Les photos de la face cachée de la Lune furent une prouesse technologique

Proposé par
le

La sonde soviétique Luna 3 fut la première à prendre des clichés de la face cachée de la Lune en 1959. Les photos, d'abord développées par un laboratoire photo embarqué étaient scannées et envoyées par signal analogique sur la Terre.

Le papier photo utilisé devait résister aux radiations solaires et aux températures de l'espace. D'origine américaine, il avait été récupéré par les Soviétiques sur un ballon espion.


Commentaires préférés (3)

Et tout ça avec des technologies moins puissantes que de simple montre connectée.
Si c'est pas beau.

Petite anecdote en plus. Les Russes avaient beaucoup plus une politique de "créons, lançons, si ça foire on change et on recommence", tandis que les Américains étaient plus "construisons, testons, modifions, lançons".

C'est une des causes du retard pris par les Russes (avec les finances). Ils se sont lancés dans des projets d'envergure, coûteux, qui au premier décollage ont explosé. Donc tout devait être repris du début et modifier, alors que le américains testaient à plus petite échelle et une fois le projet viable le lançaient.


Tous les commentaires (19)

Et tout ça avec des technologies moins puissantes que de simple montre connectée.
Si c'est pas beau.

Un fax de Polaroid de l'espace de la face cachée de la Lune... La resolution devait etre top !

Petite anecdote en plus. Les Russes avaient beaucoup plus une politique de "créons, lançons, si ça foire on change et on recommence", tandis que les Américains étaient plus "construisons, testons, modifions, lançons".

C'est une des causes du retard pris par les Russes (avec les finances). Ils se sont lancés dans des projets d'envergure, coûteux, qui au premier décollage ont explosé. Donc tout devait être repris du début et modifier, alors que le américains testaient à plus petite échelle et une fois le projet viable le lançaient.

a écrit : Petite anecdote en plus. Les Russes avaient beaucoup plus une politique de "créons, lançons, si ça foire on change et on recommence", tandis que les Américains étaient plus "construisons, testons, modifions, lançons".

C'est une des causes du retard pris par les Russes (avec les fin
ances). Ils se sont lancés dans des projets d'envergure, coûteux, qui au premier décollage ont explosé. Donc tout devait être repris du début et modifier, alors que le américains testaient à plus petite échelle et une fois le projet viable le lançaient. Afficher tout
D'ailleurs Luna3 est en réalité le 7ème lancement car les Russes (Soviétiques pour être précis) ne comptabilisaient pas ceux qui rataient afin d'appuyer leur suprématie.

a écrit : Et tout ça avec des technologies moins puissantes que de simple montre connectée.
Si c'est pas beau.
Moins puissante qu'une calculatrice même...

Il ne faut pas croire que c'était mieux en face, l'informatique embarquée sur Apollo XI serait insuffisante pour jouer à Tetris. Il y a même un ordinateur de bord (je ne me rappelle plus la mission) qui s'est arrêté de fonctionner au cours d'un trajet vers la Lune, et qui a redémarré après un bon coup de poing sur le boitier.
Pour déterminer en urgence la trajectoire de secours d'Appolo XIII, les ingénieurs se sont servi de règles à calculer, les ordi étaient trop lents.
Les Russes, de leur côté, oubliaient que dans le vide, les combinaisons gonflent, un cosmonaute a failli rester dans l'espace, il n'arrivait plus a rentrer dans sa capsule...
C'étaient des hommes courageux, à cette époque.

a écrit : Il ne faut pas croire que c'était mieux en face, l'informatique embarquée sur Apollo XI serait insuffisante pour jouer à Tetris. Il y a même un ordinateur de bord (je ne me rappelle plus la mission) qui s'est arrêté de fonctionner au cours d'un trajet vers la Lune, et qui a redémarré après un bon coup de poing sur le boitier.
Pour déterminer en urgence la trajectoire de secours d'Appolo XIII, les ingénieurs se sont servi de règles à calculer, les ordi étaient trop lents.
Les Russes, de leur côté, oubliaient que dans le vide, les combinaisons gonflent, un cosmonaute a failli rester dans l'espace, il n'arrivait plus a rentrer dans sa capsule...
C'étaient des hommes courageux, à cette époque.
Afficher tout
Légende urbaine cette histoire d'ordinateur qui s'est arrêté, il s'est mis en sécurité parce qu'il avait trop de calculs à faire, certes, mais il a continué à fonctionner en "mode sans échec", si l'on peut dire, en se concentrant sur les calculs les plus importants (paramètres de vol) et délaissant temporairement les systèmes moins prioritaires (chauffage, air conditionné). Il était conçu pour pouvoir faire ça d'ailleurs, une grande première en informatique qui il me semble a fait le sujet d'une anecdote.

Quand on compare les sujets, (notamment sur la NASA/Lune) les discussions techniques et les commentaires des sites comme JMCMB avec ceux des sites conspirationnistes, c'est déprimant...

a écrit : Petite anecdote en plus. Les Russes avaient beaucoup plus une politique de "créons, lançons, si ça foire on change et on recommence", tandis que les Américains étaient plus "construisons, testons, modifions, lançons".

C'est une des causes du retard pris par les Russes (avec les fin
ances). Ils se sont lancés dans des projets d'envergure, coûteux, qui au premier décollage ont explosé. Donc tout devait être repris du début et modifier, alors que le américains testaient à plus petite échelle et une fois le projet viable le lançaient. Afficher tout
Le retard prit par les russes ? Ils ont envoyé le premier satellite en orbite, premier animal dans l’espace, premier Homme dans l’espace, première « space walk », premier objet humain à se poser sur la lune et visiblement premier engin a photographier la face cachée de la lune. Si les américains n’avaient soit disant pas posé les premiers le pied sur la lune il n’y aurait aucun doute quant a la victoire russe dans cette course vers l’espace.

a écrit : Le retard prit par les russes ? Ils ont envoyé le premier satellite en orbite, premier animal dans l’espace, premier Homme dans l’espace, première « space walk », premier objet humain à se poser sur la lune et visiblement premier engin a photographier la face cachée de la lune. Si les américains n’avaient soit disant pas posé les premiers le pied sur la lune il n’y aurait aucun doute quant a la victoire russe dans cette course vers l’espace. Afficher tout fr.wikipedia.org/wiki/Course_%C3%A0_l%27espace

Je ne crois pas qu'on puisse considérer que l'un ou l'autre pays n'ait été le vainqueur de la course à l'espace vu qu'il n'y avait aucun objectif final bien précis même si aujourd'hui (à tort peut-être) on considère le premier homme sur la Lune comme le Saint Graal de la conquête spatiale tout comme ce sera le cas pour le premier homme sur Mars.

Surtout que si on regarde le tableau des "premières spatiales", cela a continué quelques années après la conquête de la Lune.

Les américains n'avaient pas besoin d'une sonde à l'époque puisqu'ils avaient déjà sur place Stanley Kubrick, qui faisait des repérages pour pouvoir tourner 2001 en décor naturel. Il leur envoyait des photos tous les jours par FEDEX. Nous sachons...

a écrit : Anecdote tirée de cette vidéo (chaîne que je recommande) qui donne encore plus de détails sur la photo :
www.youtube.com/watch?v=4RZz63jxP1o

Dommage que la photo n'ait pas été mise sous l'anecdote d'ailleurs.
Tiens donc. Encore une chaîne qui a pompé sur Scott Manley...

a écrit : Il ne faut pas croire que c'était mieux en face, l'informatique embarquée sur Apollo XI serait insuffisante pour jouer à Tetris. Il y a même un ordinateur de bord (je ne me rappelle plus la mission) qui s'est arrêté de fonctionner au cours d'un trajet vers la Lune, et qui a redémarré après un bon coup de poing sur le boitier.
Pour déterminer en urgence la trajectoire de secours d'Appolo XIII, les ingénieurs se sont servi de règles à calculer, les ordi étaient trop lents.
Les Russes, de leur côté, oubliaient que dans le vide, les combinaisons gonflent, un cosmonaute a failli rester dans l'espace, il n'arrivait plus a rentrer dans sa capsule...
C'étaient des hommes courageux, à cette époque.
Afficher tout
Et savez-vous que la mémoire de l'ordinateur embarqué pour apollo avait été " tricotée" par une des femmes informaticienne de la NASA ? Les 2 fils de croisaient dans le tore magnétique pour le 1 et en dehors pour le 0. Imaginez le travail que ça a été....

a écrit : Il ne faut pas croire que c'était mieux en face, l'informatique embarquée sur Apollo XI serait insuffisante pour jouer à Tetris. Il y a même un ordinateur de bord (je ne me rappelle plus la mission) qui s'est arrêté de fonctionner au cours d'un trajet vers la Lune, et qui a redémarré après un bon coup de poing sur le boitier.
Pour déterminer en urgence la trajectoire de secours d'Appolo XIII, les ingénieurs se sont servi de règles à calculer, les ordi étaient trop lents.
Les Russes, de leur côté, oubliaient que dans le vide, les combinaisons gonflent, un cosmonaute a failli rester dans l'espace, il n'arrivait plus a rentrer dans sa capsule...
C'étaient des hommes courageux, à cette époque.
Afficher tout
Quelques raccourcis dans ce commentaire

Commentaire supprimé Et donc tu trouve plus méritant d'écrire un commentaire qui, en plus d'être stérile, n'a rien à voir avec la choucroute?

Beaucoup (pas tout le monde) trouvent les sujets liés à l'espace passionnants, je ne vois vraiment pas où est le problème, d'autant que je soupçonne certains commentateurs de bosser dans l'aérospatiale tellement leurs comm sont pointus, et ça, c'est quand même poilant. ;)

a écrit : fr.wikipedia.org/wiki/Course_%C3%A0_l%27espace

Je ne crois pas qu'on puisse considérer que l'un ou l'autre pays n'ait été le vainqueur de la course à l'espace vu qu'il n'y avait aucun objectif final bien précis même si aujourd'hui (à tort peut-être) on cons
idère le premier homme sur la Lune comme le Saint Graal de la conquête spatiale tout comme ce sera le cas pour le premier homme sur Mars.

Surtout que si on regarde le tableau des "premières spatiales", cela a continué quelques années après la conquête de la Lune.
Afficher tout
Il faut aussi remettre la "course à l'espace" dans son contexte de pré- puis de guerre froide. Le message que l'on faisait passer en envoyant un satellite, une sonde, un vaisseau, une fusée dans l'espace était aussi "nous pouvons envoyer des objets n'importe où dans le monde à partir de l'espace alors prenez garde".
Une partie des théories du "l'Homme n'a jamais marché sur la Lune" pourrait venir de là : on avait la technologie et la réussite pile-poil au bon moment, suivant le contexte géopolitique. Puis on a oublié...

a écrit : Il faut aussi remettre la "course à l'espace" dans son contexte de pré- puis de guerre froide. Le message que l'on faisait passer en envoyant un satellite, une sonde, un vaisseau, une fusée dans l'espace était aussi "nous pouvons envoyer des objets n'importe où dans le monde à partir de l'espace alors prenez garde".
Une partie des théories du "l'Homme n'a jamais marché sur la Lune" pourrait venir de là : on avait la technologie et la réussite pile-poil au bon moment, suivant le contexte géopolitique. Puis on a oublié...
Afficher tout
Oui tu as complètement raison, mes yeux d'enfants voient dans la course à l'espace une formidable avancée scientifique pour aller plus près des étoiles alors qu'il s'agissait en réalité d'une guerre psychologique et militaire pour aller plus près de l'ennemi.
Mais bon, on répète souvent que c'est durant les guerres que les meilleures inventions ont été découvertes..

a écrit : fr.wikipedia.org/wiki/Course_%C3%A0_l%27espace

Je ne crois pas qu'on puisse considérer que l'un ou l'autre pays n'ait été le vainqueur de la course à l'espace vu qu'il n'y avait aucun objectif final bien précis même si aujourd'hui (à tort peut-être) on cons
idère le premier homme sur la Lune comme le Saint Graal de la conquête spatiale tout comme ce sera le cas pour le premier homme sur Mars.

Surtout que si on regarde le tableau des "premières spatiales", cela a continué quelques années après la conquête de la Lune.
Afficher tout
Excellent ce lien. J'ai passé 2h de voiture à jongler pour m'instruire sur Wiki.