On a autant de forêts en France qu'au Moyen Âge

Proposé par
le

Tous les commentaires (62)

a écrit : Là tu oublies clairement quelque chose. C'est un peu comme la pollution, les métiers pénible, en France on arrivera à améliorer tout ça. Mais à quel prix.
Aujourd'hui s'il y a de plus en plus de forêt en France , c'est parce qu'il y en a de moins en moins en Roumanie, ou en Chine et qu&#
039;on importe...
Pareil pour la pollution... On délocalise tout, même la déforestation !

Pensez y !
Afficher tout
C'était une plaisanterie, rien de plus.

''qu'elle en avait'' et non pas ''qu'elle n'en avait''.
Pardon d'en émettre un pataquès mais ça m'en troue le callipyge ! Par la vulve d'une péripatéticienne, respecte à minima notre langue qui permet une effervescence de transmissions d'habiles biais cognitifs via de simples enchaînements de croquignollettes syllabes, merde !

Par contre, si la surface est la meme, les arbres sont probablement differents. A mon avis pour reboiser il y a beaucoup d endroits où on a dû planter des especes d arbres a croissance rapide.

a écrit : ''qu'elle en avait'' et non pas ''qu'elle n'en avait''.
Pardon d'en émettre un pataquès mais ça m'en troue le callipyge ! Par la vulve d'une péripatéticienne, respecte à minima notre langue qui permet une effervescence de transmissions d'h
abiles biais cognitifs via de simples enchaînements de croquignollettes syllabes, merde ! Afficher tout
On peut faire cette remarque sans tout ce discour.
Ça va faire hors sujet et on avait déjà eu ce genre de débat sur un autre commentaire mais la langue française est une langue vivante et elle évolue avec le temps, on ne parle pas le même français que nos aïeux alors je comprends pas pourquoi s'énerver comme ça.

a écrit : Les vrais écologistes sans doute. Et c'est bien le problème avec les prétendus écologistes qui déplorent que la consommation de papier revient à couper des arbres et qui croient que c'est en économisant du papier qu'on va sauver cette planète. Ils ne réfléchissent pas plus qu'Idéfix qui pleure chaque fois qu'on abat un arbre. Afficher tout J'aimerais bien connaître l'étendue de vos compétences et de votre formation qui vous permet d'en juger... Je vous emmène sur le terrain quand vous voulez pour vous en dire un peu plus.. ca vous rendra moins catégorique.

a écrit : Je pense qu'à cette époque là, les DOM-TOM, c'était pas vraiment "français", je dis ça… Justement si autrefois on ne prenait pas en considération la Guyane (car pas française) et que maintenant on la prend on considération, ça change tout comme le dit angband.

On parle ici de la France métropolitaine ? Parce que si les DOM-COM sont compris dans les chiffres actuels alors qu'il ne l'étaient sûrement pas dans les chiffres du Moyen Âge ça fausse l'analyse

a écrit : J'aimerais bien connaître l'étendue de vos compétences et de votre formation qui vous permet d'en juger... Je vous emmène sur le terrain quand vous voulez pour vous en dire un peu plus.. ca vous rendra moins catégorique. Sur quel terrain ? Au milieu de l'océan pour observer le continent de plastique, dans les airs pour observer l'augmentation de gaz à effet de serre, sous terre pour observer la pollution des nappes phréatiques ou sur terre dans un champ cultivé avec des pesticides cancérogènes ? Et je n'ai cité que quelques exemples, même pour les endroits accessibles une vie ne suffirait pas à constater tous les dégâts faits par l'homme.

a écrit : C'est l'Autriche qui a un plan de conservation forestière très poussés depuis plusieurs années.

La raison de la déforestation au moyen âges sont pour accroître les surfaces agricoles et fournir des bois d'oeuvre et de chauffage font passer le territoire de l'ancienne Gaule d'un tau
x de boisement de 90 % à moins de 15 % seulement.

La déforestation aujourd'hui est bien plus localisé sur les forêts tropicales.

Ceci étant, en France, des projets de parc de loisirs, d'aménagement routiers, de centre de vacances mettent en danger le patrimoine forestier français.
Afficher tout
Pas en danger.
Nous avons TROP de forêts en France, tous les ingénieurs de l' ONF sont unanimes. Car une forêt, ça s'entretient, et nous n'en avons pas les moyens.

a écrit : Sur quel terrain ? Au milieu de l'océan pour observer le continent de plastique, dans les airs pour observer l'augmentation de gaz à effet de serre, sous terre pour observer la pollution des nappes phréatiques ou sur terre dans un champ cultivé avec des pesticides cancérogènes ? Et je n'ai cité que quelques exemples, même pour les endroits accessibles une vie ne suffirait pas à constater tous les dégâts faits par l'homme. Afficher tout Vous me parlez de réchauffement climatique, de qualité des eaux souterraines, de l'impact des phyrosanitaires et vous ne voyez pas le rapport avec la gestion forestière ? Ca en devient risible là ! On est pas sur une carte avec une belle frontière bien nette entre tout ça, tous des enjeux sont imbriqués : stockage du C, épuration des eaux, tamponage des pesticides, préservation des espèces. Vous ne voyez que le sommet de l'iceberg, il n'y a pas QUE le continent de plastique qui compte !
Arrêtez alors d'insulter ces "pseudo écologistes" comme dans vos messages précédant alors que manifestement votre culture ne toise guère que celle d'Idéfix, dont vous parliez.
On est une appli qui met en avant l'échange de connaissances (anecdotiques ou pas) et vous êtes là à vous pavaner sans rien savoir sur rien, alors qu'il y aurait tant de choses intéressantes à propos desquelles discuter. C'est assez triste pour ceux qui lisent.

a écrit : Insultez vous si vous voulez entre gentilshommes fortement cultivés mais laissez Idefix tranquille ! Il ne vous a rien fait et moi je l’aime bien. C'est un dégât collatéral, tout le monde aime Idéfix ! Mes excuses.

a écrit : Vous me parlez de réchauffement climatique, de qualité des eaux souterraines, de l'impact des phyrosanitaires et vous ne voyez pas le rapport avec la gestion forestière ? Ca en devient risible là ! On est pas sur une carte avec une belle frontière bien nette entre tout ça, tous des enjeux sont imbriqués : stockage du C, épuration des eaux, tamponage des pesticides, préservation des espèces. Vous ne voyez que le sommet de l'iceberg, il n'y a pas QUE le continent de plastique qui compte !
Arrêtez alors d'insulter ces "pseudo écologistes" comme dans vos messages précédant alors que manifestement votre culture ne toise guère que celle d'Idéfix, dont vous parliez.
On est une appli qui met en avant l'échange de connaissances (anecdotiques ou pas) et vous êtes là à vous pavaner sans rien savoir sur rien, alors qu'il y aurait tant de choses intéressantes à propos desquelles discuter. C'est assez triste pour ceux qui lisent.
Afficher tout
Insultez vous si vous voulez entre gentilshommes fortement cultivés mais laissez Idefix tranquille ! Il ne vous a rien fait et moi je l’aime bien.

a écrit : Vous me parlez de réchauffement climatique, de qualité des eaux souterraines, de l'impact des phyrosanitaires et vous ne voyez pas le rapport avec la gestion forestière ? Ca en devient risible là ! On est pas sur une carte avec une belle frontière bien nette entre tout ça, tous des enjeux sont imbriqués : stockage du C, épuration des eaux, tamponage des pesticides, préservation des espèces. Vous ne voyez que le sommet de l'iceberg, il n'y a pas QUE le continent de plastique qui compte !
Arrêtez alors d'insulter ces "pseudo écologistes" comme dans vos messages précédant alors que manifestement votre culture ne toise guère que celle d'Idéfix, dont vous parliez.
On est une appli qui met en avant l'échange de connaissances (anecdotiques ou pas) et vous êtes là à vous pavaner sans rien savoir sur rien, alors qu'il y aurait tant de choses intéressantes à propos desquelles discuter. C'est assez triste pour ceux qui lisent.
Afficher tout
Ah ! Vous dites maintenant que tous les enjeux sont imbriqués, mais vous vouliez m'emmener "sur le terrain"... Il y a un terrain où on voit les enjeux imbriqués ou vous vouliez me montrer seulement la gestion forestière ? Et pourquoi vous faites comme si j'avais dit qu'il n'y a que le continent de plastique qui compte alors que j'ai dit justement le contraire ? Ce qui est risible c'est justement de dire "la qualité du reboisement est un des plus gros enjeux actuels", car c'est peut-être vrai du point de vue des coléoptères ou même des agents de l'ONF mais on est ici sur une plate-forme généraliste et pas spécialisée dans l'agroforesterie alors au risque d'insister je maintiens que, non, la qualité du reboisement n'est pas un des plus gros enjeux actuels. Mais rassurez vous, je n'ai pas dit non plus que c'est inutile, et quand je parle des pseudo-écologistes, ce n'est pas contre les gens qui oeuvrent dans un domaine bien précis mais néanmoins très utile, comme vous apparemment, même si leur passion les conduit peut-être à lui donner un peu plus d'importance qu'isl ne devraient, mais bien contre ceux qui n'ont rien compris aux véritables enjeux et se vantent d'être des écologistes et se permettent même de juger les autres alors que leur empreinte sur la planète n'est pas meilleure qu'une autre. J'aime bien les livres en papier et ceux qui croient que c'est pas bien parce qu'il faut abattre des arbres et que ça contribue à la déforestation se fourrent le doigt dans l'oeil, surtout si c'est pour lire en ligne, ce qui consomme énormément d'énergie, en partie fossile et nucléaire, ou pour ne pas lire du tout ce qui est encore pire !

Est-ce-qu'on parle de forêts de qualité avec biodiversité, ou de réserve à bois ? Dans le second cas c'est comme si ce n'était pas de la forêt.

a écrit : Ce n'est pas moi qui oppose les choses, c'est vous qui avez employé "au contraire" et avez affirmé que c'est un des "plus gros enjeux actuels". Mais je suis d'accord avec vous : c'est l'un des plus gros enjeux actuels pour le coléoptère qui se demande, dans sa futaie, quel sera l'avenir de ses petits enfants. Sauf que l'humanité est nourrie par ces écosystèmes et il serait très présomptueux d'affirmer qu'on puisse s'en passer. Or a l'heure actuelle la première atteinte a la biodiversité est bien la surexploitation des ressources, et l'artificialisation des sols (=morcellement des terres, urbanisation et déforestation/"reforestation", sachant qu'il n'y a qu'en France qu'on appelle forêt un bois avec une seul essence, cf mes profs, chercheurs en biologie-écologie). Le réchauffement climatique et la pollution sont à l'heure actuelle des problèmes qui touchent moins la biodiversité, malheureusement lorsque la machine climatique va s'emballer la situation risque bien de s'inverser. En attendant c'est pas le cas et c'est par ce genre de discours encore moins au fait des connaissances scientifiques que ceux que vous caricaturer que la situation empire. Nutella (groupe ferrero) par exemple, que vous critiquez, fais partie des modèles dans la gestion de "forêt" durable pour sa production d'huile de palme. Donc il faudrait savoir, vous êtes pour ou contre ? On a le droit d'en manger ou pas ?

Bien sur qu'il y a des choses à faire, mais si on ne change pas radicalement les choses (et je pense notamment à la décroissance) l'humanité court à sa perte, et chercher un compromis win-win/pro-business/croissance verte comme celui que ponde les ministères, ça leur sauvera leurs élections mais je pense pas qu'on puisse en dire autant de nos civilisations.

a écrit : Vous me parlez de réchauffement climatique, de qualité des eaux souterraines, de l'impact des phyrosanitaires et vous ne voyez pas le rapport avec la gestion forestière ? Ca en devient risible là ! On est pas sur une carte avec une belle frontière bien nette entre tout ça, tous des enjeux sont imbriqués : stockage du C, épuration des eaux, tamponage des pesticides, préservation des espèces. Vous ne voyez que le sommet de l'iceberg, il n'y a pas QUE le continent de plastique qui compte !
Arrêtez alors d'insulter ces "pseudo écologistes" comme dans vos messages précédant alors que manifestement votre culture ne toise guère que celle d'Idéfix, dont vous parliez.
On est une appli qui met en avant l'échange de connaissances (anecdotiques ou pas) et vous êtes là à vous pavaner sans rien savoir sur rien, alors qu'il y aurait tant de choses intéressantes à propos desquelles discuter. C'est assez triste pour ceux qui lisent.
Afficher tout
J'argumente, puisque vous parlez de stockage du carbone, c'est vrai qu'en France, nos forêts (majoritairement artificielle) ont plutôt tendance à stocker le carbone, en dépit des impacts négatifs sur la biodiversité qu'elles ont pu occasionner. Mais ce n'est pas le cas de toutes les forêts. Les forêts en climat froids ont plutôt tendance à émettre du carbone danseur globalité, tandis que dans les climats tempérés la tendance est plutôt a la neutralité. Ce n'est que dans les climats chauds (avec des forêts du genre tropical) qu'on constate un stockage du carbone significatif.

a écrit : Sauf que l'humanité est nourrie par ces écosystèmes et il serait très présomptueux d'affirmer qu'on puisse s'en passer. Or a l'heure actuelle la première atteinte a la biodiversité est bien la surexploitation des ressources, et l'artificialisation des sols (=morcellement des terres, urbanisation et déforestation/"reforestation", sachant qu'il n'y a qu'en France qu'on appelle forêt un bois avec une seul essence, cf mes profs, chercheurs en biologie-écologie). Le réchauffement climatique et la pollution sont à l'heure actuelle des problèmes qui touchent moins la biodiversité, malheureusement lorsque la machine climatique va s'emballer la situation risque bien de s'inverser. En attendant c'est pas le cas et c'est par ce genre de discours encore moins au fait des connaissances scientifiques que ceux que vous caricaturer que la situation empire. Nutella (groupe ferrero) par exemple, que vous critiquez, fais partie des modèles dans la gestion de "forêt" durable pour sa production d'huile de palme. Donc il faudrait savoir, vous êtes pour ou contre ? On a le droit d'en manger ou pas ?

Bien sur qu'il y a des choses à faire, mais si on ne change pas radicalement les choses (et je pense notamment à la décroissance) l'humanité court à sa perte, et chercher un compromis win-win/pro-business/croissance verte comme celui que ponde les ministères, ça leur sauvera leurs élections mais je pense pas qu'on puisse en dire autant de nos civilisations.
Afficher tout
Je suis contre le (ou la pour les puristes) Nutella pour 2 bonnes raisons : 1) d'un point de vue diététique c'est une catastrophe (plein de sucre et d'acides gras saturés) : ça nous prépare des futurs obèses et diabétiques, et 2) d'un point de vue écologique aussi car c'est de l'hypocrisie de parler d'huile de palme durable. Et je m'explique : on a dit la même chose de Total qui voulait (ou a peut-être même obtenu, je n'ai pas suivi cette affaire de très près) incorporer de l'huile de palme dans son carburant, et on a dit "oui mais c'est écologique car c'est de l'huile de palme durable et c'est pour diminuer la consommation de carburants fossiles". Quelle hypocrisie ! Il faut bien comprendre que la demande d'huile de palme augmente et pour la satisfaire on déforeste à tout va en Indonésie au grand dam des gibbons et autre biodiversité ou au Cameroun et là ce sont des humains, les Pygmées, qui sont menacés. Donc si certains gros acheteurs (Ferrero, Total, etc.) mettent en avant leur gestion durable, ça veut simplement dire qu'ils raflent la production durable et qu'ils laissent la production pas durable aux autres acheteurs qui communiquent moins sur la provenance de leur huile de palme. Mais si Ferrero et Total cessaient d'acheter de l'huile de palme, on pourrait vendre l'huile de palme durable aux autres et on n'aurait plus besoin de détruire de forets puisque la demande baisserait. Donc tous les acheteurs ont une part de responsabilité dans la déforestation et c'est seulement en baissant la demande globalement, y compris de ceux qui prétendent que leur approvisionnement est durable, qu'on va cesser la déforestation et sauver les gibbons et les Pygmées.

La vache, ca bagarre, c'est exactement le genre de sujet que j'ai pas envie de lire parce que c'est n'importequoi.

Je n'aurai qu'une chose à dire, l'anecdote est vraie, mais juste parce qu'on achète notre bouffe à l'étranger et que de se casser le cul à faire pousser de la bouffe sur des restanques n'est plus rentable alors autant y laisser pousser des arbres.

A 20 centime le kilo de blé... ca paye même pas les impôts!

Du coup, quelqu'un m'explique pourquoi doit-on "s'occuper d'une forêt" plutôt que la laisser faire sa vie ?
Je ne parle pas de l'entretien des chemins ou des éléments balisés mais bien du fait d'enlever les arbres tombés ou morts etc. Je ne vois pas trop l'intérêt biologique.

Proverbe du jour : "Ce n'est pas le chevreuil qui traverse la route, c'est la route qui traverse la forêt."

a écrit : Du coup, quelqu'un m'explique pourquoi doit-on "s'occuper d'une forêt" plutôt que la laisser faire sa vie ?
Je ne parle pas de l'entretien des chemins ou des éléments balisés mais bien du fait d'enlever les arbres tombés ou morts etc. Je ne vois pas trop l'intérêt bio
logique.

Proverbe du jour : "Ce n'est pas le chevreuil qui traverse la route, c'est la route qui traverse la forêt."
Afficher tout
C'est marrant que tu pose cette question parce que je suis emmerdé, et je répondrai... parce que c'est obligatoire.
Cherche pas a comprendre, j'ai 8 hectares de forêt et on me casse les c.. en permanence parce que ceci et cela faut couper ci faut laisser pousser ça, alors que je te rejoins sur ton commentaire: fous la paix à la forêt, elle a pas besoin des humains pour exister... !