Les dépenses transport de certaines entreprises sont vertigineuses

Proposé par
le

Le transport des employés peut coûter cher pour une entreprise, surtout lorsqu'ils doivent aller à l'autre bout du monde. Ainsi, Apple dépense chaque année 150 millions de dollars rien que chez la compagnie United Airlines, dont 35 millions uniquement pour les vols San Francisco / Shangaï, réservant 50 places par jour pour ce trajet.


Tous les commentaires (62)

a écrit : Converti en petit carton sur le pare-brise, ca fait combien ?

EDIT : plus sérieusement, on est en plein dans la pollution inutile (comme soulevé par TybsXckZ, qui a vraiment un pseudo horrible à citer !!!!)
Ahahahah je vois que mon post a marqué les esprits :p

Effectivement là ca ne sert pas à grand chose.
1 fois par semaine à la limite... mais faire la tournée des fournisseurs,pas besoin de 350 personnes...
On est d'accord donc

a écrit : On parle de Apple là. Dans le genre "entreprise capitaliste" elle se pose facilement sur le podium. Ce qui veut dire que si les mecs pouvaient économiser du temps et de l'argent ils l'auraient fait depuis longtemps. C'est pas toi qui va leur apprendre à faire leur métier. Bah tu vois, j’en doute sérieusement.
Les grandes entreprises de ce type gaspillent énormément d’argent.
Toutes les personnes qui ont travaillé pour de grandes entreprises savent bien le gaspillage régulier qui est effectué.
Pour le « prestige », pour plaire aux cadres sup. Pour faire « hype ».
Capitaliste, ça veux pas dire efficace, ça veux dire que ça recherche l’hégémonie du pouvoir, et à reconstituer une caste d’aristocrates.
Ça ressemble plus à des sectes : Ceux du bas, les clients et les fournisseurs raquent à mort, pour que ceux du haut se payent leur bureau en ronce de noyer.
C’est ça le capitalisme.
Si tu penses le contraire, dis toi que n’importe quelle entreprise capitaliste pourrait économiser des millions en direction, des milliers de types super compétents accepteraient des salaires ordinaires pour les postes de pouvoir, et pourtant on en trouve un paquet de big boss au salaire démesuré.

Les économies et la rigueur, c’est seulement pour ceux du bas, je t’assure. ^^

a écrit : Oui oui je connais cette théorie. Celui qui prône l’écologie est fou et celui qui consomme à outrance un bon capitaliste qui fait du business.
On en reparle dans 30 ans quand il faudra manger des cailloux.
Pas du tout ma théorie, que vous m'imposez.
L'écologie est UN des critères à prendre en compte parmi des dizaines d'autres. L'intégrité ne voit que ça. Il croit bêtement sans réfléchir à toutes les âneries qu'ont lui insuffle : réchauffement climatique, etc... Tout cela façonné son univers, l'obsède, et il ne comprend pas quon prenne des décisions non ecolos

a écrit : Pas du tout ma théorie, que vous m'imposez.
L'écologie est UN des critères à prendre en compte parmi des dizaines d'autres. L'intégrité ne voit que ça. Il croit bêtement sans réfléchir à toutes les âneries qu'ont lui insuffle : réchauffement climatique, etc... Tout cela façonné son univer
s, l'obsède, et il ne comprend pas quon prenne des décisions non ecolos Afficher tout
Je ne sais pas vraiment si je dois répondre quand je vois que pour toi le réchauffement climatique est "une ânerie".
Tu mets en exergue toute l'incompétence de l'espère humaine (moi inclus) à modifier son comportement même en cas de grand danger . L'écologie devrait justement être le seul critère à prendre en compte dans nos choix. Or il ne l'est que très peu voire pas du tout. Quand ta maison brûle, tu restes dedans pour finir ton feuilleton à la télé ?Psychologiquement, c'est intéressant comme comportement. Après la stupeur devant les chiffres avancés par l'ensemble des chercheurs du monde entier, pas mal d'humain sont encore dans le déni le plus complet. D'autres essayent déjà de marchander. J'imagine que personnellement j'ai atteint le stade dépressif de l'acceptation.

a écrit : Si une boîte comme Apple fait ça, c'est qu'elle y trouve son compte, et sa réussite mondiale devrait en faire réfléchir plus d'un. Concernant la "pollution" qui fait bondir certains : il s'agit de vols réguliers, pas d'avions affrétés ; donc pas d'avion en plus dans le ciel. Alors si quelqu'un peut (ou sait) prendre le temps de calculer le poids de 50 personnes et la consommation supplémentaire de l'avion avec ou sans les 50 passagers :) A mon avis on est dans le pouillème, et je ne suis même pas sûr que ça change quoi que ce soit. Afficher tout Tout à fait. De mon côté, avec ou sans mes déchets, le camion poubelle passe 3 fois par semaine, l'usine de recyclage trie les déchets et la rue est parfois nettoyée. Avec ou sans ma consommation, le bœuf sera élevé et abattu, le petit chinois ira à la mine, et la forêt sera "nettoyée". Je vois vraiment pas pourquoi se prendre la tête dans ce cas là.
Je trolle évidement, et j'en profite pour te citer comme un parfait exemple des décisions absurdes sociales. Je ne me souviens plus du titre du livre, mais je me souviens bien que dans le cas des décisions absurdes, dans l'industrie, beaucoup sont liées aux circuits de décision, où personne n'a vraiment tord - individuellement - mais où la décision collective est quand même la mauvaise.

a écrit : Encore une fois, tu penses que si le voisin fait pire, on as tous les droits. Pour rappel, l'atmosphère ne connait pas nos frontières terrestres. Tu raisonnes comme si le réchauffement climatique datait d'hier. La pollution Européenne durant toute sa période industrielle est également à prendre en compte. C'est sur aujourd'hui, les français peuvent se targuer de ne pas trop "polluer" avec leurs belles centrales nucléaires. Utilisons ton raisonnement jusqu'au bout et coupons les arbres ! Bah oui ils rejettent également du CO2 comme tout être vivant.

J'ai du mal à comprendre le discours de certains sur ce site. On peut reprocher aux gilets jaunes qui vont travailler d'utiliser leur voitures par contre pas touche au cadres sup. et aux avions. C'est le même problème à la fin. Et l'anecdote est encore plus caractéristique de notre modèle économique exponentiel que la planète ne peut sustenter.
Puisque tu veux qu'on proposes des solutions, on peut tout simplement utiliser un outil formidable comme la fiscalité. Si on taxe les produits délocalisés en fonction du nombre de km qu'ils ont à parcourir pour atteindre le consommateur, je pense qu'Apple et autres réfléchiraient à deux fois avant de choisir le lieu de production.

Le seul point où tu as raison c'est que le cancer est généralisé et personne ne veut faire de chimio.
Afficher tout
L'outil formidable qu'est la fiscalité? On est déjà tellement taxé que le moindre ajout déclenche un mouvement social, et l'émeute actuelle a été provoquée justement par des taxes dites écolo...

a écrit : L'outil formidable qu'est la fiscalité? On est déjà tellement taxé que le moindre ajout déclenche un mouvement social, et l'émeute actuelle a été provoquée justement par des taxes dites écolo... Ce n’est pas parce que l’outil est mal utilisé qu’il n’est pas génial. On ne plante pas des clous avec une hache.

a écrit : 150 millions sur 750 milliards ca ne fais jamais que 0,02% du budget.
Sinon bonjour la pollution
Pourquoi sur 750 milliards ?

a écrit : Et moi je parle de pollution, pas de gagner de l’argent.
C’est sur que pour gagner de l'argent avec le travail des enfants, le non traitement des déchets, l’externalisation de la production, l’obscolescence forcée, le marketing à outrance, le montage fiscal le plus complexe au monde, ce sont les champions.
Sauf qu'en l'occurrence réduire la pollution va de pair avec gagner de l'argent. D'où mon commentaire...

a écrit : Bah tu vois, j’en doute sérieusement.
Les grandes entreprises de ce type gaspillent énormément d’argent.
Toutes les personnes qui ont travaillé pour de grandes entreprises savent bien le gaspillage régulier qui est effectué.
Pour le « prestige », pour plaire aux cadres sup. Pour faire « hype ».
Capitaliste, ça veux pas dire efficace, ça veux dire que ça recherche l’hégémonie du pouvoir, et à reconstituer une caste d’aristocrates.
Ça ressemble plus à des sectes : Ceux du bas, les clients et les fournisseurs raquent à mort, pour que ceux du haut se payent leur bureau en ronce de noyer.
C’est ça le capitalisme.
Si tu penses le contraire, dis toi que n’importe quelle entreprise capitaliste pourrait économiser des millions en direction, des milliers de types super compétents accepteraient des salaires ordinaires pour les postes de pouvoir, et pourtant on en trouve un paquet de big boss au salaire démesuré.

Les économies et la rigueur, c’est seulement pour ceux du bas, je t’assure. ^^
Afficher tout
"Je t'assure ^^" -> Tu me sors un discours digne d'un congrès du Parti de Gauche, sans aucune source pour appuyer tes arguments, et tu oses sortir un vieux "je t'assure" avec un smiley bien arrogant. Apprends déjà à remettre en question tes opinions après tu viendras assurer ce que tu veux.

a écrit : 150 millions sur 750 milliards ca ne fais jamais que 0,02% du budget.
Sinon bonjour la pollution
En fait 150.000.000 ca ne represente que entre 100.000 et 300.000 vols maximum....Ca me semble peu pour une entreprise de 80000 personnes multinationale.

a écrit : "Je t'assure ^^" -> Tu me sors un discours digne d'un congrès du Parti de Gauche, sans aucune source pour appuyer tes arguments, et tu oses sortir un vieux "je t'assure" avec un smiley bien arrogant. Apprends déjà à remettre en question tes opinions après tu viendras assurer ce que tu veux. Pas besoins de sources pour dire que le ciel est bleu.

Mais parfois il faut bien le rappeler tant la propagande capitaliste pourrait nous faire oublier des évidences.

Le gaspillage dans les entreprises en faveurs des plus haut placés dans la hiérarchie est une évidence pour quiconque a travaillé dans une entreprise.

a écrit : Pas besoins de sources pour dire que le ciel est bleu.

Mais parfois il faut bien le rappeler tant la propagande capitaliste pourrait nous faire oublier des évidences.

Le gaspillage dans les entreprises en faveurs des plus haut placés dans la hiérarchie est une évidence pour quiconque a travaillé dans une entreprise.
Gaspillage en faveur? En faveur? Vous pensez sérieusement que les "hauts places" sont contents d être dans un hôtel à 10000 km de leur famille, ne parlons pas des autres qui ne sont pas hauts places du tout et aussi au bout du monde . Votre remarque est soit rigolote soit envieuse....Ceci dit il y a un peu de naïveté dans le côté "necessaire" de certains commentateurs ....C est politiquement nécessaire, mais ces voyages adressent rarement des problèmes qui ne pourraient se régler en videoconference... J espère que les jeunes générations plus connectée sauront adresser cela dans un monde plus technologique.

a écrit : Gaspillage en faveur? En faveur? Vous pensez sérieusement que les "hauts places" sont contents d être dans un hôtel à 10000 km de leur famille, ne parlons pas des autres qui ne sont pas hauts places du tout et aussi au bout du monde . Votre remarque est soit rigolote soit envieuse....Ceci dit il y a un peu de naïveté dans le côté "necessaire" de certains commentateurs ....C est politiquement nécessaire, mais ces voyages adressent rarement des problèmes qui ne pourraient se régler en videoconference... J espère que les jeunes générations plus connectée sauront adresser cela dans un monde plus technologique. Afficher tout Je n’ai jamais dit que c’était inutile, je dis que c’est évitable. Soit il faut revoir le mode de fonctionnement de l’entreprise (déléguer à des cadres sur place, vidéoconférence, détacher des cadres pour une durée plus longue que quelques jours, faire des colloques une fois par an avec l’ensemble des cadres mondiaux pour situer la stratégie, etc.). Soit il faut revoir le modèle économique de l’entreprise et arrêter la délocalisation. Même si dans l’exemple de l’anecdote il n’est pas uniquement question de production mais également de présence sur le marché asiatique.

a écrit : Pas besoins de sources pour dire que le ciel est bleu.

Mais parfois il faut bien le rappeler tant la propagande capitaliste pourrait nous faire oublier des évidences.

Le gaspillage dans les entreprises en faveurs des plus haut placés dans la hiérarchie est une évidence pour quiconque a travaillé dans une entreprise.
Descartes ferait un quadruple salto arrière dans sa tombe en lisant ton commentaire. En fait ton commentaire apparaîtrait désespérant à n'importe quel homme un peu instruit.

a écrit : Descartes ferait un quadruple salto arrière dans sa tombe en lisant ton commentaire. En fait ton commentaire apparaîtrait désespérant à n'importe quel homme un peu instruit. Ce qui aurait été bien avec ton commentaire quelque peu "insultant", c'est d'y ajouter des contre-arguments. Il me semble même que ta manière d'utiliser le bon sens soit à l'inverse de ce que préconise Descartes.

a écrit : Ce qui aurait été bien avec ton commentaire quelque peu "insultant", c'est d'y ajouter des contre-arguments. Il me semble même que ta manière d'utiliser le bon sens soit à l'inverse de ce que préconise Descartes. Bah mon argument c'est que dire "Je vois le ciel bleu donc il est bleu" ça va à l'encontre de pas mal de règles de la recherche. Pour faire simple c'est un comportement d'idiot.

a écrit : Après ils ont les moyens,
cela me choque pas plus que ça..

Pour ce qui parle de pollution j'imagine que vous rouler en bicyclette et que votre smartphone ou ordinateur n'a jamais occasionner de pollution lors de la fabrication et de l'acheminement au magasin...
Tous coupable et tous responsable
Tu paris bien, je roule en vélo et mon portable et d'occasions.

a écrit : Bah mon argument c'est que dire "Je vois le ciel bleu donc il est bleu" ça va à l'encontre de pas mal de règles de la recherche. Pour faire simple c'est un comportement d'idiot. Apprend que le témoignage est une preuve alors qu’une source n’est pas une preuve.

La mode de rechercher des sources partout, liée à Wikipedia n’est pas dû à une recherche de preuve ou de véracité, c’est lié à une recherche de dé-culpabilisation.
Si l’info s’avère être un fake, une source permet de dire au juge « c’est pas moi qui ai menti, je n’ai fais que rapporter »
C’est le seul intérêt des sources.

Autrefois, les journalistes n’apportaient aucune sources, il les cachaient même. En revanche ils assumaient en leur nom propre leurs propos, et affichaient les preuves.

Au demeurant, la science laisse la part belle à l’expérimentation et a l’observation directe. Donc oui, dire que le ciel est bleu après l’avoir observé, c’est ça le comportement scientifiques. Dire qu’il est bleu parce qu’un autre l’as dis, sur la seul base de sa réputation, ça s’appelle un argument d’autorité.
Et Descartes te signalerai que ça s’appelle un argument fallacieux.

a écrit : Apprend que le témoignage est une preuve alors qu’une source n’est pas une preuve.

La mode de rechercher des sources partout, liée à Wikipedia n’est pas dû à une recherche de preuve ou de véracité, c’est lié à une recherche de dé-culpabilisation.
Si l’info s’avère être un fake, une source permet de d
ire au juge « c’est pas moi qui ai menti, je n’ai fais que rapporter »
C’est le seul intérêt des sources.

Autrefois, les journalistes n’apportaient aucune sources, il les cachaient même. En revanche ils assumaient en leur nom propre leurs propos, et affichaient les preuves.

Au demeurant, la science laisse la part belle à l’expérimentation et a l’observation directe. Donc oui, dire que le ciel est bleu après l’avoir observé, c’est ça le comportement scientifiques. Dire qu’il est bleu parce qu’un autre l’as dis, sur la seul base de sa réputation, ça s’appelle un argument d’autorité.
Et Descartes te signalerai que ça s’appelle un argument fallacieux.
Afficher tout
Mais de quoi tu parles bordel ? J'ai jamais parlé de témoignage