L'Europe dispose de boîtes à bébés

Proposé par
le

Tous les commentaires (102)

a écrit : Y'a quand même un problème la dessus il faut l'admettre, un enfant qui n'a pas le droit de retrouver ses parents qui l'ont abandonné sous prétexte de naissance sous X... Si ca m'était arrivé j'aurai bien aimé savoir pourquoi, il y a des bonnes raisons il faut l'admettre mais je VEUX savoir!

Le système d'abandon d'enfant est, non seulement loin d'être parfait mais et là j'insiste, ne devrait même pas exister... mais que faire? L'interdire? Ca ne marchera jamais. Donc on s'adapte? Pourquoi pas!
Afficher tout
« L'enfant pourra demander, à sa majorité, à connaître sa mère et si elle donne son consentement, le secret de la filiation pourra être levé. » www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F3136

a écrit : Pour palier à ce délit (délaissement d'enfant) il est possible d'accoucher sous X. Ces dispositions permettent d'assurer la sécurité de l'enfant et de la mère. L'information de cette possibilité serait quand même plus profitable que de proposer des boîtes chauffantes... Connais tu le prix d’un accouchement aux États-Unis ? Une petite fortune. Souvent ces boites sont utilisés par de très jeunes filles sans situation financière, de plus cela permet d’avoir aucune trace de la mère, ce qu’elles recherchent la grande partie du temps. J’avais regardé un documentaire il y a quelques temps, si je le retrouve je le mettrais en lien.
Je trouve que ces boites sont une excellente idée. A chaque problème une solution. Évidement, ce serait mieux si elles n’avaient pas besoin d’exister...

Le débat est plus entre le :

"Oh ça existe?! Bon bah finalement je vais ptêt pas avoir à assumer mon gosse"
et le :
"ça n'existe pas (ou pire : je ne suis même pas au courrant), je vais donc abandonner mon gosse dans une poubelle"..

Ça me dépasse alors je vais dire ce que je dis toujours dans ces cas là : Je suis ni pour ni contre, bien au contraire

a écrit : Ils prennent les enfants de 4 ans aussi ? Excellent :) j'ai bien rigolé au petit matin ; ça fait du bien... Tu as un enfant de quatre ans j'imagine ? ;)
En tous cas, je vois que cette anecdote t'a fait sortir de ta réserve ; presque autant de posts que depuis ton inscription.

a écrit : Quand tu décides d'abandonner ton enfant dans une boîte plutôt que dans un hôpital tu ne le fais pas sûr un coup de tête... On parle d'un bébé pas d'un objet... quelles qu'en soient les raisons on laisse pas un bébé dans une boîte y'a pas de débat. C'est pas l'acte c'est le lieu... Se que tu as pas compris ds mon propos c'est que le cheminement psychologique d'une femme enceinte est différent pour chacune et le faîte d'accoucher sous X ou abandonné de cette façon en est la chute
Personne ne peut jugé leur comportement
Du moment que le bébé est en vie c'est l 'essentiel

a écrit : Je trouve l'article du Monde assez choquant dans ce qu'il décrit et il montre à mon avis toute l'hypocrisie de notre société.
Rien que le champs lexical employé est grotesque : "pratique d'un autre temps", comparaison avec le Moyen-Age, "inquiétude grandissante", "so
nnette d'alarme". Bref, on nous décrit un système moyen-âgeux qui ne devrait pas exister. Sauf que le problème de l'abandon des enfants lui, il existe et ces boites sont une des solutions pour éviter que les nouveaux nés finissent dans la poubelle d'une station service...

C'est le même problème avec la prostitution, avec les salles de shoots, avec le cannabis récréatif. Le credo hypocrite c'est : fermez donc les yeux et vous ne verrez plus le problème au lieu de chercher une solution. Voila, je suis tout énervé :).
Afficher tout
Je comprends bien ton énervement, et ton argumentaire. C‘est très bien d‘être critique sur ce qu‘on lit, les infos qu‘on nous donne, la manière dont on nous vend les choses. N‘oublions cependant pas que derrière chaque article et mots, il y a une personne, qui a une sensibilité. Peut-être que le/la journaliste derrière cet article trouve révoltant l‘idée même d‘abandonner un enfant. Le tout, c‘et que l‘info passe, et qu‘il faut rester critique et distant de ce qu‘on lit ;)

a écrit : Je comprends bien ton énervement, et ton argumentaire. C‘est très bien d‘être critique sur ce qu‘on lit, les infos qu‘on nous donne, la manière dont on nous vend les choses. N‘oublions cependant pas que derrière chaque article et mots, il y a une personne, qui a une sensibilité. Peut-être que le/la journaliste derrière cet article trouve révoltant l‘idée même d‘abandonner un enfant. Le tout, c‘et que l‘info passe, et qu‘il faut rester critique et distant de ce qu‘on lit ;) Afficher tout C’est un grand debat dans le journalisme. Doit on faire paraître ces émotions et sa subjectivité dans un article ? Sûrement que oui. Je trouve juste que le métier de journaliste c’est aussi peser le pour et le contre même contre son opinion.
Je trouve révoltante la situation qui amène ces femmes à abandonner leur bébé. L’acte en lui même ne l’est surement pas et doit demander un très grand courage couplé à une grande détresse.

les gens font des bébés pour que ceux-ci s'occupent d'eux lorsqu'ils seront devenus trop âgés, c'est valable à toutes les époques, sous toutes les latitudes (sauf aujourd'hui dans les milieux bobo, où l'enfant est devenu un animal domestique un peu perfectionné, un support narcissique, un smartphone en chair et en os). Arrêtons les dégoulineries de bons sentiments !

a écrit : les gens font des bébés pour que ceux-ci s'occupent d'eux lorsqu'ils seront devenus trop âgés, c'est valable à toutes les époques, sous toutes les latitudes (sauf aujourd'hui dans les milieux bobo, où l'enfant est devenu un animal domestique un peu perfectionné, un support narcissique, un smartphone en chair et en os). Arrêtons les dégoulineries de bons sentiments ! Afficher tout Le rapport avec la choucroute ?

a écrit : Le rapport avec la choucroute ? avec la choucroute, aucun. Avec l'anecdote sur l'abandon des bébés, certainement.

a écrit : C’est un grand debat dans le journalisme. Doit on faire paraître ces émotions et sa subjectivité dans un article ? Sûrement que oui. Je trouve juste que le métier de journaliste c’est aussi peser le pour et le contre même contre son opinion.
Je trouve révoltante la situation qui amène ces femmes à abandonner le
ur bébé. L’acte en lui même ne l’est surement pas et doit demander un très grand courage couplé à une grande détresse. Afficher tout
Je trouve cet article du Monde tout à fait objectif, il relate des points de vues différent, y compris la mention du "moyen-âge" qui n'a pas été inventée par le journaliste mais est présentée comme faisant partie des discussions à ce sujet. Je ne pense pas qu'on puisse dire, en lisant cet article, si le journaliste est, a titre personnel, pour ou contre ce système.

a écrit : Est ce que ca ne va pas plutot les encourager en déculpabilisant ? Évidemment, une maman qui est dans la détresse la plus totale au point de vouloir abandonner son bébé va se dire « oh bah si les boites existent finalement ce que je fais n’est pas si grave » ou alors « je ne comptais pas l’abandonner mais vu qu’il a des boites prévues à cet effet... why not ». Bref.

a écrit : avec la choucroute, aucun. Avec l'anecdote sur l'abandon des bébés, certainement. Donc les bobos qui se servent de leurs enfants comme faire-valoir vont utiliser ces boites quand ils en auront marre de s’en occuper ?

a écrit : Je trouve cet article du Monde tout à fait objectif, il relate des points de vues différent, y compris la mention du "moyen-âge" qui n'a pas été inventée par le journaliste mais est présentée comme faisant partie des discussions à ce sujet. Je ne pense pas qu'on puisse dire, en lisant cet article, si le journaliste est, a titre personnel, pour ou contre ce système. Afficher tout Chacun son point de vue. Moi je lie uniquement des faits négatifs et les seuls faits positifs à savoir sauver la vie des bébés (pas tellement un détail pour moi) est abordé comme un témoignage entre guillemets venant de groupe religieux ou politiques. Comme si le journaliste n’était pas certain que le dispositif sauve la vie. Bref, j’attendais mieux d’un article du Monde sur un sujet si sensible.

a écrit : C’est également essentiel de ne pas être abandonné dans une poubelle. Pourquoi opposer les deux ?

a écrit : les gens font des bébés pour que ceux-ci s'occupent d'eux lorsqu'ils seront devenus trop âgés, c'est valable à toutes les époques, sous toutes les latitudes (sauf aujourd'hui dans les milieux bobo, où l'enfant est devenu un animal domestique un peu perfectionné, un support narcissique, un smartphone en chair et en os). Arrêtons les dégoulineries de bons sentiments ! Afficher tout Et bien,mon soucis perso c'est de n'être jamais une charge pour mon fils, et je prendrais toutes les dispositions pour ca, alors ton com vient de je sais pas ou , mais tu dois avoir été traumatisé par quelques événements

a écrit : Chacun son point de vue. Moi je lie uniquement des faits négatifs et les seuls faits positifs à savoir sauver la vie des bébés (pas tellement un détail pour moi) est abordé comme un témoignage entre guillemets venant de groupe religieux ou politiques. Comme si le journaliste n’était pas certain que le dispositif sauve la vie. Bref, j’attendais mieux d’un article du Monde sur un sujet si sensible. Afficher tout Le journaliste n'est pas certain que cela sauve des vies car aucune étude n'a été menée. Y a-t-il davantage d'abandons sauvages dans les pays où ces boîtes n'existent pas ? Le fait d'installer ces boîtes a-t-il fait disparaître les abandons sauvages ? Est-ce que les infanticides et les abandons sauvages ont disparu en Allemagne ? On en sait rien. C'est de la spéculation.
Toujours est-il que connaître l'identité de ses parents est un droit légitime pour l'enfant, c'est pas de la spéculation, ça.

a écrit : Le journaliste n'est pas certain que cela sauve des vies car aucune étude n'a été menée. Y a-t-il davantage d'abandons sauvages dans les pays où ces boîtes n'existent pas ? Le fait d'installer ces boîtes a-t-il fait disparaître les abandons sauvages ? Est-ce que les infanticides et les abandons sauvages ont disparu en Allemagne ? On en sait rien. C'est de la spéculation.
Toujours est-il que connaître l'identité de ses parents est un droit légitime pour l'enfant, c'est pas de la spéculation, ça.
Afficher tout
Mais vous prenez tous le problème au mauvais endroit.
Le principe de ces boites c’est éviter les abandons dans la rue et sauver la vie de ces bébés si possible. On est déjà dans le choix entre abandon sauvage ou mise en boîte et sauvetage.
La question de connaître ces parents ou pas n’a déjà plus lieu d’être car quoiqu’il se passe il ne les connaîtra pas.

a écrit : Pour palier à ce délit (délaissement d'enfant) il est possible d'accoucher sous X. Ces dispositions permettent d'assurer la sécurité de l'enfant et de la mère. L'information de cette possibilité serait quand même plus profitable que de proposer des boîtes chauffantes... Tu connais la vie de ces mères ? Tu sais mieux qu'elles ? ....