La dernière aborigène de Tasmanie a eu droit à une chanson

Proposé par
le
dans

En 1993, le groupe australien Midnight Oil a rendu hommage à Truganini, dernière aborigène de Tasmanie. Le corps de cette dernière fut conservé au Tasmanian Museum jusqu’en 1976. C’était la dernière représentante de son peuple disparu par la présence coloniale anglaise au début du XIXe siècle.

En l’espace de 30 ans, la population aborigène chuta de 6000 à 300 individus avant de s’éteindre complètement avec le décès Truganini.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Je trouve cela très bien de rendre hommage au peuple aborigène les seul qui ne tu pas notre terre Par contre d'autres tuent la langue de Molière.

a écrit : C'est ce qui s'appelle tomber dans le panneau ! Les colons débarquent, déciment la population, puis lui rendent hommage, et il y a des gens qui trouvent ça très bien ! C'est donc le groupe Midnight Oil qui a décimé les aborigènes ? Les salauds !

a écrit : Je trouve cela très bien de rendre hommage au peuple aborigène les seul qui ne tu pas notre terre Comme le signale SeregonShow il faut relativiser l'impact des populations indigenes sur leur environnement. Ce n'est pas parce qu'une population est plus respectueuse sur son environnement qu'il faut la considerer comme exemplaire. D'après 'Sapiens' de Yuval Noah Harari (et cela est repris par pas mal d'historiens), plus de la moitié des grands mamifères ont purement disparus dans le millénaire qui suivait l'arrivée de l'homme sur leur territoire. Ceci est d'ailleurs plus facilement démonstrable sur des zones du globe peuplées plus tardivement par l'homme, comme le continent américain mais aussi l'Australie et la Nouvelle Zélande. Bien entendu depuis notre révolution industrielle et surtout depuis quelques décencies on explose tous les records d'extermination du monde animal et de notre planète en général.


Tous les commentaires (31)

A savoir que c’est principalement les maladies qui ont décimé ce peuple. Comme à chaque découverte colonialiste

Je trouve cela très bien de rendre hommage au peuple aborigène les seul qui ne tu pas notre terre

a écrit : Je trouve cela très bien de rendre hommage au peuple aborigène les seul qui ne tu pas notre terre Par contre d'autres tuent la langue de Molière.

a écrit : Je trouve cela très bien de rendre hommage au peuple aborigène les seul qui ne tu pas notre terre Attention à ne pas tomber dans de l'indigénisme pur! Il est vrai que les aborigènes ne détruisaient pas la Terre, mais seulement parce qu'ils étaient moins nombreux! On idealise trop souvent les population indigènes (aborigènes, civilisations précolombiennes, amerindiens). Par exemple, pour ce qui concerne les indiens d'Amérique du Nord, on les a souvent considéré comme des peuples particulièrement vertueux et sans défauts. Pourtant aujourd'hui, les amérindiens vivants encore sont en proie à l'alcoolisme et à la drogue. Évidemment, ce déclin a été amené par les colons et la situation créée par les américains aujourd'hui. Je dis seulement qu'il ne faut pas faire preuve d'indigénisme, avant la colonisation européenne arrive en Amérique, les amérindiens n'étaient pas parfaits.

a écrit : A savoir que c’est principalement les maladies qui ont décimé ce peuple. Comme à chaque découverte colonialiste Non en tasmanie c'est surtout le massacre par les colons, ils on forcais les natives de tasmani a immigrer sur le continent.... et ils ont exécuté le reste.

Etre conservés au Musée d'histoire naturelle : nous savons au moins ce qui nous attend.

a écrit : C'est ce qui s'appelle tomber dans le panneau ! Les colons débarquent, déciment la population, puis lui rendent hommage, et il y a des gens qui trouvent ça très bien ! C'est donc le groupe Midnight Oil qui a décimé les aborigènes ? Les salauds !

a écrit : Je trouve cela très bien de rendre hommage au peuple aborigène les seul qui ne tu pas notre terre C'est ce qui s'appelle tomber dans le panneau ! Les colons débarquent, déciment la population, puis lui rendent hommage, et il y a des gens qui trouvent ça très bien !

Un cheval de Troie, puis 2 puis 3 etc etc... Puis le peuple indigène disparaît... c est la preuve irréfutable et en plus... Visible devant nous de ce massacre autorisé. Les religions c est la même chose... Des musulmans sont venu en Malaysie, Indonésie et tout un peuple a du se convertir... C est devant nos yeux aujourd'hui. Les insectes et animaux aussi... Les hommes et les animaux aussi.... Combien d animaux et d arbres ont disparus (exterminés) depuis que l' homme est la et son peuple a grandit et a coupé les forêts et jungles ?

a écrit : Je trouve cela très bien de rendre hommage au peuple aborigène les seul qui ne tu pas notre terre Comme le signale SeregonShow il faut relativiser l'impact des populations indigenes sur leur environnement. Ce n'est pas parce qu'une population est plus respectueuse sur son environnement qu'il faut la considerer comme exemplaire. D'après 'Sapiens' de Yuval Noah Harari (et cela est repris par pas mal d'historiens), plus de la moitié des grands mamifères ont purement disparus dans le millénaire qui suivait l'arrivée de l'homme sur leur territoire. Ceci est d'ailleurs plus facilement démonstrable sur des zones du globe peuplées plus tardivement par l'homme, comme le continent américain mais aussi l'Australie et la Nouvelle Zélande. Bien entendu depuis notre révolution industrielle et surtout depuis quelques décencies on explose tous les records d'extermination du monde animal et de notre planète en général.

J'imagine meme pas la sensation quand t'apprends que t'es le dernier representant de ton peuple...

Posté le

windowsphone

(18)

Répondre

a écrit : Attention à ne pas tomber dans de l'indigénisme pur! Il est vrai que les aborigènes ne détruisaient pas la Terre, mais seulement parce qu'ils étaient moins nombreux! On idealise trop souvent les population indigènes (aborigènes, civilisations précolombiennes, amerindiens). Par exemple, pour ce qui concerne les indiens d'Amérique du Nord, on les a souvent considéré comme des peuples particulièrement vertueux et sans défauts. Pourtant aujourd'hui, les amérindiens vivants encore sont en proie à l'alcoolisme et à la drogue. Évidemment, ce déclin a été amené par les colons et la situation créée par les américains aujourd'hui. Je dis seulement qu'il ne faut pas faire preuve d'indigénisme, avant la colonisation européenne arrive en Amérique, les amérindiens n'étaient pas parfaits. Afficher tout "Ils sont en proies à l'alcoolisme et à la drogue"... Comme tous les pauvres en fait. Rien à voir avec le fait de descendre d'amérindiens.

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Un cheval de Troie, puis 2 puis 3 etc etc... Puis le peuple indigène disparaît... c est la preuve irréfutable et en plus... Visible devant nous de ce massacre autorisé. Les religions c est la même chose... Des musulmans sont venu en Malaysie, Indonésie et tout un peuple a du se convertir... C est devant nos yeux aujourd'hui. Les insectes et animaux aussi... Les hommes et les animaux aussi.... Combien d animaux et d arbres ont disparus (exterminés) depuis que l' homme est la et son peuple a grandit et a coupé les forêts et jungles ? Afficher tout Quelqu'un a compris ?

a écrit : C'est ce qui s'appelle tomber dans le panneau ! Les colons débarquent, déciment la population, puis lui rendent hommage, et il y a des gens qui trouvent ça très bien ! Sommes nous responsables des actes commis par nos ancêtres ?
Vous avez 4 heures.

a écrit : Quelqu'un a compris ? moi et insectes indigènes religieux pas comprendre non plus...

a écrit : C'est ce qui s'appelle tomber dans le panneau ! Les colons débarquent, déciment la population, puis lui rendent hommage, et il y a des gens qui trouvent ça très bien ! On est pas responsable de ses ancetres
J'en ai un dont le surnom etait :" les mains sanglantes " ca fait pas de moi une criminelle

a écrit : C'est ce qui s'appelle tomber dans le panneau ! Les colons débarquent, déciment la population, puis lui rendent hommage, et il y a des gens qui trouvent ça très bien ! Personnellement je trouve bien d’évoquer cela. Si on veut aller de l’avant il ne faut pas cacher le passé par du négationnisme ni accuser les descendants des peuples ayant commis ces actes d’un autre âge.
Par exemple Nantes ancien port négrier a construit un mémorial de l'esclavage plutôt bien fait. Il faut pardonner mais pas oublier (comme disent les vendéens).

a écrit : Par contre d'autres tuent la langue de Molière. Sachant que Molière est soupçonné de n’avoir écris « correctement » aucun de ses textes , il est plus sage de considérer le français comme la langue de Victor Hugo ;)

a écrit : Attention à ne pas tomber dans de l'indigénisme pur! Il est vrai que les aborigènes ne détruisaient pas la Terre, mais seulement parce qu'ils étaient moins nombreux! On idealise trop souvent les population indigènes (aborigènes, civilisations précolombiennes, amerindiens). Par exemple, pour ce qui concerne les indiens d'Amérique du Nord, on les a souvent considéré comme des peuples particulièrement vertueux et sans défauts. Pourtant aujourd'hui, les amérindiens vivants encore sont en proie à l'alcoolisme et à la drogue. Évidemment, ce déclin a été amené par les colons et la situation créée par les américains aujourd'hui. Je dis seulement qu'il ne faut pas faire preuve d'indigénisme, avant la colonisation européenne arrive en Amérique, les amérindiens n'étaient pas parfaits. Afficher tout L’indigénisme est un mouvement politique et littéraire. C’est pas une empathie aveugle à l’indigène et à ses « vertus ».
Moins nombreux ? Je sais pas si vous avez entendu parler de Cahokia ou encore d’Angkor et de ses 750 000 habitants. Pourtant nulle trace de saccage ou de catastrophe écologique . Comme le massacre des bisons.
Vous parlez de défauts, amené par les colons surtout.
Honnêtement j’ai l’impression que vous avez du mal à accepter le fait que sous couvert de civiliser les autres peuples. Les colons étaient surtout des imposteurs qui voulaient avant tout les richesse et rien d’autres.
Les aborigènes d’Australie connaissaient les gisements miniers mais ne les ont jamais exploités avec cette avarice si caractéristique des colons.
Tout ces peuples vivaient en osmose avec leurs environnements. Pas de gaspillage. Pas de déforestation. Pas de pollutions.

Prenez juste le temps de lire ce lien Wikipedia fr.m.wikipedia.org/wiki/Aborigènes_d%27Australie

Avec cet extrait on se rends un peu compte de la « civilisation »

« Bien qu'au départ le but était la défense des Aborigènes, en particulier dans les zones reculées, des auteurs estiment que le rôle de protecteur conférait un pouvoir de contrôle disproportionné, allant jusqu'à pouvoir déterminer quels individus peuvent se marier, où ils doivent résider et voyager, ainsi que la mainmise sur la gestion de leurs moyens financiers. »

Donc quand vous dites «  les amérindiens n’étaient pas parfaits. »
J’ai juste envie de dire...lol