Le premier moteur électrique a presque 200 ans

Proposé par
le

Le premier moteur électrique, la roue de Barlow, fut construit en 1822 soit 34 ans avant le premier moteur à combustion. Toutefois, le coût élevé des batteries et leur faible autonomie favorisa le développement du moteur à explosion pour remplacer les machines à vapeur trop encombrantes.


Tous les commentaires (24)

a écrit : Diantre ! Tu as raison ! Mon prof m'a appris des conneries. Ce ne sont que des dates :)

J'ai eu plusieurs profs de méca me parlant de moteurs "à explosion" sans jamais pointer que c'était faux.

A priori, les premiers brevets font bien mention de moteur à explosion OU à combustion interne, on retrouve les deux termes. Je crois qu'il s'agit simplement d'une nuance de vocabulaire où les ingénieurs de l'époque ont fait l'amalgame entre Combustion rapide et Explosion.
Les sciences ont ensuite progressé (chimie, science du nucléaire, etc) et on a commencé à distinguer explosion, détonation, déflagration, combustion en fonction de la vitesse du front de flamme et de la notion de propagation. L'explosion est instantanée en tout point d'un mélange combustible tandis que la combustion se propage à travers le mélange combustible.

Il y a donc bien combustion dans un moteur à essence à allumage commandé car il y a propagation du front de flamme à travers le mélange. On parle d'une déflagration.
(ce qui est troublant, c'est que la page wikipedia de "déflagration" parle d'explosion tandis que la page "détonation" parle de combustion...)
C'est bien beau tout ça mais du coup quid du moteur Diesel ou il y a auto-allumage par compression. La combustion est instantanée en tout points du mélange à un instant t, non ? Du coup, explosion ?

a écrit : Une première question très simple et en prenant juste le cas de la France qui résoudra le problème de l’électrique c’est trop cool. Comment, fait-on pour faire rouler 32Millions de véhicule électrique ? Déjà qu’en pleine été et en plein hivers la France (quasiment première productrice d’électricité) arrive parfois à peine à subvenir à ces besoins...
En + avec la sortie du nucléaire, j’attends une toute bonne réponse argumentée, au vue de l’écologie c’est trop fuuuun, fuck l’énergie fossile.
Afficher tout
Bah c'est très simple: on se fait élire, on met en route un programme débile durant le quinquennat et on laisse se débrouiller l'élu du quinquennat suivant. Entre temps on profite de la vie... Ça dure depuis des décennies et ça ne s'arrêtera que quand on sentira le choc avec le mur. Ensuite ce sera chacun pour soi.

C'est un tout, il faut regarder la proportion du moteur électrique dans la globalité des applications. L'automobile n'étant qu'une d'entre elle. Depuis longtemps l'industrie base la quasi-totalité de ses applications motorisées sur l'électrique, je n'ose pas imaginer si tout ces moteurs était à combustion...
C'est se voiler la face de dire que des contraintes sociétales ont éteint la piste des moteurs électriques dans l'automobile. Les contraintes sont exactement les mêmes aujourd'hui qu'il y a 100 ans car l'électricité est une énergie de transmission et non une énergie utile, donc difficilement stockable. Point. Le jour où le stockage de l'énergie électrique sera viable, les voitures électriques seront naturellement préférées.

a écrit : Détrompe toi. Les premiers moteurs à pistons alternatifs fonctionnaient à des régimes très bas, de l'ordre du 500 tours/minutes maximum avec un diagramme de distribution pas du tout étalé et un taux de compression très bas. Alors mème avec de l'essence pourrie qui a un indice d'octane faible les fronts de flamme de dépassaient pas les 300km/h. Souvent même le mélange air essence était tellement mal réglé qu'il n'y avait aucune inflammation, d'où les fameuses pétarades d'échappement que l'on entend sur les très vieilles voitures ou dans les films (le mélange non brûlé est enflammé au tour d'après alors qu'il est dans le conduit d'échappement).
Pour info : le moteur 4 temps a été inventé avant le moteur 2 temps.
Afficher tout
Merci pour cette explication sur les "pétarades", je me sent un peu moins bête :)