En Algérie, on a coupé internet durant le baccalauréat

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Le problème en Algérie, c'est que les fuites des sujets sont en grande partie dûes aux professeurs qui les vendent. La bas le baccalauréat est une institution, et c'est une honte absolue de ne pas l'obtenir, d'où les nombreuses tricheries. Certains vont même jusqu'à menacer les professeurs qui les prennent en flagrant délit...
Source: je suis algérienne.

a écrit : Tu as raison, il y a un décalage de niveau considérable entre le bac et les études supérieures, et c'est dû à la faiblesse du bac.
Il y une autre raison qui s'additionnent à tes chiffres : si seulement 30% des 25-35 ans ont un niveau d'étude supérieur, c'est aussi parce que notre société enco
urage à accès le CDI. Pas d'emprunt immobilier sans lui, difficultés à se loger sans garants etc...
Les CDI proposés à l'issue d'un bac pro sont rarement refusés...
Afficher tout
Oui, ta nuance est importante. Et mener des études supérieures n'est pas une fin en soi.

Toujours est-il que si on s'intéresse aux seuls inscrits en L1, seuls 41% d'entre eux décrochent leur licence au bout de 4 ans (et pas 3).
Notre société encourage aussi fortement ses jeunes à mener des études en université (même ceux qui n'y ont rien à y retirer) et ne met pas assez en valeur les filières technologiques et professionnelles.


Tous les commentaires (42)

Punir le pays entier plutôt que de faire son travail de surveillance.... Ouais....

Le problème en Algérie, c'est que les fuites des sujets sont en grande partie dûes aux professeurs qui les vendent. La bas le baccalauréat est une institution, et c'est une honte absolue de ne pas l'obtenir, d'où les nombreuses tricheries. Certains vont même jusqu'à menacer les professeurs qui les prennent en flagrant délit...
Source: je suis algérienne.

Un concours qui devrait être supprimé(en France on commence à y penser). Il y a tellement de pression sur les élèves et leurs familles que pendant les mois qui précèdent, tout tourne autour de ça. Il y'en a qui payent pour l'avoir et il y a ceux dont les parents s'endettent pour payer les cours particuliers. C'est très inégalitaire et ça ne fait pas de nous quelqu'un de bête si on le réussit pas et même pour accéder à certaines hautes écoles, il faut avoir une certaine moyenne ai bac.

Étonnant tout de même. Aujourd'hui sans internet l'économie s'en trouve meurtrie. Achat en ligne, traitement administratifs, contact de fournisseurs... ça me paraît être une des pires solutions envisageables, et surtout extrêmement injustes. Les sujets ne sont pas cachés avant les examens ? Tous les candidats passent l'épreuve en même, non ? Je comprends pas.

a écrit : Un concours qui devrait être supprimé(en France on commence à y penser). Il y a tellement de pression sur les élèves et leurs familles que pendant les mois qui précèdent, tout tourne autour de ça. Il y'en a qui payent pour l'avoir et il y a ceux dont les parents s'endettent pour payer les cours particuliers. C'est très inégalitaire et ça ne fait pas de nous quelqu'un de bête si on le réussit pas et même pour accéder à certaines hautes écoles, il faut avoir une certaine moyenne ai bac. Afficher tout Il faudrait le supprimer parce que son obtention est trop simple et qu'il constitue toujours un ticket d'entrée en université.

70% des 25-35 ans ont le bac aujourd'hui mais seul 30% ont un diplôme du supérieur. Y'a pas un problème ?

Ou alors on institue un concours d'entrée dans les universités pour qu'enfin s'arrête la sélection par l'échec.

a écrit : Il faudrait le supprimer parce que son obtention est trop simple et qu'il constitue toujours un ticket d'entrée en université.

70% des 25-35 ans ont le bac aujourd'hui mais seul 30% ont un diplôme du supérieur. Y'a pas un problème ?

Ou alors on institue un concours d'e
ntrée dans les universités pour qu'enfin s'arrête la sélection par l'échec. Afficher tout
Tu as raison, il y a un décalage de niveau considérable entre le bac et les études supérieures, et c'est dû à la faiblesse du bac.
Il y une autre raison qui s'additionnent à tes chiffres : si seulement 30% des 25-35 ans ont un niveau d'étude supérieur, c'est aussi parce que notre société encourage à accès le CDI. Pas d'emprunt immobilier sans lui, difficultés à se loger sans garants etc...
Les CDI proposés à l'issue d'un bac pro sont rarement refusés...

a écrit : Tu as raison, il y a un décalage de niveau considérable entre le bac et les études supérieures, et c'est dû à la faiblesse du bac.
Il y une autre raison qui s'additionnent à tes chiffres : si seulement 30% des 25-35 ans ont un niveau d'étude supérieur, c'est aussi parce que notre société enco
urage à accès le CDI. Pas d'emprunt immobilier sans lui, difficultés à se loger sans garants etc...
Les CDI proposés à l'issue d'un bac pro sont rarement refusés...
Afficher tout
Je maîtrise pas mon téléphone... *à EXCÈS

a écrit : Tu as raison, il y a un décalage de niveau considérable entre le bac et les études supérieures, et c'est dû à la faiblesse du bac.
Il y une autre raison qui s'additionnent à tes chiffres : si seulement 30% des 25-35 ans ont un niveau d'étude supérieur, c'est aussi parce que notre société enco
urage à accès le CDI. Pas d'emprunt immobilier sans lui, difficultés à se loger sans garants etc...
Les CDI proposés à l'issue d'un bac pro sont rarement refusés...
Afficher tout
Oui, ta nuance est importante. Et mener des études supérieures n'est pas une fin en soi.

Toujours est-il que si on s'intéresse aux seuls inscrits en L1, seuls 41% d'entre eux décrochent leur licence au bout de 4 ans (et pas 3).
Notre société encourage aussi fortement ses jeunes à mener des études en université (même ceux qui n'y ont rien à y retirer) et ne met pas assez en valeur les filières technologiques et professionnelles.

a écrit : Un concours qui devrait être supprimé(en France on commence à y penser). Il y a tellement de pression sur les élèves et leurs familles que pendant les mois qui précèdent, tout tourne autour de ça. Il y'en a qui payent pour l'avoir et il y a ceux dont les parents s'endettent pour payer les cours particuliers. C'est très inégalitaire et ça ne fait pas de nous quelqu'un de bête si on le réussit pas et même pour accéder à certaines hautes écoles, il faut avoir une certaine moyenne ai bac. Afficher tout Ce n'est pas un concours, c'est un examen - la différence est importante, et le principe est inégalitaire par conception Le but est de séparer ceux qui l'ont de ceux qui ne l'ont pas. La vie est dure, mais dans le monde réel, c'est comme ça que ça marche, il y a ceux qui y arrivent, et les autres.
De plus, ceux qui ont la pression sur les mois qui précèdent sont souvent ceux qui ont glandé pendant des années.
Le résultat au bac est un marqueur social, et ce sont les gens issus des classes moyennes et inférieures (j'en suis) qui ont le plus de difficultés à s'adapter au rituel de cet examen
Enfin, ce ne sont pas quelques grandes (on ne dit pas "hautes") écoles qui demandent une certaine moyenne, ce sont toutes qui veulent des mentions supérieures à "bien". Les facs sont pour les autres (c'est par là que je suis passé, comme beaucoup = IUT = Dut obtenu > hop au boulot!)

a écrit : Un concours qui devrait être supprimé(en France on commence à y penser). Il y a tellement de pression sur les élèves et leurs familles que pendant les mois qui précèdent, tout tourne autour de ça. Il y'en a qui payent pour l'avoir et il y a ceux dont les parents s'endettent pour payer les cours particuliers. C'est très inégalitaire et ça ne fait pas de nous quelqu'un de bête si on le réussit pas et même pour accéder à certaines hautes écoles, il faut avoir une certaine moyenne ai bac. Afficher tout Je suis d'accord pour le supprimer, mais pas pour ces raisons. Si tu es incapable de gérer la pression d'un diplôme avec plus de 80 % de réussite, c'est que tu n'es pas prêt pour les études supérieures et encore moins pour la vie active. C'est le principe d'un diplôme de faire une première sélection, le supprimer pour des raisons de confort individuel (tous ceux que je connais qui ont payé pour des cours particuliers ont commencé à travailler trop tard, ou alors étaient désintéressés et ce sont les parents qui forçaient le travail avec ces cours) revient à faire la sélection plus tard, ce qui sera plus douloureux.
Sur le principe, bien que ne faisant pas partie de l'élite, j'ai toujours du mal à calquer un modèle en ne prenant en compte que ceux qu'il ne favorise pas, bref j'ai du mal avec le nivellement par le bas.

Petit detail;
La panne était de 4 heures par jour (de 8h à 10h et de 13h à 15h) Pas non stop pendant 5 jours d'affilé (heureusement ^^')
De plus, ils possèdent plusieurs sujets de rechange en cas de fuite du premier.

D'ailleurs, la selection à l'université se fait grace à la moyenne au bac. C'est une sorte de Paces+prepa+concours d'ecoles réuni.
Ah, et le bac peut être repassé en candidat libre pour améliorer sa moyenne, et ce, un nombre illimité de fois.

Posté le

android

(19)

Répondre

a écrit : Un concours qui devrait être supprimé(en France on commence à y penser). Il y a tellement de pression sur les élèves et leurs familles que pendant les mois qui précèdent, tout tourne autour de ça. Il y'en a qui payent pour l'avoir et il y a ceux dont les parents s'endettent pour payer les cours particuliers. C'est très inégalitaire et ça ne fait pas de nous quelqu'un de bête si on le réussit pas et même pour accéder à certaines hautes écoles, il faut avoir une certaine moyenne ai bac. Afficher tout On est en train de parler du bac là?

a écrit : Le problème en Algérie, c'est que les fuites des sujets sont en grande partie dûes aux professeurs qui les vendent. La bas le baccalauréat est une institution, et c'est une honte absolue de ne pas l'obtenir, d'où les nombreuses tricheries. Certains vont même jusqu'à menacer les professeurs qui les prennent en flagrant délit...
Source: je suis algérienne.
Afficher tout
Merci pr cette info. c’est surprenant n’empêche, c’est une honte de pas l’avoir mais pas de tricher.

a écrit : Il faudrait le supprimer parce que son obtention est trop simple et qu'il constitue toujours un ticket d'entrée en université.

70% des 25-35 ans ont le bac aujourd'hui mais seul 30% ont un diplôme du supérieur. Y'a pas un problème ?

Ou alors on institue un concours d'e
ntrée dans les universités pour qu'enfin s'arrête la sélection par l'échec. Afficher tout
Aprés on n’est pas obligé d’aller à l’université ou dans une grande école. Les gens commencent à se rendre compte qu’il n’y a pas bcp de débouché au bout (j’ai été en fac)
Il n’y a pas de honte à choisir l’apprentissage ou l’artisanat. Il en faut et il y a de beaux métiers, aussi gratifiants que des hautes études.

Aprés je suis d’accord, le bac ne devrait pas être aussi déterminant surtout quand on voit ce qu’il est aujourd’hui.

Je tenais juste à dire que j’aime bien le nom de l’auteur de l’anecdote.
Voilà.

a écrit : Tu as raison, il y a un décalage de niveau considérable entre le bac et les études supérieures, et c'est dû à la faiblesse du bac.
Il y une autre raison qui s'additionnent à tes chiffres : si seulement 30% des 25-35 ans ont un niveau d'étude supérieur, c'est aussi parce que notre société enco
urage à accès le CDI. Pas d'emprunt immobilier sans lui, difficultés à se loger sans garants etc...
Les CDI proposés à l'issue d'un bac pro sont rarement refusés...
Afficher tout
Heureusement que des études à tout niveau peuvent proposer l apprentissage, bon ça dépend des études, le salaire est certes petit mais c'est toujours un plus niveau confort et mélanger théorie et pratique.

a écrit : Étonnant tout de même. Aujourd'hui sans internet l'économie s'en trouve meurtrie. Achat en ligne, traitement administratifs, contact de fournisseurs... ça me paraît être une des pires solutions envisageables, et surtout extrêmement injustes. Les sujets ne sont pas cachés avant les examens ? Tous les candidats passent l'épreuve en même, non ? Je comprends pas. Afficher tout oui ça m'a fait le même effet. un total non sens économique.
. car internet c'est pas juste un moteur de recherche et des sites Internet.
plus aucun email , plus de VPN , plus de télésurveillance des machines,ni de vidéo surveillance a distance, plus de payement par carte bleue (et oui beaucoup de TPE chez les commerçants communique par une simple ligne internet) énormément de choses se retrouve alors coupé .
peut être une erreur d'interprétation des reporters, et juste un blocage par exemple du port 80( et d'autres...)

a écrit : Merci pr cette info. c’est surprenant n’empêche, c’est une honte de pas l’avoir mais pas de tricher. Le fait de tricher ne met que toi face à ta conscience alors que ne pas l’obtenir te met face à ton échec ainsi que ton entourage.

a écrit : Je tenais juste à dire que j’aime bien le nom de l’auteur de l’anecdote.
Voilà.
Y'a comme un côté "Star-lord", des gardiens de la galaxie... :-)