Après la mort, les spermatozoïdes restent vivants

Proposé par
le
dans

36 heures après la mort, la putréfaction du corps commence, le cadavre prend une teinte verte, perd sa rigidité et devient flasque. Chez l'Homme, c'est le moment où les spermatozoïdes sont également tous morts. En effet, ils peuvent survivre entre 12 et 36 heures après la mort. Un cadavre peut donc être prélevé de sa semence et donner naissance à un enfant, ce qui s'est déjà produit, notamment aux Etats-Unis.


Tous les commentaires (82)

a écrit : Juste le prénom ? C’est juste? Il me semble que c'est justifiable en tout cas ;-)

a écrit : On est en 2018. On peut se définir comme une femme et avoir des organes genitaux masculins.
L’emploi de la majuscule permet de faire référence à l’espèce sans discrimination de genre. Et franchement ça coûte rien, même si on ne comprend pas.
En 2018 on est toujours un mâle quand on en a les attributs et une femelle quand on en a les attributs. La science a pas encore été politisée au point que ces conneries aient du sens.

a écrit : En 2018 on est toujours un mâle quand on en a les attributs et une femelle quand on en a les attributs. La science a pas encore été politisée au point que ces conneries aient du sens. Oui bravo. Maintenant on peut passer au niveau 2 et faire la distinction entre mâle/femelle et homme/femme, notamment dans le cas des transgenres.
Comme je le disais, ça coûte pas grand chose même si on ne comprend pas. Suffit de suivre l’actualité pour voir que cette distinction est importante pour les personnes concernées. Vous pouvez trouver que c’est une connerie, mais vous risquez de blesser des gens inutilement. Juste sur de là sémantique.

a écrit : La finalité est quand même différente ! Entre donner un organe et donner du sperme. En tout cas de mon point de vue.
Mais sur le fond, je comprends qu’on puisse se poser la question. Surtout que le don est anonyme.
Certes, donner la vie, j'admet que c'est différent que de la maintenir.

CELA DIT moi ca me choque pas à condition que ça fonctionne.
D'ailleurs je vais rajouter sur le papier de mes dernières volontés que j'autorise aussi le prélèvement des tétards, après vous en faites ce que vous voulez, je m'en fous, je suis mort et heureux de l'être! ^^

a écrit : Avec SCMB difficile de dire l’expression « on auras tout entendu ».

Encore moins pour caler cette anecdote dans certains dîner familial lol
Là j'admet que c'est un sujet dangereux a balancer au repas de noêl, mais il y a pire!
Exemple:
Le rascisme
l'écologie
le moteur à eau
l'intelligence artificielle
le complot du 11 septembre
la bombe atomique
les francs-maçons
le glyphosate...
(liste non exhaustive^^)

tu va voir, prends un des sujets au hasard et ca animera une soirée (planquez les calibres 12 avant, conseil d'ami)

a écrit : Oui bravo. Maintenant on peut passer au niveau 2 et faire la distinction entre mâle/femelle et homme/femme, notamment dans le cas des transgenres.
Comme je le disais, ça coûte pas grand chose même si on ne comprend pas. Suffit de suivre l’actualité pour voir que cette distinction est importante pour les personn
es concernées. Vous pouvez trouver que c’est une connerie, mais vous risquez de blesser des gens inutilement. Juste sur de là sémantique. Afficher tout
C'est pas de la vitesse 2, c'est de la connerie promue par des gens qui préfèrent forcer les autres à partager leurs délires plutôt que de s'adapter à la vérité.

Et c'est contre productif de jouer aux habits neufs de l'empereur plutôt que de chercher à soigner ces gens.

a écrit : C'est pas de la vitesse 2, c'est de la connerie promue par des gens qui préfèrent forcer les autres à partager leurs délires plutôt que de s'adapter à la vérité.

Et c'est contre productif de jouer aux habits neufs de l'empereur plutôt que de chercher à soigner ces gens.
Nier l’existence de la dysphorie de genre EST contre productif.
Votre discours s’apparente à celui des personnes considérant l’homosexualité comme un caprice ou un moyen d’attirer l’attention.

a écrit : Ils sont pas artificiels, ils sont en chair et os, pas virtuel ! MDR Il parlait de la fabrication...et pas des bébés eux mêmes !tchiiipp

a écrit : Si justement, elle est nécessaire car il s'agit de l'Homme en général, l'être humain si vous préférez. Cela indique que ça comprend aussi les femmes donc. Non elle n'est pas nécessaire...on parle de sexe et pas du genre Humain.aux dernières nouvelles les femmes n'ont pas de spermatozoïdes...

a écrit : Nier l’existence de la dysphorie de genre EST contre productif.
Votre discours s’apparente à celui des personnes considérant l’homosexualité comme un caprice ou un moyen d’attirer l’attention.
Je ne peux pas nier l'existence d'une maladie si je dis qu'il faut la soigner au lieu de faire semblant qu'elle a à definir la norme. Vous avez déjà soigné un caprice ? Non ? C'est normal.

C'est un peu comme votre histoire de niveau 2 ça, on peut refondre la langue française pour que vous compreniez un texte de quelques phrases correctement, ou vous pouvez juste réapprendre à lire correctement sans tirer des conclusions à l'opposé complet de ce que vous avez lu.

a écrit : Non elle n'est pas nécessaire...on parle de sexe et pas du genre Humain.aux dernières nouvelles les femmes n'ont pas de spermatozoïdes... Comme vous le dites, le fait de parler de spermatozoïdes implique directement qu'on parle de sujets mâles, quel intérêt donc de repréciser que c'est chez l'homme avec un h minuscule ?

Le H majuscule a plus de sens parce qu'il n'apporte pas d'information redondante.

a écrit : Je ne peux pas nier l'existence d'une maladie si je dis qu'il faut la soigner au lieu de faire semblant qu'elle a à definir la norme. Vous avez déjà soigné un caprice ? Non ? C'est normal.

C'est un peu comme votre histoire de niveau 2 ça, on peut refondre la langue française p
our que vous compreniez un texte de quelques phrases correctement, ou vous pouvez juste réapprendre à lire correctement sans tirer des conclusions à l'opposé complet de ce que vous avez lu. Afficher tout
Et comment on soigne la dysphorie de genre à votre avis ?

...

Vous savez des gens qui considère l’homosexualité comme un caprice il y en a un paquet. Est-ce que ça veut dire qu’ils ont raison ?

a écrit : Et comment on soigne la dysphorie de genre à votre avis ?

...

Vous savez des gens qui considère l’homosexualité comme un caprice il y en a un paquet. Est-ce que ça veut dire qu’ils ont raison ?
Réponse à votre première question dans un de mes messages.

En ce qui concerne la deuxième, aucun rapport. Je parle de ne pas inventer de concepts qui ne se basent sur rien, pas de caprices.

a écrit : Réponse à votre première question dans un de mes messages.

En ce qui concerne la deuxième, aucun rapport. Je parle de ne pas inventer de concepts qui ne se basent sur rien, pas de caprices.
Puisque vous semblez l’ignorer, je vais vous expliquer.
La dysphorie de genre, concept bien connu des psychiatres, peut se traiter de diverses manières et le changement de sexe en fait partie.
Vous êtes ridiculement intolérant. Et vous ne savez pas de quoi vous parlez. Allez donc vous instruire un peu avant de stigmatiser les gens.


P.S. Au cas où vous n’auriez pas compris, il y a bien des gens pour considérer l’homosexualité comme un caprice. Aujourd’hui on les considère comme homophobe. Vous vous êtes un transphobe. Bravo.

a écrit : Puisque vous semblez l’ignorer, je vais vous expliquer.
La dysphorie de genre, concept bien connu des psychiatres, peut se traiter de diverses manières et le changement de sexe en fait partie.
Vous êtes ridiculement intolérant. Et vous ne savez pas de quoi vous parlez. Allez donc vous instruire un peu ava
nt de stigmatiser les gens.


P.S. Au cas où vous n’auriez pas compris, il y a bien des gens pour considérer l’homosexualité comme un caprice. Aujourd’hui on les considère comme homophobe. Vous vous êtes un transphobe. Bravo.
Afficher tout
Pas besoin d'être transphobe pour trouver le concept de "jsuis un homme biologiquement mais dans ma tête je suis né femme, donc je suis une femme mais vu que j'aime les hommes, suis-je hétéro ou homosexuel, ou l'inverse ou..." bref, t'as saisi le concept !:p
Je connais justement quelqu'un qui de base était un homme, qui maintenant est une femme et qui sort avec...un homme qui avant était une femme, je suis très content pour eux mais WTF quand même ! Ma question douteuse est "ça s'accouple ces gens la ? >< Suis je transphobe ?

J'ai un très bon couple d'ami homosexuel, ils sont très charmant et je me tape de bon délire, mais juste, j'ai pas nécessairement envie de les voir se rouler une grosse pelle devant moi, suis-je homophobe ?

L'une des meilleures collègues de mon boulot est d'origine Marocaine et Musulmane, on rigole la plupart du temps en sortant des bonnes blagues sur les ethnies, je suis raciste ou c'est elle (bon, je me permets car son ouverture d'esprit le permet) ?

Bref, sortez vous les doigts du c..l avant de crier à l'infamie ! Ne pas comprendre un concept ne fais pas de vous un facho, ou alors les gens cons sont fachos et à ce compte la, 95% de la populace est facho !

Débat intéressant, mais pour lequel un commentaire (Batou78) n'a pas eu de réponses, il est possible de quantifier le nombre de sexe : féminin, masculin et ensuite ?

Je ne troll pas, je suis réellement curieux, je souhaite connaitre comment dénommer ces transgenres avant d'être taxé de suprématiste mâle blanc ou de transphobe à l'esprit étriqué.
J'ai souvent été rembarré sur cette question, je ne vois pas en quoi elle peut heurter surtout lorsque je la pose justement aux défenseurs de ces X nombre de genres différent (d'ailleurs combien y en a t'il ?)

J'ai appris récemment qu'un enième genre se disait "un enfant dans un corps d'adulte qui aime les enfants" (info ou intox, je trouve ça un peu gros) comment appelle-t'on ce genre si ce n'est pas pédophille ?

a écrit : Pas besoin d'être transphobe pour trouver le concept de "jsuis un homme biologiquement mais dans ma tête je suis né femme, donc je suis une femme mais vu que j'aime les hommes, suis-je hétéro ou homosexuel, ou l'inverse ou..." bref, t'as saisi le concept !:p
Je connais justement qu
elqu'un qui de base était un homme, qui maintenant est une femme et qui sort avec...un homme qui avant était une femme, je suis très content pour eux mais WTF quand même ! Ma question douteuse est "ça s'accouple ces gens la ? >< Suis je transphobe ?

J'ai un très bon couple d'ami homosexuel, ils sont très charmant et je me tape de bon délire, mais juste, j'ai pas nécessairement envie de les voir se rouler une grosse pelle devant moi, suis-je homophobe ?

L'une des meilleures collègues de mon boulot est d'origine Marocaine et Musulmane, on rigole la plupart du temps en sortant des bonnes blagues sur les ethnies, je suis raciste ou c'est elle (bon, je me permets car son ouverture d'esprit le permet) ?

Bref, sortez vous les doigts du c..l avant de crier à l'infamie ! Ne pas comprendre un concept ne fais pas de vous un facho, ou alors les gens cons sont fachos et à ce compte la, 95% de la populace est facho !
Afficher tout
C'est en tout cas le chemin emprunté par notre société occidentale, la bien-pensance comme cheval de bataille sur tous les sujets, quitte à oublier l'humour, l'autodérision, la science, les faits et notre liberté d'opinion.

a écrit : Pas besoin d'être transphobe pour trouver le concept de "jsuis un homme biologiquement mais dans ma tête je suis né femme, donc je suis une femme mais vu que j'aime les hommes, suis-je hétéro ou homosexuel, ou l'inverse ou..." bref, t'as saisi le concept !:p
Je connais justement qu
elqu'un qui de base était un homme, qui maintenant est une femme et qui sort avec...un homme qui avant était une femme, je suis très content pour eux mais WTF quand même ! Ma question douteuse est "ça s'accouple ces gens la ? >< Suis je transphobe ?

J'ai un très bon couple d'ami homosexuel, ils sont très charmant et je me tape de bon délire, mais juste, j'ai pas nécessairement envie de les voir se rouler une grosse pelle devant moi, suis-je homophobe ?

L'une des meilleures collègues de mon boulot est d'origine Marocaine et Musulmane, on rigole la plupart du temps en sortant des bonnes blagues sur les ethnies, je suis raciste ou c'est elle (bon, je me permets car son ouverture d'esprit le permet) ?

Bref, sortez vous les doigts du c..l avant de crier à l'infamie ! Ne pas comprendre un concept ne fais pas de vous un facho, ou alors les gens cons sont fachos et à ce compte la, 95% de la populace est facho !
Afficher tout
Si tu penses que l’homosexualité est un caprice, oui c’est de l’homophobie. Parce que c’est un argument qui sert à stigmatiser les homosexuels.
Que tu n’es pas envie de voir des homos s’embrasser, c’est ton droit, libre à toi de te cacher les yeux ou d’aller faire un tour. Et ça n’a rien à voir avec ce que je dis (on pourrait appliquer le même raisonnement avec un couple hétérosexuel en fait).

Ne pas comprendre un concept et s’ériger contre, c’est fachiste. La moindre des choses, c’est de se renseigner un minimum. 95% de la population n’applique pas cette façon de faire !

Mais bon les clichés ont la vie dure. Les dépressifs font semblants, les homosexuels et les transsexuels veulent faire leurs intéressants.

Je ne vois pas le rapport avec les blagues racistes, qui sont... des blagues... Si vous pensiez ce que vous dites dans vos blagues et que votre amie le savait, ça la ferait quand même rire ?

P.S. Initialement j’interviens en réponse à un commentaire qui coupe les cheveux en quatre pour l’emploi ou non d’une majuscule en les coupant moi-même en huit. Je ne suis pas en train de défendre les théories sur la non-binarité et les genderfluids. Juste la possibilité pour une personne de souffrir de son identité sexuelle biologique.

a écrit : Débat intéressant, mais pour lequel un commentaire (Batou78) n'a pas eu de réponses, il est possible de quantifier le nombre de sexe : féminin, masculin et ensuite ?

Je ne troll pas, je suis réellement curieux, je souhaite connaitre comment dénommer ces transgenres avant d'être taxé de suprématis
te mâle blanc ou de transphobe à l'esprit étriqué.
J'ai souvent été rembarré sur cette question, je ne vois pas en quoi elle peut heurter surtout lorsque je la pose justement aux défenseurs de ces X nombre de genres différent (d'ailleurs combien y en a t'il ?)

J'ai appris récemment qu'un enième genre se disait "un enfant dans un corps d'adulte qui aime les enfants" (info ou intox, je trouve ça un peu gros) comment appelle-t'on ce genre si ce n'est pas pédophille ?
Afficher tout
Personnellement je n’ai pas vraiment d’avis sur la théorie des genres multiples et infinis. A mon avis, si pour être heureuse une personne doit se définir comme homme cis-homosexuel les jours pairs, comme femme trains-hétérosexuel les jours impairs et comme asexuée type poêle à frire les jours fériés, pourquoi devrait-on l’en empêcher ? Qu’il y est une réalité physiologique (génétique, éducation, traumatisme) derrière ce besoin ou pas , la souffrance elle est bien réelle. Qu’est-ce que ça peut bien coûter d’accorder aux gens le droit de se définir comme ils le souhaitent tant qu’on reste dans le cadre de la loi et que c’est salvateur pour les personnes concernées ?
Je fais personnellement une distinction entre le sexe qu’on a l’impression avoir et les préférences sexuelles. Si tu te définis comme une femme (alors que tu es biologiquement un homme) et que tu aimes les femmes, tu te définiras comme homosexuelLE.
Je me répète encore mais faut faire la différence entre ceux qui se posent vraiment des questions et ceux qui ont un avis immuable du type « c’est un caprice ». Pour ma part je pense qu’il n’existe pas de questions bête.
D’ailleurs c’est pas parce que je dis ce que je dis que je suis un fervent défenseur des SJW que je trouve pour la plupart complètement stupides et illogiques (cf le très connu « je ne suis pas un homme, Monsieur. »)

Pour ta dernière question, tu peux aller te renseigner sur le net à propos de la paraphilie.
C’est une notion assez vague qui permet de « classer » les différentes déviances sexuelles par rapport à une norme. L’homosexualité a été pendant longtemps considéré comme une paraphilie. Certaines paraphilie sont illégales comme la pédophilie ou la zoophilie.