Un pêcheur mexicain passa plus d'un an perdu en mer

Proposé par
le
dans

José Salvador Alvarenga est un pêcheur mexicain qui passa plus d'un an perdu en mer. Il partit en mer au large du Mexique alors qu'une tempête approchait, et sa pirogue fut emportée. Il dériva pendant 438 jours dans l'océan Pacifique avant d'arriver sur une des îles Marshall où il fut secouru.

Il dut se débarrasser de la plupart de son matériel de pêche pour ne pas chavirer lors de la tempête. Sa radio et son moteur se mirent rapidement hors service. Il survécut principalement grâce à quelques déchets plastiques pour récupérer l'eau de pluie et réussit à attraper des poissons ou des oiseaux qui passaient trop près de son navire. Il dériva sur plus de 11 000 km, ce qui représente la distance entre Lisbonne et les côtes du Japon.


Tous les commentaires (50)

a écrit : Même en l'absence de tout insecte, on trouvera des petites larves et autres vers sur un cadavre en décomposition. Ils viennent du corps lui-même et pas seulement des mouches.
On avale chaque jour des micro-organismes mais ceux-ci ne se développent pas du fait de l'action du système immunitaire et des
sucs gastriques qui les détruisent.

Ceux-ci cessent d'agir à la mort et ces micro-organismes se développent alors.

Les Grecs anciens ne comprenaient pas ce phénomène (parce qu'ils ignoraient la théorie microbienne) et appelaient ça la "génération spontanée". La vie qui jaillit de nulle part (en fait elle était déjà là).
Afficher tout
La croyance en une "génération spontanée" venaitt surtout du fait que les expériences n'étaient pas étanches, par exemple on croyait que les souris apparaissaient spontanément dans un tas de vieux vêtements mais c'est tout simplement parce qu'elles venaient depuis l'extérieur pour y faire leur nid, elles n'étaient pas apparues directement à l'intérieur du tas ! Dans l'exemple du cadavre en décomposition en pleine mer, je crois qu'il y aurait peut-être pourriture à cause des microbes présents au sein même de l'organisme mais en revanche l'expérience est relativement étanche, protégée par le milieu marin qui est relativement stérile et donc pas d'asticots, par exemple, faute de mouches pour pondre, et pas la même putréfaction qu'à terre car il y a beaucoup moins de microbes, à part ceux embarqués par les corps eux-mêmes.

a écrit : J'avais un doute sur la véracité de l'histoire mais vu qu'il est passé au détecteur de mensonge on peut être rassuré.
Tellement crédible son histoire de manger du poisson et boire du sang de tortue qu'il y a eu un procès pour cannibalisme. Il n'était pas seul sur son petit bateau...
Marrant de lui faire un procès pour cannibalisme alors que dans les mêmes conditions les juges auraient probablement fait pareil.

a écrit : RealLifeLore a sorti une vidéo récemment sur sa chaîne Youtube, n'hésitez pas à aller y jeter un coup d'œil, c'est en anglais mais la qualité de ses vidéos est irréprochable ! Les sujets traités sont divers mais font souvent référence à des anecdotes de ce genre ! Je l'avais mis en source, mais elle n'a pas été retenu

a écrit : L'avatar de CsarS (rédacteur de l'anecdote) est Donald Trump... C'est voulu! C'est parce qu'il a une grande gueule :D

a écrit : Chipotage : Si toute l'anecdote est au passé simple, pourquoi "Il survit"? "Il survécu", c'est mieux.
Oui je suis un relou de grammar-nazi et j'en suis fier. Il m'arrive de faire des fautes comme tout le monde mais la concordance des temps quand même, ce n'est pas si compliqué. HEIL BESCHERELLE
Si ça t'intéresse voici un vidéo sur les "gramar nazi" et ce qui les caractérise, sur la chaîne ytb Linguisticae www.youtube.com/watch?v=EU3Ysuqv4sI

a écrit : Puisqu'on est dans les corrections survécut avec un t ;) Et également le "mis" en trop dans "se mirent rapidement mis hors service"

a écrit : Ton commentaire m'a un peu etonné je dois dire. Les vers nécrophages et asticots sont nécessairement pondus par des insectes. Il faut donc nécessairement la présence d'insectes. Tu parles d'organismes dans le tube digestif, ce sont en général des parasites digestifs type tenia ou ascaris ou oxyure, et les parasites en question ne sont pas nécrophages. Il me semble que tu as un peu confondu. Je t'invite a lire l'article: entomologie médico legale sur wikipedia. Afficher tout Merci. Et désolé. Je viens de le lire. Apparemment j'ai dit de grosses conneries (une fois n'est pas coutume). Si l'expérience est parfaitement étanche (comme le dit APPLR qui a lu l'article de wiki sur la génération spontanée), ou si le corps est bien isolé (comme le dit Leolio): pas de faune (insectes).

C'est toujours enrichissant d'apprendre qu'on a compris un cours de travers après 15 ans...

a écrit : C'est voulu! C'est parce qu'il a une grande gueule :D Je l'adore aussi (sans partager ses positions) pour les mêmes raisons.

C'est juste qu'il a tendance à penser que tout est toujours de la faute des Mexicains. Et que tout ce qui parle espagnol est mexicain.

a écrit : Avait il un ballon de volley Wilson avec lui ? C'était pas un ballon de basket ??

a écrit : Chipotage : Si toute l'anecdote est au passé simple, pourquoi "Il survit"? "Il survécu", c'est mieux.
Oui je suis un relou de grammar-nazi et j'en suis fier. Il m'arrive de faire des fautes comme tout le monde mais la concordance des temps quand même, ce n'est pas si compliqué. HEIL BESCHERELLE
Re-re-re chipotage : « se mirent rapidement mis hors service »...

a écrit : Merci. Et désolé. Je viens de le lire. Apparemment j'ai dit de grosses conneries (une fois n'est pas coutume). Si l'expérience est parfaitement étanche (comme le dit APPLR qui a lu l'article de wiki sur la génération spontanée), ou si le corps est bien isolé (comme le dit Leolio): pas de faune (insectes).

C'est toujours enrichissant d'apprendre qu'on a compris un cours de travers après 15 ans...
Afficher tout
Perdu, je n'ai pas lu d'article sur la génération spontanée, c'est un vieux souvenir de cours de philosophie en terminale... Pour les philosophes de la Grèce antique, ce n'est pas tellement utile de se tenir à jour en lisant des articles récents !

a écrit : Alors tiens petite question : est ce qu'il y aurait des asticots sur un corps en décomposition au milieu du Pacifique ?

Si asticot, c'est qu'il y a des mouches ?
Sur un bateau de 7m j'imagine que oui, mais des naufragés dans un radeau au milieu du pacifique, y aurait des mouches ?

Peut on imaginer dresser tous les asticots grouillant sur un cadavre, pour que lorsqu'elles deviennent mouches, nous tracte jusque la terre ferme ? :p
Afficher tout
Je pense que tu devrais envoyer ton CV à Stephen King ;)

a écrit : Moi aussi j’suis du genre grammar-nazi mais dans ce cas fait pas de faute toi même sur le mot que tu corriges... Fais pas de faute (fais....) tsssss

a écrit : Chipotage : Si toute l'anecdote est au passé simple, pourquoi "Il survit"? "Il survécu", c'est mieux.
Oui je suis un relou de grammar-nazi et j'en suis fier. Il m'arrive de faire des fautes comme tout le monde mais la concordance des temps quand même, ce n'est pas si compliqué. HEIL BESCHERELLE
Moi aussi j’suis du genre grammar-nazi mais dans ce cas fait pas de faute toi même sur le mot que tu corriges...

a écrit : Moi aussi j’suis du genre grammar-nazi mais dans ce cas fait pas de faute toi même sur le mot que tu corriges... faiS et pas faiT

Vous en faisez toute une montagne !

Merci aux administrateurs d'avoir corrigé l'anecdote afin que nous ne cessons de débattre sur des erreurs d'orthographe... On peut tous faire des erreurs et pour votre info, j'ai écris l'anecdote sur téléphone. C'est assez difficile de faire ça propre alors si vous pourriez essayer de faire preuve d'indulgence ce serait merveilleux.

PS il manque juste le fait que le pêcheur était salvadorien et remplacer les côtes du Japon par Hiroshima et on est bon!

a écrit : Puisqu'on est dans les corrections survécut avec un t ;) Wooooh comment tu as shooter le grammar-nazi !!!

a écrit : Héhé, c'était un piège, il l'a lui même dit : "Il m'arrive de faire des fautes comme tout le monde mais la concordance des temps quand même,"
A l'oreille ça sonne juste, après les fautes de frappe, c'est la faute au clavier d'Iphone...
Si au moins les gens pensaient : tiens j’ai compris le message, il a pas dû faire gaffe que le clavier est trop petit... ou que la correction auto est trop relou par moment.

Juste pour ça : gammar nazi must die !!!

a écrit : Chipotage : Si toute l'anecdote est au passé simple, pourquoi "Il survit"? "Il survécu", c'est mieux.
Oui je suis un relou de grammar-nazi et j'en suis fier. Il m'arrive de faire des fautes comme tout le monde mais la concordance des temps quand même, ce n'est pas si compliqué. HEIL BESCHERELLE
Tu n’as qu’à lui offrir l’ORTH !