Il y a 3 classes de vivant dans la mer

Proposé par
Invité
le

Dans la mer, on distingue trois classes de vivant : le plancton (les organismes qui dérivent), le necton (organismes marins capables de nager contre le courant : la plupart des poissons et des mammifères marins), et le benthos (ceux qui vivent près du fond).

Il existe 2 sortes de plancton : le phytoplancton, qui capte l’énergie du Soleil grâce à sa chlorophylle, et le zooplancton qui se nourrit du phytoplancton.


Commentaires préférés (3)

Le personnage Plancton dans Bob l'Éponge n'est donc pas un plancton ^^

Est-ce que cela veut dire que les méduses sont du plancton ?

a écrit : Est-ce que cela veut dire que les méduses sont du plancton ? Du zooplancton effectivement. D'ailleurs certaines méduses sont vraiment extraordinaires. Par exemple, la turritopsis nutricula est littéralement immortelle car elle inverse tout simplement le processus de vieillesse...
fr.wikipedia.org/wiki/Turritopsis_nutricula
secouchermoinsbete.fr/?q=turritopsis

Pour revenir au sujet, l'anecdote précise "dans la mer" mais cette classification est valide également pour les lacs et les fleuves d'eau douce.


Tous les commentaires (16)

Le personnage Plancton dans Bob l'Éponge n'est donc pas un plancton ^^

Est-ce que cela veut dire que les méduses sont du plancton ?

a écrit : Est-ce que cela veut dire que les méduses sont du plancton ? Du zooplancton effectivement. D'ailleurs certaines méduses sont vraiment extraordinaires. Par exemple, la turritopsis nutricula est littéralement immortelle car elle inverse tout simplement le processus de vieillesse...
fr.wikipedia.org/wiki/Turritopsis_nutricula
secouchermoinsbete.fr/?q=turritopsis

Pour revenir au sujet, l'anecdote précise "dans la mer" mais cette classification est valide également pour les lacs et les fleuves d'eau douce.

a écrit : Du zooplancton effectivement. D'ailleurs certaines méduses sont vraiment extraordinaires. Par exemple, la turritopsis nutricula est littéralement immortelle car elle inverse tout simplement le processus de vieillesse...
fr.wikipedia.org/wiki/Turritopsis_nutricula
secouchermoinsbete.fr/?q
=turritopsis

Pour revenir au sujet, l'anecdote précise "dans la mer" mais cette classification est valide également pour les lacs et les fleuves d'eau douce.
Afficher tout
Il est bien plus difficile de déterminer quel animal peut aller contre le courant ou va au fond de l'eau dans un lac sans courant et avec 20m de profondeur mais la caractéristique de cet animal dans l'océan est toujours identique lorsqu'il change de bassin.

Le phytoplancton étant à la base de la chaîne alimentaire et le benthos sont drs animaux capables de résider à des pressions extrêmes (plusieurs dizaines voire centaines de bar).

Et il y a mestongues, organisme plastique qui se trouve au bord des plages en été et qui se nourrit de beignets ou de glace.

a écrit : Il est bien plus difficile de déterminer quel animal peut aller contre le courant ou va au fond de l'eau dans un lac sans courant et avec 20m de profondeur mais la caractéristique de cet animal dans l'océan est toujours identique lorsqu'il change de bassin.

Le phytoplancton étant à la base d
e la chaîne alimentaire et le benthos sont drs animaux capables de résider à des pressions extrêmes (plusieurs dizaines voire centaines de bar). Afficher tout
Que la classification soit difficile à établir est une chose mais cela n’empêche pas sa validité dans tous les milieux aquatiques.

A-t-on d'ailleurs résolu le paradoxe du plancton ?
Le plancton pose problème aux scientifiques car il contrarie le principe naturel d'exclusion compétitive des espèces. Dans un environnement donné, il ne peut y avoir plus d'espèces que de niches écologiques pouvant les accueillir. Or, dans un litre d'eau de mer par exemple, la diversité planctonique est tellement importante pour si peu de niches écologiques qu'on ne comprend pas comment cette diversité peut survivre. On a appelé cela le paradoxe du plancton. Il existe plusieurs théories pour y répondre dont la principale est la surestimation de la taille des niches nécessaire à la survie de chacun de ces organismes microscopique.
Il est possible qu'il y ait de nouvelles explications aujourd'hui mais je ne les connais pas.

a écrit : Est-ce que cela veut dire que les méduses sont du plancton ? Je pensais que la méduse avait la capacité de mouvoir contre le courant mais vos commentaires me font comprendre que non...
Je me coucherais doublement moins bête alors.

Et les poissons volants ?
Ils volent contre le vent
Ça mérite une catégorie !!

a écrit : Je pensais que la méduse avait la capacité de mouvoir contre le courant mais vos commentaires me font comprendre que non...
Je me coucherais doublement moins bête alors.
Je pense qu'elle "peut" mais il lui manque un cerveau pour le "vouloir".

Je ne sais pas si une anecdote en parle mais au passage tant qu'on en parle, c'est le phytoplancton qui est responsable de l'odeur de la mer.

Je trouve dommage qu'il n'y ait jamais d'anecdotes en relation. Pourtant il en existe déjà pas mal rien que sur le plancton :
secouchermoinsbete.fr/10427-le-plancton-erre-comme-son-nom-lindique

Peut-être serait-il possible de laisser les auteurs des anecdotes citer les anecdotes existantes pouvant avoir un lien comme on le fait déjà pour les sources. Ou simplement rajouter un systèmes de mots clés sur chaque anecdote permettant d'accéder à toutes celles qui parlent des mêmes sujets. Je sais bien que la fonction recherche existe mais elle fonctionne uniquement sur la recherche de caractère et non de mot clés.
Pour l'exemple, hier je voulais savoir s'il existait des anecdotes parlant de l'iode. J'en ai trouvé à la 3ème page de recherche après celles parlant de "période", de "diode", de "biodégradable".

a écrit : Le personnage Plancton dans Bob l'Éponge n'est donc pas un plancton ^^ Eh si ! Plankton mange des plats en hologrammes et les hologrammes sont de la projection de lumière dont les planctons se nourrissent.

a écrit : Du zooplancton effectivement. D'ailleurs certaines méduses sont vraiment extraordinaires. Par exemple, la turritopsis nutricula est littéralement immortelle car elle inverse tout simplement le processus de vieillesse...
fr.wikipedia.org/wiki/Turritopsis_nutricula
secouchermoinsbete.fr/?q
=turritopsis

Pour revenir au sujet, l'anecdote précise "dans la mer" mais cette classification est valide également pour les lacs et les fleuves d'eau douce.
Afficher tout
Juste impressionnant (je suis allé voir le lien) cette histoire de méduse « immortelle » cela peux faire l’objet d’une anecdote à part entière !

a écrit : Juste impressionnant (je suis allé voir le lien) cette histoire de méduse « immortelle » cela peux faire l’objet d’une anecdote à part entière ! Regarde le deuxième lien ;)

C’est presque pareil chez les humains. Mais ça n’a pas le même sens...

a écrit : Juste impressionnant (je suis allé voir le lien) cette histoire de méduse « immortelle » cela peux faire l’objet d’une anecdote à part entière ! Déjà publiée il y a des années :)