La respiration circulaire permet de souffler en continu

Proposé par
le

Il existe une technique dite de respiration circulaire permettant de créer un souffle continu avec la bouche. Elle permet de jouer de façon continue des instruments tels que le didgeridoo, la trompette ou la flûte. Cette technique est également utilisée dans le soufflage du verre.


Commentaires préférés (3)

Ça m'aurait été bien utile sur certains jeux de la Nintendo DS a l'époque où il fallait souffler sur le micro

Et comment ca marche ? Je veux dire, comment procède-t-on ?

Posté le

windowsphone

(76)

Répondre

a écrit : Et comment ca marche ? Je veux dire, comment procède-t-on ? Alors je sais pas si j'emploie la vraie technique dont l'anecdote parle, mais ce que je faisais, c'est emmagasiner de l'air dans ma bouche et l'expulser en le poussant avec la langue pendant que je remplissais mes poumons par le nez.
C'est pas évident mais ça fonctionnait très bien après quelques heures d'entrainement.
(je jouais du didge)


Tous les commentaires (64)

Ça m'aurait été bien utile sur certains jeux de la Nintendo DS a l'époque où il fallait souffler sur le micro

Excusez moi de demandé ça mais j’ai une bonne vingtaine d’anecdotes qui ont étaient accepté de ça il y a plus d’un mois mais toujours pas de publication. C’est normal ?

a écrit : Excusez moi de demandé ça mais j’ai une bonne vingtaine d’anecdotes qui ont étaient accepté de ça il y a plus d’un mois mais toujours pas de publication. C’est normal ? Suite à l'intervention répétée (et peut-être justifiée) des grammar-nazi dans les commentaires, il a été instauré une nouvelle étape de modération pour relecture et correction des anecdotes. Cette prestation étant externalisée, la publication met désormais un peu plus de temps ;-)

a écrit : Suite à l'intervention répétée (et peut-être justifiée) des grammar-nazi dans les commentaires, il a été instauré une nouvelle étape de modération pour relecture et correction des anecdotes. Cette prestation étant externalisée, la publication met désormais un peu plus de temps ;-) Alléluia !

a écrit : Suite à l'intervention répétée (et peut-être justifiée) des grammar-nazi dans les commentaires, il a été instauré une nouvelle étape de modération pour relecture et correction des anecdotes. Cette prestation étant externalisée, la publication met désormais un peu plus de temps ;-) Sérieusement c'est véridique ou c'est une blague ?
Dans le premier cas, d'où cette information provient ?

Et comment ca marche ? Je veux dire, comment procède-t-on ?

Posté le

windowsphone

(76)

Répondre

Pourquoi pourrir cette anecdote avec un fil franchement hors sujet?
Vous ne manquez pas d'air, j'en suis soufflé

a écrit : Et comment ca marche ? Je veux dire, comment procède-t-on ? Alors je sais pas si j'emploie la vraie technique dont l'anecdote parle, mais ce que je faisais, c'est emmagasiner de l'air dans ma bouche et l'expulser en le poussant avec la langue pendant que je remplissais mes poumons par le nez.
C'est pas évident mais ça fonctionnait très bien après quelques heures d'entrainement.
(je jouais du didge)

a écrit : Suite à l'intervention répétée (et peut-être justifiée) des grammar-nazi dans les commentaires, il a été instauré une nouvelle étape de modération pour relecture et correction des anecdotes. Cette prestation étant externalisée, la publication met désormais un peu plus de temps ;-) Et toujours plus de liberté garce à eux !

« Merci super grammar nazi, je ne sais pas comment je pourrais vivre sans toi !!! »... nan ! Je rigole !!!

Franchement, vous n’avez que ça à faire ?!

a écrit : Sérieusement c'est véridique ou c'est une blague ?
Dans le premier cas, d'où cette information provient ?
Non, non, c'est complètement faux. Mon clin d'oeil n'était pas suffisamment appuyé...

En vrai je ne sais pas du tout comment sont modérées les anecdotes. Comme beaucoup, je fais de temps en temps un tour dans la section "modérer", mais on n'y a comme options que "intéressant" ou "pas intéressant". On ne demande pas notre avis sur la redondance avec une anecdote existante, le manque de sources, ou les fautes d'orthographe... En vrai, il ne doit y avoir que Philippe pour gérer ça, et comme chaque humain, il a ses limites.
Mais j'essayais d'imaginer une organisation plus complexe (donc plus facile à critiquer comme aiment le faire certains).

Vous pouvez mettre un pouce en bas et reprendre les commentaires utiles en lien avec l'anecdote.

Heureusement pour les GM (ou pour moi ça dépend du point de vu) que je ne suis pas à côté d’eux, dès que je suis agacé, j’ai des spasmes. Si je suis trop prêt on pourrais penser que je les frappe.

a écrit : Alléluia ! Ta vie viens de changer juste en voyant cette annonce ? Elle devait être vraiment minable jusqu’a aujourd’hui !!!

a écrit : Alors je sais pas si j'emploie la vraie technique dont l'anecdote parle, mais ce que je faisais, c'est emmagasiner de l'air dans ma bouche et l'expulser en le poussant avec la langue pendant que je remplissais mes poumons par le nez.
C'est pas évident mais ça fonctionnait très bien a
près quelques heures d'entrainement.
(je jouais du didge)
Afficher tout
Merci beaucoup d'avoir répondu à ma question, et d'apporter du contenu à l'anecdote (au passage) :)

Posté le

windowsphone

(14)

Répondre

a écrit : Et moi comme un con j’essaye de le faire ! J’ai l’air ridicule ! on est deux :)

Posté le

windowsphone

(15)

Répondre

Je pense que la cornemuse est jouée avec cette technique où on a l'impression que le musicien ne respire pas.

a écrit : Alors je sais pas si j'emploie la vraie technique dont l'anecdote parle, mais ce que je faisais, c'est emmagasiner de l'air dans ma bouche et l'expulser en le poussant avec la langue pendant que je remplissais mes poumons par le nez.
C'est pas évident mais ça fonctionnait très bien a
près quelques heures d'entrainement.
(je jouais du didge)
Afficher tout
Et moi comme un con j’essaye de le faire ! J’ai l’air ridicule !

a écrit : Je pense que la cornemuse est jouée avec cette technique où on a l'impression que le musicien ne respire pas. Je ne crois pas, Il me semble que la cornemuse possède une poche (normalement) faite de peau animale et qui emmagasine l’air et le musicien n’a qu’appuyer dessus pour avoir un flux continu.

a écrit : Non, non, c'est complètement faux. Mon clin d'oeil n'était pas suffisamment appuyé...

En vrai je ne sais pas du tout comment sont modérées les anecdotes. Comme beaucoup, je fais de temps en temps un tour dans la section "modérer", mais on n'y a comme options que "intéress
ant" ou "pas intéressant". On ne demande pas notre avis sur la redondance avec une anecdote existante, le manque de sources, ou les fautes d'orthographe... En vrai, il ne doit y avoir que Philippe pour gérer ça, et comme chaque humain, il a ses limites.
Mais j'essayais d'imaginer une organisation plus complexe (donc plus facile à critiquer comme aiment le faire certains).

Vous pouvez mettre un pouce en bas et reprendre les commentaires utiles en lien avec l'anecdote.
Afficher tout
J'ai vraiment hésité à savoir si ton premier commentaire était ironique, il ne manquait presque rien pour que je sois sûr que ce soit le cas. ^^
Je partage ton avis sur le système de modération des anecdotes par les lecteurs, les options sont trop limitées.

a écrit : Je pense que la cornemuse est jouée avec cette technique où on a l'impression que le musicien ne respire pas. Non, la cornemuse, ça marche différemment. Le musicien remplit un sac d’air qu’il va placer sous le bras et appuyer dessus pour faire sortir l’air qui va produire le son. Il souffle de temps en temps pour remplir le sac et donc toujours avoir de l’air dedans pour jouer. D’où cette sensation d’avoir toujours une note de jouée.