Les poids lourds ont pour la plupart des freins électromagnétiques

Proposé par
le

La plupart des poids lourds tels que les camions, les autobus et les autocars sont équipés, en plus des freins classiques, d'un frein électromagnétique. Grâce à l'induction et aux courants de Foucault, il permet de freiner efficacement et sans aucun frottement. Sa mise en place est coûteuse mais il demande peu d'entretien et permet de ralentir l'usure des freins à disque qui sont moins sollicités.


Commentaires préférés (3)

Commentaire un peu HS.
Les freins à disque ou à tambours conventionnels des autobus ou des camions sont des "freins à air". Un système munie d'un compresseur et d'un réservoir d'air comprimé permet de compléter le freinage en appliquant une pression supplémentaire pour serrer efficacement les disques de frein. C'est pour cela qu'à chaque arrêt d'un bus ou d'un camion, on entend un Psssschiiit caractéristique. L'air comprimé s'échappe et sera reconstitué en roulant par le compresseur pour l'arrêt suivant.
Il peut exister d'autres systèmes pneumatiques pour ouvrir/fermer les portes de bus ou les amortisseurs pour abaisser le bus côté porte.. et ils feront également quelques pssschiiiits.

Je le savais déjà depuis tout petit : je voyais le chauffeur du car de ramassage scolaire manoeuvrer un levier marqué "TELMA" et je lui ai demandé à quoi ça servait. D'ailleurs il appelait ce dispositif "le Telma" comme on dit "le Frigidaire" et c'est apparemment, d'après les sources, toujours le principal fabricant, si ce n'est le seul.

a écrit : Je le savais déjà depuis tout petit : je voyais le chauffeur du car de ramassage scolaire manoeuvrer un levier marqué "TELMA" et je lui ai demandé à quoi ça servait. D'ailleurs il appelait ce dispositif "le Telma" comme on dit "le Frigidaire" et c'est apparemment, d'après les sources, toujours le principal fabricant, si ce n'est le seul. Afficher tout C'est donc devenu une antonomase ?

J'ai tellement peu l'occasion d'utiliser ce mot que j'en profite.


Tous les commentaires (63)

Commentaire un peu HS.
Les freins à disque ou à tambours conventionnels des autobus ou des camions sont des "freins à air". Un système munie d'un compresseur et d'un réservoir d'air comprimé permet de compléter le freinage en appliquant une pression supplémentaire pour serrer efficacement les disques de frein. C'est pour cela qu'à chaque arrêt d'un bus ou d'un camion, on entend un Psssschiiit caractéristique. L'air comprimé s'échappe et sera reconstitué en roulant par le compresseur pour l'arrêt suivant.
Il peut exister d'autres systèmes pneumatiques pour ouvrir/fermer les portes de bus ou les amortisseurs pour abaisser le bus côté porte.. et ils feront également quelques pssschiiiits.

Je le savais déjà depuis tout petit : je voyais le chauffeur du car de ramassage scolaire manoeuvrer un levier marqué "TELMA" et je lui ai demandé à quoi ça servait. D'ailleurs il appelait ce dispositif "le Telma" comme on dit "le Frigidaire" et c'est apparemment, d'après les sources, toujours le principal fabricant, si ce n'est le seul.

L'anecdote est quasi fausse, les poids lourds et autre véhicules lourds sont équipés de ralentisseur. Le ralentisseur électromagnétique n'est qu'un des ralentisseurs proposés, on trouve aussi les ralentisseurs sur l'échappement(peu efficace) et les ralentisseurs hydrologique(très efficace comme l'électromagnétique).

a écrit : Différence entre autobus et autocar? J'ai toujours cru qu'un autobus possédait des places assises et debout type bus de ville (sièges, strapontin, barre verticales, emplacement poussette) et un autocar type car scolaire ne possèdent que des places assises (2x2 rangées de sièges).
Quelqu'un pour confirmer ?

Une autre distinction serait l'usage et non l'équipement. Un car c'est pour les trajets longs et un bus c'est pour les trajets courts en ville. www.academie-francaise.fr/bus-pour-car

a écrit : En Ile de france, tu peux faire de très longs trajets en bus voire prendre l'autoroute ... du coup c'est un car ? En effet j'ai trouvé çà bizarre d'être dans un bus qui faisait des petits arrêts fréquents et qui d'un coup s'est retrouvé à vive allure sur l'autoroute ! À mon avis ça reste un bus, mais je ne suis pas académicien.

a écrit : J'ai toujours cru qu'un autobus possédait des places assises et debout type bus de ville (sièges, strapontin, barre verticales, emplacement poussette) et un autocar type car scolaire ne possèdent que des places assises (2x2 rangées de sièges).
Quelqu'un pour confirmer ?

Une autre dist
inction serait l'usage et non l'équipement. Un car c'est pour les trajets longs et un bus c'est pour les trajets courts en ville. www.academie-francaise.fr/bus-pour-car Afficher tout
Un bus c'est pour la ville et un car c'est pour les longs trajets. De ce fait les aménagements ne sont pas les mêmes : il peut y avoir des places debout et les portes sont plus larges dans un bus car il est adapté pour des arrêts fréquents et une vitesse réduite.

a écrit : Je le savais déjà depuis tout petit : je voyais le chauffeur du car de ramassage scolaire manoeuvrer un levier marqué "TELMA" et je lui ai demandé à quoi ça servait. D'ailleurs il appelait ce dispositif "le Telma" comme on dit "le Frigidaire" et c'est apparemment, d'après les sources, toujours le principal fabricant, si ce n'est le seul. Afficher tout C'est donc devenu une antonomase ?

J'ai tellement peu l'occasion d'utiliser ce mot que j'en profite.

a écrit : Un bus c'est pour la ville et un car c'est pour les longs trajets. De ce fait les aménagements ne sont pas les mêmes : il peut y avoir des places debout et les portes sont plus larges dans un bus car il est adapté pour des arrêts fréquents et une vitesse réduite. En Ile de france, tu peux faire de très longs trajets en bus voire prendre l'autoroute ... du coup c'est un car ?

a écrit : En effet j'ai trouvé çà bizarre d'être dans un bus qui faisait des petits arrêts fréquents et qui d'un coup s'est retrouvé à vive allure sur l'autoroute ! À mon avis ça reste un bus, mais je ne suis pas académicien. C'est étrange votre conversation AAPLR et TybsXckZ, sur mon écran certaines réponses apparaissent antérieurement aux messages auxquels elles font référence.

a écrit : L'anecdote est quasi fausse, les poids lourds et autre véhicules lourds sont équipés de ralentisseur. Le ralentisseur électromagnétique n'est qu'un des ralentisseurs proposés, on trouve aussi les ralentisseurs sur l'échappement(peu efficace) et les ralentisseurs hydrologique(très efficace comme l'électromagnétique). Ce qui est faux c'est de confondre hydraulique et hydrologique, à moins qu'il existe des ralentisseurs qui étudient l'écoulement des eaux de pluie, ce dont je doute fort, et c'est faux aussi de dire que l'anecdote serait fausse parce qu'on souhaite y apporter un complément.

Ce système est d’autant plus efficace qu’on roule vite. Il se base sur l’induction électromagnétique: le disque en mouvement plongé dans un champ magnétique (un simple aimant à proximité) va induire des courants (dans ce disque) appelés courants de Foucault.

Ces freins sont très efficaces car ils se basent sur 3 phénomènes physiques:
- Les courants de Foucault (variables dans le temps) vont induire à leur tour un champ magnétique qui va s’oppose à celui causant les courants (loi de Lenz);
- Les courants dans le disque (en métal) vont faire chauffer ce disque et donc dissiper l’énergie sous forme de chaleur (effet Joule);
- Les courants vont créer une force qui va aussi s’opposer au mouvement (force de Laplace);

Par conséquent, plus le disque tourne vite, plus les courants vont être grands et donc les conséquences aussi (induction du champ magnétique, effet Joule et force de Laplace)

Pour revenir à l'anecdote, il me semble que les ascenseurs de la Tour Eiffel freinent avec ce dispositif.

a écrit : J'ai toujours cru qu'un autobus possédait des places assises et debout type bus de ville (sièges, strapontin, barre verticales, emplacement poussette) et un autocar type car scolaire ne possèdent que des places assises (2x2 rangées de sièges).
Quelqu'un pour confirmer ?

Une autre dist
inction serait l'usage et non l'équipement. Un car c'est pour les trajets longs et un bus c'est pour les trajets courts en ville. www.academie-francaise.fr/bus-pour-car Afficher tout
Je n'ai pas le temps de chercher, mais il me semble (entendu ça il y a longtemps) que la différence tient aux aménagements. Un car a un coffre (une "soute") et pas un bus. Donc du coup, CQFD, le car est adapté aux longs trajets et aux voyages.

a écrit : Commentaire un peu HS.
Les freins à disque ou à tambours conventionnels des autobus ou des camions sont des "freins à air". Un système munie d'un compresseur et d'un réservoir d'air comprimé permet de compléter le freinage en appliquant une pression supplémentaire pour serrer efficaceme
nt les disques de frein. C'est pour cela qu'à chaque arrêt d'un bus ou d'un camion, on entend un Psssschiiit caractéristique. L'air comprimé s'échappe et sera reconstitué en roulant par le compresseur pour l'arrêt suivant.
Il peut exister d'autres systèmes pneumatiques pour ouvrir/fermer les portes de bus ou les amortisseurs pour abaisser le bus côté porte.. et ils feront également quelques pssschiiiits.
Afficher tout
Mince !! Tu viens de lever le voile sur l'un des plus grands mystères de mon enfance (je ne prends plus le bus aujourd'hui). On imitait même ces bruits quand on jouait à l'autobus avec ma sœur.

a écrit : Commentaire un peu HS.
Les freins à disque ou à tambours conventionnels des autobus ou des camions sont des "freins à air". Un système munie d'un compresseur et d'un réservoir d'air comprimé permet de compléter le freinage en appliquant une pression supplémentaire pour serrer efficaceme
nt les disques de frein. C'est pour cela qu'à chaque arrêt d'un bus ou d'un camion, on entend un Psssschiiit caractéristique. L'air comprimé s'échappe et sera reconstitué en roulant par le compresseur pour l'arrêt suivant.
Il peut exister d'autres systèmes pneumatiques pour ouvrir/fermer les portes de bus ou les amortisseurs pour abaisser le bus côté porte.. et ils feront également quelques pssschiiiits.
Afficher tout
C'est tout à fait exact, mais cela reste quand même des freins à disques. L'air du système pneumatique n'est là que pour transmettre la force sur le piston.

C'est un peu comme les freins de vélo, ce ne sont pas des freins à câbles, ce sont des freins à mâchoires.

a écrit : C'est étrange votre conversation AAPLR et TybsXckZ, sur mon écran certaines réponses apparaissent antérieurement aux messages auxquels elles font référence. Fais comme si tu n'avais rien remarqué, je n'ai pas assez attendu pour répondre en revenant d'un petit voyage dans le futur, et c'est pour ça que ma réponse à la réponse à mon commentaire apparaît avant ce premier (ou plutôt dernier) commentaire, mais je préférerais que ça ne se sache pas...

a écrit : Différence entre autobus et autocar? La hauteur du plancher. Le plancher du bus est presque à hauteur de trottoir, celui du car est beaucoup plus haut

a écrit : Ce système est d’autant plus efficace qu’on roule vite. Il se base sur l’induction électromagnétique: le disque en mouvement plongé dans un champ magnétique (un simple aimant à proximité) va induire des courants (dans ce disque) appelés courants de Foucault.

Ces freins sont très efficaces car ils se basen
t sur 3 phénomènes physiques:
- Les courants de Foucault (variables dans le temps) vont induire à leur tour un champ magnétique qui va s’oppose à celui causant les courants (loi de Lenz);
- Les courants dans le disque (en métal) vont faire chauffer ce disque et donc dissiper l’énergie sous forme de chaleur (effet Joule);
- Les courants vont créer une force qui va aussi s’opposer au mouvement (force de Laplace);

Par conséquent, plus le disque tourne vite, plus les courants vont être grands et donc les conséquences aussi (induction du champ magnétique, effet Joule et force de Laplace)
Afficher tout
Et j'ajouterai que l'avantage de ce système est qu'il n'y a pas de risque de surchauffe, contrairement aux freins classiques... à moins que le système fonde mais là c'est abusé!

Cela s'appelle ralentisseur, j'en connaît 3:le pneumatique(le moins efficace, moins cher et plus ancien), l'électrique(efficace mais chauffe vite) et l'hydrolique(le meilleur).
Certains poids lourd en combinent plusieurs