Un réseau de gratte-ciels pour dépolluer les villes

Proposé par
le

Afin de lutter contre la pollution de l'air, un cabinet d'architectes a imaginé un réseau de tours déployées dans les grandes villes en Inde, qui filtrent l'air pollué. L'air ambiant, chargé en particules polluantes, serait filtré puis ressortirait propre au sommet. Pour que cet effet antipollution soit sensible, ces structures géantes seraient reliées entre elles à l'échelle d'une ville.


Commentaires préférés (3)

Les solutions decroissantes en matiere d'emissions et la vegetalisation maximum me paraissent moins... bourrines - pour peu que l'on considere comme une forme de violence l'éréction de nouveaux tas de béton (aussi louable soit leur but)...

Posté le

android

(145)

Répondre

Ce qui m'inquiète, et j'espère être claire dans mon explication, c'est que le fait d'ériger de tel édifice ne fasse que déplacer la pollution.

Un peu comme les voitures électrique. Du genre ici on combat la pollution des voiture électrique avec le recyclage des batteries et autres composants polluent ailleurs que l'endroit où il est utilisé.

J'espère avoir été clair et merci de m'avoir lu

Posté le

android

(83)

Répondre

a écrit : Au final cela m’apparaît être une fausse solution à un vrai problème. Parce que construire ces « tours » (nécessairement en béton armé) aura un coût environnemental énorme (en énergie pour le ciment et en ressources pour le sable). Ça m’étonnerait pas que des lobbys soient derrière ça, et quelque part ca me désolé que des architectes jouent le jeu (probablement en connaissance de cause mais motivés pas l’argent). Ce n’est pas à mon sens rendre service à nos concitoyens. Sans compter sur l’efficacité à mon avis relative de ce système (et probablement anecdotique) Afficher tout C'est dommage que la bienpensance l'emporte souvent sur le simple bon sens quand on parle d'écologie... La question n'est pas simplement de savoir si ces tours ont un bilan écologique positif, mais plutôt de trouver le meilleur compromis comparé à d'autres solutions existantes. Quelle est le mieux entre ne rien construire et donc inciter les gens à faire des trajets supplémentaires vers l'extérieur de la ville, construire des autres types de tours plus simples, ou construire ces tours ?
De plus le projet porte sur le recyclage de l'air, l'anecdote précise "ont imaginé". Il s'agit donc d'innovation. Le jour où on trouve un moyen de construire des tours écologiquement, on sera prêt pour cet aspect. D'autres projets visent à réduire l'impact de construction (on arrive à recycler du verre en sable par exemple). Il faut multiplier ce type de projet, et peut-être que quelques uns aboutiront suffisamment, et en les "mixant" on parviendra à une solution efficace.

Posté le

android

(53)

Répondre


Tous les commentaires (72)

Chaque geste est important, inculquons les bons gestes et réflexes à nos enfants, afin que les générations futures puissent (sur)vivre :)

Posté le

android

(7)

Répondre

Les solutions decroissantes en matiere d'emissions et la vegetalisation maximum me paraissent moins... bourrines - pour peu que l'on considere comme une forme de violence l'éréction de nouveaux tas de béton (aussi louable soit leur but)...

Posté le

android

(145)

Répondre

Je crois que la Chine est en train d'implanter ce genre de dispositifs dans certaines de leur plus grandes villes, pas aussi imposant mais ça à l'air de fonctionner de la même manière. En tout cas, beau geste pour la planète.

Posté le

windowsphone

(2)

Répondre

a écrit : Les solutions decroissantes en matiere d'emissions et la vegetalisation maximum me paraissent moins... bourrines - pour peu que l'on considere comme une forme de violence l'éréction de nouveaux tas de béton (aussi louable soit leur but)... La décroissance démographique aussi . . . Faire moins d' enfants et partager à nouveau la terre avec les autres espèces qui sont . . . moins polluantes.

On marche sur la tête. Notre espèce est apparu sur terre il y a environ 150000 ans et en moins de 150 ans, au nom du profit et de l'argent, on a réussi à tout bousiller.
On ne va pas dans le mur, on est dans le mur. Et donc, on en est aujourd'hui à fabriquer des aspirateurs filtrants à l'échelle de building, ça sera quoi après ?

Posté le

android

(15)

Répondre

Ce qui m'inquiète, et j'espère être claire dans mon explication, c'est que le fait d'ériger de tel édifice ne fasse que déplacer la pollution.

Un peu comme les voitures électrique. Du genre ici on combat la pollution des voiture électrique avec le recyclage des batteries et autres composants polluent ailleurs que l'endroit où il est utilisé.

J'espère avoir été clair et merci de m'avoir lu

Posté le

android

(83)

Répondre

a écrit : On marche sur la tête. Notre espèce est apparu sur terre il y a environ 150000 ans et en moins de 150 ans, au nom du profit et de l'argent, on a réussi à tout bousiller.
On ne va pas dans le mur, on est dans le mur. Et donc, on en est aujourd'hui à fabriquer des aspirateurs filtrants à l'échelle d
e building, ça sera quoi après ? Afficher tout
Après ? Rien.
Enfin si guerre, mort, déplacement de population et tout ça, et tout ça.
On sait que ça va pas mais on ne fait rien pour changer toi et moi les 1er.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Ce qui m'inquiète, et j'espère être claire dans mon explication, c'est que le fait d'ériger de tel édifice ne fasse que déplacer la pollution.

Un peu comme les voitures électrique. Du genre ici on combat la pollution des voiture électrique avec le recyclage des batteries et autres compo
sants polluent ailleurs que l'endroit où il est utilisé.

J'espère avoir été clair et merci de m'avoir lu
Afficher tout
Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris mais si tu veux dire que la construction de ces structures générerait plus de pollution que leur utilisation n'en retirerait, je pense que c'est bien possible en effet. Le BTP est une des activités humaines les plus polluantes partout sur la planète, et apparemment ce sont aussi les moins prêt à faire des efforts...

Posté le

android

(8)

Répondre

Au final cela m’apparaît être une fausse solution à un vrai problème. Parce que construire ces « tours » (nécessairement en béton armé) aura un coût environnemental énorme (en énergie pour le ciment et en ressources pour le sable). Ça m’étonnerait pas que des lobbys soient derrière ça, et quelque part ca me désolé que des architectes jouent le jeu (probablement en connaissance de cause mais motivés pas l’argent). Ce n’est pas à mon sens rendre service à nos concitoyens. Sans compter sur l’efficacité à mon avis relative de ce système (et probablement anecdotique)

a écrit : Chaque geste est important, inculquons les bons gestes et réflexes à nos enfants, afin que les générations futures puissent (sur)vivre :) J'ai une bien meilleure solution pour tout ça. Ne pas faire d'enfants.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris mais si tu veux dire que la construction de ces structures générerait plus de pollution que leur utilisation n'en retirerait, je pense que c'est bien possible en effet. Le BTP est une des activités humaines les plus polluantes partout sur la planète, et apparemment ce sont aussi les moins prêt à faire des efforts... Afficher tout Oui c'est l'idée

Posté le

android

(0)

Répondre

Franchement la photo fait grave flippé, on se croirait dans le 5e élément ou dans un film de science fiction/anticipation, les gens vivent en hauteur car c'est trop pollué en dessous et à l'abandon. et bien sûr les machines ont pris le contrôle et des groupes de survivant humains vivent encore et se cachent au sol ...

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Ce qui m'inquiète, et j'espère être claire dans mon explication, c'est que le fait d'ériger de tel édifice ne fasse que déplacer la pollution.

Un peu comme les voitures électrique. Du genre ici on combat la pollution des voiture électrique avec le recyclage des batteries et autres compo
sants polluent ailleurs que l'endroit où il est utilisé.

J'espère avoir été clair et merci de m'avoir lu
Afficher tout
C'est la question que je me pose, comment les filtres seront nettoyés ?

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Au final cela m’apparaît être une fausse solution à un vrai problème. Parce que construire ces « tours » (nécessairement en béton armé) aura un coût environnemental énorme (en énergie pour le ciment et en ressources pour le sable). Ça m’étonnerait pas que des lobbys soient derrière ça, et quelque part ca me désolé que des architectes jouent le jeu (probablement en connaissance de cause mais motivés pas l’argent). Ce n’est pas à mon sens rendre service à nos concitoyens. Sans compter sur l’efficacité à mon avis relative de ce système (et probablement anecdotique) Afficher tout C'est dommage que la bienpensance l'emporte souvent sur le simple bon sens quand on parle d'écologie... La question n'est pas simplement de savoir si ces tours ont un bilan écologique positif, mais plutôt de trouver le meilleur compromis comparé à d'autres solutions existantes. Quelle est le mieux entre ne rien construire et donc inciter les gens à faire des trajets supplémentaires vers l'extérieur de la ville, construire des autres types de tours plus simples, ou construire ces tours ?
De plus le projet porte sur le recyclage de l'air, l'anecdote précise "ont imaginé". Il s'agit donc d'innovation. Le jour où on trouve un moyen de construire des tours écologiquement, on sera prêt pour cet aspect. D'autres projets visent à réduire l'impact de construction (on arrive à recycler du verre en sable par exemple). Il faut multiplier ce type de projet, et peut-être que quelques uns aboutiront suffisamment, et en les "mixant" on parviendra à une solution efficace.

Posté le

android

(53)

Répondre

a écrit : C'est dommage que la bienpensance l'emporte souvent sur le simple bon sens quand on parle d'écologie... La question n'est pas simplement de savoir si ces tours ont un bilan écologique positif, mais plutôt de trouver le meilleur compromis comparé à d'autres solutions existantes. Quelle est le mieux entre ne rien construire et donc inciter les gens à faire des trajets supplémentaires vers l'extérieur de la ville, construire des autres types de tours plus simples, ou construire ces tours ?
De plus le projet porte sur le recyclage de l'air, l'anecdote précise "ont imaginé". Il s'agit donc d'innovation. Le jour où on trouve un moyen de construire des tours écologiquement, on sera prêt pour cet aspect. D'autres projets visent à réduire l'impact de construction (on arrive à recycler du verre en sable par exemple). Il faut multiplier ce type de projet, et peut-être que quelques uns aboutiront suffisamment, et en les "mixant" on parviendra à une solution efficace.
Afficher tout
Le bon sens voudrait qu'on réduise la source de pollution et non ces effets.

Ridicule. Prévoir de continuer à produire autant de pollution mais pouvoir aspire un peu de celle qui stagne trop longtemps... Le bon sens sens voudrait plutôt qu'on en produise moins, tout simplement avec des véhicules moins polluants, en réduisant les trajets grâce à l'urbanisme, en organisant des transports collectifs et en filtrant la pollution des usines à la source dans les cheminées. Sinon avec des bonnes idées comme ça on pourrait aussi prévoir d'assécher la mer pour réduire le risque de noyade.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Je crois que la Chine est en train d'implanter ce genre de dispositifs dans certaines de leur plus grandes villes, pas aussi imposant mais ça à l'air de fonctionner de la même manière. En tout cas, beau geste pour la planète. Pour la planète ou leurs poumons ?

a écrit : Je crois que la Chine est en train d'implanter ce genre de dispositifs dans certaines de leur plus grandes villes, pas aussi imposant mais ça à l'air de fonctionner de la même manière. En tout cas, beau geste pour la planète. Oui il y a des tours de filtrage en Chine et apparemment ça fonctionne pas mal mais seulement sur un périmètre assez restrain

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Je crois que la Chine est en train d'implanter ce genre de dispositifs dans certaines de leur plus grandes villes, pas aussi imposant mais ça à l'air de fonctionner de la même manière. En tout cas, beau geste pour la planète. Mwouais, sauf que les tours seraient alimentées en grande majorité par des centrales polluantes (oui ces systèmes consomment de l'électricité et pas qu'un peu, ils ne tournent pas par l'opération du saint esprit.^^).
Y'a de l'idée mais comme dit plus haut je ne pense pas que ce soit la solution, d'autant que la plupart du temps, même dans les pays riches on a du mal à trouver de l'argent pour construire des tours "normales" d'habitation... On va le trouver où le fric pour ces trucs géants dans des pays où il n'y a même pas d'argent pour transformer les bidonvilles tentaculaires en logements décents?

a écrit : Le bon sens voudrait qu'on réduise la source de pollution et non ces effets. Quelques bombes à neutrons par-ci par là ... ^^