture m'étonnait. Tel que décrit, on imagine la tour en lévitation.
Évidemment, pas bien possible. :-)
En fait, le coeur est construit "normalement" et sert finalement de grue pour soulever les étages.
L'idée est intéressante, et la façon de rédiger aussi : elle oblige à aller lire la référence pour comprendre ;-)

L'hôpital Robert Debré de Reims, de 11 niveaux et réceptionné en 1974, à été construit sur le même principe... ;-)

C'est bien mais pourquoi faire comme ca ?

La source ne dit pas exactement la même chose que le texte de l'anecdote : seul l'étage du haut à été construit au sol et hissé ensuite, le reste est construit directement à sa place définitive, mais en commençant par le haut, et en s'appuyant sur une plateforme mobile qui descend au fur et à mesure. Du point de vue de la structure, ça ne change pas grand chose : les gratte-ciels utilisent de toutes façons le principe du curtain wall : c'est un pilier central qui porte le poids des étages et les planchers et les murs sont pendus après comme des rideaux.

La source mentionne également une autre particularité intéressante de ces tours jumelles : elles sont souvent considérées comme étant non seulement le bâtiment le plus laid de la ville, mais même le plus laid du monde !

a écrit : La source mentionne également une autre particularité intéressante de ces tours jumelles : elles sont souvent considérées comme étant non seulement le bâtiment le plus laid de la ville, mais même le plus laid du monde ! Plus laides du monde... Faut voir... Mais il est vrai que cet espèce de chapeau vert n'est pas vraiment une réussite...

- Malococsis : Et c’est quoi cette porte au plafond ?
- Le carreleur : Ça je sais pas, faut voir avec Numérobis, l’architecte.
- Numérobis : Malococxis !
- Malococsis : Numérobis...
- Numérobis : Comment ça me fait plaisir de vous voir. Comment ça va ?!
- Malococsis : Mal.
- Numérobis : Quel est le problème ?
- Malococsis : La porte au plafond là.
- Numérobis : Ça ?! Non, mais j’anticipe : si vous voulez faire un deuxième étage, PAF, vous pouvez parce qu’il y a déjà une porte pour y accéder.

Ça me rappelle une maison ou on rentrait par la cave et on descendait dans les étages... un peu curieux au début mais question paysage par la fenêtre c'était incroyable. Que des baies vitrées qui donnent sur la montagne.

a écrit : La lecture m'étonnait. Tel que décrit, on imagine la tour en lévitation.
Évidemment, pas bien possible. :-)
En fait, le coeur est construit "normalement" et sert finalement de grue pour soulever les étages.
L'idée est intéressante, et la façon de rédiger aussi : elle oblige à aller lire la référence pour comprendre ;-)
"hissé au sommet" tout est dit.

Et du coup, les escaliers se montent en descandant vers le haut

Posté le

windowsphone

(3)

Répondre

a écrit : L'hôpital Robert Debré de Reims, de 11 niveaux et réceptionné en 1974, à été construit sur le même principe... ;-) J’habite juste à côté :O je le regarderai plus jamais de la même manière :-D

Les nabatéens construisaient aussi de haut en bas

a écrit : La source ne dit pas exactement la même chose que le texte de l'anecdote : seul l'étage du haut à été construit au sol et hissé ensuite, le reste est construit directement à sa place définitive, mais en commençant par le haut, et en s'appuyant sur une plateforme mobile qui descend au fur et à mesure. Du point de vue de la structure, ça ne change pas grand chose : les gratte-ciels utilisent de toutes façons le principe du curtain wall : c'est un pilier central qui porte le poids des étages et les planchers et les murs sont pendus après comme des rideaux. Afficher tout J’ai trouvé une vidéo qui montre en 3D les étapes de la construction.
Impressionnant !
youtu.be/sD7njtbdOxY

a écrit : La source mentionne également une autre particularité intéressante de ces tours jumelles : elles sont souvent considérées comme étant non seulement le bâtiment le plus laid de la ville, mais même le plus laid du monde ! C'est vrai que c'est moche, m'enfin ca coute pas cher à construire, c'est l'idée je suppose^^

a écrit : J’habite juste à côté :O je le regarderai plus jamais de la même manière :-D Et j'y travaille.

Je sais que cette méthode de construction porte un nom mais nous, on l'appelait "à l'americaine"... ;-)

En lisant l'anecdote, j'ai pensé à une méthode de construction différente de celle proposée dans la source : On construit le dernier étage, puis on le soulève avec des vérins, on construit dessous l'avant dernier étage, puis on soulève à nouveau l'ensemble avec les vérins pour construire dessous, etc.
J'espérais que cela soit déjà fait quelque part, mais mes recherches n'ont rien donné. Je n'ai trouvé que la société Upbrella qui se rapproche de cette méthode, en commençant par le toit, puis en le soulevant pour construire juste en dessous.

Ça coûte moins cher ?, ça va plus vite ? ou ça nécessite moins d’espace au sol?
J’ai pas compris l’intérêt de cette technique.

a écrit : En lisant l'anecdote, j'ai pensé à une méthode de construction différente de celle proposée dans la source : On construit le dernier étage, puis on le soulève avec des vérins, on construit dessous l'avant dernier étage, puis on soulève à nouveau l'ensemble avec les vérins pour construire dessous, etc.
J'espérais que cela soit déjà fait quelque part, mais mes recherches n'ont rien donné. Je n'ai trouvé que la société Upbrella qui se rapproche de cette méthode, en commençant par le toit, puis en le soulevant pour construire juste en dessous.
Afficher tout
Heu... On soulève tous les étages pour en rajouter en dessous?.. Techniquement impossible passer un certain tonnage et surtout pas un gain d'argent.
Ceci dit en Espagne on construit la charpente et le toit avant les murs, ça fait un toit sur pilotis, les ouvriers bossent ainsi à l'abri des intempéries et du soleil