Ce n'est pas le vaccin contre la rougeole qui a fait grandement baissé la mortalité

Proposé par
le
dans

La plupart des maladies épidémiques ont fortement diminué en France au XXe siècle en raison de l’amélioration des conditions sanitaires. Il y avait par exemple 5000 décès de la rougeole en 1912 pour arriver à une dizaine de décès en 1982. La vaccination spécifique ROR n’apparut qu’en 1983, et n'a que peu amélioré les statistiques malgré une couverture entre 90 et 95%.


Tous les commentaires (100)

J'ai pas lu tous les commentaires car cela tourne un peu en rond.
Une chose que je remarque quand je lis des gens qui sont anti-vaccins (je parle de manière générale et pas des commentaires de scmb) c'est qu'on dirait qu'ils pensent que le risque 0 existe. J'ai l'impression que dans l'imaginaire de certains, la médecine est 100% efficace, 100% garantie. C'est justement cela qui est faux, le risque 0 n'existe pas.
C'est le rapport bénéfice/risque qu'il faut regarder.
Je pense aussi que les labo font plus d'argent avec des médicaments comme le Doliprane ou le Xanax (et autres anxiolytiques et anti dépresseur) que les vaccins. Quand on y réfléchit bien et qu'on regarde le business model des labo il apparaît clair que le vaccin leurs fait perdre de l'argent.
Pour un labo, les médicaments les plus rentables sont ceux qui ne soigne pas mais qui atténue des symptômes car la maladie ne disparaît jamais ... De plus la majorité des médicaments mis sur le marché sont des médicaments qui ne soignent rien du tout mais qui réduisent simplement les symptômes ...
Concernant les vaccins, pour des personnes des générations les plus récentes (dans notre pays) ils ne connaissent pas la vie avec des maladies vraiment méchante et on un regard biaisée sur le vaccins car ils pensent que cela ne sert plus a rien (ce qui est faux)
Il faut savoir que ne pas prendre un vaccin n'est pas simplement un choix personnel, potentiellement cela aura un impact sur la communauté. Un gamin dans une crèche pourra contaminée toute la crèche si plusieurs personnes n'ont pas pris le vaccins. Pour le coup tous les gamins vont y passer si c'est pas pris assez tôt.
Pour le débat sur les sels d'aluminium cela me fait doucement rire, je vois énormément de personne ne pas croire dans les vaccins, penser que ça va tuer leurs gamins mais a côté ils vont donner des McDo et mettre des écrans dès leurs plus jeunes âge.
Les personnes qui se disent anti-vaccins et qui pleure pour quelques sels d'aluminium mais a côté donne a manger des aliments bizarre pleins de produits non recommandés (huile de palme, malbouffe, etc ...) et qui ont des comportements a risque sont les plus risibles.

a écrit : on ne sait pas soigner la rougeole. il n'y a pas de traitement curatif. Soigner =/= guérir

a écrit : Et pourtant certains vaccins n'utilisant pas d'hydroxydes d'aluminium sont parfaitement efficaces et on un taux d'échec parfaitement acceptable, mais sont moins stables et moins rentables. Pour rappel, lors de sa découverte, et durant de nombreuses années, l'hydroxyde d'aluminium à été considéré comme extrêmement toxique et nocif pour l'homme, puis certains industriels ont commencés à s'en servir, et il est devenu finalement utile et sans dangers. Ce qui est assez drôle, c'est qu'on le bannit de nos déodorants pour sa propension à augmenter significativement le risque de développer certains cancers (du sein en particulier) mais qu'à côté on se l'injecteur allègrement à de nombreuses reprises et à des doses de plus en plus concentrées durant les premières années de notre vie. Évidemment, peu d'individus souffriront d'effets secondaire faibles ou moyens (peut être moins de 2%) et encore plus rares seront ceux pour qui s'en suivra le développement d'une pathologie pouvant être fatale, ou une réaction entraînant une mort par choc anaphylactique (peut être moins d'un pour dix mille), mais ça reste inacceptable quand d'autres solutions sont envisageable. Surtout pour les parents de la victime collatérale qui ne ressort pas de chez son médecin traitant après un simple vaccin.
Je ne remets pas en cause l'efficacité de la vaccination et les bénéfices qu'elle procure, mais là façon dont les laboratoires pharmaceutiques écartent toutes les autres solutions que les chercheurs peuvent développer pour utiliser d'autres technologies vaccinales moins risquées mais plus chères.
Afficher tout
As-tu des références précises concernant des adjuvants alternatifs qui soient à la fois plus sûrs et au moins aussi efficaces ? Parce que bon, moi aussi quelqu'un m'a dit un jour que la terre était plate.

a écrit : Source : Doctissimo Doctissimo n’est pas une référence dans ce domaine.
Le catholicisme n’a jamais édicté et n’édicte pas de règles sur l’hygiène ou les régimes alimentaires.
Même si un prélat venait à traiter de tel ou tel aspect de l’hygiène, il n’engage heureusement pas le catholicisme. Les « idées géniales » exprimées sans mandat collectif, et donc à titre personnel, ne peuvent pas engager tout un mouvement.

a écrit : D'accord, tu connait une personne qui a malheureusement eu des effets secondaires grave du a un vaccin? Et sinon, dans le reste de ton entourage, combien ont été vacciné avec le ROR et sont encore en vie et en bonne santé ? Parceque d'après toi si il ni avait pas eu de vaccination ,on aurait tous choper la maladie ? Tu extrapoles un peu trop non ?

a écrit : Parceque d'après toi si il ni avait pas eu de vaccination ,on aurait tous choper la maladie ? Tu extrapoles un peu trop non ? Si personne n'avait été vacciné, une personne sur deux serait morte d'une quelconque saloperie avant ses vingt ans. C'est pas moi qui le dit, c'est les textes Médiévaux et Modernes, les recherches archéologiques et paléo-démographiques.
Dans un cimetières du 17eme siècle, les fouilles archéologiques mettent au jour en moyenne entre 30 et 40% d'enfants et immatures (avant 20ans), sachant que ce sont des ossements qui sont plutôt fragiles et qui se décomposent rapidement.

La vaccination ne fait pas tout, mais c'est la plus belle avancée médicale de l'humanité à ce jour. Si tu es prêt à voir la moitié de tes descendants mourir d'une maladie qu'on sait très bien éviter, juste pour éviter 1% d'effets indésirables, je trouve que ta balance bénéfices/risques est quand même plutôt déséquilibrée.

Le problème n'est pas tant que toi tu refuse de te faire vacciner, en soi c'est ton problème de choisir de souffrir plutôt que de l'éviter. Sauf que à cause de ce choix, tu risque aussi de condamner ceux qui n'ont pas la possibilité d'être traité, comme les immunodéprimés, et tu favorise la résurgence de maladies qui avaient disparues. Et ça, c'est dangereux pour toute la population. En te vaccinant, tu te protège toi mais tu protège aussi les autres, dont les plus fragiles qui n'ont pas eu les moyens ou le temps d'être vacciné, ou ceux, comme tes propres enfants, qui le sont a peine et n'ont pas encore développé la réponse immunitaire au vaccin.

a écrit : As-tu des références précises concernant des adjuvants alternatifs qui soient à la fois plus sûrs et au moins aussi efficaces ? Parce que bon, moi aussi quelqu'un m'a dit un jour que la terre était plate. Pas de référence précises, un ou deux articles vus en passant. Je me rappelle que certains proposaient le phosphate de calcium, qui est déjà utilisé en médecine, et qui est efficace et facilement disponible, et surtout bien mieux toléré par l'organisme. Il était d'ailleurs utilisé avant dans les vaccins, et son seul défaut était qu'il fallait parfois une injection supplémentaire.

Donc on sait et on peut produire des vaccins avec pour adjuvant un composant naturel du corps humain (du phosphate de calcium, on en a plein les os), mais on continu à utiliser un adjuvant qui peut, dans de très rare cas certes, provoquer des réactions violentes, ou la mort du vacciné.

a écrit : Vous êtes le deuxième à dire ça.
Pourtant appliquer du déodorant au sel d’aluminium sur une peau rasée provoque une absorption cutanée loin d’être négligeable.
Pourquoi absolument distinguer les différentes voies ?
Chacune d’elle a ses effet. En rapport avec le moyen d’absorption. Il n’y a pas de
raison de considérer l’application de déodorant au sel d’alu comme moins dangereuse que l’injection intramusculaire.

Vous dites « évidement » mais c’est loin d’etre le cas. Que l’absorption soit cutanée ou intramusculaire, de l’alu pourra in fine passer dans le sang. A ce moment là, pourquoi l’action serait différente ?
Ce qui change c’est la quantité. Si on injecte 1ng d’alu en intramusculaire, est-ce plus toxique qu’ingérer 10g d’aluminium ?
Ça m’etonnerait Que vous puissiez répondre de manière évidente à cette interrogation.
Afficher tout
Alors , lisez moi attentivement .
Tous d'abord on ne ce met jamais du deodorant sur le visage apres s'etre rasé. Je sais pas si vous etes professionnel de santé et si vous avez eu des cours sur la peau mais je ne vous referais pas l'etendu du cours pour vous prouver que vous vous trompez. l'organe qu'est la peau a de multiples fonctions dont entre autre une de protection d'excretion et d'absorption. Les annexes cutanées participent egalement a la protection de la peau je fait allusion surtout aux glandes sebacees. Les enfants de 3mois ne ce mette pas beaucoup de deodorant .
Et surtout le debat n'est meme pas par quel type d'administration la concentration en AlH est la plus grande . Il est simplement que des enfants (allaité) étant immunisé naturellement par le lait maternelle jusqu'a 9mois qui plus est on une barriere hémato-encéphalique beaucoup plus perméable que celle d'un adulte étant donné que le tissus nerveux est en developpement (jusque tard) n'ont pas a etre systematiquement vacciné , les parents n'ont pas a subir de pression pour que leur enfant de 3mois ce fasse vacciner. La vaccination est une tres bonne choses mais la vaccination démesuré non. Je ne croit ni en la theorie du complot ni rien du tout simplement il y a des big pharma meme dans la vaccination et que lorsque qu'un prix nobel de médecine qui en plus est virologue de formation nous dit qu'il faut faire attention aux vaccins on commence a ce poser des questions . Demandé a un neurobiochimiste ce qu'il pense de cette adjuvant chez des sujets de 90jours. Et on en reparle apres ;) allez bonne journée

a écrit : Alors , lisez moi attentivement .
Tous d'abord on ne ce met jamais du deodorant sur le visage apres s'etre rasé. Je sais pas si vous etes professionnel de santé et si vous avez eu des cours sur la peau mais je ne vous referais pas l'etendu du cours pour vous prouver que vous vous trompez. l'
organe qu'est la peau a de multiples fonctions dont entre autre une de protection d'excretion et d'absorption. Les annexes cutanées participent egalement a la protection de la peau je fait allusion surtout aux glandes sebacees. Les enfants de 3mois ne ce mette pas beaucoup de deodorant .
Et surtout le debat n'est meme pas par quel type d'administration la concentration en AlH est la plus grande . Il est simplement que des enfants (allaité) étant immunisé naturellement par le lait maternelle jusqu'a 9mois qui plus est on une barriere hémato-encéphalique beaucoup plus perméable que celle d'un adulte étant donné que le tissus nerveux est en developpement (jusque tard) n'ont pas a etre systematiquement vacciné , les parents n'ont pas a subir de pression pour que leur enfant de 3mois ce fasse vacciner. La vaccination est une tres bonne choses mais la vaccination démesuré non. Je ne croit ni en la theorie du complot ni rien du tout simplement il y a des big pharma meme dans la vaccination et que lorsque qu'un prix nobel de médecine qui en plus est virologue de formation nous dit qu'il faut faire attention aux vaccins on commence a ce poser des questions . Demandé a un neurobiochimiste ce qu'il pense de cette adjuvant chez des sujets de 90jours. Et on en reparle apres ;) allez bonne journée
Afficher tout
Alors déjà quel ton condescendant.

1. Je ne sais pas si vous même vous êtes un professionnel de la santé, mais quel charabia autour des fonctions de la peau. Le fait est que les sels d’aluminium pénètrent 6 fois plus une peau rasée qu’une peau non rasée.
Pas besoin d’avoir redoublé sa première année de médecine pour savoir qu’une bonne partie des gens se rase les aisselles. Et que la majorité des gens transpire avant tout... des aisselles !

2. Votre discours sur les enfants... j’en suis atterré. Cela démontre juste que vous êtes loin d’avoir les compétences que vous semblez exiger de moi.
L’immunisation par le lait maternel nécessite déjà d’allaiter avec du lait maternel. Ce qui n’est pas le cas de toutes les femmes. Ensuite il faut savoir que cette immunité permet de faire le relais le temps que le système immunitaire de l’enfant soit autonome. Mais elle n’est en aucun cas parfaite. Les 6 mois dont vous parlez sont une norme qui peut subir de grosses variations selon les individus. Voilà pourquoi on vaccine les enfants plus tôt.
Ensuite est-ce vraiment un argument ? Vous semblez croire que la quantité d’aluminium injectée lors de certains vaccins serait plus toxique chez l’enfant de 3 mois que chez l’enfant de 6mois. Sauf qu’aucun des rapports de la HAS n’évoque ce risque particulier. En revanche la HAS rappelle l’importance de vacciner les enfants. Pour éviter qu’ils ne meurent du tétanos ou d’une méningite (entre autre).

3. Vous ne croyez pas à la théorie du complot. Mais un peu quand même.
Les vaccins, ça rapporte rien aux labos. Pourquoi diable en produise-t-il ?

4. Un ancien prix Nobel est capable de défendre la théorie de la mémoire de l’eau. En science tout est relatif.

5. Demandez plutôt à un immunologue ce qu’il pense des adjuvants chez les enfants.

6. Franchement je suis même pas sûr d’avoir envie de parler de ça avec vous. Apparemment vous avez deux trois connaissances en la matière mais pas l’humilité qui va avec. Donc à moins que vous changiez de ton je vais vous dire : « Allez bonne nuit »

a écrit : Pas de référence précises, un ou deux articles vus en passant. Je me rappelle que certains proposaient le phosphate de calcium, qui est déjà utilisé en médecine, et qui est efficace et facilement disponible, et surtout bien mieux toléré par l'organisme. Il était d'ailleurs utilisé avant dans les vaccins, et son seul défaut était qu'il fallait parfois une injection supplémentaire.

Donc on sait et on peut produire des vaccins avec pour adjuvant un composant naturel du corps humain (du phosphate de calcium, on en a plein les os), mais on continu à utiliser un adjuvant qui peut, dans de très rare cas certes, provoquer des réactions violentes, ou la mort du vacciné.
Afficher tout
Les sels de calciums sont plus à risque d’engendrer des réactions de type choc anaphylactique.
Ce n’est pas parce que notre corps en contient que c’est forcément plus sain.

a écrit : Alors déjà quel ton condescendant.

1. Je ne sais pas si vous même vous êtes un professionnel de la santé, mais quel charabia autour des fonctions de la peau. Le fait est que les sels d’aluminium pénètrent 6 fois plus une peau rasée qu’une peau non rasée.
Pas besoin d’avoir redoublé sa première an
née de médecine pour savoir qu’une bonne partie des gens se rase les aisselles. Et que la majorité des gens transpire avant tout... des aisselles !

2. Votre discours sur les enfants... j’en suis atterré. Cela démontre juste que vous êtes loin d’avoir les compétences que vous semblez exiger de moi.
L’immunisation par le lait maternel nécessite déjà d’allaiter avec du lait maternel. Ce qui n’est pas le cas de toutes les femmes. Ensuite il faut savoir que cette immunité permet de faire le relais le temps que le système immunitaire de l’enfant soit autonome. Mais elle n’est en aucun cas parfaite. Les 6 mois dont vous parlez sont une norme qui peut subir de grosses variations selon les individus. Voilà pourquoi on vaccine les enfants plus tôt.
Ensuite est-ce vraiment un argument ? Vous semblez croire que la quantité d’aluminium injectée lors de certains vaccins serait plus toxique chez l’enfant de 3 mois que chez l’enfant de 6mois. Sauf qu’aucun des rapports de la HAS n’évoque ce risque particulier. En revanche la HAS rappelle l’importance de vacciner les enfants. Pour éviter qu’ils ne meurent du tétanos ou d’une méningite (entre autre).

3. Vous ne croyez pas à la théorie du complot. Mais un peu quand même.
Les vaccins, ça rapporte rien aux labos. Pourquoi diable en produise-t-il ?

4. Un ancien prix Nobel est capable de défendre la théorie de la mémoire de l’eau. En science tout est relatif.

5. Demandez plutôt à un immunologue ce qu’il pense des adjuvants chez les enfants.

6. Franchement je suis même pas sûr d’avoir envie de parler de ça avec vous. Apparemment vous avez deux trois connaissances en la matière mais pas l’humilité qui va avec. Donc à moins que vous changiez de ton je vais vous dire : « Allez bonne nuit »
Afficher tout
Ne dites pas que les vaccins ne rapportent rien aux labos, c'est environ 4 milliards de revenus par an rien que pour sanofi-aventis... Ou alors votre salaire est vraiment mirobolant pour que 4 milliards soit de la menu monnaie pour vous...

a écrit : Alors , lisez moi attentivement .
Tous d'abord on ne ce met jamais du deodorant sur le visage apres s'etre rasé. Je sais pas si vous etes professionnel de santé et si vous avez eu des cours sur la peau mais je ne vous referais pas l'etendu du cours pour vous prouver que vous vous trompez. l'
organe qu'est la peau a de multiples fonctions dont entre autre une de protection d'excretion et d'absorption. Les annexes cutanées participent egalement a la protection de la peau je fait allusion surtout aux glandes sebacees. Les enfants de 3mois ne ce mette pas beaucoup de deodorant .
Et surtout le debat n'est meme pas par quel type d'administration la concentration en AlH est la plus grande . Il est simplement que des enfants (allaité) étant immunisé naturellement par le lait maternelle jusqu'a 9mois qui plus est on une barriere hémato-encéphalique beaucoup plus perméable que celle d'un adulte étant donné que le tissus nerveux est en developpement (jusque tard) n'ont pas a etre systematiquement vacciné , les parents n'ont pas a subir de pression pour que leur enfant de 3mois ce fasse vacciner. La vaccination est une tres bonne choses mais la vaccination démesuré non. Je ne croit ni en la theorie du complot ni rien du tout simplement il y a des big pharma meme dans la vaccination et que lorsque qu'un prix nobel de médecine qui en plus est virologue de formation nous dit qu'il faut faire attention aux vaccins on commence a ce poser des questions . Demandé a un neurobiochimiste ce qu'il pense de cette adjuvant chez des sujets de 90jours. Et on en reparle apres ;) allez bonne journée
Afficher tout
Voila un commentaire que je trouve dangereux lors de ces débats :
Vous avancez des idées, plutot anti-vaccins au final, avec des arguments que manifestement vous ne maitrisez pas.
Je ne reviendrais pas sur la partie technique/scientifique simplement car je n'y connais rien.
Par contre en tant que parent, on est sensibilisé sur les vaccins (et non pas "on nous met la pression", déjà là mauvais point pour vous)
On nous explique simplement les tenants et aboutissants de la vaccination, et encore ca se résume surtout à répondre aux questions posées ou refiler une plaquette sur les vaccins enfin bon.
Mais surtout on démonte les légendes urbaines du style : "l'allaitement immunise le nourrisson jusqu'à ses 9 mois"
Voila l'exemple typique d'inepties qui faussent totalement l'opinion sur la vaccination.
Sortir des théories abracadabrantesques pour appuyer votre opinion est dangereux, et ça c'est juste pour la partie que je maitrisais, j'imagine même pas le reste de vos propos...

Enfin je concluerais avec ce que je dis à chaque discussion avec un anti-vaxxx : ce n'est pas une question de choix, c'est une question de couverture de santé. Ne pas se vacciner est au final extrèmement égoiste et inconscient, c'est mettre en danger des personnes qui aimeraient se vacciner, tout simplement à cause de raisons souvent infondées ou invérifiées.
La vaccination n'est pas parfaite, mais aujourd'hui on a rien de mieux.

a écrit : Ne dites pas que les vaccins ne rapportent rien aux labos, c'est environ 4 milliards de revenus par an rien que pour sanofi-aventis... Ou alors votre salaire est vraiment mirobolant pour que 4 milliards soit de la menu monnaie pour vous... Un pote au cousin de ma grand mère a vu un article qui disait même qu'ils gagnaient 400 milliards d'euros !!!!

Plus sérieusement, on peut faire dire ce qu'on veut aux chiffres.
4 milliards, ce n'est pas le bénéfice net de Sanofi sur les vaccins, c'est son chiffre d'affaire. Donc ça n'inclue pas les dépenses.
Pour ton info, Sanofi à un chiffre d'affaire global de 35 milliards en 2017, et ils ont dépensé cette même année 5,5 milliards en R&D. Leur bénéfice se fait sur les médicaments, pas sur les vaccins (comme tous les labos pharma...)

Et puis au final, qu'est ce qu'on en a foutre qu'ils puissent hypothétiquement engranger du pognon sur les vaccins ??
Perso, je suis prêt à payer des centaines d'euros pour être vacciné. Pour la santé, on ne compte pas !!!
Les vaccins sont gratuits ! Tu trouves encore le moyen de râler ? Qu'est ce que ca serait si ils étaient payant et réservés aux riches...

C'est un faux argument, comme beaucoup d'autres utilisés par les Antivax.
Et pendant ce temps là, l'homéopathie se porte à merveille...

Alors pour leolio et laristo . Visiblement les medecins ont raisons de vous parler avec des mots qui sont a votre portée. Je ne cherche a convaincre personne en réalité votre avis ne m'est pas d'une grande importance , non pas que je vous méprise loin de la vous auriez surement pleins de choses a m'apprendre sur vos domaines de prédilections je n'en doute pas(et ce n'est pas ironique) nn je precise apres on y voit des tons dans des lettres( ;) laristo)..
Donc n'allez pas voir un ton condescendant la ou il n'y en a pas. Chacun est libre de prendre parti la ou bon lui semble , si vous considérez que la vaccination TEL QUELLE EST PRATIQUEE en france est la meilleur dds choses qu'il soit et qu'elle est sans nul inconvénient , immuable , que l'homéopathie est une choses complètement absurde que montagnier et benveniste ne savent pas de quoi ils parlent en tout cas moins que vous visiblement vu votre véhémence (je fait allusion la au travaux sur l'eau cite par toto) . Alors ecoutez , je passe mon chemin car je suis d'un avis totalement opposé aux votre et notre debat est sterile car vous travestissez mes propos ( ;) n'est ce pas leolio) en disant que je suis anti vaccin etc... et considerez que vous n'avez rien a apprendre de personne . Ou bien peut etre que effectivement vous etes chimiste et immunologiste l'un et l'autre et dans ce cas je m'incline devant votre autorité intellectuelle et vous demande pardon pour ma profonde ignorance.
Cordialement

a écrit : Alors pour leolio et laristo . Visiblement les medecins ont raisons de vous parler avec des mots qui sont a votre portée. Je ne cherche a convaincre personne en réalité votre avis ne m'est pas d'une grande importance , non pas que je vous méprise loin de la vous auriez surement pleins de choses a m'apprendre sur vos domaines de prédilections je n'en doute pas(et ce n'est pas ironique) nn je precise apres on y voit des tons dans des lettres( ;) laristo)..
Donc n'allez pas voir un ton condescendant la ou il n'y en a pas. Chacun est libre de prendre parti la ou bon lui semble , si vous considérez que la vaccination TEL QUELLE EST PRATIQUEE en france est la meilleur dds choses qu'il soit et qu'elle est sans nul inconvénient , immuable , que l'homéopathie est une choses complètement absurde que montagnier et benveniste ne savent pas de quoi ils parlent en tout cas moins que vous visiblement vu votre véhémence (je fait allusion la au travaux sur l'eau cite par toto) . Alors ecoutez , je passe mon chemin car je suis d'un avis totalement opposé aux votre et notre debat est sterile car vous travestissez mes propos ( ;) n'est ce pas leolio) en disant que je suis anti vaccin etc... et considerez que vous n'avez rien a apprendre de personne . Ou bien peut etre que effectivement vous etes chimiste et immunologiste l'un et l'autre et dans ce cas je m'incline devant votre autorité intellectuelle et vous demande pardon pour ma profonde ignorance.
Cordialement
Afficher tout
Sinon il y a autre chose à attendre de votre part qu'un argument d'autorité ?

a écrit : Sinon il y a autre chose à attendre de votre part qu'un argument d'autorité ? En tout cas il n’y a que ça pour le convaincre.

@malpighi
Vous pouvez bien dire ce qui vous passe par la tête. Je ne vois rien de nouveau dans votre précédent message. Si votre objectif est d’apprendre, ce n’est pas la meilleure façon de présenter vos arguments.
En science, il y a des consensus. Ceux qui proposent des théories brisant les consensus sont souvent critiqués, mais ça ne veut pas dire qu’ils aient tort. Ils doivent proposer des preuves solides. C’est tout. Et alors le consensus change.
Peut-être avez vous raison. Peut être que vous êtes un lanceur d’alerte.
Présentez des faits. Des études.
Pour le moment, vous ne m’avez rien proposé qui me fasse douter des mes positions.

a écrit : Alors , lisez moi attentivement .
Tous d'abord on ne ce met jamais du deodorant sur le visage apres s'etre rasé. Je sais pas si vous etes professionnel de santé et si vous avez eu des cours sur la peau mais je ne vous referais pas l'etendu du cours pour vous prouver que vous vous trompez. l'
organe qu'est la peau a de multiples fonctions dont entre autre une de protection d'excretion et d'absorption. Les annexes cutanées participent egalement a la protection de la peau je fait allusion surtout aux glandes sebacees. Les enfants de 3mois ne ce mette pas beaucoup de deodorant .
Et surtout le debat n'est meme pas par quel type d'administration la concentration en AlH est la plus grande . Il est simplement que des enfants (allaité) étant immunisé naturellement par le lait maternelle jusqu'a 9mois qui plus est on une barriere hémato-encéphalique beaucoup plus perméable que celle d'un adulte étant donné que le tissus nerveux est en developpement (jusque tard) n'ont pas a etre systematiquement vacciné , les parents n'ont pas a subir de pression pour que leur enfant de 3mois ce fasse vacciner. La vaccination est une tres bonne choses mais la vaccination démesuré non. Je ne croit ni en la theorie du complot ni rien du tout simplement il y a des big pharma meme dans la vaccination et que lorsque qu'un prix nobel de médecine qui en plus est virologue de formation nous dit qu'il faut faire attention aux vaccins on commence a ce poser des questions . Demandé a un neurobiochimiste ce qu'il pense de cette adjuvant chez des sujets de 90jours. Et on en reparle apres ;) allez bonne journée
Afficher tout
D'ailleurs, j'ajoute à votre propos que les réactions corticochondriales sur les cytokines du nouveau-né entraînent à leur tour une immunité naturelle par la mémoire du mercure. Le bébé dès lors exposé aux doses massives du monoxyde de dihydrogène qui servent d'adjuvant majeur aux vaccins risque de présenter un profil d'urémie prophylactique dans les barrières calicométaboliques du pancréas, voire une importante pollakiurie au niveau des couches de polymères.

Vous voyez, moi aussi je peux donner les leçons sur des sujets que je ne maîtrise pas en me donnant l'air intelligent. Merci en tout cas de m'avoir fait rire, vous avez éclairé ma journée.

a écrit : Pas de référence précises, un ou deux articles vus en passant. Je me rappelle que certains proposaient le phosphate de calcium, qui est déjà utilisé en médecine, et qui est efficace et facilement disponible, et surtout bien mieux toléré par l'organisme. Il était d'ailleurs utilisé avant dans les vaccins, et son seul défaut était qu'il fallait parfois une injection supplémentaire.

Donc on sait et on peut produire des vaccins avec pour adjuvant un composant naturel du corps humain (du phosphate de calcium, on en a plein les os), mais on continu à utiliser un adjuvant qui peut, dans de très rare cas certes, provoquer des réactions violentes, ou la mort du vacciné.
Afficher tout
Ah bah voilà, j'ai lu un truc un jour... Moi je viens de chercher sur PubMed ce qu'il en est, et j'ai vu certaines études sur le phosphate de calcium (p.ex. doi.org/10.1080/14760584.2017.1355733), où l'on peut voir qu'il s'agit effectivement d'un candidat qui vaut la peine d'être examiné. Il faudra encore de nombreuses années pour en évaluer correctement la toxicité et l'efficacité pour qu'il soit approuvé comme adjuvant autorisé. Donc, non, on ne sait et on ne peut pas produire des vaccins avec pour adjuvant un composant naturel du corps humain.

a écrit : Alors pour leolio et laristo . Visiblement les medecins ont raisons de vous parler avec des mots qui sont a votre portée. Je ne cherche a convaincre personne en réalité votre avis ne m'est pas d'une grande importance , non pas que je vous méprise loin de la vous auriez surement pleins de choses a m'apprendre sur vos domaines de prédilections je n'en doute pas(et ce n'est pas ironique) nn je precise apres on y voit des tons dans des lettres( ;) laristo)..
Donc n'allez pas voir un ton condescendant la ou il n'y en a pas. Chacun est libre de prendre parti la ou bon lui semble , si vous considérez que la vaccination TEL QUELLE EST PRATIQUEE en france est la meilleur dds choses qu'il soit et qu'elle est sans nul inconvénient , immuable , que l'homéopathie est une choses complètement absurde que montagnier et benveniste ne savent pas de quoi ils parlent en tout cas moins que vous visiblement vu votre véhémence (je fait allusion la au travaux sur l'eau cite par toto) . Alors ecoutez , je passe mon chemin car je suis d'un avis totalement opposé aux votre et notre debat est sterile car vous travestissez mes propos ( ;) n'est ce pas leolio) en disant que je suis anti vaccin etc... et considerez que vous n'avez rien a apprendre de personne . Ou bien peut etre que effectivement vous etes chimiste et immunologiste l'un et l'autre et dans ce cas je m'incline devant votre autorité intellectuelle et vous demande pardon pour ma profonde ignorance.
Cordialement
Afficher tout
Bonjour

Je répondrai juste à votre passage sur l'homéopathie :
L'homéopathie a été inventée à une époque où le traitement principal était la saignée.
L'idée était donc intéressante et novatrice pour l'époque

Mais depuis, cette idée s'est heurtée à plus de 100 ans d'essais.
Tout d'abord il est démontré qu'il y a très peu de chance d'avoir une molécule active dans une dilution à 12CH (dilution au 1/100e 12 fois de suite)

Ensuite on a aussi rejeté pas mal de traitement médicamenteux depuis cette époque car nous nous sommes aperçu qu'ils étaient inefficaces voir dangereux.
Pourquoi pas l'homéopathie alors ?

Ensuite la dernière étude commandé par les laboratoires Boiron n'est pas terrible mais n'était pas faite pour comparer homéopathie et médicaments.

Tout ce qui a été fait jusqu'à maintenant tend à démontrer un effet plus que restreint (type placebo ?)

a écrit : Alors pour leolio et laristo . Visiblement les medecins ont raisons de vous parler avec des mots qui sont a votre portée. Je ne cherche a convaincre personne en réalité votre avis ne m'est pas d'une grande importance , non pas que je vous méprise loin de la vous auriez surement pleins de choses a m'apprendre sur vos domaines de prédilections je n'en doute pas(et ce n'est pas ironique) nn je precise apres on y voit des tons dans des lettres( ;) laristo)..
Donc n'allez pas voir un ton condescendant la ou il n'y en a pas. Chacun est libre de prendre parti la ou bon lui semble , si vous considérez que la vaccination TEL QUELLE EST PRATIQUEE en france est la meilleur dds choses qu'il soit et qu'elle est sans nul inconvénient , immuable , que l'homéopathie est une choses complètement absurde que montagnier et benveniste ne savent pas de quoi ils parlent en tout cas moins que vous visiblement vu votre véhémence (je fait allusion la au travaux sur l'eau cite par toto) . Alors ecoutez , je passe mon chemin car je suis d'un avis totalement opposé aux votre et notre debat est sterile car vous travestissez mes propos ( ;) n'est ce pas leolio) en disant que je suis anti vaccin etc... et considerez que vous n'avez rien a apprendre de personne . Ou bien peut etre que effectivement vous etes chimiste et immunologiste l'un et l'autre et dans ce cas je m'incline devant votre autorité intellectuelle et vous demande pardon pour ma profonde ignorance.
Cordialement
Afficher tout
Formidable, vous annoncez de ne pas prendre votre ton condescendant comme tel, tout ça pour pouvoir utiliser un ton condescendant... Quelle ironie.
Bref

En effet je ne suis pas biologiste ou immunologue, je suis un simple quidam qui se vaccine et vaccine sa famille car :
il n'y a rien, aujourd'hui, de mieux.

C'est tout, vous avez beau discourir et faire péter vos prétendus galons : vous mettez la vie d'autres personnes en danger que ce soit en ne vous vaccinant pas ou en tenant votre genre de propos que OUI je trouve dangereux car plein d'observations complètement à coté de la plaque.

J'ai conscience que je ne vous ferais pas changer d'avis mais, votre mode de vie (antivaxx oui en tout cas ça transparait) pourrait s'apparenter à quelqu'un roulant en sens inverse et dont l'argument principal serait : "Beh, c'est aux autres de m'éviter tiens !" L'argument est bon, MAIS, à coté de la plaque.

Néanmoins, je suis assez satisfait car si on reprend un peu les points de vues dans les commentaires et dans d'autres sources traitant de ce problème, des avis comme le votre même si ils sont en progression, sont finalement assez minoritaires, et ça c'est une bonne chose...

Je vous dis au revoir donc, et ne vous souhaite pas d'avoir un membre immunodéprimé dans votre famille, tant vous seriez malheureux de la voir mourir à cause de vous.