Le conservatoire du Littoral a pour objectif d'empêcher les constructions en littoral

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

a écrit : Ce qui n’empêche pas certains très riche sur la Côte d’Azur de passer outre. Comment ça ? Si ça n'appartient pas au conservatoire les riches font ce qu'ils veulent dans la limite de la loi littoral.

Vous avez tous les deux raison et tord.
Cet organisme ne peut protéger que les endroits qui ne sont pas encore officiellement urbanisés.
Certains riches achètent des "cabanons" cadastrés et les transforment en palais, c'est une chose, d'un autre coté, urbaniser un secteur "vierge" protégé par cet organisme est quasiment impossible (j'ai bien dit: quasiment hein^^)

Mais la réalité est là: 1640 kilomètres carrés de côtes sous très haute surveillance, c'est quand même pas rien, d'autant que cet organisme en est propriétaire.

Après dans les faits, il y a toujours de la corruption, c'est inévitable, mais elle est anecdotique.

A noter qu'ils ont aussi racheté des bouts de côtes sur le lac Léman... il n'y a pas que les mers qui sont concernées, et c'est une bonne chose.

Euh pourquoi 1995, j'ai toujours appris 1975 pour la création.

L'organisme protège 15% du linéaire côtier par l'intermédiaire de 750 sites qui représentent dans les 200 000 hectares.

C'est une protection encore plus forte que celle de la Loi littoral (interdiction de construire à moins de 100m du trait de côte).


Tous les commentaires (23)

Ce qui n’empêche pas certains très riche sur la Côte d’Azur de passer outre.

a écrit : Ce qui n’empêche pas certains très riche sur la Côte d’Azur de passer outre. Comment ça ? Si ça n'appartient pas au conservatoire les riches font ce qu'ils veulent dans la limite de la loi littoral.

Vous avez tous les deux raison et tord.
Cet organisme ne peut protéger que les endroits qui ne sont pas encore officiellement urbanisés.
Certains riches achètent des "cabanons" cadastrés et les transforment en palais, c'est une chose, d'un autre coté, urbaniser un secteur "vierge" protégé par cet organisme est quasiment impossible (j'ai bien dit: quasiment hein^^)

Mais la réalité est là: 1640 kilomètres carrés de côtes sous très haute surveillance, c'est quand même pas rien, d'autant que cet organisme en est propriétaire.

Après dans les faits, il y a toujours de la corruption, c'est inévitable, mais elle est anecdotique.

A noter qu'ils ont aussi racheté des bouts de côtes sur le lac Léman... il n'y a pas que les mers qui sont concernées, et c'est une bonne chose.

Euh pourquoi 1995, j'ai toujours appris 1975 pour la création.

L'organisme protège 15% du linéaire côtier par l'intermédiaire de 750 sites qui représentent dans les 200 000 hectares.

C'est une protection encore plus forte que celle de la Loi littoral (interdiction de construire à moins de 100m du trait de côte).

a écrit : Vous avez tous les deux raison et tord.
Cet organisme ne peut protéger que les endroits qui ne sont pas encore officiellement urbanisés.
Certains riches achètent des "cabanons" cadastrés et les transforment en palais, c'est une chose, d'un autre coté, urbaniser un secteur "vierge&qu
ot; protégé par cet organisme est quasiment impossible (j'ai bien dit: quasiment hein^^)

Mais la réalité est là: 1640 kilomètres carrés de côtes sous très haute surveillance, c'est quand même pas rien, d'autant que cet organisme en est propriétaire.

Après dans les faits, il y a toujours de la corruption, c'est inévitable, mais elle est anecdotique.

A noter qu'ils ont aussi racheté des bouts de côtes sur le lac Léman... il n'y a pas que les mers qui sont concernées, et c'est une bonne chose.
Afficher tout
Depuis peu cet organisme peut acheter les zones humides, lac, rivières afin de les protéger :)

Cela dit peut on acheter un cabanon sur un territoire du conservatoire ?
Si le conservatoire n'a pas acheté le terrain avant alors oui. Mais sinon c'est impossible de construire.
(Enfin c'est ce que j'avais compris en me renseignant)

Drôle de hasard, j’écris ce commentaire en étant dans un cours sur les risques sur les littoraux (la démarche d’acheter du terrain privé servant en partie à contenir ces risques liés aux événements type tempête maritime)

Il existe aujourd'hui quelques "villages fantômes" sur le littoral français. Des bâtiments ayant été construits sur le bord de mer et ayant perdu toute leur valeur avec une montée des eaux considérables. L'État français interdit aux propriétaires d'y habiter ou même de les louer pour les vacances.

a écrit : Comment ça ? Si ça n'appartient pas au conservatoire les riches font ce qu'ils veulent dans la limite de la loi littoral. Dans la limite de la loi, c'est drôle.
Tu peux faire un tour en Corse si tu veux, les limites c'est eux qui les imposent et non la loi.

a écrit : Depuis peu cet organisme peut acheter les zones humides, lac, rivières afin de les protéger :)

Cela dit peut on acheter un cabanon sur un territoire du conservatoire ?
Si le conservatoire n'a pas acheté le terrain avant alors oui. Mais sinon c'est impossible de construire.
(Enf
in c'est ce que j'avais compris en me renseignant) Afficher tout
Exact j'aurai du le préciser. L'idée du cabanon cadastré c'est que vu qu'il y a déjà une construction il est plus facile de l'agrandir avec un grand A... si on connais bien le maire^^ mais un vrai cabanon, une borie où une cabane de chasse qui n'est pas cadastrée et n'est donc pas considérée comme une construction potentiellement habitable mais comme une ruine où un tas de cailloux là, c'est différent et là l'organisme peut bloquer toute ambition bétonesque facilement à condition de racheter la propriété entière.

Attention à la dénomination « l’Etat français » : cela fait directement référence au régime de Vichy ...

En terme de protection de littorale il est indéniable que la méthode corse est efficace. Quand un riche construit un truc qui plaît pas aux locaux une ptite bombe et on en parle plus. Au moins eux ils ont pas des barres d'immeubles en guise de plages.

a écrit : Depuis peu cet organisme peut acheter les zones humides, lac, rivières afin de les protéger :)

Cela dit peut on acheter un cabanon sur un territoire du conservatoire ?
Si le conservatoire n'a pas acheté le terrain avant alors oui. Mais sinon c'est impossible de construire.
(Enf
in c'est ce que j'avais compris en me renseignant) Afficher tout
Pour compléter ton commentaire, le conservatoire achète par préemption selon Wikipedia, cela fait comme la SAFER pour les terres agricoles. Il a donc la priorité par rapport aux autres acheteurs, par l'intermédiaire des notaires. Donc sauf magouille ou désintérêt du conservatoire, impossible d'acheter avant lui.

164 000 hectares... Pour une fois, je suis contre la publication d'une information. Dans une période ou l'Etat est en train de tout brader à tour de bras, cette info peut donner des idées à nos dirigeants.

a écrit : Attention à la dénomination « l’Etat français » : cela fait directement référence au régime de Vichy ... Si tu les prends sans sucre, ce régime ne devrait pas te faire grossir...

a écrit : Dans la limite de la loi, c'est drôle.
Tu peux faire un tour en Corse si tu veux, les limites c'est eux qui les imposent et non la loi.
N'empêche de ce que j'ai vu la bas... Il n'y a pas de construction bétonné à 5 mètres de la plage. Donc bon ...

Ils respectent la loi :)

J'y étais en stage en 1996/97 et le conservatoire venais de fêter ses 20ans!!! il a bien été créé en 1975 c'est quand même un détail important que l'équipe aurait pu modifier dans l'anecdote...pas croyap'

a écrit : Pour compléter ton commentaire, le conservatoire achète par préemption selon Wikipedia, cela fait comme la SAFER pour les terres agricoles. Il a donc la priorité par rapport aux autres acheteurs, par l'intermédiaire des notaires. Donc sauf magouille ou désintérêt du conservatoire, impossible d'acheter avant lui. La priorité, mais encore ? Si le vendeur refuse de leur vendre à eux, il a le droit ? Surtout que j'imagine que le vendeur voudrait vendre au plus offrant.

a écrit : Dans la limite de la loi, c'est drôle.
Tu peux faire un tour en Corse si tu veux, les limites c'est eux qui les imposent et non la loi.
Je trouve au contraire qu'il y a beaucoup de constructions très prêts de la mer en Corse ! (Ok c'est pas La grande Motte ou Saint-Jean-de-Monts mais bon...)

a écrit : Je trouve au contraire qu'il y a beaucoup de constructions très prêts de la mer en Corse ! (Ok c'est pas La grande Motte ou Saint-Jean-de-Monts mais bon...) Beh c'est aussi ce que je dis, il y a des constructions bien trop proche et je pense illégal pour beaucoup.

a écrit : Beh c'est aussi ce que je dis, il y a des constructions bien trop proche et je pense illégal pour beaucoup. Rien n'empêche d'être près de la mer. La loi littoral interdit la privatisation à moins de 5 mètres de la plage (en gros).

On peut avoir une maison collée à la plage mais qui n'interdit pas l'accès.